Pays :

test Breguet Type XXI 3817

La note de la rédaction
81.5 / 100
La Maison Breguet dévoilait à Baselworld 2016 un nouveau chronographe Type XXI au look vintage subtil séduisant et à la conception contemporaine. Revue détaillée de cette magnifique montre d'aviateur.
L'essentiel

Breguet Type XXI 3817

Réf.: 3817ST/X2/3ZU
13,500.00 € Prix public conseillé en France au 17 novembre 2016
Les +
  • un chronographe d’une grande élégance
  • un cadran de toute beauté qui justifie à lui seul l’acquisition du modèle
  • une qualité de réalisation magnifique
  • ses petites touches vintage subtiles (teinte du Super-LumiNova et masse oscillante en or jaune)
  • une montre d’une polyvalence totale
  • un mouvement à la pointe de la technologie horlogère
  • un fond saphir qui vous permettra d’en admirer le fonctionnement et la décoration de haut vol – avec en particulier une masse oscillante tout en relief
  • son très beau bracelet nubucké
  • son étanchéité à 100m
Les -
  • un modèle dont certains regretteront probablement le diamètre de 42mm quand, par exemple, le Type XX ref 3800 se contente d’un 39mm
  • un bracelet sensible aux tâches
  • pour les plus conservateurs : son fond saphir, véritable hérésie sur une montre d’aviateur
Les caractéristiques techniques
Marque
Modèle Type XXI 3817
Référence constructeur 3817ST/X2/3ZU
Boîtier (matière) Acier
Diamètre boîtier (hors couronne) 42 mm
Diamètre boîtier (avec couronne) 46,86 mm
Mouvement Automatique
Calibre Cal. 584Q/2
Base calibre Manufacture
Fonctions Chronographe Date Flyback Heure Indicateur jour/nuit Minute Seconde
Verre Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche 48h
Fond transparent 1
Entre-cornes 22 mm
Longueur corne à corne 48,40 mm
Hauteur boîtier 15,35 mm
Etanchéité 100 m
Boucle (type) Boucle déployante
Boucle (matière) Acier
Poids total 115 grammes
Prix public conseillé en France au 17 novembre 2016 13,500.00 €
La note de la rédaction 81.5/100
Confort / Agrément (/15) 14
Mouvement (/20) 14.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 4.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 3
Finitions (/20) 19
Finitions cadran (/6) 5
Finitions boîtier (/6) 6
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
Fonctionnalité (/20) 16
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 3
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 3
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 1
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
  • Pour quelles occasions ? Quand la porter ?
  • Pour passer votre brevet de pilote !
  • Breguet : des chronographes pour conquérir les airs

    Les amateurs de belle horlogerie le savent bien : Breguet a pour habitude de privilégier chaque année dans le cadre de Baselworld la qualité à la quantité des nouveautés dévoilées – profitez-en pour explorer le catalogue et les prix des montres Breguet.

    L’édition 2016 n’a pas dérogé à la règle, la filiale du Swatch Group ayant présenté peu de nouveaux modèles.

    Mais quels modèles !

    Ainsi, entre l’exceptionnelle Héritage Grande Date 5410 et la sublime et épurée Classique 7147, les fans de chronographes ont eu le bonheur de découvrir la Type XXI référence 3817.

    Cette nouvelle montre d’aviateur est venue compléter une gamme de modèles qui puisent leurs origines dans la prestigieuse histoire de la manufacture.

    Parce que si l’univers de l’horlogerie a été et reste profondément marqué par les multiples inventions d’Abraham-Louis Breguet, fondateur de la Maison éponyme en 1775, il est un domaine moins connu du public dans lequel la famille Breguet a pourtant joué un rôle primordial : celui de la conquête de l’air.

    Louis Breguet (1880-1955), arrière-arrière petit fils du grand horloger, pionnier de l’aviation et fondateur de la Société d’Aviation Louis Breguet, influencera en effet lui aussi considérablement son domaine d’activité et sera, entre autres, l’un des co-fondateurs de la compagnie Air France.

    De l’horlogerie à l’aéronautique, il n’y avait qu’un pas à franchir !

    Ainsi, en parallèle des productions aéronautiques sorties des ateliers de la Société d’Aviation Louis Breguet, la Manufacture Breguet met de son côté au point dès le début du XXème siècle et en particulier dans les années 1950 différents outils de mesure du temps destinés à l’aviation militaire et civile dont des montres d’aviateur.

    C’est dans ce cadre que le Type XX fait son apparition au début des années 50 suite à un appel d’offre émis par le Ministère français de la Défense – pour en savoir plus sur ce sujet : Breguet Type XX – Histoire d’une montre d’aviateur légendaire.

    Décliné depuis en différentes versions, le Type XXI référence 3817 dévoilé cette année à la Foire de Bâle marque pourtant une nouvelle étape dans la prestigieuse histoire de ce modèle particulièrement apprécié des collectionneurs en proposant deux grandes nouveautés qui rendent ce modèle plus désirable que jamais.

    Breguet Type XXI 3817 :
    Une montre d’aviateur subtilement vintage

    La filiale du N°1 mondial de l’horlogerie a su créer la (bonne) surprise en dévoilant ce nouveau Type XXI qui marquera sans aucun doute la prestigieuse lignée à laquelle il appartient.

    En effet, pour la première fois de son existence, ce chronographe revêt une esthétique inspirée du passé.
    Ne vous y trompez cependant pas : il ne s’est pas agi pour les designers Breguet de reprendre un modèle des années 50 pour le mettre à la sauce contemporaine.

    Bien plus subtil que cela, cette version 2016 conserve d’abord les attributs des références précédentes.

    Vous y retrouverez ainsi un magnifique boîtier masculin en acier dont la finition alterne les surfaces polies (cornes et carrure notamment) et satinées (lunette).
    Vous y retrouverez également cette très belle carrure cannelée typique de la gamme.
    Vous y retrouverez enfin des poussoirs de chronographe de forme champignon, autre signe identitaire du modèle.

    Le travail des designers Breguet, au final simple mais Ô combien réussi – et c’est quand même ce qui compte ! -, réside dans le choix de la couleur de la matière luminescente dont sont revêtus les aiguilles, les index ainsi que le triangle de la lunette tournante de ce nouveau Type XXI.

    Ils ont en effet opté pour un Super-LumiNova à la teinte légèrement orangée – coquille d’œuf diraient les amateurs de montres anciennes.
    Contrastant efficacement avec le gris soutenu du cadran, ce choix confère au modèle un visage à la fois chaleureux et d’une lisibilité exceptionnelle, de jour comme de nuit.

    Mais surtout, il permet à ce Type XXI 3817 d’afficher un petit côté vintage inédit et particulièrement séduisant.

    Le cadran de cette montre automatique signée Breguet saura d’ailleurs également vous séduire par sa conception ultra haut de gamme.

    L’amateur y comptabilisera pas moins de cinq niveaux différents : rehaut, tour d’heures, partie centrale portant la marque et la mention retour en vol, sous compteurs et guichet de date.
    Tout en relief, il met en valeur le savoir-faire de la Maison en matière de conception de cadrans tout en facilitant la lecture des différentes informations délivrées en les délimitant.

    Les plus observateurs y découvriront par ailleurs quelques autres petits détails particulièrement plaisants – telle que l’incision pratiquée dans le rehaut à 3 et 9h afin que viennent s’y encastrer délicatement les losanges qui remplacent les index chiffres correspondants.

    Ou encore le rainurage du compteur jour/nuit à 3h dont le dessin rappelle l’indicateur d’assiette, l’instrument de pilotage permettant de mesurer les angles de tangage d’un avion.

    Absolument magnifique, ce cadran justifie à lui seul l’acquisition du modèle !

    Un chronographe flyback performant à l’esthétique flatteuse

    Si l’élégante Breguet Type XXI 3817 innove côté face en affichant une subtile touche vintage, le côté pile n’est pas en reste.
    En effet, pour la première fois de son existence, cette légendaire montre d’aviateur est équipée d’un fond muni d’une glace saphir.

    Ô sacrilège ! Quelle hérésie ! ne manqueront pas de crier certains !
    Une montre d’aviateur digne de ce nom se doit d’arborer un fond plein prendront-ils peut-être la peine de préciser.

    Effectivement, dans le passé, l’intérêt pour l’horlogerie mécanique n’était pas celui que l’on connaît aujourd’hui et la présence d’un fond transparent, si tant est qu’elle ait été possible, n’avait pas lieu d’être.

    Elle eût d’ailleurs été sans intérêt dans la mesure où les montres d’aviateur étaient équipées d’un mouvement protégé par une cage de Faraday afin d’éviter les influences néfastes du magnétisme sur la bonne marche de la montre, véritable outil de pilotage à l’époque.

    Les temps ont changé et la technologie a progressé.

    On remarque tout d’abord un intérêt croissant des clients pour ce monde de l’infiniment petit et plein de mystère qui aboutit à une multiplication de modèles dont le fond est équipé d’une glace saphir – et même de montres dont le cadran est ajouré quand il n’est pas intégralement squeletté.
    C’est par exemple le cas, pour rester au sein du Swatch Group mais changer de gamme et de registre, de la Tissot Powermatic 80 Open Heart.

    La R&D chez certaines marques a par ailleurs permis des avancées qui rendent aujourd’hui obsolète l’usage d’une cage de Faraday, le mouvement étant intrinsèquement protégé des ondes magnétiques.

    Breguet fait une nouvelle fois figure en la matière de pionnier en utilisant dès 2006 le silicium pour la conception de certains composants de ses mouvements.
    Insensible aux champs magnétiques, très résistant à la corrosion et à l’usure, plus léger et plus dur que l’acier, il est, sur le calibre 584Q/2 qui motorise ce Type XXI, utilisé pour l’échappement et le spiral du mouvement.

    Résultat ?
    Breguet équipe son beau chronographe flyback d’un fond saphir qui vous permettra d’en admirer la mécanique et la très belle décoration – dont une masse oscillante en or jaune au magnifique motif tout en relief.

     

    Conclusion

    Difficile de résister aux multiples charmes de ce Type XXI 3817.
    En effet, Breguet instille dans cette montre d’aviateur contemporaine une subtile touche vintage qui en fait une référence à part dans la gamme.
    Vous serez ainsi autant séduit par son sublime cadran à l’esthétique chaleureuse et à la conception irréprochable que par son mouvement qui associe performances et décoration de haut vol.
    Un chronographe flyback signé Breguet proprement irrésistible…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *