Pays :

ACTUALITÉ Yema Pearldiver : la nouvelle montre de plongée née de la plateforme Yema CoLabs

En février, Yema confiait les clés de son bureau de design à 4 fans qui ont dessiné 4 inédites Yema soumises au vote des internautes. Ainsi est née cette belle Pearldiver aux accents vintage.

Pour les plus pressés d’entre vous, vous pouvez immédiatement précommander votre Yema ici :
Précommander la Yema Pearldiver

Aux origines de la montre de plongée Yema Pearldiver

En février dernier, je vous parlais d’un projet très sympa initié par la marque française Yema – comme quoi, en France, on n’a ni pétrole ni vaccin mais on a des (bonnes) idées !
Enfin surtout chez Yema.

En deux mots, Yema utilisait la plateforme collaborative Yema CoLabs rassemblant notamment les passionnés de montres Yema pour organiser le premier projet Yema x Fans.
Il s’agissait de confier les clés de son bureau de design à quatre fans de la marque en leur demandant de dessiner chacun un projet de montre.

La montre Yema Pearldiver de Marin Ravenel est en vente

Les 4 projets ont ensuite été soumis au vote de médias horlogers internationaux – dont The Watch Observer a eu le plaisir de faire partie – qui en ont sélectionné 2, les finalistes (deux montres de plongée) ayant, pour clore le processus, été départagés via un appel au vote des internautes.
Pour tout savoir de cette initiative inédite et particulièrement intelligente, je vous invite à lire mon article initial ici :
Yema lance le premier projet Yema x Fans.

C’est ainsi le projet de Marin Ravenel (ci-dessus) qui a remporté les suffrages, sa Pearldiver étant désormais disponible en précommande sur le site Yema – et accessoirement à mon poignet pour que je puisse vous en parler en toute connaissance de cause.

La suite de cet article ci-dessous…

Montre Yema Pearldiver : découverte

Yema Pearldiver : une montre de plongée résolument vintage

Son designer le dit lui-même : il souhaitait donner naissance à une montre inédite contemporaine mais néanmoins imprégnée de l’ADN Yema et dotée d’une esthétique hautement vintage.
Promesse tenue avec brio.

Yema Pearldiver Big Crown

La Yema Pearldiver puise avant tout son inspiration dans la Navygraf 2, une montre de plongée Yema des années 70 caractérisée notamment par un boîtier sculptural (voir le diaporama de cet article).
Marin opte pourtant pour un classique boîtier rond en acier satiné affichant des dimensions très contenues évocatrices des montres du passé – 38 millimètres de diamètre pour une épaisseur de 14 millimètres – et prolongé de cornes percées.

Un régal pour l’amateur de vintage mais aussi pour ceux qui apprécient les boîtiers aux mensurations maîtrisées.

Dans le plus pur esprit toolwatch des 50’s, cette nouveauté, dépourvue d’épaulement protecteur, est munie d’une couronne de remontoir volumineuse pour une préhension optimale – nous sommes ici proches des codes qui ont par exemple donné naissance à la célèbre Rolex Submariner 6538 Big Crown.

Yema Pearldiver : un verre hésalite

Toujours dans cette même dynamique vintage, la Yema Pearldiver se pare d’un verre hésalite (un plexiglas) à double dôme de 3,50mm et d’une lunette tournante unidirectionnelle dotée d’un insert en aluminium dont les graduations des 5 minutes sont creusées dans la surface.

La suite de cet article ci-dessous…

Derniers articles Yema

Montre de plongée Yema Pearldiver
Un inédit et très beau cadran

S’il s’inspire lui aussi du passé – et de la Navygraf 2 en particulier -, le cadran noir mat de la Yema Pearldiver est inédit – et très réussi.

Aucun chiffre mais des index triangulaires (3/6/9/12) et des index points, les uns comme les autres étant non cerclés et réalisés à partir d’un Super-LumiNova teinté coquille d’œuf à émission verte directement apposé sur le cadran.

Tout savoir de la montre Yema Pearldiver

Là-encore, Marin Ravenel et Yema nous plongent dans le passé et c’est un réel plaisir.
D’autant qu’il ne s’agit plus de radium ni de tritium et que la quantité de matière luminescente déposée permet de très beaux effets de relief !

L’autre bonne idée réside dans l’absence de date – une complication certes utile au quotidien mais inappropriée sur une telle montre de plongée compte tenu de son inspiration.

La sobriété est enfin de mise avec des marquages discrets rehaussés de la mention PEARLDIVER que Yema nous livre en italique et dans un joli rouge.

Côté aiguillage, la maison horlogère française nous propose un très joli mix : aiguille de grande seconde Lollipop blanche et aiguille des heures et minutes traitées PVD noir, comme sur la Navygraf II des années 70s, les unes comme les autres étant porteuses de ce même Super-LumiNova teinté.

Aiguille Lollipop - Yema Pearldiver

Cette immersion dans l’univers vintage est ainsi complétée d’une fonctionnalité optimale et très contemporaine, les jeux de contrastes et la matière luminescente permettant à la Yema Pearldiver d’être lisible en toutes circonstances.

Côté contemporanéité, il convient enfin de signaler que Yema motorise cette nouvelle Pearldiver de son nouveau calibre YEMA2000, un mouvement automatique produit exclusivement pour les montres Yema par Ambre, sa société mère.

La suite de cet article ci-dessous…

Montre de plongée Yema Pearldiver & Yema x Fans :
Une opération menée avec maestria

J’avais salué l’intelligence et l’originalité de l’opération Yema x Fans initiée par Yema en février 2020.
En effet, confier la création d’un modèle à un fan, aussi pointu soit-il, n’est pas sans risque.
Parce que tout fan invétéré qu’un amateur puisse être, cela ne fait pas de lui un designer.

Wristshot de la Yema Pearldiver

Je me doute, sans connaître les coulisses de l’opération, que les équipes Yema ont sans doute apporté leur soutien aux compétiteurs tout au long du processus.

Cela n’empêche en aucune manière de saluer cette initiative – bien au contraire puisque cela témoigne de l’attachement de la maison française à obtenir un résultat séduisant et cohérent.

Et tel est selon moi le cas de cette Pearldiver dessinée par Marin Ravenel dont Yema a la délicatesse de faire figurer les initiales gravées au dos de la montre – la référence YCL1-MR (pour Yema Colabs 1 – Marin Ravenel) figurant sous le blason historique de Yema, l’ensemble étant frappé à la presse hydraulique.

Donc un grand bravo à Yema mais également au designer de cette Pearldiver qui a su créer un modèle complètement inédit qui fait pourtant sien l’ADN de la marque fondée en 1948 à Besançon.

Cette Yema Pearldiver, véritable toolwatch du XXIème siècle, séduit ainsi à la fois par ses dimensions maîtrisées évocatrices des montres anciennes et son boîtier typique des 50’s.

J’adore en particulier cette couronne de remontoir imposante dépourvue d’épaulement protecteur.

L’originalité de sa lunette tournante privée des classiques graduations caractéristiques des montres et ses marquages luminescents sont également à saluer.

Détails du cadran de la Yema Pearldiver

Mais surtout, c’est son très beau cadran, ultra vintage avec ses dépôts en relief de matière luminescente et ses sobres marquages, le tout balayé d’aiguilles joliment réalisées, qui en fait le charme indéniable sans en altérer la fonctionnalité.

Habillé d’un bracelet néo-vintage assurant un excellent confort de porter et motorisée du nouveau calibre Yema, le résultat est véritablement très réussi.

Quant à son prix, c’est sans conteste la cerise sur le gâteau puisque Yema propose cette séduisante Pearldiver au prix remarquable de 749 € seulement.
Sachez toutefois que si vous commandez votre Yema Pearldiver avant le 30 novembre 2020, vous bénéficierez d’une remise de -10% (soit un prix de 674 €), la montre étant par ailleurs livrée avec un écrin de voyage Yema offert.

Pour l’acquérir, c’est ici : Précommander la Yema Pearldiver.

A quand la prochaine création Yema x Fans ?
Une affaire à suivre sur The Watch Observer bien sûr !

Caractéristiques techniques, Prix de vente, Date de livraison et Vidéo de Marin ci-dessous…

Montre de plongée Yema Pearldiver
Caractéristiques techniques, Prix de vente & Date de livraison

– Boîtier en acier 316L brossé vertical
– Dimensions = 38mm (Ø) x 14mm (épaisseur) – Entre-cornes = 20mm
– Lunette unidirectionnelle incurvée avec insert en aluminium gradué avec index 5 minutes
– Couronne de remontoir surdimensionnée Big Crown vissée et polie avec logo Y en relief sur la couronne
– Verre hésalite à double dôme de 3,50mm d’épaisseur
– Etanchéité = 200m
– Cadran noir mat avec inscription PEARLDIVER en rouge – Index couleur crème Super-LumiNova C3 – Aiguille des heures et des minutes avec revêtement PVD noir et Super-LumiNova C3 – Trotteuse lollipop blanche avec Super-LumiNova C3
– Calibre YEMA2000 : Remontage automatique avec rotor sur roulements à billes – 29 rubis – 28.800 alt./h. – Réserve de marche = 42 heures – Dérive journalière de -/+10 secondes par jour et dérive maximale de -/+25 secondes par jour – Réglages et contrôles effectués en interne par les maîtres horlogers Yema avant et après assemblage
– Bracelet en acier brossé 316 L, double maillon carré au centre – Boucle déployante avec extension de plongée et logo vintage Yema
Prix de vente :
> Jusqu’au 30/11/2020 inclus = 674 € + montre livrée avec un écrin de voyage Yema offert
> A compter du 1er décembre = 749 €
Livraison : Avant Noël

Montre de plongée vintage - Yema Pearldiver

 

Vidéo de Marin Ravenel : les origines de la Yema Pearldiver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES MARQUES LES PLUS CONSULTÉES