Jaeger-LeCoultre Duomètre à Quantième Lunaire

Par Sébastien Bey-Haut, le 25 octobre 2012
Jaeger-LeCoultre Duomètre à Quantième Lunaire - prix = 29.000€
Jaeger-LeCoultre Duomètre à Quantième Lunaire - prix = 29.000€
Diaporama
Jaeger-Lecoultre propose en 2012 une nouvelle version de son Duomètre à Quantième Lunaire, une montre à la mécanique hors du commun entièrement dédiée à la précision chronométrique. Passage en revue.
Exclusivité ! Découvrez l'Essai de la Duomètre à Quantième Lunaire. Caractéristiques techniques, Photos, notes de la rédaction et prix du neuf.
L'avis de la rédaction
80.5/100
Note des internautes
88/100

 Sélection Guide d'achat Noël 2012 
Voir les 20 montres Hommes recommandées par la rédaction

 

Le Duomètre par Jaeger-LeCoultre

La Grande Maison continue d’élargir la famille des Duomètre qui est en passe de devenir une gamme à part entière du catalogue de la manufacture Jaeger-LeCoultre - profitez-en pour découvrir les collections et les prix Jaeger-LeCoultre.

Ainsi, après le Duomètre à Chronographe et l’Hybris Mechanica à grande sonnerie – dont le mouvement comporte 27 complications et totalise 1.300 composants, la marque a dévoilé au public à l’occasion du Salon International de la Haute Horlogerie 2012 (SIHH) le Duomètre à Quantième Lunaire.

Principe du Duomètre : le mouvement comporte deux barillets et jeux de rouage indépendants l’un de l’autre mais régulés par le même balancier.

Un nom pour le moins mystérieux et poétique à la fois !
Le terme quantième lunaire est le plus facile des deux à appréhender puisque cette terminologie désigne en horlogerie une montre qui indique la date – quantième – ainsi les phases de lune – lunaire.

L’appellation Duomètre, inventée par Jaeger-LeCoultre, indique quant à elle que le mouvement comporte deux barillets et jeux de rouage indépendants l’un de l’autre mais régulés par le même balancier.
Pour dire les choses autrement, cette montre dispose de deux cœurs mais d’un seul cerveau.

L’objectif est d’obtenir la meilleure précision possible en décorrellant la mesure du temps de son affichage. Ce principe, à la base du concept Dual-Wing propre aux Duomètre, utilise un premier rouage uniquement dédié à la précision de la montre et un second dédié à l’heure, minute, seconde, au calendrier et à l’affichage des phases de lune.

 

Une Seconde Foudroyante mesurant les 1/6èmes de seconde

La collection Duomètre met véritablement l’accent sur la recherche de précision, l’un de ses signes distinctifs étant la présence d’une seconde foudroyante positionnée à 6h.
La seconde foudroyante mesure les 1/6èmes de seconde et fait ainsi un tour sur elle-même par seconde. Elle tourne d’ailleurs tellement vite qu’on l’a voit à peine – d’où son nom.

La seconde foudroyante mesure les temps au 1/6ème de seconde et fait ainsi un tour sur elle-même par seconde.

Mais comme rien ne sert d’avoir une montre précise si on ne peut pas la synchroniser sur un temps de référence, le Calibre 381 qui motorise cette Jaeger-LeCoultre est également équipé d’un dispositif appelé stop seconde sautant : chacune des deux aiguilles des secondes –  foudroyante et aiguille principale – est non seulement stoppée mais aussi remise à zéro quand on tire la couronne.
Pratique pour une synchronisation parfaite lors de la mise à l’heure !

Le calibre de manufacture JLC 381, épais de 7,25mm et disposant de 40 rubis, bat à 21.600 alt/h et offre 50h de réserve de marche pour chacun de ses deux barillets.
Même si les deux barillets sont indépendants l’un de l’autre, il faut qu’ils soient tous les deux remontés pour que la montre fonctionne.

La finition en Côtes de Genève soleil typique de Jaeger-LeCoultre est très agréable à regarder.
Le mouvement offre d’autre part une belle profondeur et sa complexité permet de passer des heures à en admirer les moindres recoins.
Les puristes pourront toutefois regretter que l’anglage ne soit pas davantage travaillé...

 

Un cadran doté d’une magnifique texture

Côté face, Jaeger-LeCoultre offre à son Duomètre à Quantième Lunaire un design à la hauteur de la prouesse mécanique qu’il propose.

La texture de type parchemin de ce Duomètre offre des reflets et une profondeur de toute beauté à cette Jaeger-LeCoultre.

La version essayée aujourd’hui est le nouveau modèle dévoilé en 2012 à l’occasion du SIHH, sans ouverture dans le cadran au niveau des réserves de marche.
Plus sobre, cette déclinaison gagne en élégance et en lisibilité.

Le cadran argenté offre visuellement une richesse qui saura enchanter l’amateur du genre.
D’une part grâce aux multiples niveaux sur lesquels sont réparties les indications mais aussi grâce à sa texture parchemin très originale et du plus bel effet.

En effet, contrairement à ce que l’on a coutume de voir, le cadran n’est ni lisse ni guilloché.
Il dispose d’une texture très granuleuse proche de celle du papier qui permet de jouer avec la lumière et lui donne une belle profondeur.
La qualité de finition est absolument irréprochable.

Le boîtier en or rose est lui aussi parfaitement fini même s’il demeure très classique dans sa conception.

 

Le Duomètre à Quantième Lunaire au quotidien

C’est du côté de la manipulation que cette Jaeger-LeCoultre s’adresse clairement aux passionnés. Elle nécessite en effet une lecture attentive du manuel pour la prendre en main !

Il faut commencer par remonter les deux barillets, une opération qui se fait en tournant la couronne dans un sens pour remonter le premier, puis dans l’autre pour remonter le second… Plutôt surprenant !

La mise à l’heure s’effectue quant à elle classiquement en tirant sur la couronne.
Il vous faudra ensuite régler les phases de lune grâce au correcteur situé entre les cornes à 12h – la montre est livrée avec l’outil adéquat –puis régler la date à l’aide du bouton poussoir positionné à 10h.

Le Calibre 381 offre à l'amateur de montres une belle profondeur et sa complexité permet de passer des heures à en admirer les moindres détails.

Le principal reproche ergonomique qui peut être formulé à l’encontre de cette pièce par ailleurs impressionnante est d’ailleurs le fait de devoir utiliser un bouton poussoir pour la date. Il est en effet facile de le presser accidentellement et de décaler ainsi la date...
Un système de correcteur identique à celui proposé pour le réglage des phases de lune eût été plus sécurisant et aurait permis de s’affranchir de ce bouton sur le côté du boîtier.

La lisibilité de l’heure est bonne. Il faudra en revanche de relativement bons yeux pour la date et l’âge de la lune.

Sur le plan conceptuel, il existe une forme de contradiction entre un affichage des phases de lune, poétique et lent par nature, et la présence d’une seconde foudroyante qui a tendance à attirer le regard par ses pulsations frénétiques.
Ce point pourra séduire certains et freiner d’autres. A chacun de se faire son opinion !

Enfin, le confort offert par ce Duomètre à Quantième Lunaire est excellent malgré le volume généreux de la montre.

 

Conclusion

Le Duomètre à Quantième Lunaire est véritablement une pièce dédiée aux amateurs de belles mécaniques. S’il est tout à fait possible d’obtenir une précision parfaite sans découpler la mesure du temps de son affichage, ce système est une solution inédite et plutôt séduisante.
Cette Jaeger-LeCoultre est pleine de poésie, ce qui n’est pas si fréquent quand on parle de montres.
Elle occupe ainsi une place à part dans le paysage horloger actuel pour un tarif finalement raisonnable au vu de ses prestations.



Les + :

  • un mouvement très original
  • un magnifique cadran à la finition irréprochable
  • une montre poétique et d'une grande élégance

 

Les – :

  • la finition du mouvement un cran en dessous de celle du cadran
  • le bouton situé à 10h pour le réglage de la date
  • une boucle déployante eût été la bienvenue

 

Informations complémentaires :

  • la Jaeger-LeCoultre Duomètre à Quantième Lunaire est livrée avec une loupe d’horloger (qui vous permettra par exemple d’apprécier dans le détail la finition parchemin du cadran) et du petit outil nécessaire au réglage des phases de lune
  • poignet du rédacteur / testeur = 17 cm
Diaporama
20 Photos pour voir cette montre sous toutes les coutures
Cliquez sur une Photo pour ouvrir le diaporama.
  • Jaeger-LeCoultre Duomètre à Quantième Lunaire - prix = 29.000€
  • Jaeger-LeCoultre Duomètre à Quantième Lunaire boîtier et bracelet
  • Jaeger-LeCoultre Duomètre à Quantième Lunaire boîtier de 40,5 mm
  • Jaeger-LeCoultre Duomètre à Quantième Lunaire cadran parchemin
  • Jaeger-LeCoultre Duomètre à Quantième Lunaire cadran phases de lune
  • Jaeger-LeCoultre Duomètre à Quantième Lunaire cadran des heures
  • Jaeger-LeCoultre Duomètre à Quantième Lunaire seconde foudroyante
  • Logo de la Manufacture Jaeger-LeCoultre
  • Jaeger-LeCoultre Duomètre à Quantième Lunaire double réserve de marche
  • Jaeger-LeCoultre Duomètre bracelet alligator marron - boucle ardillon
  • Calibre Jaeger-LeCoultre 381
  • Calibre de manufacture JLC 381
  • Barillets de la Jaeger-LeCoultre Duomètre à Quantième Lunaire
  • mouvement de la Jaeger-LeCoultre Duomètre à Quantième Lunaire
  • Finitions Côtes de Genève du Calibre 381
  • Mouvement à remontage manuel - Calibre Jaeger-LeCoultre 381
  • Couronne de la Jaeger-LeCoultre Duomètre à Quantième Lunaire
  • Profil du boîtier de la Jaeger-LeCoultre Duomètre à Quantième Lunaire
  • Bouton poussoir de réglage de la date - Jaeger-LeCoultre Duomètre
  • Jaeger-LeCoultre Duomètre à Quantième Lunaire boîtier en or rose

Données constructeur

Marque Jaeger-LeCoultre
Modèle Duomètre à Quantième Lunaire
Référence constructeur 604 25 21
Boîtier (matière) Or rose 18 carats
Diamètre boîtier (hors couronne) 40,50 mm
Diamètre boîtier (avec couronne) 43,91 mm
Mouvement Remontage manuel
Calibre Jaeger-LeCoultre 381
Base calibre Manufacture
Fonctions Seconde foudroyante
Seconde
Phases de lune
Minute
Heure
Date
Double indicateur de réserve de marche
Verre Saphir antireflets 1 face
Capacité de la réserve de marche 50h
Fond transparent OUI
Entre-cornes 20 mm
Longueur corne à corne 48,73 mm
Hauteur boîtier 13,33 mm
Etanchéité 50 m
Bracelet (matière) Alligator
Boucle (type) Ardillon
Boucle (matière) Or rose 18 carats
Poids total 109 grammes
Prix public conseillé en France au 25/10/2012 29,000.00 € calc

L'avis de la rédaction 80.5/100

Confort / Agrément (/15) 14
détail Mouvement (/20) 16.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 4.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 2
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 4
détail Finitions (/20) 17.5
Finitions cadran (/6) 6
Finitions boîtier (/6) 5.5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 2
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
détail Fonctionnalité (/20) 12.5
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 0
Etanchéité (/3) 0.5
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
détail Bonus (/10) 5
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ?
Les soirs de pleine de lune...

Note des internautes 88/100

Confort / Agrément (/15) 14
Mouvement (/20) 18.5
Finitions (/20) 18.5
Fonctionnalité (/20) 16.5
Bonus (/10) 7.5
Rapport qualité / prix (/15) 13.5
Noter cette montre
  • Commentaires 7

    Posté par :
    Peter

    Le cadran tout en relief est simplement superbissimo !

    Posté par :
    TheChic

    Très beau modèle, un peu trop travaillé à mon goût mais je suis sûr qu'elle me plaira d'avantage dans quelques années. Dans tous les cas, la ligne et l'élégance sont là.

    Posté par :
    petitbonhomme

    Une démo vidéo, une démo vidéo....

    Posté par :
    Bob

    Très beau. mais d'accord avec le journaliste : le gros poussoir à 10h déséquilibre un peu l'ensemble. Dommage que vous n'ayez pas publié une petite vidéo de la foudroyante hystérique ;-)

    Posté par :
    ninilovni

    Jolie montre mais style trop chargé !!

    Posté par :
    Thedude

    Assez d'accord avec Popeye : une bien jolie Jaeger !

    Posté par :
    Popeye

    La finition du cadran est à tomber par terre... SUBLIMISSIME !!!