Pays :

Photos Breguet : Exposition Reine de Naples

Breguet rend hommage à la Reine de Naples en célébrant les 200 ans de la 1ère montre bracelet, une pièce commandée par Caroline Murat. Une exposition qui se déroule place Vendôme du 22/10 au 22/11/12.

Arrivée dans la boutique Breguet, 6 place Vendôme à Paris : la Reine de Naples, Caroline Murat, vous accueille du 22 octobre au 22 novembre 2012 pour une exposition exceptionnelle !

Portrait et Biographie de Caroline Murat, soeur de Napoléon et Reine de Naples.

Ambiance raffinée et instructive dans le musée Breguet, situé au 2ème étage de la boutique place Vendôme.

Les archives Breguet : plus de 2 siècles d’Histoire consignés dans de nombreux livres et registres…

Le livre des commissions dans lequel Abraham-Louis Breguet note toutes ses commandes.

Abraham-Louis Breguet note dans son registre, le 11 août 1810, la commande n°2639 passée par Caroline Murat, Reine de Naples et sœur de Napoléon. Il s’agit d’une commande pour « une montre à répétition de forme oblongue pour bracelet » qui sera vendue 5.000 francs. C’est le début de l’histoire de la première montre bracelet de tous les temps…

Extrait du registre des fabrications d’Abraham-Louis Breguet reprenant les différentes étapes de conception de la commande n°2639, celle de la première montre bracelet commandée en 1810 par la Reine de Naples.

Extrait du registre des fabrications d’Abraham-Louis Breguet – suite des étapes de conception de la commande passée par Caroline Murat auprès d’Abraham-Louis Breguet. Commandée en 1810, la pièce sera livrée en 1812.

Montre Breguet Reine de Naples, Sonnerie au passage : pièce anniversaire faite en hommage à la création de la première montre bracelet par Breguet en 1812 pour la reine de Naples, Caroline Murat. Montre en or blanc, diamants taille brillant et saphirs bleus. Avec sonnerie des heures (chaque heure pleine par deux coups répétés trois fois), mouvement automatique.

Montre Breguet Reine de Naples Sonnerie au passage : gros plan sur l’extrême précision apportée à la réalisation du cadran de cette pièce anniversaire.

Montre Breguet Marie-Antoinette Dentelle, sertie d’un total de 474 diamants et d’un rubis ovale.

Montre Breguet Marie-Antoinette Dentelle : un cadran envoutant porté par un superbe bracelet en satin rouge.

Montre Breguet Reine de Naples en or blanc, mouvement automatique avec cadran équipé d’une réserve de marche et des phases de lune.

Montre Breguet Reine de Naples en or blanc : cadran en or argenté guilloché pavé de 67 diamants et réalisé en nacre naturelle bleutée.

Breguet Crazy Flower, pièce ornée de diamants baguette, tous mobiles, conférant à la montre, une fois portée, une véritable impression de mouvement. Un prix à la hauteur de cette prouesse : 1.594.000 euros !

Plan serré sur les diamants baguette de la Crazy Flower de Breguet : effet hypnotique garanti tant le travail de taille des diamants et leurs dispositions sont parfaits.

Montre Breguet Charleston de la Collection Reine de Naples : pièce montée sur bracelet or et équipée d’un mouvement automatique.

Montre Breguet Charleston, Collection Reine de Naples : plan rapproché sur le magnifique cadran en nacre.

Breguet Petite montre simple médaillon, boîte en or guillochée, cadran argent guilloché, avec phases de lune et aiguille de réglage avance-retard. Pièce vendue le 27 septembre 1813 à l’impératrice Marie-Louise pour la somme de 2 000 francs.

Petite montre-bague Breguet en or. Dotée de la fonction réveil qui actionne une petite aiguille qui s’enfonce dans le doigt, cette pièce a été vendue le 18 octobre 1816 au prince Alexandre Demidoff pour la somme de 5 500 francs.

Petite montre-bague Breguet en or : gros plan sur l’orifice abritant l’aiguille de la fonction réveil. « AD » sont les initiales du prince Alexandre Demidoff.

Comparaison entre la montre-bague et une pièce contemporaine de Breguet, d’un diamètre de 40mm.

Montre Breguet perpétuelle à répétition des quarts « à toc », réserve de marche de 60 heures, boîte en or guillochée et cadran en argent guilloché. Vendue le 14 mars 1794 au Comte Journiac Saint-Méard pour la somme de 3 600 francs.

Montre Breguet à tact, appelée aussi « montre pour aveugle » : elle permet une lecture de l’heure au touché. La flèche positionnée sur le cadran indique les heures. Après avoir « senti » la position de la flèche, l’utilisateur se repère grâce aux diamants disposés en périphérie de la boîte. Cette pièce est dotée d’une boîte en or emaillée bleu et d’une flèche sertie de diamants. Elle a été vendue le 18 février 1800 à Madame Bonaparte (Joséphine) pour la somme de 3 000 francs.