Pays :

test Omega Speedmaster ’57 Co-Axial Chronographe

La note de la rédaction
77 / 100
Présentée à Bâle cette année, une nouvelle gamme de Speedmaster entre au catalogue avec la Speedmaster ’57. Partons à la découverte d'un modèle sport chic à la fois original et fidèle à ses origines.
L'essentiel

Omega Speedmaster '57 Co-Axial Chronographe

Réf.: 331.12.42.51.03.001
6,600.00 € Prix public conseillé en France au 9 octobre 2013
Marque Omega
Modèle
Speedmaster '57 Co-Axial Chronographe
Référence constructeur
331.12.42.51.03.001
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
41,5 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
44,87 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
Calibre Omega Co-Axial 9300
Base calibre
Manufacture
Fonctions
Chronographe
Date
Heure (réglage indépendant)
Minute
Seconde
Verre
Saphir bombé antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
60h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
20 mm
Longueur corne à corne
49,95 mm
Hauteur boîtier
16,17 mm
Etanchéité
100 m
Bracelet (matière)
Cuir
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Acier
Poids total
108 grammes
Prix public conseillé en France au 9 octobre 2013
6,600.00 €
Confort / Agrément (/15) 14
Mouvement (/20) 13
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 3.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 2
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 2.5
Finitions (/20) 16.5
Finitions cadran (/6) 5.5
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1
Fonctionnalité (/20) 16
Lisibilité diurne (/5) 4.5
Lisibilité nocturne (/4) 3.5
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 2.5
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 0.5
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour un WE sport chic à la campagne !
L'avis des internautes
86%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Omega Speedmaster : un chronographe de légende

La Speedmaster est lancée par Omega en 1957.

Fiable, robuste et particulièrement lisible, ce chronographe trouve vite un allié de choix en la NASA qui en a fait la Moonwatch pour ses missions spatiales puis lunaires en l’intégrant à l’équipement de base des astronautes américains.

Entrée ainsi dans la légende – pour plus d’informations sur l’histoire de ce modèle, lire notre article sur l’Omega Speedmaster First Omega in Space, son dessin est demeuré quasiment inchangé depuis 54 ans malgré les nombreuses versions lancées par Omega depuis – la Speedmaster constitue en effet avec la Seamaster les deux principaux piliers du catalogue de la filiale du Swatch Group.

La tendance s’est cependant accélérée ces dernières années et jamais le catalogue n’aura été aussi foisonnant en matière de références de Speedmaster.
A tel point que la Speedmaster n’est plus un modèle mais une gamme à part entière de la collection Omega. Pas moins d’une quinzaine de modèles, déclinés chacun en plusieurs versions, s’y côtoient aujourd’hui.

Bien entendu, et pour le plus grand bonheur des collectionneurs, l’Omega Speedmaster Professional Moonwatch, le modèle classique avec cadran noir, boîtier asymétrique de 42mm de diamètre, anses lyres, aiguilles bâton et mouvement Lemania demeure la pierre angulaire de la gamme.

Mais la force et la reconnaissance du modèle laisse de nombreuses opportunités aux designers.
Ainsi, en plus de rééditer des modèles historiques, ils peuvent jouer avec la taille, la boîte, les aiguilles ou encore les couleurs de la Speedmaster originale pour créer de nouvelles variantes.

C’est le cas des Omega Speedmaster ’57 Co-Axial Chronographe dévoilées par la Manufacture de Bienne à l’occasion de Baselworld 2013.
Ces nouvelles références associent avec réussite tradition et modernité, reprenant les codes esthétiques des premières Speedmaster des années 50/60 en les équipant des dernières avancées technologiques de la marque.

Speedmaster ’57 : une montre d’inspiration vintage

Cette nouvelle Omega Speedmaster ’57 puise tout d’abord son inspiration dans les modèles historiques.

Ses aiguilles sont une réinterprétation des aiguilles des toute premières Speedmaster, avant les modèles dits Professionnal.
On retrouve ainsi sur cette nouveauté 2013 la flèche – dénommée broad arrow – à l’extrémité de l’aiguille des heures du chronographe. Quant aux autres aiguilles, les designers ont opté pour une forme glaive.

Côté boîte, les classiques anses lyre ont été abandonnées au profit des anses droites que l’on trouvait sur les premiers modèles – au même titre que sur l’Omega Speedmaster First Omega in Space dévoilée en 2012.

L’absence de protège couronne sur ce boîtier de 41,5mm de diamètre ainsi que le logo Omega appliqué sur le cadran complètent ce tableau inspiré des versions d’origine.

Le jeu des saphirs bombés (au dessus et au dessous) confère une touche vintage à cette Speedmaster qui devrait séduire les amateurs du genre.

L’épaisseur de cette montre automatique – 16,17mm quand même – est relativement bien cachée par le jeu des saphirs bombés (au dessus et au dessous) qui apportent une touche vintage à la pièce et par la finition brossée des flancs. L’ensemble vient enrober la montre dans un habillage discret, élégant et fort bien réalisé.

Dernier élément caractéristique des Speedmaster : la lunette acier fixe avec échelle tachymétrique.
Comme sur les versions Broad Arrow, elle est laissée sur la Speedmaster ’57 à l’état brut et bénéficie d’une finition acier brossé du plus bel effet.

Mais bien qu’il puise son inspiration dans sa prestigieuse ascendance, ce nouveau chrono signé Omega s’inscrit parfaitement dans son époque.

Un chronographe résolument contemporain

Omega modernise la Speedmaster en jouant dans un registre assez peu exploité jusqu’à présent pour son célèbre chronographe : celui de la couleur.

Le cadran soleillé de la Speedmaster ’57 bénéficie en effet d’un revêtement PVD bleu fort bien exécuté.
Parfois profond, parfois plus clair en fonction de la luminosité ambiante et de l’inclinaison de la pièce, ce cadran bleu confère à la montre un côté à la fois chic et sport très agréable qui rend la montre polyvalente.

Son cadran bleu soleillé rehaussé des aiguilles du chronographe rouge laqué confèrent à cette Omega un côté sport chic très séduisant.

Autre touche de couleur – et non des moindres, les aiguilles du chronographe et la mention Speedmaster figurant sur le cadran, en rouge laqué, viennent électriser l’ensemble.

La combinaison des deux couleurs apporte à cette Speedmaster ’57 une originalité bienvenue et l’éloigne avec réussite de la classique Speedmaster avec son cadran noir.

Omega modernise également sa Speedmaster en motorisant cette version ’57 avec le désormais connu Calibre Omega Co-Axial 9300.
Ses principales caractéristiques : roue à colonnes, échappement co-axial, spiral libre en silicium – améliorant la durabilité et étant insensible aux champs magnétiques, deux barillets en série permettant de délivrer une réserve de marche de 60h… Pour en savoir plus sur le Calibre Omega Co-Axial 9300, lire notre Essai de l’Omega Seamaster Planet Ocean Chrono 45,5mm.

On rappellera enfin que ce mouvement, certifié chronomètre par le COSC, permet de changer le réglage de l’aiguille des heures sans arrêter la montre – pratique lorsque vous changez de fuseau horaire.

Au quotidien, l’Omega Speedmaster ’57 s’avère d’une manipulation agréable : le déclenchement des poussoirs est franc et précis.

Côté lisibilité diurne, rien à redire même si la finition polie des aiguilles limite un peu les contrastes dans certaines conditions de lumière.
La lecture du chronographe, avec ses aiguilles différenciées rouge et la lecture sur 60mn des minutes, est quant à elle très intuitive – même s’il est préférable d’avoir une bonne vue.

Quant à la lisibilité nocturne, l’application de la matière luminescente sur les index et les aiguilles est très finement réalisée et suffisamment efficace pour assurer la lisibilité en fin de nuit.

Enfin, la Speedmaster ’57 bénéficie d’un très bon confort de porté malgré son épaisseur grâce à un poids bien équilibré et à la forme arrondie du fond de boîte saphir.

Conclusion

S’attaquer à une icône horlogère est toujours un exercice hautement risqué.
Pourtant, cette Speedmaster ’57 Co-Axial Chronographe dévoilée par Omega à Bâle 2013 trouve un bel équilibre entre intégration de la prestigieuse histoire du modèle et modernisation.
Quelques jours au poignet suffisent pour s’en convaincre : il s’agit bien d’une Speedmaster.
Mais d’une Speedmaster à l’identité véritablement à part et qui associe avec réussite sportivité et élégance.
Un chronographe qui, au-delà des collectionneurs du modèle, saura sans nul doute trouver son public grâce à ses nombreux atouts.

 

Les + :

  • son look à la fois sportif et élégant
  • son joli cadran bleu
  • la qualité de réalisation
  • son mouvement de manufacture certifié COSC
  • une montre garantie 4 ans
  • son rapport qualité / prix

 

Les – :

  • son épaisseur

 

Informations complémentaires :

  • l’Omega Speedmaster ’57 Co-Axial Chronographe est disponible au choix sur bracelet cuir (modèle testé – voir toutes les caractéristiques  et le prix public dans l’onglet Caractéristiques – Notes) ou sur bracelet acier (Réf. 331.10.42.51.03.001 – Prix public = 6.700 €). Omega décline d’ailleurs la Speed ’57 en plusieurs versions (matières, index, couleurs…).
  • découvrez l’ensemble des collections et les prix des montres Omega
  • poignet du rédacteur / testeur = 17,5 cm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *