Pays :

test Glashütte Original Sixties

La note de la rédaction
77.5 / 100
Manufacture d'origine saxonne, Glashütte Original a su revisiter avec sa collection 20th Century Vintage des modèles du passé. Découverte de la Sixties, une montre pleine de charme et de transparence.
L'essentiel

Glashütte Original Sixties

Réf.: 1-39-52-06-02-04
5,800.00 € Prix public conseillé en France au 16 janvier 2014
Marque Glashütte Original
Modèle
Sixties
Référence constructeur
1-39-52-06-02-04
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
39 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
41,95 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
Calibre 39-52
Base calibre
Manufacture
Fonctions
Heure
Minute
Seconde
Verre
Saphir bombé antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
40h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
19 mm
Longueur corne à corne
45,30 mm
Hauteur boîtier
9,40 mm
Etanchéité
30 m
Bracelet (matière)
Alligator
Boucle (type)
Ardillon
Boucle (matière)
Acier
Poids total
50 grammes
Prix public conseillé en France au 16 janvier 2014
5,800.00 €
Confort / Agrément (/15) 15
Mouvement (/20) 10.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 3.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 0
Finitions (/20) 17
Finitions cadran (/6) 5
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1.5
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1.5
Fonctionnalité (/20) 15
Lisibilité diurne (/5) 4.5
Lisibilité nocturne (/4) 3.5
Etanchéité (/3) 0
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 5
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour une soirée entre collectionneurs !
L'avis des internautes
81%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Glashütte – Un peu d’histoire

La Suisse est sans doute le pays auquel chacun se réfère dès lors qu’il est question d’horlogerie.

Il existe pourtant, dans un coin reculé de la vieille Europe, une petite ville qui résiste encore et toujours à la domination du célèbre Swiss Made.
Ironie des cartes, cette cité d’environ 7.000 âmes est située en Suisse… Saxonne. Plus précisément en Allemagne, à Glashütte.

De cette contrée montagneuse fut extrait durant des siècles le précieux argent.
Mais s’il paraît que l’argent peut couler à flots, il n’est pas de filon inépuisable et c’est au milieu du XIXème siècle qu’apparurent les premiers ateliers d’horlogerie – une reconversion très bienvenue, initiée par un certain Monsieur Lange…

L’histoire du lieu est riche d’une production horlogère de haute qualité et plusieurs marques importantes ont survécu à la nationalisation imposée par le régime communiste de l’Allemagne de l’Est.
Pour faire simple, en 1951, toutes les maisons horlogères présentes à Glashütte fusionnent afin de former une manufacture d’Etat qui prend le nom de Glashütter Uhrenbetrieb.
A la chute du mur de Berlin, en 1989, celle-ci redevient une entreprise privée qui prendra en 1994 le nom de Glashütte Original.

Une montre saxonne se doit d’être identifiable pour se distinguer de la masse de ses concurrentes, notamment helvétiques.
La production Glashütte Original est ainsi fortement ancrée dans la tradition horlogère de la ville et s’appuie sur des éléments techniques et esthétiques caractéristiques.
Les mouvements qu’elle produit sont typiques : une platine dite trois-quarts, une visserie bleuie et polie, quelques chatons d’or, des bandes de Glashütte – assez semblables aux Côtes de Genève, un coq gravé, de préférence à la main, des pièces aux angles biseautés et polis ainsi qu’un perlage de la base du calibre.

En résumé, un mouvement signé Glashütte Original est un plaisir de l’œil.

D’autre part, le soin apporté aux cadrans, aux aiguilles et aux index qui l’ornent est également un point fort de cette production saxonne.
Et si une sobre rigueur émane parfois de la forme générale des montres, il s’agit toujours d’une fabrication soignée qui peut atteindre des sommets dans le niveau des complications.

 

Les montres Glashütte Original en quelques mots

Glashütte Original, authentique manufacture saxonne à la production séduisante, n’a pas échappé à l’œil vigilant du Swatch Group qui en est le propriétaire depuis l’an 2000.

Glashütte Original, authentique manufacture saxonne à la production séduisante, n’a pas échappé à l’œil vigilant du Swatch Group qui en est le propriétaire depuis l’an 2000.

La marque bénéficie d’une forte autonomie en recherche et développement comme en création.

Elle produit ses montres dans ses propres locaux, ne partage pas ses mouvements avec les autres entités du Groupe et fabrique les outillages spécifiques qui lui sont nécessaires.

Sa production, de l’ordre de 10.000 unités par an, est à échelle humaine sans être pour autant confidentielle.

Enfin, preuve de l’investissement réel du N°1 mondial de l’horlogerie dans la renaissance de la tradition saxonne, une école d’horlogerie a été créée en 2002 afin de former et transmettre ce savoir-faire unique.

Le catalogue des montres Glashütte Original s’articule autour de quatre piliers :
– Art & Technique : une démonstration de savoir-faire technique dans une esthétique contemporaine affirmée ;
– Quintessentiels : le mariage de la tradition et du progrès ;
– 20th Century Vintage : la redécouverte de dessins marquants des années 60 et 70 ;
– Ladies collection : des créations spécifiques pour Dames qui ne se contentent pas de poser des diamants sur des montres réduites en taille.

 

Glashütte Original Sixties : un cadran saisissant

Présentée en 2007, la famille des Sixties – issue de la collection 20th Century Vintage – s’est enrichie à l’occasion de BaselWorld 2013 d’une nouvelle version très originale à cadran bleu et portant référence 1-39-52-06-02-04.

La prise en main est agréable.
La montre, d’un diamètre de 39mm, est conforme à la tendance des tailles actuelles et demeure particulièrement légère (50 grammes).

Sa boîte, aux formes souples et aux élégantes cornes courbées, est d’un classicisme sobre.
Réalisée en acier poli, elle bénéficie d’une excellente finition.

Mais le spectacle qu’offre cette Glashütte Original Sixties et son charme particulier résident surtout, côté face, dans la couleur de son cadran d’un bleu saisissant.
Réalisé en métal galvanisé, agrémenté d’une finition soleillée, il capte le regard et ne le relâche plus. Il joue avec la lumière et la lumière joue sur sa surface bombée si évocatrice des montres des années 60.

Le cadran est délicieux de rondeur et sa courbure est si marquée que son pourtour semble disparaître dans la boîte.

Les aiguilles en or blanc, simples et droites, suivent gracieusement le mouvement.
Le verre n’est pas en reste. Assez plat en son centre, il se courbe soudainement – un effet qui ne manquera pas de surprendre et de séduire les habitués des plexiglas tout en rondeur.

Offrant une excellente lisibilité de jour
comme de nuit, le cadran de cette élégante montre automatique signée Glashütte Original se caractérise également par une grande sobriété : peu d’écritures, une minuterie simple et claire ponctuée de 12 points luminescents et des index à la surface délicatement fraisée et à la finition soignée.

Autre point fort de l’identité de la montre, des chiffres stylisés, typiques des années 60, marquent les principales heures.
Elégants et gracieux, ils sont semblables à ce que proposait le consortium de Glashütte sur le cadran d’une montre du début de cette période.

Plus qu’une évocation, c’est un hommage fidèle à la production de Glashütte.

Enfin, le cadran affiche un discret Made in Germany, fière affirmation de la provenance de la montre.

 

Une montre automatique dotée d’un fond transparent panoramique

Le fond en acier de l’ancêtre original présentait un angle assez marqué sur son pourtour.
Glashütte Original a suivi la pente avec la Sixties et cette nouvelle version dévoilée à Bâle l’année dernière recèle une surprise réservée aux amateurs de transparence.
Le fond est en effet intégralement ouvert sur le mouvement.

Cette transparence dévoile non seulement le dessus de la mécanique, comme sur beaucoup de montres actuelles, mais également son profil et son entourage, par le prolongement du verre saphir en angle.

L’effet est assez surprenant et plutôt réjouissant tant cette pratique est rare en horlogerie, la Sixties offrant une vision inédite de son mouvement ainsi mis à nu.

Son propriétaire pourra constater l’épaisseur du segment en or 21k qui alourdit la périphérie de la masse oscillante pour en augmenter l’efficacité, ou admirer le rotor soigné, découpé à la forme du logo doré de la marque.

Il pourra également faire tourner le mouvement pour mieux en apprécier la décoration, apprécier la finesse des composants presque impossible à percevoir au travers d’un classique fond plat.

Une seule réserve : la finition du cercle autour du mouvement qui aurait pu proposer une vision plus valorisante ainsi que la vue directe sur la tige de remontoir.
Rien de rédhibitoire cependant. Il est même instructif (et tellement rare) de voir aussi clairement ce qui se cache partout ailleurs.

Quant au mouvement lui même, il convient au préalable de signaler à ceux qui ne connaissent pas les productions Glashütte Original qu’il s’agit ici d’un mouvement simple au regard de ce que la Manufacture sait faire en la matière.
Et c’est bien normal, le prix très contenu du modèle (moins de 6.000 €) ne permet pas d’incruster des chatons en or ni de réaliser des gravures à la main.

Mais l’essentiel est là et la sensation d’accéder à une fabrication différente de l’offre habituelle est bien réelle.

Disposant d’une réserve de marche de 40h, le calibre 39-52 de la Sixties parvient à offrir les fondamentaux esthétiques des mécaniques de Glashütte avec les éléments que l’on peut en attendre : platine trois-quarts, anglages nets et brillants, vis en acier poli, réglage de précision avec col de cygne et bandes de Glashütte.

Ce mouvement à remontage automatique offre un agréable spectacle auquel on prend facilement plaisir, la lumière jouant pleinement au travers du fond.
Côté fiabilité, le calibre 39-52 a bonne réputation. Et pas d’inquiétude pour l’entretien : Glashütte Original est une vraie manufacture !

 

Conclusion

Cette nouvelle mouture de la Sixties de Glashütte Original avec son cadran bleu est encore plus attirante par la superbe couleur de son cadran que son prédécesseur au cadran silver.
Plongeant dans son passé, Glashütte Original a choisi de faire revivre avec une grande fidélité un modèle élégant et typique de son époque, avec juste ce qu’il faut de modernité pour rendre la montre très agréable à vivre.
Simple dans ses fonctions, elle permet de se concentrer sur l’essentiel de ce qu’il y a à voir, sans fioritures inutiles, avec franchise et dans une grande transparence.
Du beau spectacle à prix très raisonnable.

 

Les + :

  • la qualité de réalisation de l’ensemble
  • son dessin authentique et évocateur
  • son magnifique cadran
  • un mouvement soigné visible au travers d’un fond original
  • un bracelet bleu nuit confortable et de très belle facture et sa jolie boucle ardillon
  • son très bon rapport qualité / prix

 

Les – :

  • le profil original du verre, pas totalement en harmonie avec le bombé du cadran
  • une vision sans concession sur l’arrière de la montre qui pourrait dérouter certains
  • son épaisseur un peu imposante pour une simple montre 3 aiguilles

 

Informations complémentaires :

  • la montre Glashütte Original Sixties est livrée dans une boîte contenant un luxueux écrin de transport- une délicate idée pour ceux qui voyagent
  • poignet du rédacteur / testeur = 18 cm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *