Pays :

test Perrelet Seacraft 3 aiguilles-date

La note de la rédaction
70 / 100
Perrelet se lance dans les profondeurs océaniques avec sa première gamme de plongeuses, les Seacraft. The Watch Observer a testé pour vous la 3 aiguilles, une montre à la fois classique et sportive.
L'essentiel

Perrelet Seacraft 3 aiguilles-date

Réf.: A1053/2
2,200.00 € Prix public conseillé en France au 27 juin 2011
Marque Perrelet
Modèle
Seacraft 3 aiguilles-date
Référence constructeur
A1053/2
Boîtier (matière)
Acier 316L
Diamètre boîtier (hors couronne)
44 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
46,55 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
P-261
Base calibre
ETA 2892
Fonctions
Valve hélium
Seconde
Minute
Heure
Date
Verre
Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
40h
Fond transparent
Non
Entre-cornes
20,06 mm
Longueur corne à corne
50,74 mm
Hauteur boîtier
13,64 mm
Etanchéité
777 m
Bracelet (matière)
Alligator
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Acier 316L
Poids total
125 grammes
Prix public conseillé en France au 27 juin 2011
2,200.00 €
Confort / Agrément (/15) 14
Mouvement (/20) 7
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 2
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3)
Capacité de la réserve de marche (/2)
Complications (/5) 1
Finitions (/20) 13.5
Finitions cadran (/6) 3
Finitions boîtier (/6) 4
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1.5
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
Fonctionnalité (/20) 16.5
Lisibilité diurne (/5) 4.5
Lisibilité nocturne (/4) 3
Etanchéité (/3) 3
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 3
Bonus (/10) 6
Série limitée (/3)
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 1
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 13
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour un voyage d'affaires en Floride !
L'avis des internautes
80%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

A propos de Perrelet

Au sein de la collection Perrelet, il manquait une gamme de plongeuses aux côtés des Turbine et autres Grande Phase de Lune centrale.

Avec un chronographe, une GMT et cette 3 aiguilles-date, ce manque est désormais comblé.
Les codes des montres de plongée sont repris dans cette Seacraft.
Mais sous des allures très civilisées.

 

Fond noir ou fond blanc, sur bracelet acier ou alligator, la Seacraft 3 aiguilles-date propose différentes configurations.

Côté plongée

Première qualité requise sur une montre de plongée : la lisibilité.

Elle est ici excellente, assurée par un contraste marqué des différents éléments du cadran.

Le fond noir mat légèrement granuleux évite les reflets.

Les larges aiguilles rhodiées et polies, les index appliqués – eux aussi polis – ou enfin le saphir efficacement traité antireflet sur les deux faces permettent une lisibilité sans faille et en toutes situations.

 

Pour ce qui est de l’exploration des fonds marins, la Seacraft est conçue (et testée) pour descendre à une profondeur de 800 mètres sous la mer – même si le chiffre fétiche de la marque, 777, est indiqué sur le cadran.

Complément destiné à bien marquer le côté sportif de cette Perrelet, le boîtier est équipé d’une valve hélium automatique, confort appréciable lors des plongées en caisson – même si peu d’entre nous pratiquent ce type d’immersion en eaux profondes !

La lunette est crantée, tournante sur 120 pas et unidirectionnelle.
Elle est graduée uniquement sur les 15 premières minutes et possède une pastille luminescente à 12h.
Les crans permettent une bonne préhension de la lunette.
Un bémol cependant : sa finesse et la dureté des crans la rendent difficile à manoeuvrer dans l’eau.

 

Première qualité requise sur une montre de plongée : la lisibilité.  Elle est ici excellente, assurée par un contraste marqué des différents éléments du cadran.

Côté ville

Mais cette Perrelet n’est pas juste une plongeuse.
C’est réellement une montre polyvalente.

Sa boîte anguleuse lui donne certes des airs de baroudeuse.
Les cornes s’arrêtent en effet sur la boîte dans un biseau très marqué et les protections de la couronne et la valve à hélium confortent ce côté sportif.

Mais en y ajoutant des chanfreins, des parties polies sur le boîtier et sur le cadran, Perrelet donne à la Seacraft une allure plus civilisée.

D’ailleurs, la configuration testée dans cet Essai avec son bracelet alligator montre bien qu’elle peut sans souci vous accompagner au bureau, vêtu d’un costume/cravate, sans paraitre déplacée.

Dans une configuration plus sportive, on notera que le bracelet acier (également en photo) dispose d’une extension de plongée ajustable par crans
de 2 millimètres.

 

Très bien conçue, elle permet, d’une simple pression sur le logo de la boucle, d’ajuster au mieux le bracelet à la taille de votre poignet – et le cas échéant de la porter au dessus d’une combinaison de plongée.

Dernier point : quelle que soit la configuration choisie, sur bracelet acier ou sur alligator, la Seacraft 3 aiguilles-date est livrée avec un second bracelet en nylon et le petit outil permettant de passer d’un bracelet à l’autre.

 

Une belle qualité de réalisation

Pour ce qui est de la réalisation de la Seacraft, on notera que la qualité des finitions brossées, satinées et polies du boîtier sont de belle facture.

Celles du cadran, en particulier les inscriptions peintes et les polissages des côtés des index ou des aiguilles, auraient cependant mérité un peu plus d’attention.
Mais rien de rédhibitoire !

L'extension plongée du bracelet acier permet, d'une pression sur le logo de la boucle, d'ajuster au mieux le bracelet à la taille de votre poignet. Simple et efficace !

Quant au fond de boîte, il est gravé.
La gravure représentant un plongeur dans la flore marine est réussie et tout à sa place dans une montre étanche à 800m.

Dernier détail, la couronne est siglée du logo de la marque.

Enfin, pour équiper cette Seacraft, Perrelet nous propose son mouvement P-261 – qui n’est autre qu’un ETA 2892.
Ce mouvement automatique est le haut de gamme de chez ETA.
Il dispose d’une réserve de marche de 40h et bat
à 28.800 alternances par heure.
Solide et fiable, il assurera son office sur une pièce à vocation sportive telle que cette Perrelet Seacraft.

 

Conclusion

Galop d’essai réussi pour Perrelet avec sa Seacraft 3 aiguilles-date !
La marque nous propose en effet une plongeuse à la fois sportive, chic, classique et dotée d’une vraie personnalité.
Sa grande polyvalence et son positionnement tarifaire raisonnable sauront séduire l’amateur à la recherche d’une montre portable 365 jours / an, au bureau comme sous la mer !

 

Les + :

  • une montre polyvalente
  • le design original et à la fois classique de la boîte
  • une très bonne lisibilité

 

Les – :

  • les finitions perfectibles du cadran

 

Informations complémentaires :

  • prix public de la Perrelet Seacraft : sur bracelet alligator = 2.200 euros / sur bracelet
    acier = 2.350 euros (les prix indiqués dans cet Essai sont les prix publics de la montre en France à la date de publication de l’Essai)
  • poignet du rédacteur / testeur = 17,5 cm

 

Derniers articles Perrelet
La note de la rédaction
65 / 100

test Perrelet Régulateur Rétrograde

La note de la rédaction
68 / 100

test Perrelet Grande Phase de Lune centrale

La note de la rédaction
57 / 100

test Perrelet Turbine

La note de la rédaction
65 / 100

test Perrelet Régulateur Rétrograde

La note de la rédaction
68 / 100

test Perrelet Grande Phase de Lune centrale

La note de la rédaction
57 / 100

test Perrelet Turbine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *