Pays :

ACTUALITÉ Breguet Classique 7147 – (gros) coup de cœur Baselworld 2017

En attendant de vous dévoiler l'ensemble des nouveautés Breguet, TWO vous invite à découvrir l'un de ses coups de cœur : la Classique 7147 - une sublime montre dotée d'un somptueux cadran émail.

Diaporama = 4 photos Live from Baselworld 2017 + 3 photos officielles de la version or gris
+ explorez les collections et les prix Breguet 2017 des montres neuves

En attendant de vous dévoiler l’ensemble des nouveautés Breguet présentées à Baselworld 2017, TWO vous invite à découvrir l’un de ses gros coups de cœur : la Classique 7147BB.

Dès le premier coup d’œil, cela ne fait aucun doute : la filiale du Swatch Group nous plonge dans l’univers de la montre classique Homme – un registre qu’elle maîtrise depuis sa création en 1775 et dont la ligne Classique 7147 en est l’une des plus belles illustrations.
Nous avions d’ailleurs déjà eu l’occasion de nous extasier l’année dernière, à l’issue de Baselworld 2016, devant la Breguet Classique 7147BR au cadran orné de six motifs de guillochage différents.

D'un blanc immaculé et presqu'onctueux, le cadran de cette Breguet Classique 7147 dévoilé à Baselworld est ponctué d'index chiffres noir en léger relief appliqués par décalque et cerclée d'une minuterie dont les délicats motifs sont directement empruntés aux montres de poche Breguet au cadran émail de la fin de XVIIIème siècle.

Si cette année, la manufacture choisit la même ligne, elle nous en propose une version qui n’a rien à voir avec son aînée d’un an.

Alors certes, les amateurs de belle horlogerie y retrouveront avec bonheur un dessin intemporel qui s’exprime tout d’abord par un boîtier rond à la carrure finement cannelée dont les proportions sont formidables d’élégance et de confort (40mm de diamètre pour une épaisseur de 6,10mm).

Ils y retrouveront également des aiguilles des heures et minutes de type Breguet à pomme évidée en acier bleui et une aiguille des secondes bâton, elle aussi bleuie.

Ils y retrouveront enfin, pour motoriser la belle, un mouvement mécanique à remontage automatique extra-plat au pedigree impressionnant – le calibre de manufacture 502.3SD.

Mais c’est lorsque vous la retournerez que cette pièce signée Breguet vous laissera sans voix.

La maison horlogère a en effet choisi de doter cette montre automatique intemporelle d’un cadran… intemporel lui aussi puisqu’il est réalisé en émail Grand Feu – un matériau qui se caractérise notamment par son inaltérabilité aux aléas du temps (et dont vous trouverez en fin d’article le processus détaillé directement extrait du communiqué de presse Breguet).

Le clou de ce spectacle horloger réside cependant dans cette petite seconde logée entre 5 et 6h qui, de face, paraît flotter dans le cadran. Inclinez simplement la montre de quelques degrés et vous percevrez, par le jeu des ombres et lumière, un compteur secret qui semble creusé à même l'émail pour accueillir cette petite seconde.

D’un blanc immaculé et presqu’onctueux, ce visage lumineux est ponctué d’index chiffres noir en léger relief appliqués par décalque et cerclée d’une minuterie dont les délicats motifs sont directement empruntés aux montres de poche Breguet au cadran émail de la fin de XVIIIème siècle.

Le clou de ce spectacle horloger réside cependant dans cette petite seconde logée entre 5 et 6h qui, de face, paraît flotter dans le cadran.
Inclinez simplement la montre de quelques degrés et vous percevrez, par le jeu des ombres et lumière, un compteur secret qui semble creusé à même l’émail pour accueillir cette petite seconde.
Pour l’anecdote, cette creusure est obtenue non pas en creusant l’émail apposé sur le cadran mais en utilisant une base de cadran présentant elle-même ce relief.

Le résultat est de toute beauté !

Notre avis :

La maison nous livre avec cette nouvelle Classique 7147 une pièce absolument incroyable.

D’une sobriété exemplaire qui n’a d’égale que son élégance, cette montre ultra haut de gamme est une sorte de trait d’union entre les montres de poche Breguet du XVIIIè – pour l’esthétique – et les innovations techniques actuelles de la manufacture – côté mécanique.

Mais au-delà de ça, cette montre Breguet Classique 7147BB est tout simplement somptueuse et dispose d’un cadran qui justifie à lui seul l’acquisition du modèle…

Caractéristiques techniques et Prix de vente :

D'une sobriété exemplaire qui n'a d'égale que son élégance, cette montre ultra haut de gamme signée Breguet dispose d'un somptueux cadran qui justifie à lui seul l'acquisition du modèle... Un gros coup de cœur Baselworld 2017. Ci-dessus la 7147 inclinée pour y laisser pénétrer la lumière et dévoiler ainsi ce compteur 'secret' de petite seconde...

Breguet Classique 7147BB
– Réf. 7147BR/29/9WU
– Boîtier en or rose 18K à carrure finement cannelée
– Dimensions = 40mm (Ø) x 6,10mm (épaisseur)
– Attaches soudées, barrettes vissées
– Fond saphir. Diamètre 40mm
– Cadran en émail Grand Feu – Signé Breguet – Tour d’heures en chiffres arabes Breguet – Petite seconde décentrée à 5h – Aiguilles Breguet à pomme évidée en acier bleui
– Mouvement mécanique à remontage automatique, cal. 502.3SD – Numéroté et signé Breguet. Extra-plat (2,4mm) – 12 lignes – 35 rubis – Réserve de marche = 45h – Echappement à ancre en ligne inversée avec cornes en silicium – Spiral en silicium – Fréquence 3 Hz – Ajusté dans 6 positions
– Bracelet en alligator avec boucle ardillon en or rose
– Étanchéité = 30m
Prix de vente = 21.000 €
– Existe également en or blanc – Réf. 7147BB/29/9WU – Prix = 21.500 €

Technique de l’émaillage – Extrait du communiqué Breguet :
« Cette technique ornementale extrêmement complexe a pour base un mélange vitreux incolore – le fondant – composé d’acide silicique, de borate de soude, de nitre et de minium.
Les couleurs flamboyantes et éternelles de l’émail sont obtenues en ajoutant à cette combinaison des oxydes métalliques.
Le tout est ensuite réduit en poudre puis humidifié afin d’obtenir une pâte – la barbotine.
Celle-ci est appliquée par couches successives sur une rondelle métallique au fur et à mesure introduite dans un four chauffé à plus de 800 degrés.
Ce procédé se poursuit et ne s’achève que lorsque le cadran atteint une blancheur et une texture étincelantes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES MARQUES LES PLUS CONSULTÉES