Pays :

test Omega Seamaster Aqua Terra GMT or rouge

La note de la rédaction
79.5 / 100
Nouveauté Omega ! La marque vient de présenter à BaselWorld une Aqua Terra basée sur un tout nouveau calibre GMT. L'occasion pour TWO de tester ce modèle sportif dans sa version en or rouge. Revue.
L'essentiel

Omega Seamaster Aqua Terra GMT or rouge

26,500.00 € Prix public conseillé en France au 30 avril 2012
Marque Omega
Modèle
Seamaster Aqua Terra GMT or rouge
Boîtier (matière)
Or rouge 18 ct
Diamètre boîtier (hors couronne)
43 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
45,69 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
Calibre Omega 8615
Base calibre
Manufacture Calibre Omega 8500
Fonctions
Date
GMT
Heure (réglage indépendant)
Minute
Seconde
Verre
Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
60h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
20,50 mm
Longueur corne à corne
51,30 mm
Hauteur boîtier
14,46 mm
Etanchéité
150 m
Bracelet (matière)
Or rouge 18 carats
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Or rouge 18 ct
Poids total
235 grammes
Prix public conseillé en France au 30 avril 2012
26,500.00 €
Confort / Agrément (/15) 12
Mouvement (/20) 15
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 4
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 2
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 3
Finitions (/20) 18.5
Finitions cadran (/6) 5.5
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
Fonctionnalité (/20) 15.5
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 3.5
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 2
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 3.5
Série limitée (/3)
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2)
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 1.5
Présence de "goodies" (/1)
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour un voyage d'affaires !
L'avis des internautes
87%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Aqua Terra : la ligne sportive et classique d’Omega

Lancée au début des années 2000, la collection Seamaster Aqua Terra d’Omega réunit des modèles sportifs faciles à vivre et conçus pour être portés au quotidien.

Se distinguant par des cornes lyre et un aiguillage flèche typiques de la marque, l’Aqua Terra appartient à la gamme Seamaster.
Elle dispose ainsi d’une étanchéité suffisamment élevée pour pratiquer la nage ou pour mener des activités nautiques sans trop se poser de questions.

D'un design classique et intemporel, la Seamaster Aqua Terra est typiquement le genre de montre que l'on a envie d'emporter partout avec soi...

 

D’un design classique et intemporel, elle est typiquement le genre de montre que l’on a envie d’emporter partout avec soi et qui sait rester à l’aise aussi bien sur une tenue décontractée qu’en costume/cravate.

Lorsqu’Omega a lancé son mouvement manufacture en 2007, la série Aqua Terra s’est progressivement équipée du nouveau Calibre
Co-Axial 8500
et a par la même occasion bénéficié d’une montée en gamme et de finitions plus poussées.

Après en avoir proposé une variante dotée d’un Quantième Annuel en 2010, Omega a présenté lors de BaselWorld 2012 une Aqua Terra pourvue cette fois-ci d’une fonction GMT.

Une occasion pour The Watch Observer de tester, en exclusivité et avant sa disponibilité en boutique (prévue dans les mois qui viennent), ce nouveau modèle dans une version entièrement habillée d’or rouge 18 carats.
Revue.

Un boîtier robuste et étanche

Proposée dans un boîtier d’un diamètre de 43 mm, l’Aqua Terra GMT est une montre sportive et habillée de dimension généreuse mais qui reste parfaitement portable au quotidien.

La version intégrale en or massif présentée n’est certes pas un modèle de légèreté (235 grammes). Mais ajustée correctement aux dimensions du poignet, le poids de l’ensemble se répartit bien et s’oublie vite.

Proposée dans un boîtier d'un diamètre de 43mm, l'Aqua Terra GMT est une montre sportive et habillée de dimension généreuse.

 

Reprenant le même profil que la plupart des autres montres sportives de la marque, l’Aqua Terra GMT arbore une lunette lisse et brillante en lieu et place des lunettes tournantes ou tachymétriques que l’on voit habituellement sur les Seamaster ou les Speedmaster.

Cette lunette lui confère une allure plus habillée et moins technique, même si la vocation sportive de la montre n’est nullement oubliée.

Cette Seamaster présente d’ailleurs une couronne et un fond vissé qui garantissent son étanchéité à 150 mètres, performance largement suffisante pour la plupart des activités et des loisirs courants – y compris la plongée en apnée.

Le boîtier alterne les finitions polies, satinées et brossées, créant ainsi de subtils jeux de lumière à chaque mouvement du poignet.
L’exécution est tout simplement parfaite !

La marque pousse le détail jusqu’à proposer une couronne qui présente des surfaces microbillées en alternance avec des surfaces polies, le tout étant réalisé avec un soin extrême, notamment au niveau du logo.

Omega équipe l’Aqua Terra GMT au choix d’un bracelet cuir – qui peut être une option intéressante pour ceux qui privilégient la légèreté – ou d’un bracelet en métal (acier ou or rouge) pour ceux qui apprécient la polyvalence – sur terre ou sur mer – et la résistance qu’offre ce dernier à la transpiration ou aux sels de mer.

Omega équipe au choix l'Aqua Terra GMT d'un bracelet cuir ou d'un bracelet en métal (acier ou or rouge 18 ct).

Seule différence entre le bracelet or rouge et le bracelet acier, les maillons centraux de ce dernier ne sont pas polis mais satinés, détail qui le rend plus polyvalent.

Modifié et amélioré lors de l’introduction du Calibre 8500, le nouveau bracelet métallique de l’Aqua Terra est nettement plus massif et robuste que celui de l’ancienne version.
Cette montée en gamme concerne aussi bien les maillons, les attaches du bracelet que le fermoir de type papillon, désormais sécurisé par deux boutons pressoirs.

L’or étant plus sensible aux rayures que l’acier, nous conseillons aux sportifs qui aiment porter leur montre durant leurs performances de s’orienter plutôt vers un modèle tout acier, la version or étant plutôt réservée à un mode de vie urbain ainsi qu’aux voyages d’affaires grâce à sa fonction GMT.

 

Un cadran Teck à la finition luxueuse

Equipé d’un verre saphir traité antireflets double face, l’Aqua Terra GMT laisse apparaître un cadran à la finition Teck de couleur grise.

Cette dénomination a été donnée par la marque elle-même dans la mesure où elle rappelle les ponts en bois de certains bateaux de luxe. On trouve d’ailleurs pour l’anecdote des modèles de Seamaster vintage qui disposent aussi de ce type de motifs verticaux.

Extrêmement travaillé dans le détail, ce cadran, comme beaucoup de modèles contemporains d’Omega, garde cependant une simplicité de construction qui le rend facile à lire.

 

Equipé d'un verre saphir traité antireflets double face, l'Aqua Terra GMT laisse apparaître un cadran à la finition Teck de couleur grise.

Aucun élément n’a été négligé : index triangulaires luminescents travaillés en volume, aiguilles facettées qui présentent des brossés et des polis impeccables ou encore logo appliqué en or massif au très beau poli miroir. Même les marquages imprimés au tampon siliconé affichent un doux relief…

On appréciera enfin l’aiguille GMT et sa mention sur le cadran, toutes deux peintes en rouge, qui viennent apporter une touche de sportivité à cette Omega.

Bref, une très belle finition qui reprend les standards imposés sur la gamme depuis le passage à la toute nouvelle génération de calibres
co-axiaux.

 

Un Calibre Co-Axial doté d’une fonction GMT

Pour terminer ce passage au crible, nous en arrivons au coeur mécanique qui anime cette Seamaster Aqua Terra : son calibre Omega 8605/8615 qui introduit une nouvelle complication GMT.
Jusque-là inexistante sur la toute dernière génération de calibres co-axiaux de la marque, l’arrivée de cette complication était très attendue par les amateurs de la marque.

Ce mouvement devrait en toute logique progressivement remplacer l’ancienne version GMT basée sur le Calibre Omega 2500.

Comme à l’accoutumée chez Omega, la double référence 8605/8615 distingue le calibre que l’on retrouve sur le boîtier acier de celui que l’on retrouve sur la version en or, ce dernier disposant en plus d’un pont de balancier et d’une masse en or rouge.

Construit autour de l’Omega 8500 sorti en 2007, l’Omega 8605/8615 est un mouvement de
13 lignes, équipé de 38 rubis et qui oscille à la fréquence peu courante de 25.200 alternances par heure.

Construit autour de l'Omega 8500 sorti en 2007, l'Omega 8605/8615 est un mouvement de 13 lignes, équipé de 38 rubis qui oscille à la fréquence de 25.200 alternances par heure.

Disposant d’une réserve de marche de
6o heures, ce mouvement bénéficie d’une technologie d’avant-garde : balancier libre en silicium à réglage inertiel, double barillets avec revêtement anti-usure DLC ou encore échappement co-axial sur 3 niveaux.

Certifié par le C.O.S.C., nous avons pu constater une précision de marche plus qu’honorable avec
+ 2 secondes/jour.

D’un point de vue pratique, la fonction GMT est d’un usage très simple.
Une aiguille de couleur rouge côté cadran indique l’heure de référence sur 24 heures.
En tirant la couronne en deuxième position, l’utilisateur a ensuite la possibilité d’avancer ou de reculer par cran d’une heure l’aiguille classique des heures en l’ajustant à l’heure locale, par exemple celle de son lieu de déplacement.

La rotation de cette aiguille n’affecte aucunement le réglage des minutes ni celui de l’aiguille rouge GMT de l’heure de référence.
Cette dernière continue d’indiquer à son propriétaire l’heure de son pays d’origine sur 24 heures, lui permettant ainsi de savoir s’il fait jour ou nuit dans son pays.
Une fois revenu de son voyage, l’utilisateur n’a plus qu’à régler à nouveau l’aiguille des heures sur l’heure GMT.
En somme, une fonction bien conçue qui devrait séduire les globe-trotters ou les hommes d’affaires pour sa simplicité d’utilisation !

 

Conclusion

Modèle emblématique de la gamme sportive d’Omega, la Seamaster Aqua Terra GMT présente un boîtier de très belle facture, un cadran soigneusement travaillé ainsi qu’un design classique qui devrait survivre aux modes sans trop de difficultés.
Désormais équipée d’un calibre affichant un second fuseau horaire, cette pièce saura séduire les amateurs à la recherche d’une montre à fois sportive, moderne et habillée, disposant par ailleurs du dernier cri de la technique horlogère.
Une très belle réussite !

 

Les + :

  • un design classique et pérenne
  • une montre idéale pour la vie de tous les jours
  • une finition haut de gamme
  • une fonction GMT facile d’usage

 

Les – :

  • le poids de la version or rouge sur or rouge qui pourra gêner ceux qui apprécient la légèreté
  • l’usage d’un bracelet en or sur un modèle à vocation sportive exige d’être méticuleux

 

Informations complémentaires :

  • l’Omega Seamaster Aqua Terra GMT se décline en plusieurs versions : version or rouge sur or rouge = 26.500 € / acier sur cuir = 5.700 € / acier sur acier = 5.800 € / or rouge sur cuir = 16.000 € / acier-or rouge sur cuir = 7.800 €
  • poignet du rédacteur/testeur = 17,5 cm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *