Pays :

test Omega Seamaster Planet Ocean Titanium Liquidmetal

La note de la rédaction
77 / 100
Fort du succès inaltérable de sa Planet Ocean, Omega nous en propose aujourd'hui une version revisitée. Nouvelles matières, nouvelle couleur, nouvelles sensations... TWO l'a essayée pour vous. Revue.
L'essentiel

Omega Seamaster Planet Ocean Titanium Liquidmetal

Réf.: 232.90.46.21.03.001
6,400.00 € Prix public conseillé en France au 1 décembre 2011
Marque Omega
Modèle
Seamaster Planet Ocean Titanium Liquidmetal
Référence constructeur
232.90.46.21.03.001
Boîtier (matière)
Titane Grade 5 + Liquidmetal
Diamètre boîtier (hors couronne)
45,5 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
48,32 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
Omega 8500
Base calibre
Manufacture
Fonctions
Date
Heure (réglage indépendant)
Minute
Seconde
Valve hélium
Verre
Saphir bombé antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
60h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
22 mm
Longueur corne à corne
51,28 mm
Hauteur boîtier
16,87 mm
Etanchéité
600 m
Bracelet (matière)
Titane Grade 5
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Titane Grade 5
Poids total
146 grammes
Prix public conseillé en France au 1 décembre 2011
6,400.00 €
Confort / Agrément (/15) 13
Mouvement (/20) 12.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 3.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 2
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 2
Finitions (/20) 17.5
Finitions cadran (/6) 5
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1.5
Fonctionnalité (/20) 18
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 4
Etanchéité (/3) 3
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 2
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 2
Série limitée (/3)
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2)
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2)
Présence de "goodies" (/1)
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 14
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour une plongée dans le grand bleu !
L'avis des internautes
83%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Une montre de plongée élégante

La prise en main de cette Seamaster Planet Ocean Titanium Liquidmetal est une belle surprise.

Esthétiquement, nous sommes incontestablement loin du rendu gris terne des boîtiers titane des années 90 !
Omega est en effet parvenue à donner au titane de cette pièce un aspect proche de l’acier, agrémenté de nuances légèrement mates et dont le rendu est un peu plus sombre – et sobre – que celui de l’acier, parfois un peu trop brillant.

Il en résulte une montre de plongée certes volumineuse mais qui sait rester discrète et en devient élégante.

Mais au-delà de ces considérations esthétiques, c’est en terme de confort de porter que vous apprécierez surtout le titane de cette Omega Seamaster Planet Ocean tant le sentiment de légèreté est agréable au quotidien.
Malgré ces 45,5 mm de diamètre, elle s’avère en effet plus légère – de 30 grammes – et plus confortable que sa déclinaison acier en 42 mm.

 

Seamaster Liquimetal : une magnifique lunette

Cette Omega Seamaster Planet Ocean bénéficie d’autre part d’une nouvelle lunette très réussie.

Cette Planet Ocean bénéficie d'une nouvelle lunette très réussie réalisée dans un mélange associant céramique et Liquidmetal.

Réalisée dans un mélange associant céramique et Liquidmetal – un alliage à base de zirconium, le rendu est certes un peu plus brillant qu’un insert aluminium traditionnel.
Il reste néanmoins nettement moins voyant que les lunettes céramiques de la concurrence tout en présentant les mêmes qualités de lisibilité et de résistance aux rayures et à la corrosion.

Il est ici proposé dans un gris bleu du plus bel effet – bien que difficile à percevoir sur les photos.

Pour parachever cette lunette, Omega nous propose des graduations et un liseré argentés en Liquidmetal qui répondent parfaitement aux teintes du cadran.

Pour ce qui est justement de son cadran, la Planet Ocean Titanium adopte une magnifique version laquée bleu sombre.
Bien que légèrement brillant, il gagne nettement en présentation et en qualité de finition en comparaison avec ses prédécesseurs : chiffres appliqués et non plus peints, index encore plus travaillés, chiffres de date argentés raccord avec la lunette…
Omega n’a rien laissé au hasard et le résultat est magnifique !

 

Une montre de plongée efficace

Les aiguilles sont dans la même veine que le cadran, bénéficiant d’un triple facettage de toute beauté.

Au premier regard, certains les trouveront peut-être alourdies par rapport à l’ancienne version.
Or, même si elles ont été légèrement élargies, cette impression est surtout liée au fait que les index, eux, ont gagné en finesse.
Au final, ces choix esthétiques permettent d’optimiser encore la lisibilité – déjà excellente –  de cette Planet Ocean – explorez la collection Omega Seamaster.

Omega a doté les index et les aiguilles des heures et des secondes de SuperLumiNova bleu pour une lisibilité optimale.

 

Toujours côté lisibilité, Omega a voulu pousser sa logique un peu plus loin, notamment pour la lisibilité nocturne.
La marque a ainsi doté les index et les aiguilles des heures et des secondes de SuperLumiNova bleu – laissant à la seule aiguille des minutes et à la perle de la lunette le SuperLumiNova vert.

Ce choix, très cohérent dans le cadre d’une utilisation en plongée, a en plus le mérite d’être visuellement très réussi (voir photo) !

Autre point d’amélioration : les couronnes.
Alors que les précédentes versions de la Planet Ocean adoptaient un crénelage différent entre la couronne de remise à l’heure et celle de la valve à hélium, celui-ci est maintenant identique, avec en outre une superbe finition mixte polie/brossée.

 

Une excellente qualité de finition

Les finitions des versions précédentes étaient d’excellente qualité.
Celles de cette version titane sont encore meilleures.

Outre la lunette et le cadran déjà évoqués, que ce soit pour les pièces de bout du bracelet, à l’ajustage désormais parfait, ou pour l’adoption de goupilles vissées pour les maillons du bracelet, on sent qu’Omega a cherché le sans faute.

La boucle déployante contribue elle aussi au sentiment de grande qualité qui se dégage de ce nouveau modèle. Elle semble en effet mixer la boucle des précédentes Seamaster avec celle de la Speedmaster, retirant le meilleur de chacune techniquement et esthétiquement.

Elle se rapproche esthétiquement de la boucle de la Speedmaster, plus courte et donc moins présente visuellement et plus confortable que la boucle de la Seamaster.
Elle reste en revanche fidèle à la boucle de la Planet Ocean en évitant de présenter trop d’aspérités susceptibles de s’accrocher.
Bref, une vraie réussite !

Côté mouvement : Calibre Omega 8500

Côté mouvement, Omega a équipé la Planet Ocean Titanium Liquidmetal du calibre co-axial de manufacture 8500.

Côté mouvement, Omega a équipé la Planet Ocean Titanium Liquidmetal du calibre co-axial de manufacture 8500.

 

Avec son double barillet, son pont de balancier traversant, son spiral en silicium et son échappement révolutionnaire, Omega nous propose un calibre de pointe, certifié par le C.O.S.C., pour équiper sa nouvelle plongeuse.

Le 8500 dispose en outre d’un intéressant réglage incrémentiel de l’aiguille des heures : il permet de modifier le réglage de l’heure sans toucher à l’aiguille des minutes – détail fort appréciable si vous voyagez et changez de fuseau horaire régulièrement !

Très bien conçu, ce calibre est par ailleurs fort bien fini – avec notamment une décoration en Côtes de Genève en arabesque très flatteuse et un rotor et des ponts rhodiés.

Ne négligeant aucun aspect, Omega a eu la bonne idée d’équiper cette Planet Ocean d’un fond transparent.
Les puristes amateurs de montres de plongée y verront sans doute une hérésie.
Mais ce calibre en vaut la peine. Alors ne boudons pas notre plaisir !

 

Conclusion

Omega nous livre avec cette Seamaster Planet Ocean Titanium Liquidmetal une montre de plongée de haut vol.
Ayant su évoluer techniquement et esthétiquement par rapport à ses prédécesseurs sans perdre de son efficacité légendaire, cette nouvelle version gagne considérablement en qualité de finition et en intérêt horloger.
Habillée ainsi de titane, elle en devient également plus discrète et ainsi plus polyvalente.
En bref, un excellent choix !

 

Les + :

  • une montre conforme à la norme ISO 6425 définissant les montres de plongée professionnelles
  • une montre qui associe efficacité et élégance
  • la qualité des finitions
  • son calibre de manufacture, certifié par le C.O.S.C.

 

Les – :

  • ses dimensions

 

Informations complémentaires :

  • poignet du journaliste = 17,5 cm
  • le prix affiché dans « Données constructeur » est le prix public de la montre en France à la date de publication de l’Essai
  • consultez les prix actualisés Omega

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *