Pays :

test IWC Aquatimer Chronographe Cousteau

La note de la rédaction
73.5 / 100
Cinquième hommage d'IWC à J.Y. Cousteau, cette nouvelle Aquatimer chronographe célèbre le 100e anniversaire de la naissance du Commandant. Une montre de plongée élégante testée pour vous par TWO.
L'essentiel

IWC Aquatimer Chronograph Cousteau

Réf.: IW376706
5,150.00 € Prix public conseillé en France au 30 juin 2011
Marque IWC
Modèle
Aquatimer Chronograph Cousteau
Référence constructeur
IW376706
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
44 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
48,36 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
IWC 79320
Base calibre
Valjoux 7750
Fonctions
Chronographe
Date
Heure
Jour
Minute
Seconde
Verre
Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
44h
Fond transparent
Non
Entre-cornes
21,59 mm
Longueur corne à corne
51,86 mm
Hauteur boîtier
15,51 mm
Etanchéité
120 m
Bracelet (matière)
Caoutchouc
Boucle (type)
Ardillon
Boucle (matière)
Acier
Poids total
147 grammes
Prix public conseillé en France au 30 juin 2011
5,150.00 €
Confort / Agrément (/15) 14
Mouvement (/20) 10.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 2.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 2
Finitions (/20) 17
Finitions cadran (/6) 5
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
Fonctionnalité (/20) 17.5
Lisibilité diurne (/5) 4.5
Lisibilité nocturne (/4) 4
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 4
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 2.5
Série limitée (/3)
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2)
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 0.5
Présence de "goodies" (/1)
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 12
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour aller faire un tour à l'Aquarium du Trocadéro !
L'avis des internautes
73%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Aquatimer Cousteau : une montre de plongée sobre

Basée sur la nouvelle IWC Aquatimer chronographe apparue en 2009, cette série spéciale s’en distingue par des couleurs, des matériaux et une gravure spécifiques – découvrez le reste des collections et les prix IWC.

Les couleurs tout d’abord.
Cette nouvelle montre de plongée signée IWC laisse de côté les couleurs vives (jaune, orange et bleu) des Aquatimer classiques.

La Cousteau arbore désormais une lunette noire et une sobre blancheur pour délimiter le secteur
de 0 à 15 minutes.

Même tendance côté cadran.
Celui-ci est maintenant d’un gris ardoise aux reflets magnifiques et se pare de deux sous cadrans qui ressortent parfaitement avec leur couleur bleu nuit.

Ce bleu nuit est d’ailleurs discrètement rappelé sur l’entourage des poussoirs du chronographe.
Le concept est au passage intéressant et cohérent : poussoirs d’une couleur, fonction en rapport indiquée de la même couleur sur le cadran !

 

Le cadran de cette nouvelle Cousteau est maintenant d'un gris ardoise aux reflets magnifiques et se pare de deux sous cadrans qui ressortent parfaitement avec leur couleur bleu nuit.

Un chronographe bénéficiant d’une excellente lisibilité

Exit également les aiguilles de couleur des versions précédentes : les aiguilles de ce nouveau millésime sont désormais blanches.

Mais seulement de jour !
IWC a en effet eu la bonne idée (visible sur les photos du diaporama) de conserver les deux couleurs bleu et vert pour l’affichage nocturne, histoire de mettre en évidence l’aiguille des minutes (la plus utile en plongée) et le secteur
15 mn sur la lunette (correspondant au temps commun d’une plongée sans décompression).
Bien vu et du plus bel effet pour cette Aquatimer by night !

Petite particularité de cette montre de sport :
la couronne principale n’est plus en acier mais en caoutchouc afin d’offrir une meilleure préhension.

A voir à l’usage si cette couronne présentera cependant les mêmes qualités de longévité qu’une couronne en acier.

Cette version spéciale nous offre également une signature de J.Y. Cousteau juste sous le quantième ainsi qu’une gravure de fond représentant le visage du Commandant, coiffé de son légendaire bonnet !

Une montre de plongée chic et sport

Pour le reste, on retrouve toutes les caractéristiques des nouvelles IWC Aquatimer : lunette saphir très réussie et facilement préhensible avec des gants, diamètre imposant et carrure droite renforçant cette impression, belles aiguilles larges et lisibles – lisibilité bien épaulée par le saphir à double antireflets.

Certes, certains pourront reprocher à cette nouvelle version de s’être urbanisée et d’avoir ainsi perdu le côté toolwatch des versions précédentes : trop chic pour être portée en plongée sportive sans avoir peur de l’esquinter et en même temps trop massive pour être une montre habillée…

Mais au final, elle correspond bien à cette tendance des plongeuses de salon qui, pour la plupart, ne verront jamais un centilitre d’eau salée – quelques gouttes de champagne au pire !

 

Une belle qualité de réalisation

Si, comme l’ancienne génération, l’étanchéité est limitée à 120 m pour permettre l’utilisation du chronographe, les poussoirs du chronographe auraient en revanche pu être redimensionnés à la hausse.

Cette version spéciale propose une gravure de fond représentant le visage du Commandant Cousteau, coiffé de son légendaire bonnet !

En effet, ils sont un peu fins compte tenu du maniement relativement ferme que requiert le déclenchement de la fonction chronographique.
Mais surtout, leur taille fluette semble être en léger décalage avec l’esthétique du reste de la montre, sportive et massive.
Dommage mais pas rédhibitoire !

En revanche, l’astucieux système de changement rapide de bracelet (sous licence Cartier) est particulièrement bien conçu et semble parfaitement sûr (démonstration du changement en vidéo).
Un vrai bonheur à manipuler !

Côté calibre, pas de surprise : cette IWC est équipée du 79320, dérivé du Valjoux 7750.

Costaud, fiable et précis, il bénéficie en outre d’une belle décoration effectuée par IWC : perlage, Côtes de Genève et anglages soignés.

En effet, comme tous les calibres en provenance d’ETA, IWC les retravaille pour équiper ses montres de mouvements propres et bien finis.
Mais vous n’en profiterez pas pour cause de fond plein !

 

Conclusion

Contrairement à beaucoup de séries spéciales, ici, même si vous n’êtes pas un fan inconditionnel du Commandant Cousteau, vous pourrez néanmoins être séduit par la sobriété de cette IWC.
D’autant que l’hommage au grand homme reste suffisamment discret pour s’oublier.
Reste alors un beau chronographe de plongée, très bien fini et plutôt bien conçu, assez élégant pour une montre sportive mais qui ne rechignera pas à vous accompagner sous l’eau pour les plus téméraires.

 

Les + :

  • une montre de plongée élégante
  • la qualité de la finition
  • le système de changement de bracelet

 

Les – :

  • une montre un peu épaisse pour être vraiment « habillée »
  • les poussoirs du chronographe sous-dimensionnés par rapport à la boîte
  • la perte du côté toolwatch

 

Informations complémentaires :

  • poignet du rédacteur / testeur = 17,5 cm
  • le prix affiché dans « Données constructeur » est le prix public de la montre en France à la date de publication de l’Essai

 

Pour voir cette IWC Aquatimer Chronographe Cousteau en vidéo
(ou rendez-vous ICI sur notre chaine Youtube) :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *