Pays :

test Omega Seamaster Diver 300 M Regatta

La note de la rédaction
75.5 / 100
Partons à la découverte de la nouvelle Omega Seamaster Regatta : une montre de plongée dévoilée à l'occasion de la Foire de Bâle 2013 et agrémentée d'une fonction régate à l'attention des skippers.
L'essentiel

Omega Omega Seamaster Diver 300 M Regatta

Réf.: 212.30.44.50.01.002
4,400.00 € Prix public conseillé en France au 12 septembre 2013
Marque Omega
Modèle
Omega Seamaster Diver 300 M Regatta
Référence constructeur
212.30.44.50.01.002
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
44 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
48,11 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
Calibre Omega 3330
Base calibre
Base ETA 2892
Fonctions
Chronographe
Compte à rebours
Date
Heure
Minute
Seconde
Valve hélium
Verre
Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
52h
Fond transparent
Non
Entre-cornes
20 mm
Longueur corne à corne
51,60 mm
Hauteur boîtier
16,58 mm
Etanchéité
300 m
Bracelet (matière)
Acier
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Acier
Poids total
217 grammes
Prix public conseillé en France au 12 septembre 2013
4,400.00 €
Confort / Agrément (/15) 10
Mouvement (/20) 12.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 3
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4.5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 2
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 2
Finitions (/20) 17
Finitions cadran (/6) 5.5
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1.5
Fonctionnalité (/20) 18
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 4
Etanchéité (/3) 2
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 3
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 0
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ?
L'avis des internautes
83%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Omega Seamaster : la rançon du succès

La ligne Omega Seamaster est l’un des piliers du catalogue de la filiale du Swatch Group aux côtés des Speedmaster – mais dans la catégorie montres de plongée.

Au catalogue Omega depuis 1948, elles sont aussi connues qu’appréciées des amateurs et néophytes, qu’ils soient ou non amateurs de plongée sous-marine – profitez-en pour explorer les collections actuelles et les prix des Omega Seamaster.

L'Omega Seamaster Regatta dévoilée à l'occasion de la Foire de Bâle 2013 vient enrichir la gamme des Seamaster, des montres de plongée plébiscitées par les amateurs de montres sportives.

Revers de la médaille : le succès des Seamaster est tel que le nombre impressionnant de modèles en circulation peut entrainer une certaine banalisation du modèle.
L’équation est donc ardue pour Omega – confrontée à la même (heureuse) problématique avec son iconique Speedmaster – puisqu’il s’agit de continuer à proposer de nouvelles déclinaisons de la Seamaster sans dénaturer l’emblématique montre.

D’où l’intérêt des versions dédiées aux sports nautiques – et à la régate en particulier – qui permettent de proposer des montres dérivées des montres de plongée habituelles tout en restant dans le milieu aquatique.

Une montre de régate est un chronographe permettant de mesurer un compte à rebours de
5 minutes, conformément aux règles de départ de ce sport.
Les bateaux participants, déjà en mer, doivent en effet suivre une séquence particulière étalée sur
5 minutes avant de franchir la ligne de départ.

Seamaster Regatta : une personnalité à part

Cette nouvelle Omega Seamaster Regatta dévoilée à l’occasion de la Foire de Bâle 2013 vient remplacer l’ancienne Seamaster Racing Chronometer.

Cette dernière disposait d’une complication spécifiquement dédiée à la fonction compte à rebours – avec 5 petits guichets circulaires ouverts dans le cadran avec indication via un disque coloré du temps restant avant le franchissement de la ligne de départ.

Contrairement à la Racing Chronometer, la Seamaster Regatta dispose, pour la fonction régate, d'une échelle de 5 minutes graduées à l’extérieur du sous compteur des minutes.

La Regatta utilise quant à elle une échelle de 5 minutes graduées à l’extérieur du sous compteur des minutes – positionné à 3h.
La fonction régate consiste ainsi en réalité en un marquage sur le cadran, sans complication mécanique additionnelle.
Les amateurs de complications le regretteront peut-être.
L’avantage de ce choix effectué par Omega est qu’il permet de ne pas surcharger le cadran de la montre avec une complication dont l’usage est limité à un contexte très précis et ponctuel.

Plus globalement, le cadran de la Regatta parvient à se démarquer des autres Seamaster grâce aux rafraichissantes touches de couleur jaune sur les aiguilles du chronographe et sur son rehaut gradué qui lui confère un look très sportif.

Même si l’on retrouve sur la Seamaster Regatta tous les codes esthétiques qui ont forgé le succès des Seamaster – dont les belles aiguilles glaive squelettées et les index ronds, cette nouveauté 2013 bénéficie ainsi d’une personnalité bien distincte de celle de ses cousines.

Un boîtier caractéristique des Seamaster

Le boîtier acier reprend lui aussi le design caractéristique des Seamaster avec notamment une lunette anguleuse et des cornes lyre polies.
Il suit d’ailleurs la tendance à l’embonpoint de certaines Seamaster de ces dernières années en passant de 41mm de diamètre (pour la Seamaster 300 par exemple) à 44mm.

Il bénéficie d’une finition, comme toujours chez Omega, excellente.
En témoigne notamment sa lunette tournante unidirectionnelle. Cette dernière est coiffée, comme sur l’Omega Seamaster Planet Ocean Chrono 45,5mm, d’un insert en céramique noire qui lui donne un aspect esthétiquement très réussi – et d’appréciables propriétés de résistance.

On retrouve sur la Seamaster Regatta tous les codes esthétiques qui ont forgé le succès des Seamaster - dont les belles aiguilles glaive squelettées et les index ronds.

Autre illustration : la couleur de l’insert est reprise sur le liseré circulaire qui habille les poussoirs du chronographe, gage d’une véritable attention portée par la marque aux détails et à l’esthétique générale de la montre.
Certains au passage regretteront peut-être que ces derniers ne soient pas vissés, malgré ce que laisse penser leur carrure crénelée…

Nous retrouvons également sur la Seamaster Regatta la traditionnelle valve à hélium à 10h, véritable marque de fabrique des montres de plongée Seamaster.

Cette dernière embarque ici le poussoir du correcteur de date rapide, un choix astucieux même si cela reste un peu moins pratique qu’une manipulation par la couronne : le changement de date requiert en effet l’usage d’un outil – qu’Omega a cependant la bonne idée de fournir avec la montre.

Omega Seamaster Regatta : une montre de sport virile

Pour équiper cette montre de sport qui se situe dans la droite lignée des Seamaster passées, la marque propose le calibre Omega 3330, véritable vitrine du savoir-faire horloger d’Omega.

Au menu de ce mouvement mécanique à remontage automatique : certification chronomètre par
le COSC ; chronographe à roue à colonnes ; échappement co-axial – qui permet d’augmenter la précision et de limiter les besoins de maintenance en rendant l’échappement moins sensible à la lubrification (pour plus d’explications, voir notre article sur l’Omega Speedmaster Racing) et spiral en silicium – lui aussi censé améliorer la précision de la montre.

La qualité de fabrication et le souci du détail dont bénéficient cette Seamaster confèrent à cette nouvelle Omega un rapport qualité / prix imbattable.

Au quotidien, le moins que l’on puisse dire concernant la Seamaster Regatta est qu’elle est bien présente !
Son poids (217 grammes) est n’est pas à négliger et un véritable temps d’adaptation s’avère nécessaire.
Il est ainsi conseillé de la passer au poignet avant d’en envisager l’acquisition.

Il vous faudra également prendre en compte ses mensurations générales.
Pas tant son diamètre, 44mm étant devenu une taille courante ces dernières années.
Mais surtout son épaisseur qui affiche 16,58mm.

Il s’agit, est-il utile de le préciser compte tenu de son look très sportif, d’une montre que vous ne porterez pas avec des poignets mousquetaire mais que vous réserverez pour les tenues décontractées et estivales !

A noter enfin, côté fonctionnalité, que la Regatta offre une excellente libilité, de jour comme de nuit.

Conclusion

Plus qu’un nouveau modèle à part entière, Omega nous propose avec cette Regatta une nouvelle déclinaison très réussie de son emblématique Seamaster.
Véritable montre de plongée conforme à la norme ISO 6425 agrémentée d’une fonction régate plus esthétique que fonctionnelle, il s’agit d’une Seamaster au cadran bénéficiant d’une touche de couleur assez rafraîchissante et dotée d’un mouvement très élaboré – sans parler de son prix très attractif !

 

Les + :

  • une véritable nouvelle déclinaison de la Seamaster, dotée d’une personnalité à part
  • sa qualité de fabrication
  • une montre garantie 4 ans
  • une montre conforme à la norme ISO 6425 définissant les montres de plongée
  • son mouvement certifié COSC
  • son excellent rapport qualité / prix

 

Les – :

  • son épaisseur et son poids conséquents qui la rendent peu polyvalente
  • l’absence de bracelet caoutchouc, même en option
  • la fonction régate dont la vocation est plus esthétique que véritablement fonctionnelle

 

Informations complémentaires :

  • l’Omega Seamaster Regatta est livrée accompagnée de l’outil correcteur pour le changement de date
  • poignet du rédacteur / testeur = 17 cm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *