Pays :

test Omega Speedmaster Moonwatch Alinghi : un chrono racé

La note de la rédaction
80 / 100
Initialement conçue pour la course automobiles avant d’être homologuée par la NASA pour les missions spatiales habitées, la Speedmaster se jette à l’eau en devenant le chronographe du Team Alinghi.
L'essentiel

Omega Speedmaster Moonwatch Alinghi

Réf.: 311.92.44.30.01.002
10,200.00 € Prix public conseillé en France au 7 septembre 2020
Les +
  • une Speedmaster Moonwatch High-Tech et contemporaine
  • une personnalité inédite
  • une intégration intelligente des codes et valeurs de Team Alinghi
  • une boîte céramique de toute beauté
  • un cadran squeletté aérien mais d’une grande lisibilité
  • une lisibilité nocturne qui vaut le coup d’œil
  • un mouvement magnifique qui peut justifier à lui seul l’acquisition du modèle
  • un mouvement à remontage manuel précis et fiable
Les -
  • une étanchéité limitée à 50 mètres
  • une boucle ardillon en céramique un peu fade en comparaison du « reste »
  • une réserve de marche de 48 heures un peu courte à l’aune des standards actuels qui tirent vers les 70 heures
Marque Omega
Modèle
Speedmaster Moonwatch Dark Side of the Moon Team Alinghi
Référence constructeur
311.92.44.30.01.002
Boîtier (matière)
Céramique
Diamètre boîtier (hors couronne)
44,25 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
46,27 mm
Mouvement
Remontage manuel
Calibre
Cal. Omega 1865
Base calibre
Cal. Omega 1861
Fonctions
Heure ; minute ; seconde ; chronographe
Verre
Saphir bombé antireflets
Capacité de la réserve de marche
48h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
21 mm
Longueur corne à corne
49,40 mm
Hauteur boîtier
14,10 mm
Etanchéité
50 m
Bracelet (matière)
Caoutchouc
Boucle (type)
Ardillon
Boucle (matière)
Céramique
Poids total
94 grammes
Prix public conseillé en France au 7 septembre 2020
10,200.00 €
Confort / Agrément (/15) 15
Mouvement (/20) 12
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 4
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 1
Finitions (/20) 18
Finitions cadran (/6) 5.5
Finitions boîtier (/6) 5.5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1
Fonctionnalité (/20) 16
Lisibilité diurne (/5) 4.5
Lisibilité nocturne (/4) 4
Etanchéité (/3) 0.5
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 4
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Quand vous êtes ultra speed !
L'avis des internautes
67%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

L’Omega Speedmaster Moonwatch se jette à l’eau avec Alinghi

En juin dernier, j’ai eu le plaisir de passer au crible l’estivale Omega Seamaster PO America’s Cup – une série limitée éditée à l’occasion de la 36ème America’s Cup dont la manufacture de Bienne est Chronométreur Officiel depuis l’an 2000.

Je vous propose aujourd’hui de quitter (temporairement) l’univers de la Seamaster au profit de l’incontournable Omega Speedmaster Moonwatch.

Omega vient en effet de dévoiler une nouvelle version de son iconique chronographe baptisée (on inspire un grand coup) Speedmaster Moonwatch Dark Side of the Moon Team Alinghi.

Bateau Team Alinghi - Omega Speedmaster Moonwatch Alinghi

Derniers articles Omega
La note de la rédaction
79 / 100

test Omega Speedmaster Moonwatch : un chronographe légendaire

VIDÉO Omega Speedmaster Moonwatch : revue vidéo

La note de la rédaction
79 / 100

test Omega Speedmaster Moonwatch : un chronographe légendaire

VIDÉO Omega Speedmaster Moonwatch : revue vidéo

Initialement conçue pour la course automobiles avant d’être homologuée le 1er mars 1965 par la NASA pour toutes les missions spatiales habitées, la Speedmaster quitte l’Espace pour ainsi se jeter à l’eau en devenant le chrono du Team Alinghi.

Créée en 1994 et dirigée par Ernesto Bertarelli, l’équipe de régate suisse dispose d’un impressionnant palmarès dont, notamment, deux victoires de l’America’s Cup (2003 et 2007) et le titre de champion du monde 2019 des GC32, ces catamarans à foils de 9,75 mètres qui volent au-dessus de la surface de l’eau.

Destinée à sceller le partenariat entre Alinghi et Omega, cette nouvelle Speedmaster Moonwatch Dark Side of the Moon Team Alinghi s’inspire fortement du tout nouveau catamaran TF35 de l’équipe suisse – et notamment de ses codes couleurs : le rouge évocateur de la passion et le noir renvoyant à la technologie qui imprègne fortement cette discipline sportive.

Présentée sur un boîtier de 44,25mm de diamètre, cette nouvelle Speedmaster Moonwatch a été forgée dans la céramique noire.

Vous y reconnaitrez les identitaires cornes twistées (de forme lyre comme disent certains amateurs), le design de la boîte étant mis en valeur par une alternance de surfaces poli-miroir et satinées parfaitement exécutée.

Le travail réalisé est véritablement magnifique et caractéristique de la maison Omega.

Omega Speedmaster Moonwatch Alinghi boîte céramique noire

Si cette Omega Speedmaster Moonwatch fait partie de la famille des Dark Side of the Moon, c’est aussi parce qu’elle fait la part belle aux tonalités noires.

Ainsi, la manufacture du Swatch Group l’équipe d’une lunette fixe en céramique noire gravée de la traditionnelle échelle tachymétrique à laquelle la Speedmaster doit une partie de sa renommée.

Omega est en effet à l’époque la première maison horlogère à positionner une échelle tachymétrique à l’extérieur du cadran de son chronographe afin d’offrir une lecture optimisée des temps.

Mais contrairement à la Speed classique, la marque du numéro un mondial de l’horlogerie pourvoit les graduations de ladite lunette de Super-LumiNova à émission verte.

De nuit, c’est un véritable spectacle qui vient s’ajouter à la lisibilité légendaire du célèbre chronographe.

Omega Speedmaster Moonwatch Alinghi la nuit

Omega Speedmaster Moonwatch Alinghi : un chronographe impressionnant

Côté cadran, on retrouve cette architecture partiellement squelettée qui a présidé à la conception de la Speedmaster Moonwatch Dark Side of the Moon Apollo 8.

Découpée, la surface du cadran présente un motif carbone et laisse entrevoir quelques composants du mouvement qui l’anime.

Les trois classiques compteurs de l’Omega Speedmaster originale diffèrent en revanche fortement sur cette édition Moonwatch Dark Side of the Moon Team Alinghi.

Le centre de celui dédié à la petite seconde, à 9h, a été découpé pour laisser apparaître un motif nid d’abeille rappelant l’intérieur de la coque du TF35.

Le compteur, à 3h, totalisant les temps chronométrés jusqu’à 30 minutes, est animé d’une petite aiguille rouge.
Il est par ailleurs porteur d’une zone rouge sur ses cinq premières minutes avec le chiffre 4 (et non 5 comme sur le modèle classique) marqué en rouge sur le cadran.
Cette particularité esthétique unique découle directement du timing d’une procédure de départ en régate, les compétiteurs disposant en général de 5 minutes pour se placer au mieux sur la ligne de départ et la franchir au coup de canon, un signal préparatoire retentissant 4 minutes avant le départ.

un cadran incroyable Omega Speedmaster Moonwatch Alinghi

Enfin, le compteur à 6h, totalisateur 12 heures du chronographe, se caractérise par son absence d’aiguille.

A la place, Omega y a inséré le logo Alinghi en son centre – on le retrouve également sur le poussoir de chrono à 2h – et placé une petite pointe blanche en périphérie qui vient désigner les heures totalisées par le chronographe.

La manufacture cercle l’ensemble d’un rehaut gravé des secondes rythmé d’index qui semblent en lévitation au-dessus du cadran.

Là encore, le travail est magnifiquement réalisé et impressionne.

Il permet d’autre part à cette Speedmaster Moonwatch Dark Side of the Moon Team Alinghi de présenter une personnalité radicalement différente de celles des références habituelles, sa dimension moderne et High-Tech tranchant avec le côté classique de la Speed sans entraver en aucune manière sa lisibilité.

Retournez ce chronographe Omega et vous y découvrirez au dos un spectacle en parfaite adéquation avec le cadran.

Côté mouvement Omega Speedmaster Moonwatch Alinghi

L’Omega Speedmaster Moonwatch Dark Side of the Moon Alinghi embarque le calibre Omega 1865.

Ce mouvement mécanique à remontage manuel doté d’une classique réserve de marche de 48 heures est une version inédite et spectaculaire du calibre 1861.

Traité comme le cadran, il a été creusé au laser et noirci pour créer des motifs nid d’abeille et un aspect carbone.

On y retrouve ainsi une alternance de surfaces noires texturées et de composants rhodiés satinés avec lesquels viennent trancher les rubis dont la teinte violète vient électriser l’ensemble.

Le résultat, très contemporain, est somptueux et dispose des atouts pour séduire les nombreux amateurs de ce légendaire mouvement.

Pour finir, Omega habille sa Speedmaster Moonwatch Dark Side of the Moon Team Alinghi d’un bracelet de type racing perforé en caoutchouc noir avec surpiqûres rouges.

Omega Speedmaster Moonwatch Alinghi : ce qu’il faut retenir

Qui aurait pensé un jour qu’Omega concevrait une Speedmaster Moonwatch pour célébrer un partenariat nautique ?
La gamme des Seamaster et ses multiples déclinaisons auraient pu servir de base.

Et bien non !
Omega a opté pour une Speedmaster dans le cadre de son partenariat avec Alinghi et ne s’est pas contentée d’un petit travail d’habillage.

C’est en effet une toute nouvelle Speed, et non une énième déclinaison, qui voit le jour avec le lancement de la Speedmaster Moonwatch Dark Side of the Moon Team Alinghi.

Omega Speedmaster Moonwatch Alinghi Speedmaster contemporaine

Certes, je regrette que pour l’occasion, Omega n’ait pas boosté son étanchéité à 100 mètres – une idée pas incongrue pour une montre destinée à la pratique de la régate sportive.

Mais hormis ce seul et unique regret, je la trouve particulièrement réussie.

Elle fait en effet sienne tout d’abord les codes identitaires d’Alinghi : dimension masculine et sportive, haute technicité avec l’emploi de matériaux High-Tech, précision de la réalisation, élégance et fonctionnalité…
Dit autrement, cette Omega Speedmaster Moonwatch Dark Side of the Moon Alinghi est un chronographe très racé.

Elle a d’autre part le mérite de changer radicalement des références habituelles (que j’adore) en se parant d’une personnalité très contemporaine.
A ce titre d’ailleurs, il n’est pas impossible qu’elle séduise davantage de nouveaux venus dans l’univers de la Speedmaster que des collectionneurs endurcis.

Son mouvement, petite œuvre d’art, constitue par ailleurs à lui seul une excellente raison d’acquérir le modèle…

Enfin, si son prix public est de l’ordre de deux fois supérieur à celui d’une Omega Speedmaster Moonwatch classique, il n’en demeure pas moins bien placé eu égard à la très belle qualité de réalisation proposée et aux matériaux utilisés – et en comparaison avec ce que propose la concurrence à prestation comparable.

Omega Speedmaster Moonwatch Alinghi

Information complémentaire
  • l’Omega Speedmaster Moonwatch Dark Side of the Moon Alinghi est une montre garantie 5 ans
  • poignet du rédacteur / testeur = 17,5 cm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 Commentaire
Pierre : Très belle !