Pays :

test Tudor Heritage Chrono Blue

La note de la rédaction
71 / 100
Tudor, marque sœur de Rolex, revisite depuis quelques collections son riche passé avec réussite. Dévoilée à BaselWorld 2013, l'Heritage Chrono Blue illustre bien ce virage, entre vintage et modernité.
L'essentiel

Tudor Heritage Chrono Blue

Réf.: 70330B
3,590.00 € Prix public conseillé en France au 22 octobre 2014
Marque Tudor
Modèle
Heritage Chrono Blue
Référence constructeur
70330B
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
42 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
45,38 mm
Mouvement
Automatique
Fonctions
Chronographe
Date
Heure
Minute
Seconde
Verre
Saphir
Capacité de la réserve de marche
42h
Fond transparent
Non
Entre-cornes
22 mm
Longueur corne à corne
50,23 mm
Hauteur boîtier
12,80 mm
Etanchéité
100 m
Bracelet (matière)
Acier
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Acier
Poids total
162 grammes
Prix public conseillé en France au 22 octobre 2014
3,590.00 €
Confort / Agrément (/15) 14
Mouvement (/20) 7.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 0
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 1.5
Finitions (/20) 13
Finitions cadran (/6) 4.5
Finitions boîtier (/6) 4
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 0.5
Qualité du verre (/4) 2
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
Fonctionnalité (/20) 16.5
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 3.5
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 5
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 1
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour vos prochaines vacances au bord de la mer !
L'avis des internautes
81%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Tudor : une enfance dans l’ombre de Rolex

Un peu comme pour les enfants ou frères de stars, la jeunesse de Tudor n’a pas été toujours
très simple.

 

Difficile en effet de grandir dans l’ombre de l’une des marques horlogères les plus célèbres au monde, Rolex en l’occurrence, et de ses plus d’un million d’unités produites annuellement – profitez-en pour découvrir les collections et les prix Rolex.

En effet, Tudor est à l’origine la seconde marque
de la maison Rolex, dont on achetait (très schématiquement) les montres pour avoir le look d’une Rolex sans avoir forcément les moyens de s’offrir l’originale…
Un peu à l’image de ces grands crus classés du bordelais qui produisent un second vin.

A de rares exceptions près, le catalogue Tudor a dès lors longtemps été constitué de montres reprenant purement et simplement les boîtiers et bracelets Rolex mais emboitant des mouvements ETA pour garder un tarif abordable.
Résultat des courses : des montres achetées plus par raison que par passion et une perte de vitesse de plus en plus inquiétante au cours de ces dernières années…

Heureusement, la marque a su prendre un virage stratégique récent en capitalisant sur ses références historiques marquantes dont elle s’est grandement inspirée afin de renouveler son catalogue.

Portée par la vague néo-vintage, Tudor s’est ainsi émancipée de sa grande sœur avec des designs parfois plus risqués et un positionnement clarifié – découvrez le catalogue et les prix Tudor.

Si l’excellent rapport qualité/prix fait toujours partie de l’ADN de la maison horlogère, les clients s’achètent aujourd’hui davantage une montre signée Tudor parce qu’ils veulent une Tudor et non plus parce que leur fiche de paye les empêche d’aller voir chez la marque à la couronne.

L’une des montres qui symbolise le mieux cette renaissance est sans doute le Chronographe Heritage présentée en 2010 dans sa livrée grise.
Forte du succès rencontré par cette nouvelle montre de sport, Tudor en proposait une nouvelle version à l’occasion de BaselWorld 2013 habillées de couleurs estivales.

Pensez aussi à suivre toute l’Actu des nouveautés Baselworld 2015.

Une montre de pilote auto inspirée des 70’s

Sans ménager le suspens, il convient de préciser d’emblée que cette version Blue est à 95% identique à la grise.

Nous retrouvons pour commencer le beau boitier de 42mm équipé de poussoirs vissés.

S’il n’est pas sans rappeler celui de la légendaire Rolex Daytona, il s’inspire cependant, comme certaines montres de pilotes automobiles de l’époque, des années 70’s – on retrouve par exemple cette caractéristique sur des chronographes Universal Genève.

On la retrouve également sur le modèle original dans lequel l’Heritage Chrono Blue puise son inspiration : la Tudor Chronographe Monte Carlo (référence 7169) produite au début des seventies.

Le boîtier de la Tudor version 2014 est cependant plus massif que celui de son aînée.
Disposant de flancs droits, il affiche un diamètre de 42mm pour une épaisseur de 12,75mm – des mensurations certes masculines mais qui demeurent malgré tout relativement contenues pour un chronographe contemporain.

Il s’offre par ailleurs quelques fantaisies par rapport à la référence 7169.

Alors que certains Chronographe Monte Carlo disposaient par exemple d’une lunette tachymétrique fixe, l’Heritage Chrono Blue adopte une lunette en aluminium anodisé graduée bi directionnelle qui permettra de suivre notamment un second fuseau horaire.

Autre caractéristique symptomatique de la rupture effectuée avec le passé : l’abandon de la loupe cyclope à 6h qui permettait une lecture optimisée de la date.

Un choix que certains collectionneurs ont pu regretter lors de la sortie du modèle mais qui, plus que tout autre, témoigne de l’émancipation des collections Tudor vis-à-vis du catalogue Rolex.

La finition est ici très proprement réalisée et cette Heritage Chrono Blue dégage, comme l’Heritage Chrono dans sa livrée grise, une impression de résistance à toute épreuve.

 

Un chronographe fonctionnel aux couleurs estivales

Côté mécanique, la Tudor Heritage Chrono Blue embarque le même mouvement que la version grise.
Il s’agit en l’occurrence d’un calibre ETA 2892 associé à un module Dubois Dépraz.

Si cette construction modulaire ne fera clairement pas tourner la tête des passionnés de mécanique horlogère, elle s’avère néanmoins fiable et parfaitement adaptée à ce contexte avec sa réserve de marche de 42h et ses 55 rubis.

 

Ce choix permet d’autre part de contenir le prix du modèle dans des sphères qui demeurent très raisonnables.

Donc même boîtier et même mouvement que l’Heritage Chrono grise…

Ce qui fait bien entendu la différence entre ces deux versions contemporaines tient en quatre lettres : B L U E !

En effet, cette nouvelle gamme chromatique, elle aussi inspirée d’une version de la Monte Carlo historique, change radicalement la personnalité de la montre.

Si la version grise présentée en 2012 est au final relativement sobre et sage malgré son look très seventies, il faut vraiment passer l’Heritage Chrono Blue au poignet pour voir à quel point elle réveille le cadran.

Il suffit de la passer au poignet pour se croire en vacances sur la côte méditerranéenne.
A tel point qu’on entendrait presque les cigales !

Cette association de bleue et orange, assez peu discrète, rend sans doute ce chronographe moins polyvalent au quotidien que la livrée grise.
Elle en fait en revanche une montre vraiment idéale pour les WE, vacances et autres moments de détente.

Au-delà de la couleur, Tudor a fait évoluer quelques petits détails.
C’est notamment le cas des index appliqués qui sont désormais rectangulaires – une forme qui reprend celle des index de la Monte Carlo référence 7169 et qui accentue le côté vintage du modèle.

Au porté, cette Tudor s’avère très confortable.
Elle s’adresse cependant à ceux qui apprécient les montres bien présentes.

Equipée de son bracelet acier configuré pour un poignet de 17 cm de circonférence, elle affiche un poids de 162 grammes.

Il vous faudra simplement trouver le bon réglage – facilité par la très belle boucle déployante – pour que la montre se positionne bien et devienne confortable.

Encore un point, suffisamment rare pour être signalé : Tudor livre l’Heritage Chrono Blue accompagnée d’un second bracelet.
Il s’agit précisément d’un bracelet NATO dont les couleurs sont assorties à celles du cadran – et bénéficiant d’une qualité de fabrication très au dessus de ce que l’on trouve habituellement sur Internet.

Conclusion

Cette Tudor Heritage Chrono Blue parvient à garder tout ce qui faisait le charme de la version Heritage Chrono grise et y ajoute une touche de fraîcheur qui la rend encore plus désirable.
Efficace, bien conçue et bénéficiant d’un très bon rapport qualité / prix, cette montre de sport typée vintage est à classer dans la catégorie achat coup de cœur raisonnable !

 

Les + :

  • une belle cohérence avec le modèle historique
  • un look très réussi et estival
  • une montre fonctionnelle
  • le bracelet NATO livré en supplément
  • son étanchéité à 100m (rare sur une montre de pilote auto)
  • un excellent rapport qualité / prix

 

Les – :

  • l’abandon de l’échelle tachymétrique
  • l’abandon de la loupe cyclope sur la date
  • une montre à réserver aux tenues décontractées
  • un poids important sur bracelet acier
  • le logo Tudor sur la couronne de remontoir pas indispensable

 

Informations complémentaires :

  • poignet du rédacteur / testeur = 17 cm
Derniers articles Tudor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *