Vacheron Constantin Ultra-fine 1968

Par Sébastien Bey-Haut, le 10 novembre 2011
Vacheron Constantin Ultra-fine 1968 - revue, avis, photos et prix du neuf - ref  43043/000R-9592
Vacheron Constantin Ultra-fine 1968 - revue, avis, photos et prix du neuf - ref  43043/000R-9592
Diaporama
Vous étiez trop jeune pour vous offrir une montre en 1968 mais vous adorez le look sixties ? Vacheron Constantin réédite justement un modèle d'époque : l'Ultra-fine 1968. TWO l'a testée pour vous.
Montre classique Homme - Vacheron Constantin Ultra-fine 1968 : revue, avis, photos exclusives, caractéristiques (dimensions, poids...) et prix du neuf.
L'avis de la rédaction
79.5/100
Note des internautes
85.5/100

Vacheron Constantin et la collection Historiques

L'Ultra-fine 1968, issue de la collection Historiques de Vacheron Constantin et présentée en 2010 au SIHH, est une réplique quasi exacte d'un modèle sorti en 1968 – portant la référence 7614.
Profitez-en pour explorer les collections et les prix Vacheron Constantin.

Véritable machine à remonter le temps, cette montre habillée nous ramène directement à une époque plutôt mouvementée : assassinats de Robert Kennedy et Martin Luther King, guerre du Viêt-Nam, révoltes étudiantes en Europe...
L'actualité de l'époque n'était pas uniquement horlogère !

Poussées notamment par le succès de séries télévisées comme Mad Men – dont les personnages principaux sont les Madison Men, pionniers de la publicité à New York, les années 1960 ont déjà fait leur grand retour dans la mode ou la littérature.

Pas étonnant qu'elles touchent aussi la création horlogère... On pourrait d'ailleurs aisément imaginer cette pièce au poignet d'un agent du FBI dans un roman de James Ellroy !

 

Ultra-fine 1968 : un pari stylistique osé

Le pari stylistique pris par Vacheron Constantin n'en reste pas moins extrêmement osé.

Ce look très marqué était plutôt décrié il y a encore quelques années et on trouve actuellement des myriades de pièces reprenant les mêmes codes stylistiques à des prix dérisoires sur ebay...

Apprécier cette pièce demande donc une certaine curiosité et une culture horlogère certaine !

 

Apprécier cette pièce demande donc une certaine curiosité et une culture horlogère certaine !

Ce qui différencie cette Ultra-fine 1968 du tout venant de l'époque est, au premier chef, son calibre 1120, un des mouvements automatiques les plus plats du monde avec seulement 2,45mm d'épaisseur pour 28mm de diamètre et 144 composants.

S'il conserve les dimensions de l'époque, le mouvement qui anime cette réédition a été revu par Vacheron Constantin.
Il arbore à présent une masse oscillante squelettée avec segment en or massif.

 

Un calibre exceptionnel : Vacheron Constantin 1120

Un calibre automatique d'une telle finesse relève en soi de l'exploit.

Mais Vacheron Constantin n'oublie pas pour autant de lui apporter une finition très poussée (anglages, Côtes de Genève...), d'autant plus complexe à réaliser que les composants sont extrêmement fins.

Ce mouvement est bien entendu certifié du Poinçon de Genève.

Et même si cela était obligatoire pour garder une finesse maximum (un fond saphir aurait en tout état de cause eu une épaisseur au minimum plus importante qu'un fond métallique, sous peine d'être trop fragile), on ne peut que regretter que le fond ne soit pas transparent tant ce mouvement mérite d'être admiré !

 

Une montre d'un grand classicisme

La boîte est quant à elle beaucoup plus classique.

Très bien réalisée, elle est conforme aux standards de l'époque – à l'instar du cadran avec ses aiguilles et index bâtons.

Calibre 1120, un des calibres automatiques les plus plats du monde avec seulement 2,45mm d'épaisseur pour 28mm de diamètre et 144 composants.

La finition, comme toujours chez Vacheron Constantin, est au dessus de tout reproche – même si le rendu n'a rien d'ostentatoire et ne saura être apprécié que de l'amateur éclairé tant le résultat paraît "simple" de prime abord.

Le bracelet alligator est, toujours conformément au modèle original, en alligator vernis.
Il donne à la pièce un côté très habillé, à tel point qu'on s'imagine volontiers la porter vêtu d'un smoking.
Il rend à l'inverse la pièce peu polyvalente.

Il est fermé de la traditionnelle boucle ardillon en or rose en forme de demie Croix de Malte chère à Vacheron Constantin.

 

Un confort de porté exceptionnel

Au poignet, la finesse de l'ensemble est surprenante.
Avec ses 5,5 mm d'épaisseur, on ne sent tout simplement pas que l'on porte une montre !

La lisibilité est bonne même si la finesse des aiguilles et des index requiert un minimum de luminosité sous peine de ne plus être très visibles.

La grande ouverture du cadran et sa forme carrée donnent suffisamment de présence à l'Ultra-fine 1968 malgré ses dimensions réduites de 35,2 mm de côté.

Et même si votre poignet fait 17 cm de diamètre, vous n'aurez pas l'impression de porter une montre trop petite.

 

Conclusion

Rendons tout d'abord hommage à Vacheron Constantin pour être allé au bout de la démarche : l'Ulra-fine 1968 est 100% conforme à l'esprit de l'époque auquel elle se réfère.
Unique dans le paysage horloger contemporain, cette pièce très typée saura séduire l'amateur éclairé à la recherche d'une montre habillée et au design épuré.

 

Les + :

  • la qualité et la finesse du calibre 1120
  • un design 100% conforme à l'esprit de l'époque
  • son confort
  • sa simplicité

 

Les – :

  • un look segmentant
  • son bracelet verni très habillé qui la rend peu polyvalente

 

Informations complémentaires :

  • poignet du rédacteur / testeur = 17 cm
  • le prix affiché dans "Données constructeur" est le prix public de la montre en France à la date de publication de l'Essai
Diaporama
14 Photos pour voir cette montre sous toutes les coutures
Cliquez sur une Photo pour ouvrir le diaporama.
  • Vacheron Constantin Ultra-fine 1968 - revue, avis, photos et prix du neuf - ref  43043/000R-9592
  • Montre classique Hommes : Vacheron Constantin Ultra-fine 1968
  • Montre habillée Homme - Vacheron Constantin Ultra-fine 1968 : un boîtier carré
  • Vacheron Constantin Ultra-fine 1968 : un cadran sobre
  • Vacheron Constantin Ultra-fine 1968 : boîtier en or rose 18 ct 4N
  • Vacheron Constantin Ultra-fine 1968 : boucle ardillon et bracelet crocodile
  • Vacheron Constantin Ultra-fine 1968 : un boîtier ultra plat
  • Vacheron Constantin Ultra-fine 1968 : 5,54 mm d'épaisseur
  • Vacheron Constantin Ultra-fine 1968 : une montre vintage
  • Vacheron Constantin Ultra-fine 1968 : un boîtier de 35,2mm de côté
  • Élégance du boîtier de la Vacheron Constantin Ultra-fine 1968
  • Vacheron Constantin Ultra-fine 1968 : dos du boîtier en or rose
  • Vacheron Constantin Ultra-fine 1968 : une montre classique
  • Vacheron Constantin Ultra-fine 1968 : une montre très sobre

Données constructeur

Marque Vacheron Constantin
Modèle Historiques Ultra-fine 1968
Référence constructeur 43043/000R-9592
Boîtier (matière) Or rose 18 carats 4N
Diamètre boîtier (hors couronne) H35,20 mm x L35,20 mm
Diamètre boîtier (avec couronne) H35,20 mm x L36,88 mm
Mouvement Automatique
Calibre Vacheron Constantin 1120
Base calibre Manufacture
Fonctions Minute
Heure
Verre Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche 40h
Fond transparent NON
Entre-cornes 20,14 mm
Longueur corne à corne 41,89 mm
Hauteur boîtier 5,54 mm
Etanchéité 30 m
Bracelet (matière) Alligator
Boucle (type) Ardillon
Boucle (matière) Or rose 18 carats 4N
Poids total 60 grammes
Prix public conseillé en France au 10/11/2011 30,300.00 € calc

L'avis de la rédaction 79.5/100

Confort / Agrément (/15) 15
détail Mouvement (/20) 15.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 3
Capacité de la réserve de marche (/2) 0
Complications (/5) 2.5
détail Finitions (/20) 18
Finitions cadran (/6) 6
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
détail Fonctionnalité (/20) 12
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 0
Etanchéité (/3) 0
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
détail Bonus (/10) 4
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ?
Pour revoir un épisode de la série Mad Men !

Note des internautes 85.5/100

Confort / Agrément (/15) 15
Mouvement (/20) 18.5
Finitions (/20) 18.5
Fonctionnalité (/20) 15.5
Bonus (/10) 7.5
Rapport qualité / prix (/15) 12
Noter cette montre
  • Commentaires 8

    Posté par :
    JcGoarin

    Je n'adhère pas aux commentaires de votre reporter, en quoi porter cette montre serait-il segmentant? C'est intemporel, simple et bon goût, certes elle ne peut pas être portée en toutes circonstances, mais la beauté de cette pièce, c'est qu'elle ne fait pas vraiment rétro ni vintage. En revanche, le prix est difficilement compréhensible; bien sûr, c'est de l'or rose, mais tout de même! Enfin, un retour aux traditions horlogères, où la miniaturisation était une prouesse. si l'on pouvait enfin dépasser cette lubie des gros pains mastocs, c'est bon pour les chinois, les émirs et les russes!

    Posté par :
    Slimfast

    Je pense en effet que ce n'est pas une montre de jeune, mais par contre, sur un vieux beau comme moi, ce serait absolument sublissime! Je ne suis pas très amateur de montres carrées, mais là, pardon... Cette finesse, cette élégance, ces finitions, j'en reste juste baba d'admiration! Voilà une marque qui a compris qu'avoir la classe, ce n'était pas forcément porter une enclume ultra voyante. Merci Vacheron, je vous aime!

    Posté par :
    ArnoPro

    Magnifique. Mais je me dis que quand on commence à apprécier ce type de pièce (nonobstant son prix), c'est que l'on commence à vieillir. Parce que perso, je ne suis pas certain que son charme aurait opéré sur moi quand j'avais 20 ans...

    Posté par :
    Kiliwatch

    Incroyablement belle cette VC ! Dommage qu'il n'y ait pas une petite photo du mouvement...

    Posté par :
    ninilovni

    Vraiment magnifique, tout ca pour 60 grammes. Reste le prix...Une autre montre sublime que je ne pourrais jamais porter !

    Posté par :
    cousinhub

    Encore une montre d'une sobriété et d'une classe indéniable. J'adhère totalement :-)

    Posté par :
    starfishandcoffee

    Elle est merveilleuse cette VC. Comme (presque) toutes les VC d'ailleurs. Reste son prix que je trouve tout de même très élevé comparé à ce que propose la concurrence. Je pense par exemple à la Calatrava 5120 de Patek dont vous avez fait l'Essai. Et même si je préfère allègrement cette Vacheron ;-)

    Posté par :
    IronWatch

    La quintessence de l'élégance... SUBLIME !