Pays :

test Roger Dubuis Pulsion Tourbillon Volant Squelette

La note de la rédaction
78.5 / 100
Nouveauté du SIHH 2012, la Roger Dubuis Pulsion Tourbillon Volant Squelette est une montre aérienne qui nous emmène dans la stratosphère de la haute horlogerie. Revue d'une pièce hors du commun.
L'essentiel

Roger Dubuis Pulsion Tourbillon Volant Squelette

Réf.: Pulsion Tourbillon Volant Squelette
112,000.00 € Prix public conseillé en France au 10 avril 2012
Marque Roger Dubuis
Modèle
Pulsion Tourbillon Volant Squelette
Référence constructeur
Pulsion Tourbillon Volant Squelette
Boîtier (matière)
Titane / Saphir
Diamètre boîtier (hors couronne)
44 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
50,22 mm
Mouvement
Remontage manuel
Calibre
RD505SQ
Base calibre
Manufacture
Fonctions
Heure
Minute
Seconde
Tourbillon volant
Verre
Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
60h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
24,11 mm
Longueur corne à corne
50 mm
Hauteur boîtier
14,77 mm
Etanchéité
100 m
Bracelet (matière)
Caoutchouc
Boucle (type)
Boucle déployante
Poids total
102 grammes
Prix public conseillé en France au 10 avril 2012
112,000.00 €
Confort / Agrément (/15) 15
Mouvement (/20) 18
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 3
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 4
Finitions (/20) 18.5
Finitions cadran (/6) 6
Finitions boîtier (/6) 5.5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1
Fonctionnalité (/20) 11
Lisibilité diurne (/5) 2
Lisibilité nocturne (/4) 1
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 4
Série limitée (/3)
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2)
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1)
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 12
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour une visite de la Tour Eiffel !
L'avis des internautes
86%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Roger Dubuis, une manufacture exceptionnelle

En moins de vingt ans, Roger Dubuis est devenue l’une des plus prolifiques manufactures genevoises.
La marque a ainsi conçu et produit des dizaines de calibres, allant jusqu’au tourbillon répétition minute à quantième perpétuel.

Après une période tumultueuse marquée notamment par le départ du fondateur Carlos Dias, l’année 2012 marque un nouveau départ pour la manufacture.
C’est notamment le retour de Monsieur Roger Dubuis en tant qu’ambassadeur et guide spirituel de l’équipe d’horlogers maison – il était parti en 2005.

Cette année marque aussi l’introduction d’une nouvelle gamme, la Pulsion, à laquelle appartient la montre essayée aujourd’hui.

Un mouvement squelette de haut vol

Avec son nouveau boîtier en titane à l’allure à la fois sportive et futuriste, la Pulsion se démarque nettement du style néo baroque que l’on connaissait jusqu’alors à la marque.

La Roger Dubuis Pulsion Tourbillon Volant Squelette possède, comme son nom l’indique, un mouvement à tourbillon squeletté.

Il s’agit d’une grande spécialité de la marque qui en propose depuis plusieurs années.

L’une des particularités du calibre qui motorise ce modèle, le RD505SQ, est d’être très ajouré avec des ponts et platines affinés à l’extrême.
Les différents composants du mécanisme semblent suspendus par des fils plutôt que rattachés à une platine.

La finition perlée et le traitement anthracite évoquent des fibres de carbone et contribuent à l’aspect très contemporain et impressionnant de ce mouvement.

L’autre particularité de ce calibre, qui explique la performance esthétique, c’est qu’il a été conçu dès le départ comme un mouvement squelette.

Il se dégage ainsi de l’ensemble une pureté qui tranche avec l’impression de fouillis mécanique que peuvent procurer certains mouvements squelettes. Quand par exemple les horlogers se contentent d’ajourer un mouvement standard…

La finition de l’ensemble est, comme toujours chez Roger Dubuis, irréprochable, avec de beaux anglages bien mis en valeur par l’architecture si particulière de ce mouvement.

 

Un calibre à la double certification

Notons qu’au delà de la prouesse esthétique, le RD505SQ n’est pas non plus en reste côté technique.

Il offre une réserve de marche de 60h et possède la double certification Poinçon de Genève et COSC – fait remarquable pour un tourbillon.

En effet, si le tourbillon a été à l’origine conçu pour améliorer la précision des montres de poche en limitant l’effet de la gravité sur leur échappement – elles restaient toujours en position verticale, son utilité sur les montres bracelets modernes est beaucoup plus discutable de nos jours.

Il s’agit quoiqu’il arrive d’un échappement très difficile à régler et les tourbillons qui réussissent à atteindre une précision suffisante pour décrocher la certification COSC sont très rares.

Esthétiquement aussi bien que techniquement, le RD505SQ fait ainsi vraiment partie de ce qui se fait de mieux en termes de tourbillon à l’heure actuelle.

Gamme Pulsion : un nouveau boîtier

Premier élément concernant le nouveau boîtier Pulsion qui saute aux yeux, c’est l’absence
de lunette.

En effet, celui-ci est entièrement recouvert d’une glace saphir directement vissée dans le boîtier qui fait ainsi office de lunette.
Cette construction inédite permet une belle transparence – en particulier de profil – qui s’accorde parfaitement avec l’esprit squelette du mouvement.

Une telle conception devrait permettre à la montre d’être peu sensible aux rayures, le saphir étant inrayable.

A l’inverse, elle risque de craindre les chocs, le saphir pouvant se fissurer ou s’ébrécher à l’impact.

Dernier point : malgré le look de montre de plongée que procure la graduation des minutes, l’ensemble lunette/saphir est fixe, rendant impossible la mesure des temps.

Le reste du boîtier en titane est lui aussi très travaillé.
Les flancs de la Pulsion associent ainsi finitions polies, brossées horizontal et brossées vertical.
Là encore, le travail est fort bien réalisé – même si une plus grande sobriété n’aurait pas nui à l’ensemble. A l’inverse l’ajourage des flancs est assez brut et tranche un peu avec le reste.

Seule référence à l’ADN historique de Roger Dubuis, le boîtier possède une troisième corne qui rappelle par exemple l’Excalibur Tourbillon Volant déjà testée par les équipes de TWO.

Une montre haut de gamme à l’allure sportive

La couronne n’est pas vissée mais la Pulsion reste étanche à 100 m, ce qui est suffisant pour une pièce de ce type.

Le nouveau bracelet caoutchouc est sans doute l’élément le plus surprenant de cette montre.

Son design particulier fait penser à une voie de chemin de fer – avec des planches qui seraient posées perpendiculairement à deux rails – et charge un peu le look de ce tourbillon squelette.

Son aspect très sport tranche d’autre part avec le côté haut de gamme de la montre.
Un bracelet plus sobre lui siérait sans doute davantage.

Le bracelet est fermé d’une boucle déployante en titane et acier, également nouvelle.

Celle-ci s’avère beaucoup plus pratique que l’ancienne et les amateurs de la marque s’en réjouiront : il n’est en effet plus nécessaire de couper le bracelet pour le mettre à votre taille.

En revanche, sa finition n’est pas à la hauteur de celle dont bénéficiaient ses aînées. Dommage !

Au poignet la Pulsion est d’un confort optimal. Son boîtier ne se sent presque pas grâce à la légèreté du titane et malgré ses 44 mm de diamètre.

Quant au bracelet, bien que très souple, il maintient parfaitement la montre sur le poignet. Un vrai bonheur !

Côté lisibilité, la Roger Dubuis offre une prestation classique pour une montre squelette, sachant que les aiguilles elles-mêmes ont été ajourées afin de permettre une vue imprenable sur le magnifique travail réalisé sur le mouvement.

Conclusion

Roger Dubuis nous propose avec sa Pulsion Tourbillon Volant Squelette une pièce dont l’intérêt principal réside dans son incroyable calibre, le RD505SQ.
Aussi impressionnante esthétiquement que techniquement, cette montre au design futuriste, munie de sa lunette en saphir, dégage une formidable impression de légèreté…
Et pour ceux qui préfèrent le design baroque de l’Excalibur à celui de la Pulsion plus moderne, sachez que ce calibre équipe également l’Excalibur Tourbillon Volant Squelette !

Les + :

  • un mouvement extraordinaire
  • la double certification Poinçon de Genève et COSC
  • le confort de porté
  • la qualité de finition
  • la nouvelle boucle déployante, plus fonctionnelle que ses aînées

 

Les – :

  • la finition trop basique de la boucle déployante
  • le bracelet sport qui tranche fortement avec le boîtier
  • la lisibilité

 

Information complémentaire :

  • poignet du rédacteur/testeur = 17 cm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *