IWC Portugaise Chronographe Classique Réf. 3904

Par Sébastien Bey-Haut, le 13 juin 2013
IWC Portugaise Chronographe Classique 3904 - SIHH 2013
IWC Portugaise Chronographe Classique 3904 - SIHH 2013
Diaporama
La famille des IWC Portugaise s’enrichit d’une montre chronographe dévoilée lors du SIHH 2013. Cette référence est-elle amenée à devenir un classique, comme son nom l’évoque ? Passage au crible.
Exclusivité ! Découvrez l'Essai de la Portugaise Chrono Classique (nouveauté SIHH 2013). Photos, Prix du neuf, Note de la rédaction et Caractéristiques techn..
L'avis de la rédaction
75/100
Note des internautes
83.5/100

IWC Portugaise, pilier du catalogue de la Manufacture

Les IWC Portugaise constituent l’un des piliers du catalogue de la marque - découvrez les collections et les prix IWC.

Les origines de cette collection remontent à la fin des années 30’ et de très nombreuses versions ont été produites au fil des ans.

Véritable best-seller d'IWC, les Portugaise figurent au catalogue de la Manufacture depuis la fin des années 30.

Même s’il en existe différentes variantes (couleurs de cadran, métaux utilisés...), chaque référence de Portugaise correspond normalement à un type de mouvement ou à une complication.
Il existe ainsi des modèles automatiques dotés de 7 jours de réserve de marche, des répétitions minutes, des tourbillons, des quantièmes perpétuels, etc…

Chaque déclinaison est d’autre part associée à un boîtier spécifique.
La gamme des IWC Portugaise est en conséquence très large en termes de diamètres, de formes de boîtiers comme de tarifs - de moins de 7.000 €
à plus de 200.000 € avec par exemple
l’IWC Portugaise Grande Complication ou encore la Portugaise Sidérale Scafusia.

Mais toute règle connaît bien entendu des exceptions.
Il existe en effet déjà deux modèles de Portugaise à chronographe : la Portugaise Automatique Chronographe et la Portugaise Yacht Club - toutes deux maintenues au catalogue actuel.
La Portugaise Chronographe Classique essayée aujourd’hui est ainsi une 3ème version d’une même complication qui vient s’ajouter aux deux références existantes.

 

Portugaise Chronographe Classique : une montre au look vintage

Si trois références d’IWC Portugaise Chronographe cohabitent bien dans le catalogue de la Manufacture de Schaffhausen, chacune possède, malgré un ADN commun, une personnalité propre et très marquée.

La Portugaise Automatique Chronographe Réf. 3714 est l’entrée en matière, avec un calibre basé sur l’ETA 7750 et un look très germanique, voire un peu austère - et un succès auprès du public qui ne se dément pas.
La Portugaise Yacht Club Chronographe Réf. 3902 - dont la Yacht Club Chronographe Volvo Ocean Race 2011-2012 était une déclinaison - est la version sportive, avec son bracelet caoutchouc, son protège couronne généreux et son calibre de manufacture.

Dernière venue dans la famille des chronographes IWC Portugaise, cette nouveauté SIHH 2013 mise sur un charme vintage très latin.

La Portugaise Chronographe Classique, dernière venue, mise quant à elle sur un charme vintage très latin. Elle dispose en effet d’un nouveau boîtier de 42mm de diamètre dont les formes semblent avoir été dessinées au bord de la Riviera dans les années 30’.
La Classique trouve ainsi une place parfaitement cohérente au sein de la collection existante.

L’une de ses caractéristiques réside dans son nouveau boîtier coiffé d’une lunette concave qui affine sa silhouette et lui donne un aspect totalement différent de celui de la Portugaise Automatique Chronographe standard.

Son ouverture de cadran, même si elle a gagné
2 millimètres par rapport à celle de son aînée, semble d’autre part visuellement plus petite.

Enfin, l’absence de rehaut interne contribue à différencier la Classique de sa devancière et change vraiment l’esprit de la pièce.

L’esthétique générale de cette nouveauté IWC est ainsi très proche de celle des autres modèles de la gamme (7 jours, tourbillon, etc…) et se distingue fortement de la Portugaise Automatique Chronographe dont la forme est plus spécifique.

 

 

Une finition conforme aux standards de la Manufacture

La finition de ce nouveau boîtier ne souffre aucune critique : elle est tout à fait conforme avec ce que l’on peut attendre d’une telle pièce et en parfaite adéquation avec les standards élevés auxquels IWC nous a habitués.

Le cadran arbore une magnifique finition soleillée que l’on trouvait jusqu’à présent principalement sur les modèles en métal précieux.

Son nouveau boîtier et son cadran ardoise constituent deux des principaux attraits de ce chronographe signé IWC.

Sa couleur ardoise, qui passe en fonction de l’inclinaison de la montre et de la lumière extérieure d’un rendu très clair à une couleur sombre, est, avec son nouveau boîtier, l’un des gros atouts de ce chronographe.
Elle confère à cette montre automatique un côté à la fois élégant, lumineux et vivant sans jamais être clinquant.

Les traditionnelles aiguilles feuille - point commun de toutes les Portugaise - sont parfaites et se marient à merveille avec l’ensemble.

Notons au passage le saphir très bombé qui renforce encore l’esthétique vintage du modèle.

Petite précision : la pièce essayée aujourd’hui étant un modèle de presse - donc destiné à voyager, elle est équipée d’un bracelet en simili alligator.
Le modèle de série sera en revanche livré avec
un - a priori sublime - bracelet en alligator signé Santoni - pour un exemple, voir les photos de l’IWC Portofino Remontage Manuel 8 Jours.

La disposition des compteurs du chronographe est de type bi-Compax vertical.
Le compteur à midi possède deux aiguilles concentriques, l’une pour les minutes et l’autre pour les heures. Ce choix intelligent permet de garder une esthétique sobre et épurée sans sacrifier la fonctionnalité du chronographe - qui est ainsi capable de chronométrer des temps longs jusqu'à 12h.

 

Un chronographe élégant et fonctionnel

Coté mouvement, nous retrouvons le calibre de manufacture IWC 89361 qui équipait déjà la Portugaise Yacht Club.

Ce mouvement de conception moderne possède, en plus de l’affichage concentrique des heures et minutes précédemment évoqué, une confortable réserve de marche de 68h et une fonction fly-back.

Sa finition, très agréable à regarder, manque sans doute d’anglage. Mais la découpe assez aérée des ponts laisse à l’amateur de montres la possibilité d’admirer une belle profondeur mécanique !

Equipée du calibre de manufacture IWC 89361, cette nouvelle Portugaise offre 68h de réserve de marche et une fonction flyback.

Au poignet, nous ne pouvons que nous réjouir que les designers IWC soient revenus à des diamètres plus raisonnables.
En effet, les seulement 42mm de diamètre de la montre ne pénalisent en rien sa présence tout en offrant un excellent confort de porté que l’on ne trouverait pas sur une pièce d’un diamètre plus généreux.

Cette Portugaise Classique Chronographe est ainsi parfaitement proportionnée et tombe bien sur le poignet.

La manipulation des poussoirs du chronographe est franche sans être.
Elle offre d’autre part une lisibilité diurne de bonne qualité malgré un contraste entre les aiguilles et le cadran qui paraît de prime abord faible.

Seule la lecture des temps indiqués par le chronographe nécessite une relativement bonne vue - en particulier pour les heures, indiquées par une aiguille de petite taille.

 

Conclusion

Il semble presque surprenant qu’il ait fallu attendre le SIHH 2013 pour que cette IWC Portugaise Classique Chronographe arrive au catalogue de la Manufacture de Schaffhausen.
Mariant avec bonheur tous les codes esthétiques originels du modèle avec un calibre de haut niveau et une finition impeccable, cette Portugaise devrait séduire de nombreux amateurs à la recherche d’une montre à la fois chic et sport.

 

Les + :

  • un design classique fidèle à l’esprit originel
  • son magnifique cadran anthracite
  • son confort de porté, lié notamment à son diamètre raisonnable
  • son calibre de manufacture

 

Les - :

  • la finition du mouvement un peu brute
  • la lecture des temps chronométrés qui requiert une bonne vue
  • son tarif relativement élevé pour un chronographe en acier

 

Informations complémentaires :

  • poignet du rédacteur / testeur = 17 cm
  • amateur de montres sport chic ? Explorez le catalogue et les tarifs Rolex
Diaporama
14 Photos pour voir cette montre sous toutes les coutures
Cliquez sur une Photo pour ouvrir le diaporama.
  • IWC Portugaise Chronographe Classique 3904 - SIHH 2013
  • Montre de luxe IWC Portugaise Chronographe Classique
  • Montre homme IWC Portugaise Chronographe Classique
  • IWC Portugaise Chronographe Classique - cadran ardoise
  • Compteur chronographe concentrique IWC Portugaise réf 3904
  • Compteur des secondes - IWC Portugaise Chronographe Classique
  • Chrono en acier Montre IWC Portugaise Chronographe Classique
  • Nouveau boîtier montreIWC Portugaise Chronographe Classique
  • Boucle déployante IWC Portugaise Chronographe Classique
  • Calibre de manufacture Montre IWC Portugaise Chronographe Classique
  • Calibre IWC 89361 - IWC Portugaise Chronographe Classique
  • Mouvement automatique IWC Portugaise Chronographe Classique
  • Probus Scafusia - IWC Portugaise Chronographe Classique
  • Montre automatique IWC Portugaise Chronographe Classique

Données constructeur

Marque IWC
Modèle Portugaise Chronographe Classique
Référence constructeur IW390404
Boîtier (matière) Acier
Diamètre boîtier (hors couronne) 42 mm
Diamètre boîtier (avec couronne) Non mesuré
Mouvement Automatique
Calibre Calibre IWC 89361
Base calibre Manufacture
Fonctions Seconde
Minute
Heure
Flyback
Date
Chronographe
Verre Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche 68h
Fond transparent OUI
Entre-cornes 22 mm
Longueur corne à corne Non mesuré
Hauteur boîtier 14,50 mm
Etanchéité 30 m
Bracelet (matière) Alligator
Boucle (type) Boucle déployante
Boucle (matière) Acier
Poids total 112 grammes
Prix public conseillé en France au 13/06/2013 11,900.00 € calc

L'avis de la rédaction 75/100

Confort / Agrément (/15) 14.5
détail Mouvement (/20) 14
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 3.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1.5
Complications (/5) 3
détail Finitions (/20) 18.5
Finitions cadran (/6) 5.5
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
détail Fonctionnalité (/20) 12
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 0
Etanchéité (/3) 0
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
détail Bonus (/10) 4
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 12
Pour quelles occasions ? Quand la porter ?
Pour un WE romantique à Lisbonne !

Note des internautes 83.5/100

Confort / Agrément (/15) 14.5
Mouvement (/20) 17.5
Finitions (/20) 18.5
Fonctionnalité (/20) 17.5
Bonus (/10) 8
Rapport qualité / prix (/15) 12
Noter cette montre
  • Commentaires 5

    Posté par :
    Lewis

    Très joli chrono - et pour l'avoir "vu en vrai", dont le dessin de la boîte change radicalement de la Portos chrono standard. Pas de commentaire sur le tarif en revanche :-S

    Posté par :
    Prestige

    Très joli look mais quel tarif !! stratosphérique !

    Posté par :
    cousinhub

    Une très jolie montre dans un diamètre raisonnable contrairement à son prix malheureusement :-/

    Posté par :
    petitbonhomme

    Tout à fait d'accord avec Raphael...et toujours ces superbes cadrans couleur ardoise....

    Posté par :
    Raphaël

    J'adore ces cadrans ardoise typiques d'IWC. Et ce nouveau chrono a un vrai look sympa. Mais le prix...