Pays :

test IWC Portugaise Automatique 7 Jours de Réserve de Marche

La note de la rédaction
79.5 / 100
A l'approche du SIHH 2019 qu'IWC devrait vraisemblablement consacrer à sa gamme de montres d'aviateurs, retour sur un grand classique de la manufacture : la Portugaise 7 Jours de réserve de marche.
L'essentiel

IWC Portugieser Automatic

Réf.: IW500712
12,700.00 € Prix public conseillé en France au 13 novembre 2018
Les +
  • une élégante montre à la fois intemporelle et moderne
  • une admirable qualité d’exécution et de finition
  • un somptueux cadran
  • un mouvement de manufacture performant et moderne
  • une réserve de marche de 7 jours
  • une montre que vous pourrez porter quelle que soit votre tenue
Les -
  • un diamètre important pour une montre classique mais qui demeure très agréable au quotidien
  • pour certains : un cadran qui manque de couleur – mais d’autres déclinaisons existent
  • une étanchéité limitée à 30m
  • une note un peu salée pour une 3 aiguilles / date mais sa finition, son cadran et son exceptionnel mouvement la placent au-dessus du lot
Marque IWC
Modèle
Portugieser Automatic
Référence constructeur
IW500712
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
42,3 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
45,63 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
Calibre IWC 52010
Base calibre
Cal. 50000 (Manufacture)
Fonctions
Date
Heure
Indicateur de réserve de marche
Minute
Seconde
Verre
Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
168h / 7 jours
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
22 mm
Longueur corne à corne
48,80 mm
Hauteur boîtier
14,03 mm
Etanchéité
30 m
Bracelet (matière)
Alligator
Boucle (type)
Ardillon
Boucle (matière)
Acier
Poids total
100 grammes
Prix public conseillé en France au 13 novembre 2018
12,700.00 €
Confort / Agrément (/15) 15
Mouvement (/20) 16
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 4
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 2
Capacité de la réserve de marche (/2) 2
Complications (/5) 3
Finitions (/20) 18.5
Finitions cadran (/6) 5.5
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
Fonctionnalité (/20) 12
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 0
Etanchéité (/3) 0
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 4
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 14
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour séduire la Femme de vos rêves !
L'avis des internautes
95%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

IWC Portugieser Automatic : une élégance intemporelle

En cette année de Jubilée pour IWC qui fête en 2018 ses 150 ans au service de la belle horlogerie, il convient de reconnaître que la Portugaise – à désormais appeler Portugieser – figure plus que jamais au rang des montres mythiques au même titre que l’Omega Speedmaster, la Jaeger-LeCoultre Reverso ou la Rolex Submariner – explorez le catalogue Rolex – pour ne citer qu’elles.

En cette année de Jubilée pour IWC qui fête en 2018 ses 150 ans au service de la belle horlogerie, il convient de reconnaître que la Portugaise figure plus que jamais au rang des montres mythiques, cette Portugieser Automatic 5007 en étant peut-être le porte-étendard.

La manufacture de Schaffhausen nous en a livré à l’occasion du dernier Salon International de la Haute Horlogerie une magnifique illustration avec la Portugieser Chronograph 150 Years.

A quelques semaines de l’ouverture des portes du SIHH 2019 et en cette période de fin d’année, il est pourtant essentiel de ne pas oublier l’une des plus emblématiques références de cette gamme : la Portugieser Automatic réf. 5007 venue remplacer au catalogue IWC la 5001.
Une montre que vous pouvez d’ailleurs acquérir directement en ligne sur l’e-shop IWC récemment ouvert.

Pourquoi emblématique ?

Parce que ce modèle fait siennes les caractéristiques identitaires de cette famille bien née qui voit le jour dans les années 1930 à la demande de riches marchands portugais.

Ainsi, à l’instar des premiers modèles qui étaient équipés de mouvements de montres de poche, cette Portugieser Automatic réf. 5007 affiche un boîtier dont le diamètre est légèrement supérieur à ce que l’on est en droit d’attendre d’une montre classique masculine.

Vous apprécierez la qualité de travail et de finition de cette boîte acier alternant les surfaces poli-miroir et les sections satinées. Un régal absolu pour l'œil, qu'il soit exercé ou néophyte.

Une impression renforcée par sa fine lunette qui propose une très large ouverture sur le cadran.

Mais convenons-en : ses 42,3mm de diamètre lui conviennent à merveille et n’entravent en aucune manière la confort de porter qui s’avère même en l’occurrence tout à fait irréprochable.

Vous apprécierez au passage la qualité de travail et de finition de cette boîte acier alternant les surfaces poli-miroir et les sections satinées.
Un régal absolu pour l’œil, qu’il soit exercé ou néophyte. Et une caractéristique des productions IWC dans leur ensemble.

Et si la Portugieser Automatic réf. 5007 est équipée d’une fine lunette, c’est pour que vous puissiez pleinement profiter de l’un de ses atouts phare : son superbe cadran.

 

D’impressionnantes performances servies par une somptueuse exécution

D’un parfait équilibre, il est proposé sur le modèle que nous avons sélectionné en une version opalin argenté qui associe fonctionnalité (sa surface absorbe parfaitement la lumière) et élégance.

Cette montre IWC associe une incroyable élégance à une sobriété exemplaire. Son sublime cadran pour ainsi dire monochrome vous permettra par ailleurs de la porter en toutes circonstances et quelles que soient les coloris de vos tenues.

Cette dernière est renforcée par la grande sobriété des tonalités retenues : index chiffres, plots des heures et aiguillage rhodiés et chemins de fer (des minutes, des jours de la réserve de marche et des secondes), date et marquages noirs.

IWC ne s’autorise qu’une petite touche de couleur en emplissant la zone 1 jour de l’indicateur de réserve de marche de rouge, histoire de vous indiquer qu’il est grand temps de procéder au remontage de votre montre automatique.

La manufacture y ajoute enfin une finition azurée pour les deux compteurs à 3 et 9h qui vient apporter une discrète touche d’éclat à son visage.

Résultat ?

Le cadran de cette Portugieser Automatic réf. 5007 est une pure merveille qui parvient à associer élégance, fonctionnalité, intemporalité et en même temps modernité.
Un modèle du genre et un ravissement permanent pour son propriétaire.

Cette petite zone rouge du cadran répond par ailleurs au second atout majeur de cette montre IWC : le mouvement qu’elle embarque.

Motorisée par le calibre 52010 venu remplacer à partir de 2015 le 51011 des Portugieser Automatic de la génération précédente, ce mouvement manufacturé chez IWC développe une très impressionnante réserve de marche de 7 jours, comme son aîné.

Motorisée par le calibre 52010 venu remplacer le 51011 des Portugieser Automatic de la génération précédente, ce mouvement manufacturé chez IWC développe une très impressionnante réserve de marche de 7 jours, comme son aîné.

Il s’en distingue en revanche par une fréquence plus élevée (28.800 alternances par heure vs 21.600 a/h pour le 51011) et par quelques améliorations techniques et esthétiques destinées en améliorer sa fiabilité, sa durée de vie et sa précision.

Il s’agit en l’occurrence de l’usage de la céramique pour les cliquets de remontage (il s’agit d’un remontage Pellaton) et la roue automatique,de la présence de deux petits barillets au lieu d’un barillet unique beaucoup plus volumineux, permettant un meilleur couple tout au long des 7 jours de réserve de marche ou encore d’un travail de squelettage des ponts pour offrir à l’observateur une vue optimisée sur les composants du calibre 52010.

En d’autres termes, IWC motorise la Portugieser Automatic réf. 5007 d’une vraie bête de compétition, l’ensemble des optimisations apportées permettant par ailleurs à la boîte d’afficher une épaisseur très légèrement revue à la baisse par rapport à celle de son aînée.

 

Pour conclure…

Si cette nouvelle génération de Portugieser Automatic n’apporte esthétiquement rien par rapport à la génération précédente, c’est parce que… il paraît difficile – pour ne pas dire risqué et même ridicule – de chercher à améliorer un design aussi abouti et séduisant.

Cette montre IWC associe en effet une incroyable élégance à une sobriété exemplaire.

Son sublime cadran pour ainsi dire monochrome vous permettra par ailleurs de la porter en toutes circonstances et quelles que soient les coloris de vos tenues.

Motorisée en revanche par un nouveau calibre ultra performant, l’IWC Portugieser Automatic 5007 est un véritable must-have indispensable à toute collection digne de ce nom.

Et si vous vous en offriez une pour Noël ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *