Pays :

test Nomos Tangomat GMT

La note de la rédaction
70 / 100
Après la Ludwig Datum, TWO se penche sur une autre gamme de la marque NOMOS en s'intéressant à la Tangomat GMT. Son dessin pur et dépouillé est-il compatible avec une complication ? Passage au crible.
L'essentiel

Nomos Tangomat GMT

2,960.00 € Prix public conseillé en France au 1 décembre 2011
Marque Nomos
Modèle
Tangomat GMT
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
40 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
42,53 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
Nomos Xi
Base calibre
Nomos Epsilon
Fonctions
GMT
Heure
Heures du monde
Minute
Seconde
Verre
Saphir
Capacité de la réserve de marche
42h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
20 mm
Longueur corne à corne
50,59 mm
Hauteur boîtier
11,07 mm
Etanchéité
30 m
Bracelet (matière)
Cuir shell cordovan
Boucle (type)
Ardillon
Boucle (matière)
Acier
Poids total
71 grammes
Prix public conseillé en France au 1 décembre 2011
2,960.00 €
Confort / Agrément (/15) 15
Mouvement (/20) 11.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 3.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 2
Finitions (/20) 11
Finitions cadran (/6) 4.5
Finitions boîtier (/6) 4
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 1
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 0.5
Fonctionnalité (/20) 12.5
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4)
Etanchéité (/3)
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3.5
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 5
Série limitée (/3)
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2)
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour un voyage d'affaires autour du monde !
L'avis des internautes
84%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Avant-propos

La Tangomat a été un tournant dans le développement de Nomos, lui permettant d’accéder au statut de manufacture.
Dévoilée à Bâle en 2005, elle a marqué la philosophie de la marque en terme de dessin et de savoir faire horloger et industriel.

Comme nous l’avons vu avec la Ludwig Datum présentée sur The Watch Observer, Nomos fabrique en interne la plupart de ses composants, les assemble mais surtout les conçoit.
Dans cette Tangomat GMT, c’est ce point qui est interessant et le cheminement menant à la création de ce nouveau modèle.

 

Qu'est qu'une Tangomat ? C'est un dessin très pur, inspiré du mouvement architectural du Bauhaus...

Un design inspiré du Bauhaus

Qu’est qu’une Tangomat ?
C’est une Tangente – autre gamme de la marque – avec un mouvement automatique !
C’est à dire un dessin très pur, inspiré du mouvement architectural du Bauhaus – ce mouvement qui décréta dans les années 30 que la forme devait suivre la fonction.
Avec ses lignes tendues et ses formes adaptées aux contraintes industrielles, l’architecture et l’horlogerie se rejoignent avec bonheur dans ce modèle simple mais très bien pensé.

Le risque dans l’incorporation d’une complication à la Tangomat était d’en trahir l’ADN.
Ici, cette Tangomat GMT garde tous les codes et l’esprit de la gamme, avec toutefois un léger embompoint, en passant de 38,3 à 40mm de diamètre.

Ce dernier reste toutefois très raisonnable et ne bouleverse pas les proportions de la montre.

Une montre polyvalente

Le boîtier et les cornes ont des lignes marquées, tendues.
Les proportions sont très harmonieuses et en font une montre polyvalente, à l’aise en toute occasion – et pas seulement habillée comme son allure sobre pourrait le laisser penser au premier abord.

La montre est équipée d’un bracelet en shell cordovan d’une grande souplesse et très confortable (pour plus de détails sur le bracelet, voir l’Essai de la Ludwig Datum).

Le cadran est également très typique de la marque.
Poudré, il est changeant selon la luminosité. Passant d’une couleur argentée et parfois un peu froide à des teintes plus chaleureuses, il garde en toutes conditions un contraste parfait avec les aiguilles bleuies très fines et élancées.

Enfin, les chiffres et leur typographie, la mention Nomos Glashütte, la petite seconde et les deux guichets pour les heures GMT et les villes donnent à ce cadran un bel équilibre.

Une intégration originale de la fonction GMT

Voyons justement comment est intégrée la complication sans trahir le dessin de la Tangomat.

Les concepteurs auraient pu ajouter une aiguille GMT. Mais cela aurait cassé le dessin général.

Nomos fabrique en interne la plupart de ses composants, les assemble mais surtout les conçoit.

Sur cette Nomos, la solution retenue avec deux guichets paraît à la fois originale et adaptée.

Un premier guichet marque ainsi l’heure sur 24h – dont on dira qu’elle est l’heure GMT ou de référence.

Et un second guichet indique le lieu de l’heure locale de votre choix.
Quelque part entre une classique GMT et une heure du monde, le résultat est réussi.

Côté fonctionnement, l’heure du monde – le fait de changer de ville – est agréable à manipuler.
Le poussoir à 3h est en effet franc et précis.
L’heure de référence se règle quant à elle avec un stylet fourni.

Côté mouvement : Calibre Xi

Le Calibre Xi se base sur le calibre automatique maison « de base », l’Epsilon.
Conçu en 2005 par Mirko Heyne – qui a fait ses classes notamment chez A.Lange & Söhne, c’est ce même horloger de chez Nomos qui adjoint à l’Epsilon en 2010 la complication permettant d’afficher l’heure GMT ainsi que la ville de l’heure locale.

Le système de remontage est bidirectionnel. Un mécanisme d’inversion, visible grâce au rotor ajouré, permet le remontage du barillet quel que soit le sens de rotation de la masse oscillante.

Les autres caractéristiques sont des classiques chez Nomos : une fréquence de 28.800 alternances/heures, un spiral en Nivarox 1A, un antichoc Incabloc et enfin, l’ensemble réglé finement sur 6 positions.

Pour couronner le tout, la finition du mouvement est aussi très soignée.
Cela va des vis bleuies au soleillage du barillet en passant par le perlage des platines ou encore les Côtes de Glashütte, parfaitement exécutées.

Conclusion

Nomos s’est lancé un grand défi avec cette première complication. Leur dessin typé était-il en effet compatible avec des fonctions supplémentaires ?
L’amateur ne peut que se réjouir en constatant que cette Tangomat GMT reste tout à fait fidèle à l’identité de la marque. L’intégration de la complication se fait en effet tout en discrétion et en élégance.
On notera enfin l’originalité de la présentation des heures du monde.
Bref, une belle réussite de cette petite manufacture pleine de ressources.

 

Les + :

  • un dessin fort et épuré
  • une complication originalement déclinée
  • un excellent rapport qualité/prix

 

Les – :

  • le rotor un peu « bruyant »

 

Informations complémentaires :

  • le prix affiché dans « Données constructeur » est le prix public de la montre en France à la date de publication de l’Essai
  • poignet du rédacteur / testeur = 17,5 cm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *