Pays :

test Girard-Perregaux Vintage 1945 XXL Chronograph

La note de la rédaction
70 / 100
Une montre rectangulaire pour l'Essai du jour ! Découvrons cette Girard-Perregaux Vintage 1945 XXL Chronograph, une montre inspirée par une ancienne collection de la marque. TWO l'a testée pour vous.
L'essentiel

Girard-Perregaux Vintage 1945 XXL Chronograph

Réf.: 25840-11-111ABA6A
9,650.00 € Prix public conseillé en France au 6 octobre 2011
Marque Girard-Perregaux
Modèle
Vintage 1945 XXL Chronograph
Référence constructeur
25840-11-111ABA6A
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
H37,02 mm x L36,04 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
H37,02 mm x L39,24 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
GP033CO
Fonctions
Chronographe
Date
Heure
Minute
Seconde
Verre
Saphir bombé antireflets
Capacité de la réserve de marche
46h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
24,06 mm
Longueur corne à corne
54,07 mm
Hauteur boîtier
13 mm
Etanchéité
30 m
Bracelet (matière)
Alligator
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Acier
Poids total
102 grammes
Prix public conseillé en France au 6 octobre 2011
9,650.00 €
Confort / Agrément (/15) 14
Mouvement (/20) 11
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 3.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 1.5
Finitions (/20) 16
Finitions cadran (/6) 5
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
Fonctionnalité (/20) 12
Lisibilité diurne (/5) 4.5
Lisibilité nocturne (/4)
Etanchéité (/3) 0.5
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 4
Série limitée (/3)
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2)
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1)
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 13
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour un dîner à La Coupole !
L'avis des internautes
73%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

A propos de Girard-Perregaux

Girard-Perregaux ne fait pas partie des manufactures les plus connues du grand public.

Pourtant, les raisons de se pencher sur les collections de cette marque sont nombreuses.
Leur histoire compte en effet d’intéressants modèles, qu’ils soient habillés ou sportifs.

La « technicité » des calibres fait également partie de l’histoire de la maison, avec la recherche des hautes fréquences ou la réalisation de tourbillons – avec notamment le fameux tourbillon sous trois ponts d’or !

C’est justement en se basant sur son passé que la gamme Vintage 1945 a été remise sur le devant de la scène en 1995.
Cette collection est devenue l’un des succès de Girard-Perregaux qui la décline en différentes versions, comme ici avec ce chronographe XXL.

 

Vintage 1945 XXL Chrono : une vraie personnalité

Les codes du design de la gamme Vintage 1945, qu’il s’agisse du cadran ou de la boîte, sont très typés Art déco.

 

Alors que le profil du boîtier est courbe, ses flancs brossés sont droits et ses arrêtes arrondies.

Le boîtier se prolonge par des cornes anguleuses et un bracelet en alligator agréable au porté.

Les dimensions de ce chronographe sont généreuses mais la forme de la montre le rend très confortable au poignet.

Côté droit, la couronne siglée et les poussoirs polis sont désaxés, du fait de la conception modulaire du mouvement – nous y reviendrons plus loin.

Le boîtier brossé de cette Girard-Perregaux est coiffé d’une lunette acier polie qui met en valeur le cadran conçu lui aussi dans le plus pur style Art déco.

En effet, la typographie des index appliqués et polis ainsi que le chemin de fer sont très représentatifs de l’esprit de la collection Vintage 1945.

 

 

Une montre élégante

Les aiguilles s’intègrent parfaitement dans le style du cadran.
Dauphines pour les heures et les minutes, bleuies pour les secondes et le chronographe, elles apportent élégance et classicisme dans le dessin général.

Dernière petite touche discrète de couleur qui vient rehausser l’ensemble, les trois index à midi des sous cadrans et la date sont en rouge.

Pour ce qui est des finitions du cadran, Girard-Perregaux joue la carte de la finesse et l’alternance des traitements de surfaces.

La partie périphérique du cadran entourant le chemin de fer est brossée verticalement.

Contrastant avec cette finition, la partie intérieure est poudrée.

Il en ressort de subtils jeux de lumière entre ces deux parties, auxquelles les sous cadrans concentriquement guillochés se joignent avec bonheur.

D’un point de vue pratique, la lisibilité de cette montre automatique, globalement bonne, souffre cependant à certains moments d’un manque de contraste entre les différents éléments du cadran.

 

Côté mouvement

Côté mécanique, Girard-Perregaux s’appuie sur sa maison mère, le groupe Sowind, pour la conception et la réalisation de calibres exclusifs.

Ceux-ci sont subdivisés en quatre grandes familles : GP2700, GP3200, GP3300 et GP4500.

Le GP3300 servant de base au modèle testé tourne à 28.800 alternances par heure et possède 46h de réserve de marche.

 

Il dispose d’un remontage automatique sur roulement à billes en céramique développé par la marque.

Un tel système permet de se passer de lubrification sur cette partie du mouvement, en garantissant une meilleure efficacité de remontage et une meilleure durabilité.

La complication est ajoutée par le biais d’un module chronographique situé côté cadran, invisible par conséquent par le fond transparent – et qui explique par ailleurs le décalage entre la couronne et les poussoirs du chronographe, situés plus bas que celle-ci.

La décoration, comme le blason de la manufacture ou les Côtes de Genève, est très proprement réalisée.

Et même si le mouvement paraît un peu petit dans sa boîte, il reste très plaisant à regarder.

Petit regret néanmoins concernant le fonctionnement du chronographe : l’aiguille des minutes du chronographe est glissante, compliquant un peu la lecture par rapport à une aiguille sautante.

Conclusion

Avec ce chronographe Vintage 1945 XXL, Girard-Perregaux trouve un bel équilibre dans une montre qui se révèle très confortable malgré sa taille « moderne » et simple sans être ennuyeuse.
Une belle alternative pour qui cherche une montre originale mais classique et très élégante.

 

Les + :

  • son look Art déco
  • une montre élégante
  • son confort de porté

 

Les – :

  • un mouvement un peu petit dans sa boîte
  • une lisibilité qui n’est pas toujours optimale
  • certains lui trouveront des dimensions un peu imposantes

 

Informations complémentaires :

  • le prix affiché dans « Données constructeur » est le prix public de la montre en France à la date de publication de l’Essai
  • poignet du rédacteur/testeur = 17,5 cm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *