Pays :

test IWC Portugaise Chronographe 150 Years réf. 3716 (SIHH 2018)

La note de la rédaction
78 / 100
Si IWC a dévoilé pour ses 150 ans un millésime admirable qui fera date dans l'histoire de la manufacture, les deux nouvelles Portugaise 150 ans constituent l'un de nos gros coups de cœur de l'année.
L'essentiel

IWC Portugieser Chronographe 150 Years

Réf.: IW371601 (cadran bleu) / IW371602 (cadran blanc)
7,900.00 € Prix public conseillé en France au 20 septembre 2018
Les +
  • une nouvelle déclinaison très réussie d’un chronographe mythique
  • un design intemporel
  • une élégance sport chic
  • un sublime cadran
  • une lisibilité diurne irréprochable
  • un mouvement manufacture permettant pour la première fois la présence d’un fond muni d’une glace saphir sur une Portugaise Chronographe
  • un positionnement prix particulièrement alléchant
Les -
  • une étanchéité limitée à 30m
  • un modèle proposé en édition limitée
Marque IWC
Modèle
Portugieser Chronographe 150 Years
Référence constructeur
IW371601 (cadran bleu) / IW371602 (cadran blanc)
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
41 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
44 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
Calibre IWC 69355
Base calibre
Calibre IWC 69000 (Manufacture)
Fonctions
Seconde
Minute
Heure
Chronographe
Verre
Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
46h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
20 mm
Longueur corne à corne
47,80 mm
Hauteur boîtier
13 mm
Etanchéité
30 m
Bracelet (matière)
Alligator
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Acier
Poids total
90 grammes
Prix public conseillé en France au 20 septembre 2018
7,900.00 €
Confort / Agrément (/15) 15
Mouvement (/20) 12
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 4
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 1
Finitions (/20) 19
Finitions cadran (/6) 6
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
Fonctionnalité (/20) 12
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 0
Etanchéité (/3) 0
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 5
Série limitée (/3) 1
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Lors d'un week-end en décapotable à Lisbonne !
L'avis des internautes
93%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

IWC Portugaise Chronographe : le mythe continue

Si les anniversaires emblématiques méritent sans nul doute d’être célébrés, les modèles de montres lancés pour ces occasions ne sont pas toujours à la hauteur des attentes et peuvent même dans certains cas s’avérer décevants.
Ce n’est assurément pas le cas de ce millésime 2018 proposé par IWC à l’occasion de ses 150 ans, la manufacture de Schaffhausen nous ayant livré un SIHH 2018 absolument éblouissant – profitez-en pour explorer la collection Jubilée 150 ans d’IWC.

A l'occasion de ses 150 ans, IWC nous livre un SIHH 2018 absolument éblouissant, proposant dans chacune de ses collections des séries limitées toutes plus belles les unes que les autres. L'IWC Portugieser Chronographe 150 ans mérite cependant plus particulièrement le détour...

Mais si chacune des nouveautés célébrant ce siècle et demi de savoir-faire au service de la belle horlogerie mérite le détour, il est une référence qui mérite plus que les autres votre attention.

D’abord parce qu’elle est une nouvelle déclinaison particulièrement réussie de la mythique Portugaise Chronographe.

Mais également parce que son prix public, 7.900 €, la rend accessible au plus grand nombre – en comparaison avec d’autres éditions 150 ans dévoilées par la maison cette année à l’instar de la très belle IWC Hommage à Pallweber par exemple dont le prix justifié est cependant nettement plus élevé.

Véritable pilier du catalogue de la marque du Groupe Richemont, la Portugaise (ou Portugieser puisque tel est désormais son nom) revient ainsi en une version chronographe portant référence 3716 qu’IWC décline en trois séries limitées éditées à 2.000 exemplaires pour les versions acier (celles que nous avons testées) et à 250 pièces pour la version or rouge.

Ces Portugaise 150 ans demeurent bien entendu fidèle à l'ADN de cette prestigieuse lignée. Vous y retrouverez ainsi ces caractéristiques que vous aimez et qui en ont fait le succès : dimensions contemporaines, fine et délicate lunette, grande ouverture sur un cadran deux compteurs et élégance sport chic intemporelle.

Ces Portugaise demeurent bien entendu fidèle à l’ADN de cette prestigieuse lignée.
Vous y retrouverez notamment un boîtier rond aux dimensions contemporaines (41mm Ø), une fine et élégante lunette permettant une belle ouverture sur un cadran cerclé d’un rehaut incliné et ponctué, à 12h et à 6h, de sous compteurs – un totalisateur de chrono 30 minutes à 12h et une petite seconde à 6h.
Bref, rien de nouveau de ce côté-là, ces versions 150 ans affichant l’élégance sportive intemporelle qui ont fait le succès de la gamme.

Les deux gros atouts qui rendent ces Portugieser Chronographe 150 ans irrésistibles sont à rechercher côté visage d’une part et côté mécanique de l’autre.

En effet, à l’instar de l’ensemble des références issues de la collection Jubilée, ces séries limitées se caractérisent par leur cadran qu’IWC nous livre en une version laquée délinée en deux coloris : blanc ou bleu.

Ces deux couleurs, grands classiques de la ligne Portugaise que l’on retrouve notamment sur les références 3714, prennent ici pourtant une autre dimension.

 

IWC Portugaise Chronographe 150 Years : coup de cœur TWO

Evocateurs notamment des cadrans en émail en général et de ceux des anciennes montres de poche Pallweber en particulier, ces cadrans sont en effet recouverts de plusieurs couches de laque pour être ensuite polis et brossés.

Il en résulte une couleur exceptionnelle d’une grande pureté – blanc immaculé ou bleu profond – à laquelle s’ajoute un côté glossy qui apporte une touche d’exclusivité au modèle.

A l'instar de l'ensemble des références issues de la collection Jubilée, ces deux séries limitées de la Portugieser Chronographe 150 ans se caractérisent par leur somptueux cadran qu'IWC nous livre en une version laquée délinée en deux coloris (blanc ou bleu).

IWC peaufine le visage de ces Portugaise en jouant sur les détails de ces cadrans.

La version cadran blanc, animée d’un aiguillage bleui, affiche des index chiffres et autres marquages d’un noir intense.
La Portugaise cadran bleu quant à elle se caractérise par des aiguilles rhodium poli mais des index chiffres et des points marquants la minuterie d’un blanc éclatant.

Le résultat, quelle que soit la version acier que vous retiendrez, est absolument somptueux, associant à l’élégance caractéristique de la Portugaise Chronographe et à sa fonctionnalité une petite touche luxueuse mais néanmoins discrète.

L’autre atout majeur dont dispose cette IWC 150 ans est à rechercher côté mécanique.

Et vous le constaterez tout simplement en retournant cette élégante montre automatique, la Portugaise Chronographe 3716 étant la première de la gamme à disposer d’un fond équipé d’une glace saphir.

Et pour cause !
Jusqu’à présent motorisée par le calibre 79350, un mouvement chronographe basé sur le célèbre Valjoux 7750, la Portugaise chrono était fermée d’un fond plein.

IWC upgrade considérablement son modèle en parant cette série anniversaire non seulement d'un magnifique cadran laqué mais également en la motorisant d'un mouvement in-house robuste et performant, le tout en appliquant une augmentation tarifaire plus que raisonnable et parfaitement justifiée eu égard à la prestation délivrée.

Embarquant désormais le calibre de manufacture 69355, la marque choisit d’en dévoiler les rouages.

Offrant une réserve de marche très légèrement supérieure à celle du 79350 (46h versus 44h), le 69355 dispose surtout d’une roue à colonnes permettant un contrôle des fonctions Start et Stop du chrono et d’un système de remontage automatique intégré.

Esthétiquement, vous en apprécierez l’architecture ouverte permettant une agréable vue sur ses différents composants parmi lesquels une masse oscillante ajourée décorée du médaillon célébrant les 150 ans d’IWC.

La dernière bonne nouvelle réservée par cette Portugaise Chronographe 150 ans réf. 3716 réside dans son prix.

En effet, malgré une nette montée en gamme (mouvement manufacture et cadran laqué) en comparaison avec les références 3714, ces deux versions Jubilée n’affichent un prix que 300 € plus élevé que les versions classiques…

 

Pour conclure…

IWC nous livre avec ces nouvelles Portugaise Chronographe 150 ans réf. 3716 un véritable coup de cœur de la rédaction.

De cette montre déjà bien née et particulièrement appréciée aussi bien des amateurs que des novices, IWC a l’intelligence de préserver l’ADN : dimensions très sensiblement identiques, élégance, polyvalence, fonctionnalité et intemporalité.

Mais la manufacture de Schaffhausen upgrade considérablement son modèle en le parant d’un magnifique cadran laqué et en le motorisant d’un mouvement in-house robuste et performant.
Le tout en appliquant une augmentation tarifaire plus que raisonnable et parfaitement justifiée eu égard à la prestation délivrée.

Que demander d’autre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *