Pays :

test Breguet Type XXII 3880 ST 10Hz

La note de la rédaction
80 / 100
Breguet est connue notamment pour ses montres classiques. Mais la manufacture est aussi à l’avant-garde de la technique horlogère. En témoigne la Type XXII et son échappement silicium cadencé à 10hz.
L'essentiel

Breguet Type XXII 3880 ST 10Hz

Réf.: 3880ST/H2/3XV
17,100.00 € Prix public conseillé en France au 12 novembre 2012
Marque Breguet
Modèle
Type XXII 3880 ST 10Hz
Référence constructeur
3880ST/H2/3XV
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
44 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
49,38 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
Calibre Breguet 589 F
Base calibre
Manufacture
Fonctions
2ème fuseau horaire
Chronographe
Date
Flyback
Heure (réglage indépendant)
Minute
Seconde
Verre
Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
45h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
22,48 mm
Longueur corne à corne
53,55 mm
Hauteur boîtier
17,48 mm
Etanchéité
100 m
Bracelet (matière)
Cuir
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Acier
Poids total
155 grammes
Prix public conseillé en France au 12 novembre 2012
17,100.00 €
Confort / Agrément (/15) 13
Mouvement (/20) 15
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 4
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 4
Finitions (/20) 19
Finitions cadran (/6) 5
Finitions boîtier (/6) 6
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
Fonctionnalité (/20) 15
Lisibilité diurne (/5) 4
Lisibilité nocturne (/4) 3
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 3
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 0
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour chronométrer un vol en A380 !
L'avis des internautes
88%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Breguet, une manufacture traditionnelle avant-gardiste

Breguet est une manufacture dont le nom évoque inévitablement l’héritage de son prestigieux fondateur Abraham-Louis Breguet, sans doute le plus grand horloger de tous les temps – explorez le catalogue et les prix Breguet.

Créateur de la première montre-bracelet commandée en 1810 par Caroline Murat, soeur de Napoléon et Reine de Naples, il est notamment l’inventeur du tourbillon.

Ainsi, quand on pense aux montres Breguet, on pense tradition, guillochage, aiguilles bleuies flamme… et de manière générale Haute Horlogerie.
Le modèle Breguet Tradition référence 7027 en est par exemple une belle illustration.

Mais tradition ne signifie pas pour autant passéisme.
Breguet, aujourd’hui fer de lance du Swatch Group, fait notamment partie du cercle restreint des pionniers du silicium comme en témoigne cette nouvelle montre d’aviateur.

Cette technologie ultra moderne fait appel à un spiral, une roue d’échappement et une ancre réalisées en silicium.

Cet élément chimique, désigné par le symbole Si14, présente entre autres l’avantage d’être insensible aux champs magnétiques et de permettre au mouvement de se passer de lubrification.
Il constitue ainsi un gage de précision pour les montres qui en sont équipées tout en permettant des échéances de maintenance plus éloignées que sur une montre classique.

 

Calibre Breguet 589 F, un calibre à haute fréquence

Le Type XXII essayée aujourd’hui présente également la particularité d’être cadencé à la très haute fréquence de 10 Hertz. Son balancier effectue ainsi 72.000 alternances par heure contre 28.800 habituellement sur une montre automatique standard.

Il convient de noter au passage que cette fréquence est deux fois plus élevée que celle du célèbre calibre El Primero de Zenith qui bat pour sa part à 36.000 alternances par heure.
Il existe certes des calibres encore plus rapides que le Breguet 589 F qui équipe le Type XXII. Mais il s’agit de pièces quasi expérimentales et non de modèles de catalogue disponibles en série !

Aujourd’hui fer de lance du Swatch Group, Breguet fait notamment partie du cercle restreint des pionniers du silicium.

L’utilisation d’un calibre à haute fréquence offre deux avantages principaux.
Le premier, somme toute assez théorique, est d’améliorer la précision chronométrique – la mesure du temps – de la montre.
Le second, beaucoup plus pratique au quotidien, est d’améliorer la précision chronographique en permettant la mesure et l’affichage de temps plus courts – ici jusqu’à 1/20ème de seconde contre 1/8ème de seconde pour un calibre battant à 28.800 alternances / heure.

Le seul inconvénient des calibres à haute fréquence est de nécessiter une maintenance plus régulière du fait de la plus grande sollicitation des composants en mouvements.

Un rapide calcul montre en effet que sur une année, le balancier du Type XXII réalisera ainsi 378 millions d’alternances de plus que celui d’un mouvement standard – un chiffre pour le moins conséquent !
D’où le choix du silicium qui prend ici tout son sens dans la mesure où il règle en partie le problème d’usure des huiles.

 

Breguet Type XXII, digne descendante de ses aînées

Si sa mécanique est totalement inédite, l’esthétique de la Breguet Type XXII s’inscrit pleinement dans la lignée de ses aînés, les chronographes Type XX et Type XXI, toujours présentes au catalogue de la Manufacture fondée en 1775.

Si son calibre est véritablement novateur, l’esthétique du Type XXII s’inscrit pleinement dans la lignée de ses restigieux aînés, les Type XX et Type XXI.

La montre Type XX référence 3800, avec son boîtier de 39mm de diamètre, est la descendante directe des montres d’aviateur produites par Breguet dans les années 50 sur la base d’un cahier des charges de l’Armée Française.
Le modèle Type XXI quant à lui en est la version modernisée, disposant d’un boîtier plus grand et d’une aiguille de compteur des minutes centrale.

Le Type XXII est une sorte de super Type XXI dont le boîtier a été élargi de 42mm à 44mm.
Elle conserve l’indicateur 24h situé à 3h, l’aiguille de compteur des minutes centrales et la fonction flyback – remise à zéro et redémarrage du chronographe en une seule pression de poussoir.
Elle offre en plus un deuxième fuseau horaire positionné dans un guichet à 6h.
Particularité due au mouvement à haute fréquence, l’aiguille du chronographe du compteur des secondes du Type XXII effectue un tour de cadran en 30 secondes.

La disposition du cadran est différente de celle du Type XXI avec l’apparition d’une sorte de double rehaut : la partie oblique porte la graduation des minutes, alors que la partie supérieure horizontale porte celle des secondes.

 

C’est d’ailleurs ici qu’apparaît la principale limite d’un chronographe à haute fréquence.

Etre techniquement capable de mesurer le 1/20ème de seconde constitue indiscutablement une prouesse mécanique.
Mais encore faut-il pouvoir l’afficher sur le cadran d’une montre qui demeure portable au quotidien.

Le problème réside dans le fait que plus les temps sont courts, plus l’intervalle entre les graduations est petit. Ainsi, pour lire précisément les temps chronométrés par la Breguet Type XXII, au delà d’avoir de bons yeux pour compter les très petites graduations des 1/20èmes de seconde affichés sur le rehaut, il faut aussi jongler avec le compteur des secondes sur 30 secondes : il faut ainsi regarder si l’aiguille des minutes pointe sur la première moitié (rouge) ou la deuxième (blanche) de l’intervalle entre deux graduations pour savoir où en est l’aiguille des secondes – par exemple si elle indique un temps écoulé de 17 secondes ou de 47 secondes.

En d’autres termes, même si Breguet a équipé son nouveau chronographe d’un cadran à la lecture optimisée compte tenu des contraintes induites par son calibre, il vous faudra acquérir une certaine pratique pour pouvoir profiter pleinement des performances offertes par ce garde-temps.

 

Une qualité de finition made in Breguet

La finition du cadran est excellente.
Proposant des compteurs situés sur différents niveaux, celui-ci dégage une belle impression de profondeur et de relief.

Ce chronographe flyback dispose d'une qualité de finition de haut vol, avec notamment un cadran tout en relief.

Le boîtier reprend quant à lui les flancs cannelés typiques de l’ensemble de la production Breguet.
La lunette tournante bi directionnelle ne présente pas le moindre jeu et sa manipulation est très agréable.

La finition du boîtier de ce chronographe Breguet est elle aussi excellente et tout à fait en phase avec ce que l’on est en droit d’attendre d’une telle montre.

Le fond plein du Type XXII dispose d’un petit hublot permettant de voir les battements frénétiques de l’échappement.
Il offre d’autre part une vue partielle sur le rotor quand celui-ci passe dans la fenêtre.

 

Même s'il s'agit d'une montre d'aviateur, ce nouveau Type XXII offre un look et des codes couleur qui ne dépareilleraient pas sur un circuit automobile.

Au poignet, et après un petit temps d’adaptation, l’usage de l’ensemble des fonctions est très agréable.
La manipulation des poussoirs du chronographe est franche sans être trop dure.
L’aiguille des heures saute par pas d’une heure pour permettre un réglage rapide de la date et/ou du deuxième fuseau horaire.

Le confort est bon même si les mensurations de la montre sont généreuses avec un diamètre de 44mm pour une épaisseur de 17,48mm.

La Breguet Type XXII est ainsi une montre que vos voisins remarqueront sans doute plus facilement que si vous portiez un classique Type XX.
Cette impression est d’autre part renforcée par les touches de couleur rouge qui agrémentent le cadran et le bracelet.

Il convient d’ailleurs de préciser que cette montre d’aviateur, avec sa dimension sportive, ses codes couleur et sa fonction chronographe, ne dépareillerait pas sur un circuit de course automobile !

Enfin, dernier point essentiel, que vous soyez aviateur, pilote automobile ou juste amateur de belle horlogerie, la lisibilité de l’heure de cette Breguet Type XXII est excellente de jour comme de nuit.

Conclusion

Cette Breguet Type XXII est une véritable prouesse mécanique qui ouvre la voie vers ce que pourrait être l’horlogerie de demain.
Un peu à la manière d’une Supercar, elle dépasse très largement la concurrence sur le plan technique. Elle nous prouve d’autre part une nouvelle fois le savoir-faire de la Manufacture et la richesse de son catalogue, proposant aussi bien des garde-temps traditionnels que des montres avant-gardistes.
Et même si cette prouesse se fait un peu au détriment de la praticité, il existe aujourd’hui peu d’alternatives sur le marché combinant silicium et très haute fréquence dans cette gamme de prix, faisant du Type XXII une pièce de choix pour l’amateur d’horlogerie de pointe.

Les + :

  • la prouesse mécanique (silicium + haute fréquence)
  • l’excellente qualité de finition du cadran et du boîtier
  • le rapport qualité / prix

 

Les – :

  • un garde-temps aux dimensions généreuses
  • la lisibilité du chronographe

 

Information complémentaire :

  • poignet du rédacteur / testeur = 17 cm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *