Pays :

test Zenith Retrotimer

La note de la rédaction
73.5 / 100
Célèbre pour être la pionnière du calibre automatique à haute fréquence, la manufacture Zenith nous propose une originale déclinaison de son mouvement El Primero. J'ai testé pour vous la Retrotimer.
L'essentiel

Zenith Retrotimer

Réf.: 75.2030.4055/21.R580
5,200.00 € Prix public conseillé en France au 25 août 2011
Marque Zenith
Modèle
Retrotimer
Référence constructeur
75.2030.4055/21.R580
Boîtier (matière)
Acier traité PVD noir
Diamètre boîtier (hors couronne)
42,24 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
45,93 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
El Primero 4055B : 281
Base calibre
El Primero
Fonctions
Chronographe flyback monopoussoir
Date
Heure
Minute
Seconde
Verre
Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
50h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
20,88 mm
Longueur corne à corne
50,71 mm
Hauteur boîtier
13,04 mm
Etanchéité
100 m
Bracelet (matière)
Caoutchouc
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Acier traité PVD noir
Poids total
120 grammes
Prix public conseillé en France au 25 août 2011
5,200.00 €
Confort / Agrément (/15) 13
Mouvement (/20) 11.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 3.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4.5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3)
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 2.5
Finitions (/20) 15
Finitions cadran (/6) 5
Finitions boîtier (/6) 4
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
Fonctionnalité (/20) 16
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 3
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 4
Série limitée (/3)
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2)
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1)
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 14
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? En treillis ou en uniforme d'apparat !
L'avis des internautes
81%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Avant-propos

Peut-on encore être surpris par un mouvement El Primero, la maison Zenith ayant, il est vrai, multiplié au cours des années les différentes versions de son calibre phare ?

La réponse est oui !
Avec cette Retrotimer, Zenith nous propose en effet un modèle original : un chronographe flyback monopoussoir à fonctionnement permanent.
Mais que se cache-t-il derrière cette appellation barbare ?

Côté mouvement : Calibre El Primero 4055B

En réalité, c’est plutôt « simple ».

Vous prenez un mouvement El Primero standard.
Vous l’allégez de sa fonction start/stop et de sa remise à zéro.
Et vous obtenez le nouveau El Primero 4055B !

Avec cette Retrotimer, Zenith nous propose un modèle original : un chronographe flyback monopoussoir à fonctionnement permanent.

En pratique, cela signifie que l’aiguille des secondes du chronographe tourne en permanence, à la manière d’une trotteuse, tout en comptant le temps sur 30 minutes dans un sous-cadran situé à 3 heures.

Ensuite, une simple pression sur le poussoir remettra l’aiguille des secondes et celle du sous-compteur à zéro et démarrera instantanément un nouveau chronométrage.

Voilà en tout cas un chronographe qui répond de facto à tous ceux qui craignent de laisser la fonction chronographe de leur montre en route en permanence : si Zenith propose une montre dont le chrono ne s’arrête jamais, c’est bien qu’il n’y a aucune crainte à avoir pour le mécanisme !

 

Zenith Retrotimer : une montre polyvalente

Le design et la finition de cette Zenith ne sont pas en reste.

Dans cette version PVD noir mat, cette Retrotimer affiche un look résolument sportif, voire militaire, tout en bénéficiant d’une finition très soignée.

Le cadran noir façon fibre de carbone lui donne même un petit côté furtif, que vient compléter le bracelet en caoutchouc noir très (trop ?) sobre.

Attention d’ailleurs lors du réglage de votre bracelet : comme souvent sur les montres équipées d’un bracelet caoutchouc muni d’une boucle déployante, il vous faudra couper le bracelet afin de l’ajuster à votre taille. Alors pensez à le faire « progressivement » ou à sous-traiter l’opération à votre détaillant !

Ce bracelet est fermé par une boucle déployante elle aussi traitée PVD noir.
Elle est équipée d’un système de fermeture original, avec des poussoirs qu’il faut pousser vers l’avant – et non pas sur lesquels il convient de presser comme c’est généralement le cas.
Très sécurisant – mais pas forcément très intuitif, ce système est quasiment impossible à ouvrir par inadvertance.

Son étanchéité à 100 mètres vous permettra par ailleurs de l’utiliser sans crainte en environnements aquatiques.

 

Peut-on encore être surpris par un mouvement El Primero ? Au vu de cette Retrotimer, la réponse est oui !

Une belle qualité de finition

Pourtant, cette Zenith est loin de jouer dans la catégorie toolwatch de commando.

En effet, nombre de détails lui confèrent une élégance indiscutable et font de la Retrotimer une montre que vous pourrez porter en toutes circonstances, en costume/cravate aussi bien qu’en jeans/baskets !

Ses dimensions tout d’abord : les raisonnables 42mm de diamètre sont affinés par une faible épaisseur de boîte (13mm), ce qui est relativement inhabituel pour un chronographe automatique.

Cette impression est renforcée par une lunette fine, un rehaut très faible, un verre très près du cadran et un double anti-reflet donnant parfois l’impression qu’on peut toucher les aiguilles.

Les aiguilles apportent d’ailleurs une touche d’élégance supplémentaire à cette Zenith : fines, longues, facettées, elles sont tout à la fois simples et travaillées, parfaitement finies.

Les index sont du même acabit et offrent une finition exemplaire.

Au quotidien, vous apprécierez l’excellente lisibilité de la Retrotimer, de jour comme de nuit.
Vous en apprécierez également le confort au porté : ses dimensions et son poids (120 grammes) contenus sont autant d’atouts qui vous permettront de l’oublier sitôt passée au poignet.

 

Conclusion

Zenith nous propose avec sa Retrotimer une montre à la fois simple, lisible, fonctionnelle, élégante et confortable.
Sans doute la première toolwatch d’officier, portable aussi bien en treillis qu’en uniforme d’apparat!

 

Les + :

  • son confort
  • sa polyvalence
  • la qualité des finitions
  • un calibre de manufacture

 

Les – :

  • son bracelet caoutchouc, peut-être un peu trop simple
  • le système d’ouverture de la boucle déployante, certes sécurisant mais pas très intuitif

 

Informations complémentaires :

  • le prix affiché dans « Données constructeur » est le prix public de la montre en France à la date de publication de l’Essai
  • poignet du rédacteur / testeur = 17,5 cm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *