Pays :

ACTUALITÉ Montblanc 1858 Automatic Dual Time (SIHH 2017) – So vintage

Montblanc qui nous a livré à l'occasion de ce SIHH 2017 une ligne de montres de sport polyvalentes et accessibles, a d'autre part introduit à son catalogue une nouvelle 1858 associant acier et bronze.

Diaporama = 5 photos
+ explorez les collections et les prix 2017 des montres Montblanc neuves

Si ce SIHH 2017 a été marqué chez Montblanc par l’introduction d’une ligne de montres de sport pour Hommes – en l’occurrence de nouvelles TimeWalker -, la filiale du Groupe Richemont ne s’est pas arrêtée là.
Elle a en effet dévoilé en parallèle de nouveaux modèles directement inspirés de l’histoire de Minerva, la Manufacture de Villeret ayant été intégrée à Montblanc Montres S.A. en 2007.

Vous avez ainsi eu l’occasion de découvrir il y a quelques semaines la Montblanc 1858 Chronographe Tachymètre Edition Limitée dotée d’un magnifique boîtier en bronze.
Voici maintenant sa petite sœur : la 1858 Automatic Dual Time.

A l'instar de la version chronographe, cette version équipée d'un second fuseau horaire s'inspire des montres Minerva des années 30 avec, en particulier, des aiguilles de forme cathédrale et des chiffres arabes beiges destinés à rappeler des index oxydés par le temps sur les montres d'antan.

A l’instar de la version chronographe, cette version équipée d’un second fuseau horaire s’inspire des montres Minerva des années 30 avec, en particulier, des aiguilles de forme cathédrale et des chiffres arabes beiges destinés à rappeler les index oxydés par le temps sur les montres d’antan.

Le bronze – très en vogue ces dernières années dans l’horlogerie – est également présent sur cette Montblanc 1858 Automatic Dual Time.
En effet, son boîtier de 44mm en acier est coiffé d’une lunette forgée dans ce matériau dont la teinte douce tranche délicatement avec celle de l’acier.

Contrairement à la version chrono, cette Dual Time se pare d’un cadran noir sur lequel le beige des aiguilles et des index contraste efficacement pour offrir au modèle une lisibilité diurne optimale.
Pour ce qui est de la luminescence effective de ces mêmes index et aiguilles – ils sont revêtus de Super-LumiNova nous précise le communiqué de la marque -, il faudra la tester vous-même faute d’avoir pu nous même le faire au moment de la série photos…

Côté mécanique, la Maison Montblanc a choisi de motoriser cette montre automatique du calibre MB 29.19.
Il s’agit en l’occurrence d’un mouvement tiers qui fait office de base – un Sellita SW200 – auquel Montblanc adjoint un module de complication développé en interne.

Délivrant 42h de réserve de marche, la 1858 Automatic Dual Time permet ainsi l’affichage d’un second fuseau horaire ainsi qu’une indication jour / nuit (connectée à l’aiguille au cadran central de l’heure du domicile) qui vous évitera de vous faire raccrocher au nez en appelant par erreur en plein milieu de la nuit quand vous êtes à l’autre bout du monde !

L’intérêt du module développé par la marque réside surtout dans le fait qu’il permet de régler l’aiguille des heures locales sur le fuseau horaire de destination sans affecter la course de l’aiguille des heures du domicile ni celles des aiguilles des minutes et des secondes, permettant ainsi à votre montre Montblanc de conserver sa précision.

Aussi agréable à regarder de face que de dos, la montre Montblanc 1858 Automatic Dual Time adopte un fond plein joliment décoré sur lequel les amateurs qui y sont allés reconnaîtront peut-être les bâtiments de la Manufacture Minerva à Villeret - intégrée à Montblanc depuis 2007.

Notre avis ?

Montblanc dispose depuis 2007, avec l’intégration de Minerva, d’un exceptionnel vivier de modèles historiques à explorer que la maison a tout juste commencé à exploiter.
Souhaitons que l’arrivée du talentueux Davide Cerrato permette d’accélérer cette tendance.

En attendant, cette 1858 Automatic Dual Time en est une belle illustration.
On peut certes regretter que son boîtier affiche un diamètre de 44mm quand 41 voire même 40mm eurent parfaitement fait l’affaire.
Il n’en reste pas moins que cette montre de voyageur affiche un design élégant, une conception soignée et un look vintage bien dosé.
D’ailleurs, Montblanc l’habille d’un beau bracelet d’apparence vieillie en veau de couleur cognac fabriqué à la Montblanc Pelletteria (Florence) qui répond à la teinte dorée du bronze et renforce le côté vintage du modèle tout en lui offrant une polyvalence bien agréable.

Enfin, que ceux qui ne sont pas fans des modèles bi-matières se rassurent : contrairement à beaucoup de modèles, la présence d’une lunette en bronze sur cette boîte acier propose un rendu visuel très cohérent et homogène ainsi qu’une petite touche de luxe sympa !

Caractéristiques techniques et Prix de vente :
Montblanc 1858 Automatic Dual Time
– Réf. 116479
– Boite en acier inoxydable satiné avec lunette en bronze
– Dimensions = 44mm (Ø) x 12,30mm (épaisseur)
– Verre saphir bombé résistant aux rayures traité antireflets
– Fond en acier inoxydable satiné décoré
– Couronne en bronze avec emblème Montblanc en relief
– Cadran noir avec chiffres arabes beiges revêtus de Super- LumiNova et emblème Montblanc historique à 12h
– Aiguilles des heures et des minutes rhodiées luminescentes
– Fonctions = H/M/S, date, 2nd fuseau horaire, indicateur jour/nuit
– Calibre MB 29.19 avec complication Manufacture – Mouvement mécanique à remontage automatique, second fuseau horaire et affichage jour/nuit – 34 rubis – Env. 42h de réserve de marche – Spiral plat – 28.800 A/h
– Bracelet en veau couleur cognac avec surpiqûres beiges vintage et boucle en acier inoxydable satiné
– Etanchéité = 30m
Prix de vente = 5.000 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES MARQUES LES PLUS CONSULTÉES