Frédérique Constant Healey Chrono Automatic

Par Frédéric Duplantier, le 23 mai 2011
Healey Chrono Automatic
Healey Chrono Automatic
Diaporama
Austin-Healey : à l'évocation de ce nom mythique, des images de la dolce vita et des 60's nous reviennent en mémoire... Frédérique Constant rend hommage à cette marque avec un chrono chic et discret.
Exclusivité ! Découvrez l'Essai de la Healey Chrono Automatic. Caractéristiques techniques, Photos, notes de la rédaction et prix du neuf.
L'avis de la rédaction
64/100
Note des internautes
74/100

Avant-propos

Austin Healey a été créé en 1952 par une joint-venture réunissant Austin (alors division de
British Motor Corporation) et Donald Healey, ingénieur et designer réputé.
Tous les modèles ainsi produits – 100, 3000, Sprite – ont bénéficié d'une grande popularité dès leur sortie, popularité qui ne s'est jamais démentie.

Frédérique Contant leur rend hommage au travers d'un chronographe élégant et très "British".

 

Un chrono aux courbes généreuses

Ce chronographe en série limitée à 1.888 exemplaires est doublement marqué du signe Healey.
On retrouve tout d'abord sur le cadran le logo de la célèbre marque automobile, noir / vert anglais / rouge frappé des ailes.
Ensuite, le fond de la montre est gravé de l'insigne du Healey Drivers Club, le plus ancien club de propriétaires de la marque.

Pour notre plus grand plaisir, il est livré accompagné d'un compteur de sport mécanique traditionnel qui reprend les codes esthétiques de la montre qu'il accompagne...
"Petite" attention fort sympathique ! 

 

Le fond de cette Frédérique Constant est gravé de l'insigne du Healey Drivers Club, le plus ancien club de propriétaires de la marque automobile.

Cet esprit des années 60, Frédérique Constant l'a bien retranscrit au travers de cette montre.

Cette Healey Chrono Automatic rappelle en effet cette sensation de confort, de sécurité et de tranquillité que vous pouvez ressentir en vous installant au volant d'une berline racée de cette époque.

Ainsi, la boîte en acier poli s'arrondit en courbes généreuses, comme les voitures des sixties.
Le galbe de la ligne des flancs ainsi que celui des cornes et de la lunette jouent agréablement avec la lumière.

Cette finesse contraste avec la sensation de forte présence au poignet, soulignée par le poids du chronographe.
Car même si la boîte est relativement épaisse, les courbes de la carrure et les formes descendantes des cornes assurent une position confortable au poignet.

 

Le traitement quadrillé de l'extrémité des poussoirs du chronographe apporte un bon contraste visuel et une meilleure préhension que des poussoirs lisses.

 

Une montre au chic "so British" !

Le cadran argent est d'une grande sobriété.

Les index lumineux sont largement dimensionnés et ressortent efficacement grâce à un fin liseré gris anthracite entourant chaque index appliqué.

Les aiguilles dauphine des heures et minutes, dont les dimensions sont aussi généreuses, sont en acier poli.
Leur couleur, proche de celle du cadran, peut néanmoins parfois gêner la lecture de l'heure.

Les deux registres du chronographe, compteur 30 minutes et compteur 12 heures, sont cerclés d'un beau vert anglais (couleur également adoptée par la grande seconde du chronographe) rappelant le logo Healey et sont rythmés de graduations blanches.
Ils se distinguent parfaitement du fond du cadran, tout comme leurs aiguilles gris anthracite.
La lecture des temps chronométrés est ainsi aisée. 

Enfin, la petite date sait se faire oublier à 6 heures – mais reste néanmoins lisible.

L'ensemble est très équilibré et élégant.

Le bracelet en cuir marron, de style rallye, c'est-à-dire ajouré, ajoute à l'aspect vintage et au charme un peu rétro de la montre.
Il est cohérent avec les courbes de l'ensemble et procure un bon confort de maintien. 

 

Le bracelet en cuir marron, de style rallye, c'est-à-dire ajouré, ajoute à l'aspect vintage et au charme un peu rétro de la montre.

Côté mouvement

Le solide et fiable mouvement automatique qui anime ce chronographe est basé sur un ETA 7750, dans sa finition haute, avec un rotor doré signé Frédérique Constant.

Le fond plein, très proprement réalisé, rappelle la construction des montres de l'époque et indique notamment le millésime de la montre sur les
1.888 unités produites.
Une simple ouverture circulaire, marque de fabrique de Frédérique Constant avec ses
"Open Heart", montre le balancier en action, le jeu du spiral et son réglage fin – quand le passage du rotor lancé ne vient pas l'occulter momentanément.

 

Conclusion

Frédérique Constant nous propose, avec ce chronographe Healey, une pièce qui conjugue un esprit vintage proche de celui de l'automobile de collection, avec une grande cohérence esthétique et mécanique.
Elégant et un peu rétro, il saura séduire une clientèle à la recherche d'une montre de sport chic et "sage" ainsi que les amateurs de grosses berlines anglaises !

 

Les + :

  • un chronographe de sport chic et discret
  • le rapport qualité / prix
  • le chronographe mécanique avec lequel la montre est livrée

 

Les – :

  • la boucle déployante qui est en option
  • la lisibilité en lecture instinctive, parfois gênée par un "ton sur ton"

 

Informations complémentaires :

  • cette Frédérique Constant Healey Chrono Automatic est une série limitée à 1.888 exemplaires
  • le prix affiché dans "Données constructeur" est le prix public de la montre à la date de publication de l'Essai
  • poignet du rédacteur / testeur = 17,5 cm
Diaporama
13 Photos pour voir cette montre sous toutes les coutures
Cliquez sur une Photo pour ouvrir le diaporama.
  • Healey Chrono Automatic
  • Healey Chrono Automatic
  • Healey Chrono Automatic
  • Healey Chrono Automatic
  • Healey Chrono Automatic
  • Healey Chrono Automatic
  • Healey Chrono Automatic
  • Healey Chrono Automatic
  • Healey Chrono Automatic
  • Healey Chrono Automatic
  • Healey Chrono Automatic
  • Healey Chrono Automatic
  • Healey Chrono Automatic

Données constructeur

Marque Frédérique Constant
Modèle Healey Chrono Automatic
Référence constructeur FC-392HSDG6B6
Boîtier (matière) Acier
Diamètre boîtier (hors couronne) 43 mm
Diamètre boîtier (avec couronne) 45,62 mm
Mouvement Automatique
Calibre FC-392
Base calibre ETA 7750
Fonctions Seconde
Minute
Heure
Chronographe
Date
Verre Saphir
Capacité de la réserve de marche 42h
Fond transparent OUI
Entre-cornes 22,37 mm
Longueur corne à corne 52,91 mm
Hauteur boîtier 14,81 mm
Etanchéité 100 m
Bracelet (matière) Cuir avec revêtement étanche
Boucle (type) Ardillon
Boucle (matière) Acier
Poids total 115 grammes
Prix public conseillé en France au 23/05/2011 1,990.00 € calc

L'avis de la rédaction 64/100

Confort / Agrément (/15) 13
détail Mouvement (/20) 8.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 2
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 0
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 1.5
détail Finitions (/20) 10
Finitions cadran (/6) 4
Finitions boîtier (/6) 3
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1.5
Qualité du verre (/4) 1
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 0.5
détail Fonctionnalité (/20) 13
Lisibilité diurne (/5) 3.5
Lisibilité nocturne (/4) 2.5
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 3
détail Bonus (/10) 5.5
Série limitée (/3) 1
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 1.5
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 14
Pour quelles occasions ? Quand la porter ?
Au volant d'une Austin Healey 3000 Mk III, évidemment!

Note des internautes 74/100

Confort / Agrément (/15) 12.5
Mouvement (/20) 14
Finitions (/20) 14
Fonctionnalité (/20) 14.5
Bonus (/10) 6.5
Rapport qualité / prix (/15) 14
Noter cette montre
  • Commentaires 12

    Posté par :
    Pierre143

    Retro n'est pas vintage....peu d'intérêt d'n point de vue esthétique sans parler de l'exclusivité Austin Healey...pourquoi pas Traction 15 Six ou 203 Colombo

    Posté par :
    Dada

    Je possède l'édition no 0686 et outre le look elle est efficace Mais juste un poil trop lourde. En tous cas elle attire l'œil . Bravo

    Posté par :
    VinceL

    Ce n'est pas le fait qu'une montre soit en série limitée qui en fait monter le prix. C'est une simple question de positionnement marketing. Sinon, suis d'accord avec les commentaires : elle a un look très sympa cette FC. Un peu pépère mais sympa.

    Posté par :
    TheChic

    Je viens de regarder à nouveau ce modèle...décidément très sympa... . Je réitère ma question : qn sait-il pourquoi le prix est aussi peu élevé alors qu'il s'agit d'une série limitée ?

    Posté par :
    IronWatch

    Pour le bracelet, j'imagine que Fred Constant les vend séparément. Encore faut-il qu'il soit adapté aux dimensions de votre montre. Sinon, pour du sur-mesure, il y a notamment Camille Fournet ou ABP. Et sans doute d'autres ! Pour en revenir à la montre, c'est vrai qu'il y a un petit charme qui en émane...

    Posté par :
    cyrilvl

    j'adore le bracelet .... un petit coté steeve mc queen on peut le trouver ou ?

    Posté par :
    ninilovni

    très sympa cette petite FC. Prix tout doux pour une marque plutot sympa !

    Posté par :
    Prestige

    Belle montre très élégante et équilibrée à mon gout et en plus du caractère au look vintage et avec pour une fois un très bon positionnement du prix

    Posté par :
    starfishandcoffee

    Voilà ce que j'appelle une montre qui n'est pas ostentatoire, ni en termes de design, ni en termes de tarification. Et je lui trouve effectivement, comme dit le journaliste, un petit charme rétro.

    Posté par :
    Thedude

    Sympa cette Frédérique C ! Plus qu'une Healey, elle me fait penser à une grosse Jaguar : confortable, pas très nerveuse... Tranquille quoi !

    Posté par :
    cousinhub

    Il faut avouer qu'elle a du caractère et un certain style :-)

    Posté par :
    TheChic

    Je trouve ce modèle très très élégant. Je suis d'accord avec votre essai sur la touche rétro et la sobriété que dégage cette monttre, mais je lui trouve "un je ne sais quoi" d'intemporel. Du vintage crédible et chic, ce qui est assez rare pour être souligné. Quant au rapport qualité/prix, il me semble être un argument de poids. Savez-vous pourquoi le prix est aussi peu élevé alors qu'il s'agit d'une série limitée ?