Pays :

test Seiko SLA017 Prospex Automatique Diver’s 200m

La note de la rédaction
71.5 / 100
Baselworld 2017 : Seiko réédite sa première montre de plongée sous la référence SLA017 et dans une édition fidèle à l'originale. Une très belle réussite pour un modèle sold-out. Et un coup de cœur !
L'essentiel

Réf.: SLA017J1
3,800.00 € Prix public conseillé en France au 7 septembre 2017
Les +
  • une montre de plongée fidèle au modèle dont elle s’inspire / un look vintage particulièrement séduisant
  • une boîte simple et efficace qui confère au modèle un côté toolwatch très réussi
  • son très beau cadran anthracite qui apporte une touche d’élégance bienvenue
  • une excellente fonctionnalité (lisibilité, confort, étanchéité…)
  • un mouvement automatique fiable et éprouvé
  • une montre livrée avec deux bracelets
Les -
  • la boucle à ardillon du bracelet silicone dépourvue de signature et de tout traitement de surface
  • l’extension plongée du bracelet métallique trop courte pour que la montre puisse être portée dans cette configuration sur des manches de combinaison – vous utiliserez dès lors le bracelet silicone dotée d’une longueur adéquate
  • son prix, parfaitement justifié compte tenu du travail réalisé et du numerus clausus du modèle mais qui surprend au regard de la moyenne tarifaire des prix pratiqués par Seiko
  • un modèle sold-out avant même d’arriver en boutique
Marque Seiko
Référence constructeur
SLA017J1
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
39,9 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
43,45 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
Cal. Seiko 8L35
Base calibre
Manufacture
Fonctions
Date
Heure
Minute
Seconde
Verre
Saphir bombé antireflets
Capacité de la réserve de marche
50h
Fond transparent
Non
Entre-cornes
20 mm
Longueur corne à corne
47,70 mm
Hauteur boîtier
14,12 mm
Etanchéité
200 m
Bracelet (matière)
Bracelet silicone + bracelet acier
Boucle (type)
Ardillon
Boucle (matière)
Acier
Poids total
110 grammes sur bracelet silicone
Prix public conseillé en France au 7 septembre 2017
3,800.00 €
Confort / Agrément (/15) 15
Mouvement (/20) 8.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 2
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 0.5
Finitions (/20) 12.5
Finitions cadran (/6) 4
Finitions boîtier (/6) 4
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 0.5
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 0
Fonctionnalité (/20) 17.5
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 4
Etanchéité (/3) 1.5
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 6
Série limitée (/3) 1
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 1
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 12
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Quand vous en trouverez une !!!!
L'avis des internautes
90%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Seiko, champion de la montre de plongée

Seiko figure, au risque de battre en brèche les a priori de certains, au rang des champions incontestables des fabricants de montres de plongée.

Si la carrière de la manufacture du Pays du Soleil Levant débute en la matière après celle de certains de ses confrères helvétiques, un constat s’impose : Seiko a su rattraper son retard en la matière en se dotant des moyens nécessaires pour proposer des montres de plongée très abouties et bénéficiant d’un rapport qualité / prix particulièrement attractif.

Si Seiko débute sa carrière dans les montres de plongée après celle de certains de ses confrères helvétiques, un constat s'impose : elle a su rattraper son retard en la matière en se dotant des moyens nécessaires pour proposer des montres de plongée très abouties et bénéficiant d'un rapport qualité / prix particulièrement attractif. Ci-dessus la première montre de plongée produite par Seiko en 1965.

La marque collectionne en effet innovations et autres premières dans le domaine des montres de plongée.

Première marque japonaise à lancer sur le marché une montre de plongée Made in Japan en 1965, elle est aussi la première maison au monde à produire une montre de plongée en titane (1975).

C’est également Seiko qui lance le premier modèle au monde destiné à la plongée à saturation doté d’un mouvement à quartz (1978).

C’est encore elle qui conçoit en 1978 la première montre de plongée au monde équipée d’un boîtier recouvert de céramique.

C’est enfin Seiko, mais notre liste n’est pas exhaustive, qui créée la première montre ordinateur de plongée au monde en 1990.

Son expertise dans le domaine, forte de plus de 50 ans d’expérience, n’est plus à démontrer et lui permet de rivaliser haut la main avec des maisons telles que Rolex ou Omega, que vous vous placiez sur le terrain de la fiabilité, de la fonctionnalité et en particulier du rapport qualité / prix.

Il suffit d’ailleurs de jeter un œil à son catalogue – profitez-en pour explorer les collections et les prix Seiko des montres neuves – pour s’en convaincre, la célèbre Sumo SBDC003 Prospex Diver’s 200M, pour ne citer qu’elle, figurant au rang des modèles les plus plébiscités par les véritables adeptes de la plongée sous-marine alors que son tarif est inférieur à 650 €…

La tendance actuelle, qui consiste en la réédition de modèles anciens, a conduit Seiko à dévoiler, à l’occasion de Baselworld 2017, une série limitée qui n’a pas manqué d’emporter tous les suffrages.
Tant et si bien que le modèle est sold-out avant même son arrivée en boutique…

Seiko SLA017 : une montre de plongée très vintage

Explorant son riche passé comme on peut explorer les fonds marins, Seiko a en effet choisi de rééditer à Bâle cette année sa première montre de plongée sous la référence SLA017.

Le modèle originel de 1965, qui fut au passage choisi pour accompagner l’expédition antarctique japonaise dans ses missions de recherche de 1966 à 1969, revient sous une forme quasiment identique et dans une série limitée à 2.000 exemplaires à l'occasion de Baselworld 2017.

Cette montre automatique taillée pour les profondeurs, dont le modèle originel fut au passage choisi pour accompagner l’expédition antarctique japonaise dans ses missions de recherche de 1966 à 1969, revient sous une forme quasiment identique à son aînée de 1965.

Réinventée sous la conduite de Nobuhiro Kosugi, maître-horloger de la Manufacture Seiko de Morioka (Japon), cette nouvelle Prospex Diver’s 200m diffère de l’originale par trois caractéristiques principales.

La Seiko SLA017 abandonne tout d’abord les 38mm de son aînée au profit d’un diamètre affichant 39,9mm.
Concession aux attentes de la clientèle contemporaine ? Nécessité compte tenu des dimensions du mouvement embarqué ? Peu importe au final.

Les quasiment 40mm de la Prospex SLA017 conviendront à tous les poignets, d’autant que le boîtier est doté de courtes cornes angulaires légèrement plongeantes qui assurent au modèle un confort de porté absolument parfait.

Réinventée sous la conduite de Nobuhiro Kosugi, maître-horloger de la Manufacture Seiko de Morioka (Japon), cette nouvelle Prospex Diver's 200m SLA017 reprend les attributs de son aînée : boîte acier aux dimensions contenues, large couronne de remontoir, verre bombé... L'ambiance vintage est bien là !

A noter au passage, toujours à propos du boîtier, que l’acier utilisé en 2017 bénéficie par ailleurs d’un traitement anti-éraflures auquel s’ajoute une finition satinée sur la partie supérieure des cornes (versus un poli-miroir de la carrure).

Il en résulte une résistance aux aléas de la vie quotidienne très appréciable, l’acier ainsi traité ne présentant pas la moindre trace après quatre semaines d’utilisation très sportive (plongée, wake-board, kite-surf et… garde d’enfants).

La deuxième évolution notable dont bénéficie cette version contemporaine en comparaison de son ancêtre réside dans son étanchéité revue à la hausse : 200m versus 150m pour le modèle de 1965.

50m de plus ne changeront pas radicalement le cours de votre existence si ce n’est qu’ils ont le mérite de rassurer les plus inquiets – qui prendront pourtant certainement soin d’enlever leur Seiko Prospex Diver’s 200m avant toute activité aquatique !

SLA017 : Une montre sport-chic polyvalente et fonctionnelle

La troisième évolution se trouve à l’intérieur du boîtier, Seiko motorisant sa montre de sport aquatique avec son célèbre calibre 8L35.

Bénéficiant d'une construction contemporaine, la Seiko SLA017 n'en reste pas moins une montre de plongée inspirée esthétiquement du passé avec, en particulier, un superbe cadran gris soleillé parcouru d'index embossés dans la surface métallique - et non, comme on pourrait le croire, d'index en appliques.

Conçu et assemblé à la main sur le site Seiko de Morioka, ce mouvement automatique qui bat à la classique fréquence de 28.800 alternances par heure propose une confortable réserve de marche de 50h.

Incontestablement contemporaine, la Seiko Prospex Diver’s 200m SLA017 n’en reste pas moins une montre de plongée inspirée esthétiquement du passé.

Son cadran, en particulier, est un ravissement permanent pour l’œil.

Fidèle à l’original dans cette version anthracite à la finition soleillée, il est parcouru d’index embossés dans la surface métallique – et non, comme on pourrait le croire, d’index en appliques.

A l’instar des aiguilles et du point de la fine lunette tournante unidirectionnelle noire, ces index sont remplis de matière luminescente à émission verte d’une redoutable efficacité et dont vous percevrez même la couleur vert pomme en pleine journée.

Jouant le jeu de la réédition jusqu’au bout, Seiko propose la SL017 sur un long bracelet de plongée en silicone reproduit à l’identique de l’original – bracelet pour lequel il a fallu recréer un moule spécifique.

Livrée avec deux bracelets (l'un métallique et l'autre en silicone, reproduction à l'identique de celui habillant le modèle de 1965), la Seiko SLA017 vous séduira à la fois par son élégance et son côté montre-outil mais également par sa fonctionnalité et sa grande polyvalence. Un coup de cœur de la rédaction !

La marque l’accompagne d’un bracelet acier avec boucle déployante et fermoir de sécurité qu’elle équipe d’une extension pour pouvoir être porté au-dessus des manches d’une combinaison de plongée.

Vous pourrez ainsi passer de l’un à l’autre en fonction de votre agenda et de vos tenues.

Habillée de son bracelet silicone, la Seiko Prospex Diver’s 200m SLA017 revêt des allures de toolwatch très séduisante et se rapproche bien entendu le plus fidèlement du modèle dont elle s’inspire.

Equipée de son bracelet acier, elle arbore un look sport-chic ultra polyvalent qui vous permettra de la porter sans souci en costume/cravate comme sur des tenues décontractées.

Dans tous les cas de figure, cette Seiko affiche, avec son très beau verre saphir bombé, un design très vintage irrésistible.

Seiko SLA017 Prospex Diver’s 200 :
ce qu’il faut retenir…

La Seiko SLA017 Prospex Diver’s 200m constitue l’un de nos gros coups de cœur de cette édition 2017 de Baselworld.
Particulièrement fidèle au modèle original de 1965, cette montre de plongée vous séduira à la fois par son élégance et son côté montre-outil mais également par sa fonctionnalité et sa grande polyvalence.
Pour ce qui est de son prix public placé en haut de la fourchette à laquelle Seiko nous a habituée, il s’explique par les investissements nécessaires à la reproduction fidèle de l’original, des coûts répercutés sur les seulement 2.000 exemplaires produits.
Sold-out dans la foulée de sa présentation, vous ne pourrez éventuellement en trouver maintenant que sur le marché de la montre d’occasion.
Séduit par cette montre Seiko, nous suivrons avec attention le palmarès du GPHG 2017, la manufacture nippone ayant inscrit son modèle dans la catégorie Petite Aiguille (= montres à moins de 8.000 CHF).
Des résultats à suivre sur The Watch Observer, cela va de soi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *