Pays :

test Breguet Type XX / XXI

La note de la rédaction
76.5 / 100
En provenance des années 50, la collection des Types XX/XXI fait partie des modèles les plus reconnus de Breguet. Véritable trait d'union entre l'après guerre et le XXème siècle, en voici la revue.
L'essentiel

Breguet Type XX / XXI

Réf.: 3800ST/92/9W6
5,800.00 € Prix public conseillé en France au 20 décembre 2010
Les +
  • une lisibilité excellente
  • sa polyvalence
  • la fonction flyback
Les -
  • les 15 graduations du totalisateur de 30 minutes du chronographe
  • son épaisseur
Marque Breguet
Modèle
Type XX / XXI
Référence constructeur
3800ST/92/9W6
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
39,30 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
43,47 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
Breguet 582
Base calibre
Lemania 1350
Fonctions
Chronographe
Flyback
Heure
Minute
Seconde
Verre
Saphir bombé
Capacité de la réserve de marche
48h
Fond transparent
Non
Entre-cornes
20,47 mm
Longueur corne à corne
45,53 mm
Hauteur boîtier
14,88 mm
Etanchéité
100 m
Bracelet (matière)
Alligator
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Acier
Poids total
94 grammes
Prix public conseillé en France au 20 décembre 2010
5,800.00 €
Confort / Agrément (/15) 14
Mouvement (/20) 11.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 3.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 2
Finitions (/20) 16.5
Finitions cadran (/6) 5
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1.5
Fonctionnalité (/20) 16
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 3
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 4.5
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 1.5
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 14
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour le cocktail VIP, au Salon du Bourget !
L'avis des internautes
82%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Avis aux lecteurs
L’attention des lecteurs est attirée sur le fait que le modèle photographié correspond à l’ancienne référence de la Breguet Type XX. Le modèle actuellement au catalogue de la marque propose une couronne couleur acier (et non dorée) – explorez le catalogue et les prix Breguet.

Avant-propos

Dans les années 50, l’Armée de l’air rédige un cahier des charges pour un chronographe fiable, très lisible et doté d’une fonction de retour en vol (appelée également flyback), le type XX.
Plusieurs fabricants, dont Breguet, proposent leur modèle.

Quelques années plus tard, le cahier des charges initial est modifié, principalement dans le but d’améliorer la fiabilité des modèles et espacer les périodes de maintenance.
C’est l’arrivée du Type XXI.

Breguet, qui fabriquait déjà des instruments de bord pour l’armée de l’air, a ainsi, dès les années 50, produit plusieurs versions de chronographes répondant à ces cahiers des charges pour équiper l’Aéronavale ou encore le CEV (Centre d’Essai en Vol, le service de l’armée de l’air qui réceptionne, teste et qualifie les avions militaires – on retrouve d’ailleurs, gravée sur le fond de boîte de certaines montres vintage, la mention CEV).

Pour permettre une excellente lisibilité, le cadran, les aiguilles et les index jouent sur les contrastes et les proportions.

Après sa carrière militaire, le modèle est arrêté pour obsolescence dans les années 70.
Mais il est relancé en 1995, peu avant l’acquisition de la marque par le Swatch Group, en restant très proche des modèles originaux.

Une excellente lisibilité

Le modèle actuel reprend les bonnes recettes de son aïeule.
Pour permettre une excellente lisibilité, le cadran, les aiguilles et les index jouent sur les contrastes et les proportions.

En effet, les aiguilles ont une taille adaptée à leur fonction. Ainsi, les quatre aiguilles principales sont très lisibles (trois d’entres elles étant plus épaisses que les autres) alors que la petite seconde et celle du totalisateur du chronographe sont plus fines.

De même, les sous cadrans reprennent cette logique, en donnant une taille plus généreuse à celui des minutes du chronographe (situé à 3h).

Même motivé par la lisibilité, le résultat est très équilibré.

Un regret toutefois : ce magnifique sous compteur des minutes du chronographe dispose de quinze graduations pour un totalisateur de 30 minutes.
Couplé à une aiguille trainante (et non sautante de minute en minute), cela complique considérablement la lecture des temps chronométrés…

L'allure, la taille contenue et la qualité de cette montre en font une montre très élégante et sportive en même temps grâce à son étanchéité et ses origines militaires.

Un boîtier élégant

Le reste de cette Breguet a un aspect plus cossu.

La boîte en acier est polie et cannelée.
La lunette, elle aussi polie, dispose de graduations gravées.

Certains trouveront peut-être un aspect un peu trop brillant à cette montre, même si les cannelures atténuent un peu cet effet.

L’allure, la taille contenue et la qualité de cette montre en font une montre très élégante et sportive en même temps grâce à son étanchéité et ses origines militaires.

En d’autres termes, c’est à vous qu’il revient de choisir comment porter cette Breguet !

Conclusion

Cette Breguet Type XX est une montre intemporelle.
Son style et son esthétique très réussis, associés à ses origines prestigieuses et à une belle qualité de fabrication, en font un garde-temps très intéressant – voire incontournable dans les collections de montres de pilote.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *