Pays :

test Ralf Tech WRX « A » Hybrid

La note de la rédaction
65.5 / 100
Jeune marque franco-suisse, Ralf Tech se lance en 2008 et se fait connaître grâce à un record du monde de profondeur de plongée à -330 mètres. TWO passe aujourd'hui en revue son modèle WRX "A" Hybrid.
L'essentiel

Ralf Tech WRX "A" Hybrid

Réf.: WRX A 2 BN
1,390.00 € Prix public conseillé en France au 21 juillet 2011
Marque Ralf Tech
Modèle
WRX "A" Hybrid
Référence constructeur
WRX A 2 BN
Boîtier (matière)
Acier 316 L traité PVD (40 microns)
Diamètre boîtier (hors couronne)
47,50 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
53,11 mm
Mouvement
Hybride
Calibre
RTH 001
Base calibre
Seiko YT58
Fonctions
Date
Heure
Jour
Minute
Seconde
Verre
Saphir antireflets 1 face (5,9 mm d'épaisseur)
Capacité de la réserve de marche
60 jours
Fond transparent
Non
Entre-cornes
25,86 mm
Longueur corne à corne
55,63 mm
Hauteur boîtier
18,50 mm
Etanchéité
500 m
Bracelet (matière)
Nylon / Cuir
Boucle (type)
Ardillon
Boucle (matière)
Acier 316 L traité PVD (40 microns)
Poids total
195 grammes
Prix public conseillé en France au 21 juillet 2011
1,390.00 €
Confort / Agrément (/15) 11
Mouvement (/20) 7.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 0
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 3.5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 2
Complications (/5) 1
Finitions (/20) 12.5
Finitions cadran (/6) 3
Finitions boîtier (/6) 4
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1.5
Fonctionnalité (/20) 17.5
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 3
Etanchéité (/3) 2.5
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 5
Série limitée (/3) 1
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 1
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 0
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 12
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? En mission spéciale...
L'avis des internautes
73%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

A propos de Ralf Tech

Après s’être fait un nom avec ses équipements de plongée, Frank Huyghe, fondateur de Ralf Tech, lance sa marque de montres en 2008.

Nous passons en revue aujourd’hui la WRX « A » Hybrid dans sa première version.

Pour la petite histoire, cette montre a été confiée plusieurs mois aux hommes du Commando Hubert afin d’être testée en conditions réelles.

Une V.2, fruit de ce partenariat et qui sera produite à 500 pièces – dont 200 sont déjà réservées par la Marine Nationale pour ses commandos, sera commercialisée à partir de septembre 2011.

 

WRX « A » Hybrid : une impression de puissance

Mais revenons-en à cette première version de la Ralf Tech WRX « A » Hybrid.

Porter une « bête » au poignet : voilà ce que ressent le rédacteur de The Watch Observer qui l’essaye pour vous en environnement urbain, loin des contraintes du mythique commando d’action sous-marine.

Cette version en acier traité PVD noir mat accentue la première impression d’une montre militaire puissante au look « furtif ».

La Ralf Tech WRX A Hybrid est livrée avec deux bracelets, un Nato renforcé de cuir et un caoutchouc de plongée.

Mais est-elle pratique à l’usage ?

Voyons d’abord le confort au porté.

La Ralf Tech WRX « A » Hybrid est livrée avec deux bracelets, un Nato et un caoutchouc de plongée.

Testée dans ces deux configurations, notre verdict est simple : le Nato surélève de quelques millimètres cette Ralf Tech dont le boîtier est déjà très imposant avec ses 18,50 mm de hauteur – au point de quasiment déséquilibrer la montre sur un poignet de 17,5 cm.

Il n’en reste pas moins que ce Nato renforcé de cuir est de très bonne facture, largement dimensionné et esthétiquement très réussi – bien que peut-être un peu court.

 

Malgré cela, nous conseillons de porter cette montre sur son bracelet caoutchouc.
En effet, équipée de ce dernier – réalisé en silicone hypoallergénique, le confort est bien meilleur.

Avec son diamètre de 47,5 mm, la boîte de forme coussin, avec ses courtes cornes descendantes, se positionnera naturellement sur le poignet.

Cette Ralf Tech n’est malgré tout pas conçue pour les petits poignets ni pour être portée en costume/cravate.

 

Une montre conforme à la norme ISO 6425

La lunette tournante crantée unidirectionnelle à 120 clics fermes, munie d’une pastille de SuperLumiNova, se laisse facilement prendre en main.

Le verre saphir bombé, traité antireflet, est d’une épaisseur de 5,9 mm afin de résister à la pression des grands fonds.
Cette épaisseur hors norme – que l’on trouve notamment sur le verre de la Rolex Sea-Dweller Deepsea, déforme la vision quand vous regardez le cadran de la montre de trois quarts.
Elle n’altère cependant pas la lisibilité de la montre.

Avis aux amateurs de plongée : conforme à la norme ISO 6425 définissant les montres de plongée professionnelles, cette Ralf Tech a été testée à une profondeur de -750 mètres sous la mer.

Le profil de la montre est harmonieux et tout en courbes, qu’il s’agisse de la carrure, des cornes ou du protège-couronne.
Ce dernier s’étend sur tout le flanc, laissant la couronne vissée dépasser de 2 mm.
Sa structure quadrillée assure une excellente prise en main, y compris avec des gants.

 

Cette version en acier traité PVD noir mat accentue la première impression d'une montre militaire puissante au look furtif.

Une très bonne lisibilité

La lisibilité de cette Ralf Tech est de très bonne qualité.

Le cadran noir mat est en effet frappé de 4 chiffres arabes qui alternent avec des index en forme de triangle, l’ensemble étant proprement (mais simplement) peint.
La minuterie est reportée sur un rehaut interne, quasi vertical, afin de ne pas surcharger le cadran.
Enfin, les aiguilles des heures et des minutes sont largement dimensionnées.

Cependant, afin d’en améliorer encore la lisibilité, on regrettera que les index triangle de cette Ralf Tech ne soient pas un peu plus grands et cerclés.

 

Autre petit regret : une littérature moins visible aurait permis un cadran plus sobre et encore plus lisible.

Côté lisibilité nocturne, on est en plein film de guerre.
En effet, le SuperLumiNova utilisé pour les index est un C3 Low Lume : afin que son heureux propriétaire ne se fasse pas repérer à l’intensificateur de lumière (et accessoirement sniper) à cause de sa montre, l’intensité du C3 Low Lume est plus faible qu’un SuperLumiNova C3 classique mais elle dure plus longtemps.

Et en pratique, tel est bien le cas : l’heure reste lisible mais votre Ralf Tech ne fera pas office de lampe de poche !

L’indication du jour de la semaine et de la date se fait dans un guichet à 3h.

Petits détails sympathiques : vous pourrez choisir la langue du jour (anglais ou espagnol) et, quelle que soit la langue retenue, vous aurez chaque samedi le jour en typographie bleue et le dimanche en rouge – histoire de signaler à son propriétaire qu’il est en week-end voire en permission !

Ces deux informations, jour et date, sont délivrées sur fond blanc.
Un fond noir eut cependant été plus discret et plus en adéquation avec la vocation militaire de la montre…

Le verre saphir bombé, traité antireflet, est d'une épaisseur de 5,9 mm afin de résister à la pression des grands fonds.

 

Côté mouvement

Le déplacement saccadé de l’aiguille des secondes nous révèle que le mouvement doit être un quartz.

Pourtant, vous percevrez au porté les vibrations d’un rotor qui tourne !

En effet, le calibre RTH001 (base Seiko YT58) qui équipe cette Ralf Tech est un mouvement hybride.
En deux mots, il s’agit d’un mix entre mouvement à quartz et mouvement automatique : une masse oscillante recharge une batterie, permettant ainsi une réserve de marche de 60 jours.

 

La régularité et la fiabilité de cette technologie sont largement reconnues.

Même si ce mouvement n’apporte pas de valeur ajoutée horlogère à la montre, son choix est cohérent avec la vocation militaire de cette Ralf Tech qui doit pouvoir fonctionner dans toutes les conditions et se faire oublier.

 

Conclusion

Ralf Tech nous propose avec sa WRX « A » Hybrid une montre rugueuse dotée d’une forte personnalité.
Conçue pour et avec l’armée, cette montre très virile vous accompagnera dès lors dans vos expéditions sous-marines (pas forcément militaires) et ne passera pas inaperçue à votre poignet une fois de retour sur la terre ferme !

 

Les + :

  • un design très typé et cohérent
  • une montre conforme à la norme ISO 6425
  • la « recommandation » prestigieuse du Commando Hubert

 

Les – :

  • son poids et ses dimensions qui la rendent peu polyvalentes
  • le bracelet Nato de belle facture mais peu adapté à la hauteur de la boîte
  • les pompes trop légères – mais qui seront remplacées par des tiges filetées dans la V.2

 

Informations complémentaires :

  • la Ralf Tech WRX « A » Hybrid est livrée avec 2 bracelets (et le petit outil permettant de passer de l’un à l’autre) dans une boîte indestructible agréée par l’OTAN
  • poignet du rédacteur / testeur = 17,5 cm
  • le prix affiché dans « Données constructeur » est le prix public de la montre en France à la date de publication de l’Essai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *