Pays :

test March LA.B Mansart : une sublime montre classique contemporaine (à petit prix)

La note de la rédaction
68.5 / 100
March LA.B, la talentueuse maison française, nous séduit une fois encore en dévoilant la Mansart, une montre classique atypique associant un sculptural boîtier de forme à un lumineux cadran. Superbe !
L'essentiel

March LA.B Mansart Magnum

1,245.00 € Prix public conseillé en France au 7 octobre 2019
Les +
  • une montre classique et contemporaine
  • une très grande élégance et une personnalité unique
  • un magnifique boîtier
  • un somptueux cadran
  • une finition exemplaire dans ce segment de prix
  • une grande polyvalence
  • un véritable souci du détail : couronne de remontoir, boucle ardillon, glace teintée verte côté fond, packaging…
  • un très beau et résistant bracelet en lézard véritable avec pompes flash
  • une montre Made in France
  • un rapport qualité / prix exceptionnel
Les -
  • une réserve de marche de 42h, un peu juste eu égard à la tendance actuelle
  • une personnalité marquée qui ne plaira sans doute à ce titre pas à tout le monde
  • des dimensions contenues qui peuvent ne pas plaire à tout le monde
  • l’absence de lisibilité nocturne – mais si c’est un classique sur les montres habillées
Marque March LA.B
Modèle
Mansart Magnum
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
34 mm (3h-9h) x 32,10 mm (12h-6h)
Diamètre boîtier (avec couronne)
42,82mm (4h-10h) x 32,10 mm (12h-6h)
Mouvement
Automatique
Calibre
Calibre Miyota 90S5
Base calibre
Calibre Miyota 90S5
Fonctions
Heure
Minute
Verre
Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
42h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
20 mm
Longueur corne à corne
38,68 mm
Hauteur boîtier
10,70 mm
Etanchéité
50 m
Bracelet (matière)
Lézard
Boucle (type)
Ardillon
Boucle (matière)
Acier
Poids total
54 grammes
Prix public conseillé en France au 7 octobre 2019
1,245.00 €
Confort / Agrément (/15) 15
Mouvement (/20) 5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 0
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 0
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 0
Finitions (/20) 16
Finitions cadran (/6) 4
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1.5
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1.5
Fonctionnalité (/20) 12.5
Lisibilité diurne (/5) 4
Lisibilité nocturne (/4) 0
Etanchéité (/3) 0.5
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 4
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 5
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? En buvant une bière ambrée bien fraîche en terrasse !
L'avis des internautes
92%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

March LA.B Mansart : une personnalité séduisante et unique

C’est sans aucun doute l’une des belles surprises de cette année 2019 pour moi : le lancement de la Mansart par March LA.B.

Après nous avoir séduit au cours des dix dernières années avec des montres sport chic qui ne ressemblent à aucune autre puis, l’année dernière, avec la très belle montre de plongée pour surfeurs baptisée Belza – à (re)découvrir ici : Test de la March LA.B Belza – la talentueuse marque aux montres Made in France change de registre.

Elle dévoile en effet la ligne Mansart – une toute nouvelle collection de montres classiques contemporaines que la maison née entre Biarritz et Los Angeles décline en deux gammes : montres automatiques et montres à quartz.

Pour sa première montre classique et habillée, March LA.B ne choisit pas la facilité en optant pour un boîtier de forme - un exercice à haut risque sur un segment dominé par la Reverso. Mais loin de plagier la montre iconique de Jaeger-LeCoultre, la maison nous livre sa propre interprétation de l’élégance et de l’épure. Et elle le fait avec un talent certain.

Si ces dernières sont également très belles, c’est sur un modèle automatique que j’ai jeté mon dévolu – en l’occurrence la Mansart Magnum (cadran doré), March LA.B en proposant par ailleurs une version dotée d’un cadran argenté – pour toutes les découvrir et les acheter, c’est ici : Découverte de la March LA.B Mansart.

Pour sa première montre classique et habillée, March LA.B ne choisit pas la facilité en optant pour un boîtier de forme – un exercice à haut risque sur un segment dominé par la Reverso.

Mais loin de plagier la montre iconique de Jaeger-LeCoultre, la maison nous livre sa propre interprétation de l’élégance et de l’épure.
Et elle le fait avec talent.

La Mansart se caractérise ainsi pour commencer par un boîtier acier octogonal évocateur de l’architecture de la place Vendôme, ce lieu Ô combien emblématique du luxe parisien dont on doit le dessin en 1699 à Jules Hardouin-Mansart, architecte de Louis XIV – dont elle tire son nom, vous l’avez compris !
C’est, pour la petite histoire, cette même place qui est à l’origine du dessin de la montre Chanel Première.

Mais bien qu’elle épouse une forme inédite au catalogue March LA.B, elle n’en demeure pas moins profondément conforme à l’esprit qui anime la maison française depuis son lancement il y a une décennie.

La boîte de la Mansart force l’admiration grâce à un boîtier dont l’architecture, à la fois très typique des productions March LA.B par le soin dont elle bénéficie mais néanmoins inédite, conjuguée à l’alternance des finitions proposée, est vraiment de toute beauté. S’y ajoute une nouvelle couronne de remontoir qui vient tout naturellement s’intégrer au design global.

On y retrouve ainsi un boîtier dont la conception devrait faire rougir de honte certaines grandes maisons helvétiques – comprenez : des marques suisses qui pratiquent des prix cinq à dix fois supérieurs. Parce que le moins que l’on puisse dire, c’est que la boîte de la Mansart force l’admiration.

Elle se compose d’une fine carrure aux flanc brossé-vertical encadrée de part et d’autre de surfaces poli-miroir inclinées, celle située sur la partie inférieure faisant la jonction avec le fond de la Mansart et celle de la partie supérieure avec la lunette octogonale.

Cette dernière emprunte aux flancs de la carrure sa finition brossé-vertical quand la surface côté cadran est poli-miroir.

L’architecture de ce boîtier, à la fois très typique des productions March LA.B par le soin dont elle bénéficie mais néanmoins inédite, conjuguée à l’alternance des finitions proposée, est vraiment de toute beauté.

Très joliment travaillée et anguleuse à souhait, la boîte de la March LA.B Mansart capte la lumière comme jamais et offre au regard un véritable spectacle qui lui confère une personnalité tout à fait à part.

 

Un rapport qualité / prix / design exceptionnel

La marque basée à Paris y ajoute une nouvelle couronne de remontoir.

Adoptant la forme octogonale de la boîte et de la lunette et positionnée à 4h, elle vient tout naturellement s’intégrer au design global de la montre en réaffirmant sa paternité, cette position de couronne n’étant pas nouvelle, loin s’en faut, chez March LA.B et le soin de réalisation dont elle bénéficie étant dans les standards de la maison.

L’autre atout majeur de la Mansart Magnum réside côté visage. March LA.B choisit en effet de jouer les contrastes en concevant un cadran dont l’épure vient trancher avec la complexité de la boîte. Mais ce contraste se fait avec intelligence et en douceur.

Gravé du joli M stylisé qui orne systématiquement les couronnes des montres March LA.B, elle se manipule, contre toute attente, très naturellement et facilement.

Il suffit en effet de l’enserrer entre deux doigts, sans forcer, et vous pourrez remonter votre Mansart quand elle est à l’arrêt après quelques jours d’immobilisation comme n’importe quelle autre montre équipée d’une couronne cylindrique sans que l’opération soit fastidieuse – ce à quoi, pour être honnête, je m’attendais.

L’autre atout majeur de la Mansart Magnum réside côté visage.

March LA.B choisit en effet de jouer les contrastes en concevant un cadran dont l’épure vient trancher avec la complexité de la boîte.
Mais ce contraste se fait avec intelligence et en douceur.

Vous y retrouvez ainsi un cadran octogonal au centre duquel trône une partie centrale… octogonale.

La partie périphérique est striée verticalement quand le centre de la Mansart s’orne d’un motif soleillé, les rayons verticaux de la première créant de très beaux contrastes (encore !) avec la finition centrale qui irradie le visage de cette montre March LA.B.

Le cadran de la Mansart, dépourvu de la moindre graduation, se contente de deux petites folies : le logo rhodié en applique de la marque, à midi, ainsi que le nom de la maison parisienne et le fier Made in France positionnés de part et d’autre de la surface centrale.

Un point c’est tout.
Mais c’est superbe et d’une élégance infinie.

D’une sobriété exceptionnelle, le cadran de la March LA.B Mansart doté de seulement deux aiguilles facettées (heures et minutes) est pourtant très vivant grâce à son alternance de finitions qui captent chacune à leur manière la lumière pour proposer, là encore, un spectacle de toute beauté.

D’une sobriété exceptionnelle, le cadran de la Mansart doté de seulement deux aiguilles (heures et minutes) facettées est pourtant très vivant grâce à son alternance de finitions qui captent chacune à leur manière la lumière pour proposer, là encore, un très beau spectacle.

Comme nous sommes dans le registre de l’élégance, March LA.B habille cette Mansart cadran doré d’un superbe bracelet en lézard noir à doublure verte et surpiqûres noires – un grand classique de la marque – dont la souplesse et le sentiment de grande résistance impressionnent.

Autre classique : ce bracelet chic est fermé d’une boucle ardillon très travaillée dont l’alternance des traitements de surfaces surprennent une fois encore compte tenu du prix final du modèle.
Vous en apprécierez, outre l’esthétique, les pompes flash qui permettent de changer de bracelet sans le moindre outil.

Enfin, retournez la Mansart et vous y découvrirez un fond brossé au centre duquel March LA.B nous propose, autre grand classique de la maison française, un glace teintée verte dévoilant le mouvement automatique qui anime cette nouveauté : le calibre Miyota 90S5.

Développant une réserve de marche de 42 heures – une autonomie dans la moyenne même si les nouveaux standards en la matière tendent vers les 72 heures -, les amateurs de montres avec vue sur le mouvement en apprécieront en particulier le blason March LA.B qui vient décorer la masse oscillante.

 

Pour conclure…

March LA.B effectue sa première véritable incursion dans le domaine de la montre classique en lançant cette Mansart dévoilée cette année à Baselworld mais dont les premiers modèles arrivent en ce moment en boutiques (coordonnées des boutiques March LA.B ci-dessous, dans Informations complémentaires).

D’une formidable élégance servie par des proportions bien étudiées qui conviendront à tous les poignets (masculins ou féminins), la March LA.B Mansart Magnum affiche un véritable soin du détail et une conception bluffante qui lui permettent de se targuer d’un rapport qualité / prix d’exception. A consommer sans modération !

Et une fois de plus, non contente de ne pas me décevoir, March LA.B m’enthousiasme véritablement.

Parce que si la Mansart est une montre classique et habillée, elle n’en demeure pas moins contemporaine et très typée : son dessin octogonal est en effet dynamisé par une couronne excentrée de la même forme lui permettant de ne ressembler à aucun autre modèle du marché.

S’y ajoute un cadran à la fois minimaliste et très travaillé qui contribue à la forte et séduisante personnalité de la Mansart.

D’une formidable élégance servie par des proportions bien étudiées qui conviendront à tous les poignets (masculins ou féminins), elle affiche un véritable soin du détail et une conception bluffante qui lui permettent de se targuer d’un rapport qualité / prix d’exception.

Alors si vous êtes à la recherche d’une élégante montre, classique et épurée, et que vous n’avez pas envie d’une montre de papy, je vous invite à aller essayer sans tarder cette Mansart – surtout si vous disposez d’un budget limité !

Derniers articles March LA.B
La note de la rédaction
72 / 100

test March LA.B Bonzer – Nouveauté COUP DE CŒUR

La note de la rédaction
73 / 100

test March LA.B Agenda Supra 41mm Mars : un(e) Mars et ça repart !

La note de la rédaction
72 / 100

test March LA.B Bonzer – Nouveauté COUP DE CŒUR

La note de la rédaction
73 / 100

test March LA.B Agenda Supra 41mm Mars : un(e) Mars et ça repart !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *