Pays :

test Grand Seiko SBGJ237G GMT Hi-Beat 36000 : montre GMT d’exception

La note de la rédaction
81 / 100
Réalisation magnifique, codes couleurs atypiques, fonctionnalité optimisée et redoutable précision : tels sont les ingrédients qui composent cette nouvelle GMT haute fréquence signée Grand Seiko.
L'essentiel

Grand Seiko GMT Hi-Beat 36000 SBGJ237G

Réf.: SBGJ237G
7,000.00 € Prix public conseillé en France au 10 juin 2020
Les +
  • une montre à la personnalité forte et séduisante
  • une conception ultra haut de gamme – pour ne pas dire bluffante compte tenu de son prix
  • le choix de codes couleurs atypiques
  • une fonctionnalité optimale
  • un magnifique cadran
  • une lunette exceptionnelle qui pourrait à elle seule justifier l’acquisition du modèle
  • une polyvalence totale
  • un mouvement robuste, fiable et précis
  • un rapport qualité / prix remarquable
Les -
  • un diamètre imposant qui pourra ne pas convenir à tous les poignets – même si je vous encourage à aller l’essayer pour en être certain !
  • un poids qui, comme pour toute montre habillée d’un bracelet acier, peut ne pas convenir
  • une réserve de marche (55h) un peu courte – j’attends avec impatience la version GMT du Calibre 9SA5 Hi-Beat
Marque Grand Seiko
Modèle
GMT Hi-Beat 36000 SBGJ237G
Référence constructeur
SBGJ237G
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
44,2 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
Non mesuré
Mouvement
Automatique
Calibre
Calibre Grand Seiko Hi-Beat 9S86
Base calibre
Manufacture
Fonctions
Date
GMT
Heure (réglage indépendant)
Minute
Seconde
Verre
Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
55h
Fond transparent
Non
Entre-cornes
20 mm
Longueur corne à corne
55,55 mm
Hauteur boîtier
15,10 mm
Etanchéité
100 m
Bracelet (matière)
Acier
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Acier
Poids total
155 grammes (bracelet réglé pour un poignet de 17,5cm de circonférence)
Prix public conseillé en France au 10 juin 2020
7,000.00 €
Confort / Agrément (/15) 14
Mouvement (/20) 15
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 3.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 3
Capacité de la réserve de marche (/2) 1.5
Complications (/5) 2
Finitions (/20) 16
Finitions cadran (/6) 6
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1
Fonctionnalité (/20) 17
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 4
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 4
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Lors de votre prochain voyage !
L'avis des internautes
96%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Grand Seiko : un 60ème anniversaire célébré avec maestria

Les amateurs de belle horlogerie les ont attendu avec impatience pendant plusieurs semaines pour ne pas dire plusieurs mois.

Je parle bien entendu d’une part de l’ouverture du flagship Grand Seiko place Vendôme (coordonnées complètes en fin d’article) retardée pour cause de Covid-19 mais qui est intervenue le 5 juin dernier et, l’un étant lié à l’autre, de la présentation des nouveautés 2020 de la manufacture nippone.

Parce que vous le savez probablement : Grand Seiko fête en 2020 ses 60 ans et nous réserve à ce titre un cru pour le moins enthousiasmant.

 

Grand Seiko SBGJ237G GMT cadran bleu

Vous avez déjà découvert sur The Watch Observer certaines des nouveautés Grand Seiko.

Je pense notamment aux magnifiques et classiques GS SBGW257, 258 et 259 rendant hommage à la première montre Grand Seiko.

Je pense également, dans le registre de la montre de plongée professionnelle, à la très impressionnante Grand Seiko SLGA001 Professional Diver’s.

Côté mécanique, je pense aux deux nouveaux mouvements d’exception lancés pour célébrer ce jubilé : le Calibre 9SA5 Hi-Beat 36000 80 Heures d’un côté et le Calibre Spring Drive 5 Days 9RA5 d’autre part.

Je vous propose aujourd’hui de découvrir en exclusivité un modèle dont personne (ou presque) n’a encore parlé : la Grand Seiko Hi-Beat 36000 GMT SBGJ237.

Vous avez peut-être vu passer ces derniers jours la SBGJ239 qui se caractérise notamment par ses tonalités vertes et dont vous trouverez dans mon diaporama quelques photos.

Voici donc la SBGJ237 qui joue quant à elle sur la couleur bleue.

Grand Seiko nous entraine dans le registre de la montre sport-chic taillée pour sillonner les continents, cette nouvelle Grand Seiko Hi-Beat 36000 permettant l’affichage de trois fuseaux horaires différents grâce à une aiguille GMT blanche à laquelle s’ajoute une lunette tournante graduée sur 24 heures.

Livrée sur une boîte acier admirablement ouvragée avec couronne de remontoir à 4h, la Grand Seiko SBGJ237 affiche une forte présence au poignet avec un diamètre de 44,2mm.

3 fuseaux horaires pour la Grand Seiko SBGJ237G GMT

Mais même s’il peut impressionner sur le papier, je vous invite à ne pas vous arrêter à ce diamètre et à aller essayer la pièce en boutique – une bonne excuse pour aller par la même occasion découvrir Grand Seiko Vendôme.

Pourquoi ?
Parce que cette Hi-Beat 36000 SBGJ237, d’un confort irréprochable au porter malgré un poids conséquent de 155 grammes (comme toutes les montres acier sur acier), est une pièce absolument remarquable dont la forte personnalité découle avant tout de ses tonalités et de sa réalisation.

Grand Seiko fait ainsi le choix côté cadran d’un bleu marine intense que vient rehausser un traitement soleillé.

La profondeur de ce bleu est telle qu’elle vous paraitra, dans certaines conditions de lumière, noire.

Comme toujours chez Grand Seiko, ce cadran est ponctué d’index en appliques facettés et rythmé d’aiguilles également facettées dont la somptueuse réalisation mérite l’observation à la loupe – faites-le au moins une fois dans votre vie : vous n’en sortirez pas indemnes !
Ce faisant, vous réaliserez que vous êtes dans le monde de la Haute Horlogerie malgré les prix pratiqués par la maison nippone et regarderez sans doute certaines grandes maisons avec un regard… nouveau.

Grand Seiko SBGJ237 : une conception remarquable

A ce magnifique cadran répond une lunette tournante qui mérite amplement que je m’y arrête et ce, pour quatre raisons.

Celle-ci adopte tout d’abord un duo de couleurs bleu / blanc rare voire inédit – d’autant que ce bleu passe d’un noir sombre à un bleu électrique réjouissant en fonction de la luminosité ambiante.

Montre japonaise - Grand Seiko SBGJ237G GMT Hi-Beat

La lunette de cette Grand Seiko GMT SBGJ237 est d’autre part protégée par un disque saphir qui permet de très beaux jeux de transparence et de profondeur – et qui accessoirement évoque les lunettes bakélite des montres anciennes.

Vous remarquerez également que la frontière entre le bleu et le blanc de la lunette ne se fait pas comme d’habitude, à savoir pile entre 18h et 6h, la jonction des couleurs intervenant dans la grande majorité des cas directement sur lesdits marquages.
En effet Grand Seiko a choisi de réduire de 30 minutes de part et d’autre la zone diurne afin d’éviter que cette frontière chromatique, habituellement positionnée sur les chiffres eux-mêmes, n’entrave la lecture de la lunette.

Honnêtement, je ne suis pas intimement convaincu du confort de lecture apporté par cette originalité.
Ce qui est en revanche certain, c’est qu’elle contribue à la forte personnalité de cette luxueuse montre automatique.

Dans cette même optique d’optimisation de la lisibilité instinctive (et là, je suis 100% convaincu !), Grand Seiko appose en périphérie de cadran un rehaut interne portant les graduations impaires (de 1 à 23) qui viennent intelligemment compléter celles de la lunette tournante (de 2 à 22).

Dernier point concernant cette lunette et pas des moindres : elle offre une luminescence nocturne inédite, Grand Seiko ayant généreusement enduit de LumiBrite index, aiguilles mais également toute la partie diurne de la lunette et les graduations.

De nuit, le résultat est tout-à-fait spectaculaire !

Luminescence nocturne - Grand-Seiko-SBGJ237G

Côté moteur enfin, la manufacture Grand Seiko équipe cette SBGJ237 de son calibre Hi-Beat 9S86.

Remplaçant le 9S85, il s’agit d’un mouvement à remontage automatique battant à la haute fréquence de 36.000 alternances par heure et offrant une réserve de marche de 55 heures.
Légèrement supérieure aux standards actuels (42h en moyenne), elle demeure un peu en-deçà de la tendance qui tire vers les 70 heures.

Rien de rédhibitoire mais je regrette l’absence d’une version GMT du tout nouveau et innovant Calibre 9SA5 Hi-Beat et ses… 80 heures de réserve de marche !

Le calibre manufacture 9S86 qu’embarque la SBGJ237 mérite néanmoins votre attention pour deux raisons.

Côté précision, il fait partie du trio de tête aux côtés de Rolex et Omega avec une marge de tolérance comprise entre -3 et +5 secondes par jour.
Dit autrement, ce calibre Grand Seiko offre une redoutable précision.

S’y ajoute un agrément de manipulation fort utile à ceux qui sillonnent les continents : l’aiguilles des heures dispose en effet d’un réglage indépendant, sa mise à l’heure lors d’un changement de fuseau ne stoppant pas la course des autres aiguilles afin de préserver la précision de la montre.

Grand Seiko SBGJ237G GMT Hi-Beat
Ce qu’il faut retenir…

Je vous propose de le découvrir tout d’abord dans cette petite vidéo réalisée spécialement pour vous (et pour ceux qui ne parviennent pas à la visualiser, rendez-vous sur notre chaîne YouTube) :

Après des montres élégantes urbaines, une montre de plongée et des montres sport-chic embarquant pour certaines d’entre elles un nouveau calibre, Grand Seiko nous livre en cette année de son 60ème anniversaire une montre de voyageur qui met en exergue certains de ses talents.

 

Photo au porter - Grand Seiko SBGJ237G GMT Hi-Beat

Ainsi, cette Hi-Beat GMT SBGJ237 bénéficie tout d’abord d’une remarquable qualité de réalisation, qu’il s’agisse de sa boîte ou de son cadran – un travail, je me répète, digne des maisons de Haute Horlogerie pratiquant des prix au minimum deux fois supérieurs à ceux affichés par GS.

La manufacture nippone n’hésite d’autre part pas à faire preuve d’audace en sortant des sentiers battus et codes couleurs classiques de l’horlogerie.
Ainsi, elle opte pour un inédit et séduisant duo de teintes bleu marine / blanc qui vient parer à la fois son cadran et sa lunette, conférant au modèle une personnalité véritablement à part dans l’offre actuelle en général et dans l’offre de montres GMT en particulier.

S’y ajoutent côté lunette quelques spécificités atypiques – insert en saphir, segmentation des zones diurne et nocturne et luminescence redoutable – qui font de cette Grand Seiko Hi-Beat 36000 GMT SBGJ237 une pièce d’exception.

Je vous invite une nouvelle fois à aller la passer au poignet et la scruter sous tous les angles au flagship Vendôme dès que vous en aurez l’occasion : cette référence en vaut très largement le détour.

D’autant qu’avec un tarif de 7.000 €, elle bénéficie d’un rapport qualité / prix tout à fait remarquable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 Commentaire
Louis : Absolument magnifique !
Les derniers articles