Pays :

test Ralf Tech WRV Automatique 1977 Parisienne

La note de la rédaction
70.5 / 100
Bâle 2013 : Ralf Tech dévoile un nouveau boîtier aux dimensions réduites par rapport à sa production classique. 2015 : la marque le décline avec un cadran chic et vintage aussi séduisant qu'inattendu.
L'essentiel

Ralf Tech WRV Automatique 1977 Parisienne

Réf.: WRV Automatique 1977 Parisienne
2,250.00 € Prix public conseillé en France au 26 novembre 2015
Les +
  • une montre masculine sport chic décalée
  • son original boîtier asymétrique
  • son cadran au look vintage particulièrement séduisant
  • une montre « habillée » mais qui reste conforme à la norme ISO 6425 montres de plongée
  • un mouvement simple mais solide et éprouvé
  • une montre livrée avec 2 bracelets
  • un modèle livré dans un caisson étanche agréé OTAN
  • son tarif accessible pour une production en petite série
Les -
  • une épaisseur conséquente
  • un bracelet et une boucle ardillon un peu trop massifs compte tenu de la personnalité sport chic du modèle
  • une finition parfois un peu brute
Marque Ralf Tech
Modèle
WRV Automatique 1977 Parisienne
Référence constructeur
WRV Automatique 1977 Parisienne
Boîtier (matière)
Acier 316L
Diamètre boîtier (hors couronne)
43,80 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
51,18 mm (10h - 4h)
Mouvement
Automatique
Calibre
RTA002
Base calibre
ETA 2824-2
Fonctions
Heure
Minute
Seconde
Verre
Saphir antireflets 1 face (5,9 mm d'épaisseur)
Capacité de la réserve de marche
44h
Fond transparent
Non
Entre-cornes
26 mm
Longueur corne à corne
50,03 mm
Hauteur boîtier
15,90 mm
Etanchéité
200 m
Bracelet (matière)
Veau Barénia
Boucle (type)
Ardillon
Boucle (matière)
Acier 316L
Poids total
150 grammes
Prix public conseillé en France au 26 novembre 2015
2,250.00 €
Confort / Agrément (/15) 14
Mouvement (/20) 7
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 0
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 0
Finitions (/20) 14.5
Finitions cadran (/6) 4
Finitions boîtier (/6) 4.5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1
Fonctionnalité (/20) 15
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 1.5
Etanchéité (/3) 1.5
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 6
Série limitée (/3) 2
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 1
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 0
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 14
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour la prochaine Fashion Week !
L'avis des internautes
83%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Ralf Tech : à l’assaut de nouveaux territoires

Alors que Ralf Tech débute sa carrière dans la fabrication de matériel de plongée sous-marine en 1998, ce n’est que 7 ans plus tard, en 2005, que la marque propose son premier modèle de montres – profitez-en pour explorer le catalogue et les prix Ralf Tech.

Il s’agit, bien entendu, d’une montre de plongée.
Et pas n’importe laquelle !

En effet, la Ralf Tech WR1 – WR signifiant World Record – vient de descendre au poignet de Pascal Bernabé à -330 mètres sous le niveau de la mer en plongée sous-marine autonome – à savoir sans assistance.

Après les montres de plongée et les montres de sport résistantes, Ralf Tech explore avec réussite un univers où personne ne l'attendait : celui des montres sport chic vintage et lookées.

Rapidement, la marque franco-suisse fondée par Frank Huyghe élargit son catalogue en produisant des montres de sport robustes – dont certains modèles viendront équiper (entre autres) le Commando Hubert de la Marine Nationale (le modèle WRX A Hybrid O), les opérateurs de la Force d’Intervention du GIGN ou encore les Nageurs de Combat de l’Ecole de Plongée de la Marine Nationale (le modèle WRXT Millenium Hybrid).

Les montres viriles et hautement résistantes produites par Ralf Tech vont ensuite partir à l’assaut de nouveaux territoires.

Les amateurs de régate retrouvent ainsi l’horloger indépendant en tant que Chronométreur Officiel du Vendée Globe pour l’édition 2012-2013 ou encore de la Transat Jacques Vabre 2013.

Quant aux fans de sports mécaniques, ils retrouvent notamment Ralf Tech à l’occasion des 24 Heures du Mans en 2014 avec l’écurie Signatech-Alpine ou lors du Trophée Andros cette même année.

Enfin, la marque a récemment fait des incursions dans les domaines du tennis et du ski nautique.

Il y a malgré tout un univers dans lequel on ne l’attendait pas : celui des montres sport – chic pour ne pas dire classiques voire branchées !

 

Ralf Tech WRV Automatique 1977 Parisienne : une montre aussi inattendue que séduisante

Qualifier une Ralf Tech de montre classique relève presque de l’hérésie, la marque nous ayant habitué à des boîtiers musclés aux dimensions généreuses et à une conception basée sur la fonctionnalité pure.

Pourtant, cette toute nouvelle WRV Automatique 1977 Parisienne semble bien marquer un tournant dans l’histoire des collections Ralf Tech – à moins qu’il ne s’agisse que d’une incursion ponctuelle mais l’avenir nous le dira.

Qui aurait pu un jour imaginer une montre signée Ralf Tech affichant un tel cadran ? Sur cette WRV Automatique 1977 Parisienne, la marque fait tout d'abord appel pour la première fois depuis sa création à l'or jaune pour habiller index et aiguilles.

Qui en effet aurait pu un jour imaginer une montre signée Ralf Tech affichant un tel cadran ?

Sur cette série limitée à 77 exemplaires numérotés, la marque fait en effet tout d’abord appel pour la première fois depuis sa création à l’or jaune.
Ainsi, les aiguilles des heures, minutes et secondes mais également les index qui rythment le cadran, réalisés en acier, bénéficient d’un placage à l’or jaune 2N18 – un alliage composé de 75% d’or et de 16% d’argent, de cuivre et autres métaux.

Autre surprise : pour cette WRV Automatique 1977 Parisienne, Ralf Tech fait pour la première fois appel à des index appliqués qui, évoquant de minis lingots d’or, donnent au cadran de la montre un relief aussi inédit qu’agréable.

Jouant la cohérence, les marquages du cadran affichent enfin une couleur légèrement dorée.

Il ressort de ce visage parfaitement inattendu chez Ralf Tech un côté un peu luxueux sans être le moins du monde tape à l’œil.

L'autre caractéristique saisissante de ce nouveau cadran réside dans l'appel à des index appliqués - une autre première chez Ralf Tech - qui, réalisés en or jaune, confèrent au modèle une touche vintage décalée très sympa.

Mais plus que tout, cette WRV Automatique 1977 Parisienne arbore un côté très vintage et un brin décalé – dandy peut-être ? – vraiment réussi qui lui confère une personnalité complètement à part dans l’univers de la marque.

Si elle perd un peu en efficacité du côté de la lisibilité nocturne en comparaison des productions habituelles de l’horloger – une insertion de Super-LumiNova, que nous épargne heureusement Ralf Tech, au milieu des ces petits lingots eût été un sacrilège pour ne pas dire une horreur -, cette Parisienne offre en revanche une excellente lisibilité diurne, l’or jaune 2N18 tranchant à merveille sur le cadran noir mat.

Pour protéger le cadran de cette montre automatique qui embarque le calibre ETA 2824-2 et renforcer l’aspect vintage de son modèle, Ralf Tech fait appel à son très réussi boîtier asymétrique WRV.

 

Une montre chic qui reste conforme à l’ADN Ralf Tech

Cette WRV Automatique 1977 Parisienne, avec son cadran très vintage, fait appel à un boîtier asymétrique de forme coussin apparu au catalogue Ralf Tech en 2013.

Bénéficiant de dimensions réduites par rapport aux collections WRX qui affichent un très généreux diamètre de 47,5mm, le boîtier de la WRV, apparu en 2013, ne fait que 43,80mm pour une épaisseur de 16mm (versus 18,50mm par exemple pour le modèle Millenium).

Il en résulte bien entendu un confort accru qui fait de cette nouvelle Ralf Tech un modèle qui conviendra à un plus grand nombre de poignets, les références issues des collections WRX requérant d’apprécier les montres très présentes au quotidien.

Mais plus que ses dimensions en tant que telles, c’est la forme de type coussin du boîtier de cette 1977 Parisienne, que Ralf Tech est allée puisée dans les années 60/70, qui séduit.

Tout en respectant son ADN - les montres de sport robustes -, Ralf Tech nous livre, avec cette WRV Automatique 1977 Parisienne, un modèle aussi inattendu que séduisant qui vient intelligemment compléter son catalogue.

Ainsi, si le dessin du modèle demeure quelque peu typé sport, il est adouci par des lignes vintage très plaisantes et plutôt atypiques dans le paysage horloger actuel.

Ralf Tech sait d’ailleurs bien mettre en valeur son original boîtier en proposant une alternance de poli / brossé qui vient accentuer l’impression de relief dégagée par cette boîte réalisée en acier 316L.

Autre caractéristique de cette WRV Automatique 1977 Parisienne – et de la gamme WRV en général : sa couronne de remontoir positionnée à 4h.
Ce choix permet non seulement de bien protéger cette dernière des chocs sans ajouter de protège couronne mais également d’améliorer le confort de porté puisque la couronne ne vient plus heurter le haut du poignet comme c’est souvent le cas avec les pièces d’un certain poids.

Pour compléter cette boîte, Ralf Tech fait appel aux ingrédients qui font partie intégrante de l’ADN de la marque spécialisée à l’origine dans les montres de plongée : lunette tournante unidirectionnelle 120 clics avec perle luminescente, verre saphir bombé antireflets de 3,5mm d’épaisseur, fond plein vissé pour une étanchéité de 200m et bracelet costaud mais néanmoins confortable en veau Barénia.

 

Conclusion

Tout en respectant son ADN – les montres de sport robustes -, Ralf Tech nous livre, avec cette WRV Automatique 1977 Parisienne, un modèle aussi inattendu que séduisant qui vient intelligemment compléter son catalogue.
Son boîtier masculin asymétrique et son joli cadran très typé vintage en font une montre décalée mais chic et sport d’une grande polyvalence qui devrait sans souci trouver son public.
Attention cependant : il n’y en aura que 77 exemplaires !

A noter dans vos agendas :
Ralf Tech étant cette année encore exposante sur le salon Belles Montres 2015, vous pourrez voir et essayer ce modèle dès demain (27/11) au Carrousel du Louvre et en profiter pour découvrir d’autres références du catalogue Ralf Tech !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *