Perrelet Régulateur Rétrograde

Par The Watch Observer, le 26 décembre 2011
Régulateur Rétrograde
Régulateur Rétrograde
Diaporama
L'un des pionniers du remontage automatique, Perrelet propose une intéressante ligne de montres à complications parmi lesquelles le Régulateur Rétrograde . The Watch Observer l'a testé pour vous.
Exclusivité ! Découvrez l'Essai de la Régulateur Rétrograde. Caractéristiques techniques, Photos, notes de la rédaction et prix du neuf.
L'avis de la rédaction
65/100
Note des internautes
68.5/100

Un affichage original de l'heure

Le terme d'horloge régulateur désigne à l'origine une horloge de grande précision qui servait de référence pour le réglage des autres horloges et montres.
De nos jours, un régulateur est une montre dont l'affichage comporte des aiguilles des heures et minutes (et parfois des secondes) non coaxiales.
Historiquement, les régulateurs ont joué un rôle en chronométrie, évitant un train de rouage pour centraliser les aiguilles et permettant ainsi d'améliorer la précision de marche des montres qu'ils animent.

Dans cette Perrelet, nul doute que c'est plutôt la recherche d'une certaine originalité dans l'affichage de l'heure qui a prévalu.
Ainsi, si Perrelet est loin d'être la seule marque à proposer un régulateur (voir par exemple les Essais de la Marvin Malton Round Régulateur M115 ou de la Sinn Regulateur 6100 Classic 4N), elle est en revanche la seule à l'associer à un affichage rétrograde des heures.

Pratiquement, en fin du cycle de 12h sur le demi cercle situé à midi, l'aiguille saute pour revenir à sa position initiale.
Cette coquetterie nous donne une lecture de l'heure certes doublement déroutante mais ô combien originale !

 

Une richesse de détails

Le cadran de ce Régulateur Rétrograde est également riche de détails.

Perrelet est la seule marque à proposer un régulateur associé à un affichage rétrograde des heures.


Côté finitions d'abord : Perrelet nous propose un mélange de traitements soleillés, brossés et guillochés.
Côté teintes ensuite avec des couleurs crème et argentée.
Côté relief enfin avec des sous cadrans en creux, des index appliqués et des graduations de régulateur sur un demi réhaut.

Autre détail d'une grande originalité : l'aiguille des secondes qui vient animer cette Perrelet.
On croit en effet avoir à faire dans un premier temps à une aiguille classique bleuie.
Puis, en fonction de la luminosité et de l'inclinaison de la montre, des reflets évoquant la laque apparaissent. Et vous réalisez enfin que cette aiguille des secondes, du plus bel effet, est en fait translucide !

Une idée pour le moins originale qui électrise le cadran de ce régulateur par ailleurs d'apparence très classique !

 

Les finitions générales sont de bonne qualité, le boîtier bénéficiant lui aussi de plusieurs types de traitement de surface : poli miroir, brossé, flancs cannelés...

Enfin, la couronne estampillée du logo de la marque bénéficie elle aussi d'un traitement soigné, avec un crénelage sur deux niveaux.

 

Côté mouvement

Alors qu'elle joue clairement sur le registre de la montre habillée, on pourra regretter l'épaisseur conséquente de la Perrelet Régulateur Rétrograde.

Nous sommes en effet en présence d'un calibre de conception modulaire : le P-221.
Basé sur un ETA 2892, il se voit complété d'un module à complication exclusif de la société MHVJ (Manufacture Horlogère de la Vallée de Joux, société du Groupe H1 au même titre que Perrelet).

La finition du calibre est soignée, avec une décoration du logo de la marque en tapisserie sur les ponts, un rotor spécifique (dont le poids de la masse est déporté à la périphérie) et un perlage des platines.

 

La Perrelet Régulateur Rétrograde au quotidien

Malgré ses dimensions généreuses pour une montre habillée, le Régulateur Rétrograde de Perrelet demeure confortable au porté.
Les longues cornes courbes descendent en effet plus bas que le fond du boîtier et permettent ainsi un bon positionnement sur le poignet.

Le bracelet crocodile est cohérent avec la vocation élégante de la montre et est fermé par une jolie boucle déployante.

Le bracelet crocodile est cohérent avec la vocation élégante de la montre et est fermé par une jolie boucle déployante – bien qu'un peu volumineuse – bénéficiant d'un perlage sur les parties non visibles.

La lisibilité d'un régulateur requiert un temps d'adaptation et une petite gymnastique intellectuelle. Cette Perrelet n'échappe pas à la règle. Cependant, vous vous y ferez vite.
D'autant que les indications des heures et minutes sont suffisamment dimensionnées pour être aisément lisibles.

On regrettera malgré tout le manque de contraste entre les aiguilles et le cadran qui altère un peu la lisibilité instinctive de l'heure.

 

A l'inverse, la lecture de la date est rendue très aisée par l'affichage en périphérie du calendrier mensuel et l'extrémité de son aiguille en forme de croissant de lune.

 

Conclusion

Perrelet nous propose avec ce Régulateur Rétrograde une montre qui associe avec une certaine réussite complications, sobriété et originalité.
Elle saura séduire l'amateur à la recherche d'une pièce élégante et discrète associant de manière inédite des complications.

 

Les + :

  • une association de complications inédite
  • un équilibre entre classicisme et originalité très bien géré
  • une pièce élégante

 

Les – :

  • son épaisseur pour une montre habillée
  • le manque de contraste aiguilles / cadran
  • un prix un peu élevé

 

Information complémentaire :

  • poignet du rédacteur / testeur = 17,5 cm
Diaporama
15 Photos pour voir cette montre sous toutes les coutures
Cliquez sur une Photo pour ouvrir le diaporama.
  • Régulateur Rétrograde
  • Régulateur Rétrograde
  • Régulateur Rétrograde
  • Régulateur Rétrograde
  • Régulateur Rétrograde
  • Régulateur Rétrograde
  • Régulateur Rétrograde
  • Régulateur Rétrograde
  • Régulateur Rétrograde
  • Régulateur Rétrograde
  • Régulateur Rétrograde
  • Régulateur Rétrograde
  • Régulateur Rétrograde
  • Régulateur Rétrograde
  • Régulateur Rétrograde

Données constructeur

Marque Perrelet
Modèle Régulateur Rétrograde
Référence constructeur A1041/4
Boîtier (matière) Acier
Diamètre boîtier (hors couronne) 42 mm
Diamètre boîtier (avec couronne) 44,50 mm
Mouvement Automatique
Calibre P-221
Base calibre ETA 2892 + module MHVJ
Fonctions Seconde
Minute
Heure rétrograde
Date
Verre Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche 40h
Fond transparent OUI
Entre-cornes 20 mm
Longueur corne à corne 52,90 mm
Hauteur boîtier 14,50 mm
Etanchéité 50 m
Bracelet (matière) Crocodile
Boucle (type) Boucle déployante
Boucle (matière) Acier
Poids total Non mesuré
Prix public conseillé en France au 26/12/2011 5,900.00 € calc

L'avis de la rédaction 65/100

Confort / Agrément (/15) 13
détail Mouvement (/20) 10
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 3
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 0
Complications (/5) 2
détail Finitions (/20) 15
Finitions cadran (/6) 4.5
Finitions boîtier (/6) 4.5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
détail Fonctionnalité (/20) 11
Lisibilité diurne (/5) 3.5
Lisibilité nocturne (/4) 0
Etanchéité (/3) 0.5
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
détail Bonus (/10) 5
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 11
Pour quelles occasions ? Quand la porter ?
Pour une soirée rétro !

Note des internautes 68.5/100

Confort / Agrément (/15) 10.5
Mouvement (/20) 12.5
Finitions (/20) 13.5
Fonctionnalité (/20) 15.5
Bonus (/10) 5.5
Rapport qualité / prix (/15) 12.5
Noter cette montre
  • Commentaires 4

    Posté par :
    starfishandcoffee

    Ce n'est absolument pas ma came ! Et comme le commentaire précédent, je ne suis pas du tout fan de ce boîtier cannelé... Cette marque est une énigme pour moi - à part la Seacraft mais qui tranche avec le reste de la prod Perrelet. Heureusement, il en faut pour tous les goûts ;-)

    Posté par :
    ArnoPro

    D'accord avec Kiliwatch sur ce cadran, plutot assez sympa. Par contre, les flans cannelés, en dehors du Type XX Breguet (et encore, c'est limite), je n'adhère pas du tout. Je trouve que ça alourdit la silhouette de la montre...

    Posté par :
    IronWatch

    5900 euros ??? Ok, la montre est esthétiquement et "techniquement" intéressante. Mais il s'agit quand même à la base d'un ETA 2892, non ?!!!

    Posté par :
    Kiliwatch

    Le cadran est assez réussi je trouve. Je ne suis en revanche pas du tout fan du design de la boîte, en particulier des flans cannelés...