Pays :

ACTUALITÉ Richard Mille @ Rétromobile 2020 : l’interview exclusive (vidéo)

Il y a quelques jours se tenait le salon Rétromobile. Au cœur de ce rassemblement d’automobiles exclusives trônait le stand Richard Mille. Interview de Tim Malachard, Directeur Marketing de la maison.

Diaporama = 4 photos – Source : Richard Mille

Le monde de l’automobile a de tout temps inspiré les marques horlogères.
Mais s’il est une maison qui puise véritablement son ADN dans cet univers, c’est bien Richard Mille dont les montres High-Tech associant performance, légèreté, résistance et design soigné l’ont naturellement conduites à passer un partenariat avec McLaren.

Tim Malachard, Directeur Marketing Richard Mille, nous a fait le plaisir de répondre à nos questions à l’occasion du salon Rétromobile 2020 – et pour ceux qui ne parviennent pas à visionner la vidéo directement ici, rendez-vous sur notre chaîne YouTube :

 

Les amateurs de montres qui le connaissent le savent : Richard Mille – je parle ici de l’Homme ! – est un véritable passionné d’automobiles et un collectionneur avisé.

La maison horlogère éponyme qu’il a créée se trouve dès lors associée à de nombreux événements prestigieux : Le Mans Classic, Chantilly Arts & Élégance Richard Mille, Rallye des Princesses, Rallye des Légendes Richard Mille, Nürburgring Classic Richard Mille … etc.

Parmi les prestigieux partenariats scellés par la maison, celui passé avec McLaren a en particulier donné naissance à deux montres exceptionnelles, la troisième étant en cours de réalisation – profitez-en pour explorer le catalogue Richard Mille prix au 18/02/2020.
C’est au passage pour cette raison que Richard Mille expose chaque année depuis 2016 au salon Rétromobile, disposant d’un magnifique stand de 380 mètres carrés dévoilant huit impressionnantes Formule 1 McLaren.

Première des deux montres issues du rapprochement entre Richard Mille et McLaren, la Richard Mille RM 50-03, une édition limitée à 75 exemplaires seulement, est un tourbillon avec chronographe à rattrapante doté d’un boîtier réalisé en graphène, un matériau emprunté au célèbre constructeur automobile anglais.

Réalisées en étroit partenariat avec les équipes McLaren et plus particulièrement avec Rob Melville, Directeur du design du constructeur anglais, les deux montres qui ont vu le jour pour le moment ne sont pas juste des montres Richard Mille sur lesquelles le logo McLaren serait apposé.

Les deux maisons, expertes dans leur domaine respectif, travaillent en effet de concert au point de se nourrir mutuellement pour produire des montres et des automobiles toujours plus exceptionnelles.
Il ne s’agit ainsi pas d’un partenariat marketing – comme c’est souvent le cas quand horlogerie et automobiles se rapprochent – mais d’un partenariat que l’on peut presque qualifier d’industriel.

La première des deux montres issues de leur rapprochement voit le jour en 2016.
C’est la Richard Mille RM 50-03, une édition limitée à 75 exemplaires seulement.

Ce chronographe à rattrapante équipé d’un échappement à tourbillon se caractérise, outre son design identitaire des productions Richard Mille, par le matériau dans lequel sa boîte est réalisée – en l’occurrence du graphène.
Rebaptisé Graph TPT, un matériau ultra haut de gamme, il a été développé à l’origine par McLaren en partenariat avec l’Université de Manchester pour ensuite être utilisé pour forger le boîtier de la RM 50-03.

Le deuxième modèle issu du rapprochement Richard Mille – McLaren remonte quant à lui à 2018 et avait été dévoilé par les deux prestigieuses maisons à l’occasion du Geneva International Motor Show : il s’agit de la Richard Mille RM 11-03 McLaren – un événement et un lancement couverts par The Watch Observer à (re)découvrir ici : Lancement de la Richard Mille RM 11-03 McLaren.

Le deuxième modèle issu du rapprochement Richard Mille - McLaren est la Richard Mille RM 11-03 McLaren, une série limitée à 500 pièces dotée d’un boîtier associant Carbone TPT et Quartz TPT orange réservée en priorité aux acquéreurs de la McLaren Ultimate Series, une exceptionnelle automobile produite à 500 exemplaires également.

Cette dernière édition multiplie les clins d’œil au constructeur automobile : boîtier associant Carbone TPT et Quartz TPT orange (en guise de rappel de la couleur historique de l’écurie anglaise), poussoirs en titane reprenant le dessin des feux de la McLaren 720S, inserts en titane siglés McLaren habillant la lunette dont la forme évoque les prises d’air de l’iconique McLaren F1, couronne de remontoir en titane Grade 5 reprenant la forme d’une roue McLaren ou encore présence de l’apostrophe McLaren au cœur de la matière sur le bracelet caoutchouc.

Produit à 500 pièces, ce chronographe flyback Richard Mille RM 11-03 McLaren, développé en parallèle de la McLaren Ultimate Series, elle aussi produite à 500 exemplaires, était réservé en priorité aux acquéreurs de cette superbe automobile.

Scellé pour 10 ans, ce riche partenariat entre McLaren et Richard Mille nous donnera l’occasion de découvrir de nouvelles séries exclusives – pour le plus grand bonheur des amateurs de mécaniques d’exception.

La prochaine montre Richard Mille à venir, qui devrait voir le jour avant la fin de l’année, sera basée sur… la McLaren Speedtail !
Un lancement à suivre sur The Watch Observer bien sûr.
Alors stay tuned!

Merci à Tim Malachard, Directeur Marketing Richard Mille, et à toute l’équipe Richard Mille de leur accueil lors de Rétromobile 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES MARQUES LES PLUS CONSULTÉES