Pays :

test Omega Seamaster Planet Ocean

La note de la rédaction
71 / 100
La Planet Ocean est la dernière née des plongeuses habillées de chez Omega. Héritière d'une longue histoire, elle conjugue avec bonheur élégance et fonctionnalité.
L'essentiel

Omega Seamaster Planet Ocean

Réf.: 2201.50.00
2,900.00 € Prix public conseillé en France au 16 juin 2010
Marque Omega
Modèle
Seamaster Planet Ocean
Référence constructeur
2201.50.00
Boîtier (matière)
Acier 316L
Diamètre boîtier (hors couronne)
42 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
44,50 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
Omega 2500
Base calibre
ETA 2892 / Omega 1120
Fonctions
Date
Heure
Minute
Seconde
Valve hélium
Verre
Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
48h
Fond transparent
Non
Entre-cornes
20 mm
Longueur corne à corne
48 mm
Hauteur boîtier
14,50 mm
Etanchéité
600 m
Bracelet (matière)
Acier 316L
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Acier 316L
Poids total
175 grammes
Prix public conseillé en France au 16 juin 2010
2,900.00 €
Confort / Agrément (/15) 12
Mouvement (/20) 10.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 2.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 2
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 1
Finitions (/20) 15
Finitions cadran (/6) 4
Finitions boîtier (/6) 4
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
Fonctionnalité (/20) 17
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 4
Etanchéité (/3) 3
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 2
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 3
Bonus (/10) 2.5
Série limitée (/3)
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2)
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 0.5
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 1
Présence de "goodies" (/1)
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 14
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Tout le temps et par tout le monde, sans attendre l'accréditation double zéro...
L'avis des internautes
78%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Un savant mélange entre préservation d’une identité…

On retrouve dans cette Planet Ocean l’ADN de la Seamaster : en effet, elle reprend les codes esthétiques de ses devancières et emprunte certains éléments communs à toutes les générations de montres de plongée de la gamme Seamaster :

  • le dessin de la lunette et des aiguilles, très proche du modèle apparu en 1957 ;
  • la forme du boîtier avec ses belles cornes lyre (nom donné à ce type de cornes du fait de leur similitude avec l’instrument de musique), qu’elle a en commun avec la Speedmaster ;
  • la valve à hélium apparue sur les Seamaster Bond en 1993.

… et réactualisation du modèle

Mais elle a su également réinterpréter ses propres codes pour les moderniser et en faire une montre actuelle :

  • des index cerclés et très lumineux (l’heure est facilement lisible toute une nuit) ;
  • un verre saphir avec anti-reflet double face ;
  • une étanchéité à 600m.

Omega Seamaster Planet Ocean : un savant mélange entre préservation d'une identité forte et actualisation des codes stylistiques.

Omega a d’ailleurs là aussi joué la carte de la mesure en augmentant la classique étanchéité de 300 m, commune à la plupart des plongeuses, sans rechercher pour autant des records de profondeur somme toute assez inutiles.

Cette Planet Ocean est ainsi un savant mélange entre préservation d’une identité et réactualisation du modèle, équilibre souvent difficile à trouver sans tomber dans l’excès.

Le résultat est une montre aux dimensions contenues bien qu’un peu épaisse et un peu lourde, sensation atténuée par le confort du bracelet métal.

Le bracelet : un modèle du genre

Celui-ci est d’ailleurs un modèle du genre : dessin élégant, fermoir simple et pratique, parfaitement bien intégré au reste du bracelet.
Il n’offre ainsi aucune prise risquant de le décrocher.

 

Il comporte par ailleurs une rallonge pour combinaison de plongée intégrée dans la boucle, facilement accessible et au blocage sûr.

Pas de chichis, pas de systèmes alambiqués – même si une double sécurité eut été appréciable compte tenu de la vocation sportive de la montre !

 

Côté mouvement

Il en va de même du calibre 2500 et de son échappement co-axial, qui, passé quelques défauts de jeunesse, s’avère extrêmement fiable et précis

Sa base ETA 2892, calibre déjà bien né à l’origine, s’enrichit d’un remontage automatique optimisé (comme sur les versions précédentes de Seamaster) et se voit en outre adjoindre le fameux échappement co-axial du Dr Daniels.

Pour résumer, ce système permet d’accroître la précision de l’isochronisme sur le long terme grâce à un angle de levée du balancier moins important.

Conclusion

Cette Omega Planet Ocean est une montre simple mais efficace, vraiment conçue pour la plongée.
Même si ses détracteurs lui reprocheront d’être un peu trop brillante.
Mais le temps des véritables montres outils est sans doute révolu… au profit des « plongeuses de salon ».

 

Les + :

  • une vraie plongeuse fonctionnelle
  • la qualité de la finition
  • le calibre, fiable et précis, certifié C.O.S.C.

 

Les – :

  • une montre un peu lourde
  • le côté brillant qui l’éloigne de la toolwatch

 

Informations complémentaires :

  • poignet du rédacteur / testeur = 17,5 cm
  • le prix affiché dans « Données constructeur » est le prix public de la montre à la date de publication de l’Essai
  • découvrez le catalogue et les prix Omega

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *