Pays :

test Omega Seamaster Diver 300m Master Chronometer

La note de la rédaction
80.5 / 100
Omega célèbre cette année les 25 ans d'une montre de plongée sous-marine légendaire : la Seamaster Diver 300m. Au programme ? Une fidélité esthétique au modèle original mais une nette montée en gamme.
L'essentiel

Omega Seamaster Diver 300m Master Chronometer

Réf.: 210.32.42.20.01.001
4,400.00 € Prix public conseillé en France au 13 septembre 2018
Les +
  • un modèle fidèle à la Seamaster Diver 300m originale
  • une montre de plongée élégante
  • une montre de plongée fonctionnelle
  • une montre de plongée résisitante et précise grâce à sa certification Master Chronometer
  • une polyvalence absolue
  • un verre saphir d’une clarté remarquable
  • une très belle exécution
  • un rapport qualité / prix imbattable sur ce segment
Les -
  • un bracelet caoutchouc très beau muni d’une belle boucle ardillon mais qui s’avère trop court pour être porté par dessus la manche de votre combi de plongée
  • pour certains : le passage de 41 à 42mm de diamètre – mais qui ne pose aucun souci au quotidien
  • la présence d’un fond saphir alors qu’une belle gravure sur un fond plein eût été (à mon avis) plus pertinente
Marque Omega
Modèle
Seamaster Diver 300m Master Chronometer
Référence constructeur
210.32.42.20.01.001
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
42 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
46,02 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
Calibre Omega 8800
Base calibre
Manufacture
Fonctions
Valve hélium
Seconde
Minute
Heure
Date
Verre
Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
55h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
20 mm
Longueur corne à corne
49,40 mm
Hauteur boîtier
13,45 mm
Etanchéité
300 m
Bracelet (matière)
Caoutchouc
Boucle (type)
Ardillon
Boucle (matière)
Acier
Poids total
109 grammes (sur bracelet caoutchouc)
Prix public conseillé en France au 13 septembre 2018
4,400.00 €
Confort / Agrément (/15) 15
Mouvement (/20) 14
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 3.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 3
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 2.5
Finitions (/20) 15
Finitions cadran (/6) 5
Finitions boîtier (/6) 4.5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1.5
Fonctionnalité (/20) 17.5
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 3.5
Etanchéité (/3) 2
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 4
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Où que vous soyez !
L'avis des internautes
93%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Seamaster Diver 300m : la légende continue

L’univers des montres de plongée sous-marine est presque aussi vaste que celui des océans qu’elles servent à explorer.

Omega l’a compris depuis bien longtemps, son catalogue (explorez les collections et les prix des montres neuves Omega) recélant un grand nombre de références en la matière dont certaines ont atteint le statut d’icône.

L'univers des montres de plongée sous-marine est presque aussi vaste que celui des océans qu'elles servent à explorer. Omega l'a compris depuis bien longtemps, son catalogue recélant un grand nombre de références en la matière dont certaines ont atteint le statut d'icône. La dernière venue ? La Seamaster Diver 300m Master Chronometer.

La Seamaster Diver 300m lancée en 1993 compte au nombre de celles-ci – et pas uniquement parce que c’est le modèle porté par James Bond.
Rappelez-vous d’ailleurs, pour l’anecdote, cette scène du film Casino Royal dans laquelle 007 (Daniel Craig) répond à Vesper (Eva Green) que sa montre, que celle-ci trouve très belle, n’est pas une Rolex mais une Omega !

Parce que si la Seamaster Diver 300m a atteint une telle cote de popularité auprès des amateurs de montres et des adeptes de la plongée, c’est aussi en raison de ses propriétés intrinsèques.

Cette version dévoilée à Bâle cette année par Omega à l’occasion des 25 ans de sa légendaire montre automatique taillée pour les profondeurs et que nous avons eu le plaisir de tester en plongée sous-marine dispose plus que jamais des qualités requises pour renforcer ce statut et perpétuer la légende.

En effet, cette Seamaster Diver 300m Master Chronometer affiche pour commencer un dessin identitaire qui demeure fidèle à celui de son aînée.

Cette version dévoilée à Bâle cette année par Omega à l'occasion des 25 ans de sa légendaire montre automatique taillée pour les profondeurs et que nous avons eu le plaisir de tester en plongée sous-marine dispose plus que jamais des qualités requises pour perpétuer la légende.

Les fans du modèle y retrouveront ainsi des cornes lyres alternant surfaces satinées et finitions poli-miroir, un cadran décoré d’un motif évoquant des vagues, une couronne vissée partiellement encastrée dans un protège-couronne, une étanchéité de 300m, un cadran à la lisibilité exemplaire grâce à des index ronds enduits de Super-LumiNova blanc balayés d’aiguilles squelettées luminescentes sans oublier la présence d’une valve à hélium positionnée à 10h.

Les amateurs de la Seamaster Diver 300m sont donc en terrain connu avec cette version dévoilée par Omega à Baselworld 2018.

Mais il va de soit que pour offrir à son iconique montre de sport un 25ème anniversaire digne de ce nom, la filiale du Swatch Group devait y apporter de substantielles modifications.

Et c’est bien entendu dans le sens d’une forte montée en gamme qu’Omega a choisi d’intervenir.

Ainsi, cette dernière née de la prestigieuse lignée des Seamaster Diver 300m pour commencer adjoint à son nom la mention Master Chronometer.

 

Elégance, fonctionnalité, robustesse et précision : what else?

Loin d’être anodine, celle-ci signifie qu’Omega a confié à l’Institut fédéral de métrologie (autrement appelé METAS) chacune de ces nouvelles Seamaster Diver 300m pour les soumettre à toute une batterie drastique de tests (étanchéité, précision, robustesse…) et que les modèle ont passé avec succès ces épreuves.

Si cette nouvelle Seamaster Diver 300m Master Chronometer affiche un dessin identitaire qui demeure fidèle à celui de ses aînées, Omega a pris soin d'en proposer une version très nettement upgradée afin de célébrer comme il se doit ses 25 ans.

Il en résulte notamment pour le propriétaire une montre dont la précision est garantie dans une fourchette de -0/+5 secondes par jour et qui affiche une résistance inégalée (15.000 gauss) aux champs magnétiques, premier ennemi de la bonne marche de nos montres au XXIème siècle.

A titre de comparaison, les mouvements des versions précédentes de la Seamaster Diver 300m ne bénéficiaient que de la certification chronomètre par le COSC – toujours d’actualité sur les versions 2018 affichant dès lors la double certification Master Chronometer ET chronomètre pour une précision accrue – pour en savoir plus sur ce sujet : Qu’est-ce que la certification Master Chronometer ? Nos explications.

Dit autrement, cette Omega Seamaster Diver 300m Master Chronometer affiche une formidable robustesse et une précision à la fois au quotidien et dans la durée.

La construction de son mouvement à partir de matériaux non ferreux et à de nouveaux alliages permet par ailleurs au boîtier de cette nouvelle Seamaster de disposer d’une glace saphir qui ravira les amateurs de montres avec vue sur le mouvement.

Résultat ? Il s'agit d'une 'super montre de plongée' dotée d'une polyvalence absolue associant élégance, fonctionnalité, robustesse et précision et bénéficiant d'un rapport qualité / prix qui la place très loin devant nombre de concurrents. Omega Seamaster Diver 300m Master Chronometer : la légende continue...

Omega upgrade également sa Seamaster Diver 300m version 2018 en faisant appel à un matériau très prisé de la marque : la céramique.
Celle-ci sert à la conception du disque de la lunette tournante unidirectionnelle pour lui offrir une résistance inégalée aux rayures et plus globalement une robustesse incomparable avec celle des disques aluminium précédemment utilisés.

Omega fait également appel à la céramique pour la conception du cadran de son modèle et procède, dureté du matériau oblige, à une décoration laser du cadran.

D’une exécution irréprochable, le résultat est absolument somptueux – avec de superbes effets miroirs en fonction de l’inclinaison de la montre sans jamais en altérer la lisibilité.

C’est enfin là que réside l’une des dernières améliorations majeures apportées par Omega à son modèle et plus particulièrement à sa lisibilité nocturne.

En effet, comme sur la très belle Seamaster 300 Master Co-Axial, Omega pare sa Seamaster Diver 300m Master Chronometer d’une luminescence à émission verte pour l’aiguille des minutes et la perle de la lunette tournante afin de permettre aux plongeurs de distinguer sans confusion possible l’autonomie restante de ses bouteilles, la luminescence des autres indicateurs du cadran étant bleue.

 

Pour conclure…

Omega offre sans nul doute à sa légendaire montre de plongée née en 1993 une nouvelle vie avec cette version 2018 dévoilée à Bâle en mars dernier.

Si certains regretteront sans doute le passage de 41 à 42mm, il n’en reste pas moins que la Seamaster Diver 300m Master Chronometer respecte avec bonheur l’ADN de cette lignée très bien née.
Mais Omega lui offre pour son anniversaire une formidable montée en gamme, qu’il s’agisse d’habillage, de performances ou de mouvement.

Résultat ? Il s’agit d’une super montre de plongée dotée d’une polyvalence absolue associant élégance, fonctionnalité, robustesse et précision et bénéficiant d’un rapport qualité / prix qui la place très loin devant nombre de concurrents – et devant en particulier la Rolex Submariner pour ne pas la nommer pour laquelle il faut compter la bagatelle de 2.300 € de plus pour une prestation sensiblement équivalente…

Omega Seamaster Diver 300m Master Chronometer : à consommer sans modération !

Derniers articles Omega
La note de la rédaction
79 / 100

test Omega Speedmaster Moonwatch : un chronographe légendaire

VIDÉO Omega Speedmaster Moonwatch : revue vidéo

La note de la rédaction
80 / 100

test Omega Speedmaster Moonwatch Alinghi : un chrono racé

La note de la rédaction
79 / 100

test Omega Speedmaster Moonwatch : un chronographe légendaire

VIDÉO Omega Speedmaster Moonwatch : revue vidéo

La note de la rédaction
80 / 100

test Omega Speedmaster Moonwatch Alinghi : un chrono racé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *