Pays :

ACTUALITÉ Omega Speedmaster Moonwatch Platine 321 : un chronographe exclusif

Annoncée il y a un an, cette Speedmaster Moonwatch exclusive est rare. Parée d’un boîtier en platine et affichant un cadran aux sous-compteurs météorite, elle embarque le calibre 321. Découverte.

Diaporama = 12 photos Live

Annoncée en juillet 2019 et livrée au compte-gouttes à compter de la fin d’année dernière, l’exclusive Omega Speedmaster Moonwatch Platine 321 est rare.

Exclusive, cette Omega Speedmaster Moonwatch l’est sans aucun doute.
Jugez-en par vous-mêmes !

montre Omega Speedmaster Moonwatch Platine 321

Elle se présente pour commencer sur un boîtier asymétrique de 42mm de diamètre forgé dans un alliage spécial associant du platine et de l’or.

Ledit boîtier est coiffé de la traditionnelle lunette tachymétrique qui a valu à la Speedmaster une partie de sa renommée, ce chronographe masculin étant le premier à proposer une échelle tachymétrique sur sa lunette et non, comme c’était le cas auparavant, sur le cadran de la montre.

Celle-ci est réalisée sur cette version platine en céramique noire polie, ses graduations étant en émail blanc.

Le cadran de l’Omega Speedmaster Moonwatch Platine 321 n’est pas en reste.

Il est constitué d’une plaque en onyx et surmonté d’index, d’aiguilles (à l’exception de l’aiguille centrale des secondes du chronographe) et du logo Omega en or blanc 18 carats.

Derniers articles Omega
La note de la rédaction
79 / 100

test Omega Speedmaster Moonwatch : un chronographe légendaire

VIDÉO Omega Speedmaster Moonwatch : revue vidéo

La note de la rédaction
80 / 100

test Omega Speedmaster Moonwatch Alinghi : un chrono racé

La note de la rédaction
79 / 100

test Omega Speedmaster Moonwatch : un chronographe légendaire

VIDÉO Omega Speedmaster Moonwatch : revue vidéo

La note de la rédaction
80 / 100

test Omega Speedmaster Moonwatch Alinghi : un chrono racé

Les traditionnels trois compteurs en creux sont quant à eux réalisés à partir de fragments de météorites lunaires.

Enfin, retournez cette pièce et vous y découvrirez, abrité derrière un verre saphir, le calibre 321 qui l’anime.

cadran noir Omega Speedmaster Moonwatch Platine 321

Rapidement, le calibre 321 fait son apparition officielle en 1946 – il s’agit d’une version déclinée du calibre 27 CHRO C12 développé et lancé en 1942 par Lémania et Omega et rebaptisée en 1949 calibre 321.

C’est lui qui motorise la toute première Speedmaster de 1957 (réf. CK2915) ainsi que les premières Speedmaster Professional (réf. 105.012 et 145.012), sa carrière prenant fin avec l’arrivée du calibre 861 qui vient le remplacer à partir de fin 1968 – début 1969.

C’est notamment lui qui motorise les Omega Speedmaster qu’arborent les astronautes de la mission Apollo 11 le 21 juillet 1969 à l’occasion du premier pas de l’Homme sur la Lune – un exploit historique qui confère à la montre et à son mouvement une dimension légendaire.

Relancé l’année dernière par Omega, cette Speedmaster Moonwatch Platine 321 est le premier chronographe à l’embarquer.

Omega habille enfin son chrono d’un bracelet en cuir noir.

Mon avis :

Il s’agit très probablement de la Speedmaster Moonwatch la plus exclusive jamais proposée par la maison Omega.

chronographe Omega Speedmaster Moonwatch Platine 321

Son exclusivité découle tout d’abord des matériaux utilisés pour sa conception : boîte platine, cadran onyx, compteurs en météorite lunaire sans oublier les index et aiguilles en or 18 carats.

Celle-ci découle d’autre part du mouvement embarqué – une version contemporaine et absolument magnifique de l’iconique calibre 321 tant prisé des amateurs et collectionneurs.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une série limitée, sa rareté sur le marché y ajoute une touche de désirabilité.

Enfin et malgré les changements opérés par Omega, cette Speedmaster Moonwatch 321 Platine affiche toujours cette fonctionnalité et cette robustesse qui ont conduit la NASA à l’homologuer pour toutes les missions spatiales habitées le 1er mars 1965.

S’y ajoute pour finir une esthétique aussi inédite que séduisante, le noir profond de son cadran en onyx ponctué de ses compteurs nervurés en météorite étant de toute beauté.

Bref, un véritable collector en puissance pour lequel il vous faudra débourser 56.000 € et sans doute patienter si vous souhaitez en acquérir un exemplaire.

Mais tout vient à point à qui sait attendre !

Caractéristiques techniques et Prix de vente :

Omega Speedmaster Moonwatch Platine 321

  • Réf. : 311.93.42.30.99.001
  • Boîtier en platine et or (Pt950Au20) de 42mm (Ø)
  • Lunette en céramique noire – échelle tachymétrique en émail blanc
  • Verre saphir résistant aux rayures, traité antireflet double‑face
  • Fond avec glace saphir
  • Etanchéité = 50 mètres
  • Cadran en onyx noir – compteurs façonnés à partir de fragments de météorite lunaire – logo, index et aiguilles (sauf la grande seconde centrale de chronographe) en or blanc 18ct
  • Mouvement mécanique à remontage manuel, Calibre 321 – roue à colonnes – spiral Breguet – finition en or Sedna™ 18K avec revêtement PVD – 55h de réserve de marche
  • Bracelet en cuir noir
  • Prix de vente = 56.000 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *