Pays :

test IWC Portugaise Yacht Club

La note de la rédaction
73 / 100
Emblématique d'IWC avec ses modèles sobres et raffinés, la gamme Portugaise s'est enrichie en 2010 d'une déclinaison « Yacht Club ». Revue de détails.
L'essentiel

IWC Portugaise Yacht Club

Réf.: IW390204
9,800.00 € Prix public conseillé en France au 28 mai 2010
Marque IWC
Modèle
Portugaise Yacht Club
Référence constructeur
IW390204
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
45,4 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
48 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
IWC 89360
Base calibre
IWC 89360
Fonctions
Chronographe
Date
Flyback
Heure
Minute
Seconde
Verre
Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
68 h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
22 mm
Longueur corne à corne
52 mm
Hauteur boîtier
14,5 mm
Etanchéité
60 m
Bracelet (matière)
Caoutchouc
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Acier
Poids total
134 grammes
Prix public conseillé en France au 28 mai 2010
9,800.00 €
Confort / Agrément (/15) 13.5
Mouvement (/20) 13
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 4
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1.5
Complications (/5) 2.5
Finitions (/20) 17
Finitions cadran (/6) 5
Finitions boîtier (/6) 6
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
Fonctionnalité (/20) 12.5
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 2
Etanchéité (/3) 0.5
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 2
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 3
Bonus (/10) 3
Série limitée (/3)
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2)
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2)
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 14
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour la régate du WE à la barre d'un beau voilier. Et pour prendre un verre à la Marina une fois à terre.
L'avis des internautes
78%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Un look sportif mais raffiné

Premier constat : en passant de 40,9 mm à 45,4 mm pour 14,5 mm d’épaisseur, les Yacht Club ont pris un sérieux embonpoint.
Oublié les chronographes timides, ces Portugaises sont faites pour être remarquées !

L’épais bracelet caoutchouc et le nouveau protège couronne renforcent le côté « sport » de la belle.
Certains y verront une concession à la mode des montres bodybuildées.
Mais la Yacht Club reste harmonieuse. Elle a pris du muscle sans s’hypertrophier.

Portugaise Yacht Club : une finition de qualité

La finition polie / brossée du boîtier est excellente.

Le cadran conserve l’ADN des Portugaises classiques mais a été égayé par quelques touches de couleur assez plaisantes et des aiguilles luminescentes.

L’univers nautique est subtilement suggéré par les index du compteur de chronographe qui évoquent une barre de gouvernail.
On peut juste se demander pourquoi les designers ont cru utile d’en remettre une couche en écrivant « Yacht Club » dans celui des secondes…

Côté mouvement

Ces nouveautés sont assez plaisantes, mais le plus beau reste à venir !
Le nouveau calibre de manufacture 89360 est à lui seul une raison suffisante pour craquer sur cette montre…

Il reprend les éléments « phares » des calibres IWC (système de remontage Pellaton, système antichoc, roue à colonne visible) et y associe une architecture originale.
Le chronographe « Flyback » (on peut le remettre à zéro et le faire redémarrer avec une seule pression du poussoir) comptabilise les heures / minutes grâce à deux aiguilles concentriques afin de conserver la disposition « traditionnelle » à deux compteurs des Portugaises.

De grand diamètre et assez épais, ce mouvement est très agréable à regarder avec ses ponts bien ajourés : on a l’impression de plonger directement au coeur du mécanisme.
La décoration est très plaisante même si la finition reste un peu « industrielle » (en raison de l’absence d’anglage notamment).

Conclusion

Plus qu’une simple déclinaison des Portugaises classiques, la Yacht Club est un nouveau modèle à part entière.
Avec son mouvement manufacture de haut vol et son look dynamisé, elle a tout pour plaire à ceux qui trouvaient sa grande soeur un peu trop sage.

A près de 10.000 €, le ticket d’entrée est élevé mais les prestations horlogères sont vraiment au rendez-vous.
Dans cette gamme de prix, nombre de concurrents se contentent de calibres « manufacture » beaucoup moins élaborés, voire de calibres ETA plus ou moins optimisés !

 

Les + : 

  • mouvement de manufacture beau et bien pensé
  • look sportif et raffiné
  • bon rapport qualité / prix

 

Les – : 

  • la finition du mouvement qui manque d’anglage
  • une étanchéité un peu légère
  • la mention « Yacht Club » était-elle indispensable ?

 

Informations complémentaires : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *