Pays :

ACTUALITÉ Romain Jerome lance la collection de montres Art-DNA

Fruit de la rencontre entre l’Art contemporain et la haute horlogerie, RJ-Romain Jerome lance en collaboration avec John M Armleder une série limitée de 10 montres inspirées de l’œuvre de l’artiste.

Diaporama = 2 photos

Apparue en 2004, la marque RJ-Romain Jerome a d’emblée révolutionné le monde de l’horlogerie en proposant des montres inspirées des éléments naturels : la terre, la mer et l’air.
La marque s’est ainsi fait connaître grâce à des garde-temps qui célèbrent les légendes contemporaines, donnant naissance à des collections qui ont marqué les esprits : Moon Dust-DNA, Titanic-DNA, Eyjafjallajökull-DNA et très récemment la DeLorean-DNA.

C’est aujourd’hui au tour de l’Art contemporain d’être la source d’inspiration de RJ-Romain Jerome.
Pour cette nouvelle et première collaboration, la marque a décidé de s’associer à John M Armleder, un artiste d’origine suisse internationalement connu.
Cette rencontre inattendue entre la Haute horlogerie et l’Art contemporain permet à 10 pièces uniques de voir le jour – chacune déclinée autour d’un thème omniprésent dans l’œuvre de l’artiste : le crâne !
C’est ainsi qu’une tête de mort vient orner les cadrans des montres issues d’une collection inédite signée RJ-Romain Jerome.

Collectionneur éclairé et passionné d’Art Contemporain, Manuel Emch, CEO de la marque, admire depuis longtemps le travail de John M Armleder.
Souhaitant depuis toujours associer les deux passions qui l’animent, l’horlogerie et l’Art contemporain, Manuel Emch était également désireux de parvenir à appliquer aux montres le principe de l’œuvre d’art unique (ou produite en série limitée).

L’artiste explique quant à lui cette association naturelle par le fait que le crâne rappelle le memento mori – une locution latine qui signifie Souviens-toi que tu mourras – mais également par l’allégorie du temps qui passe, un sujet très à propos quand on s’intéresse à la fois à l’art et aux montres. Il va jusqu’à comparer la mort avec ces montres : alors que la mort est la même pour tout le monde, sa réalisation est à chaque fois unique. Il en va de même pour les garde-temps.
La rencontre des deux hommes et leur collaboration qui ne sont donc pas fortuite, viennent ainsi de donner naissance à la collection Art-DNA.

Les pièces qui en sont issues sont en acier poli et arborent sur le cadran martelé et poli un motif de tête de mort appliqué et surélevé.
La partie située sous l’applique bénéficie d’un laquage de couleur que révèlent les jeux de reflets du cadran, chacune de ces 10 pièces uniques revêtant dès lors une couleur différente.
Côté fond, outre la signature de John M Armleder, chaque modèle est numéroté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES MARQUES LES PLUS CONSULTÉES