Pays :

test Oris Aquis Date Calibre 400 : l’aube d’une nouvelle ère

La note de la rédaction
78 / 100
Oris vient d’ouvrir un nouveau chapitre à sa longue et belle histoire en dévoilant son propre mouvement automatique trois aiguilles - date. Un lancement accompagné d’une nouvelle montre de plongée.
L'essentiel

Oris Aquis Date Calibre 400

Réf.: 01 400 7763 4135-07 8 24 09PEB
3,000.00 € Prix public conseillé en France au 11 novembre 2020
Les +
  • un rapport qualité / prix exceptionnel
  • un calibre de manufacture précis, résistant, performant et fiable
  • un très beau classique du catalogue Oris upgradé
  • une montre de plongée d’une grande fonctionnalité
  • une polyvalence à toute épreuve
  • un très bon confort de porter
Les -
  • une extension de plongée pour le bracelet trop courte pour permettre le port au-dessus des manches d’une combinaison de plongée
  • un prix parfaitement justifié mais qui pourra dans un premier temps surprendre les fans de la marque
Marque Oris
Modèle
Oris Aquis Date Calibre 400
Référence constructeur
01 400 7763 4135-07 8 24 09PEB
Boîtier (matière)
Acier / Lunette céramique
Diamètre boîtier (hors couronne)
43,5 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
47,45 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
Oris Calibre 400
Base calibre
Manufacture
Fonctions
Heure ; minute ; seconde ; date
Verre
Saphir bombé antireflets 1 face
Capacité de la réserve de marche
120h / 5 jours
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
24 mm
Longueur corne à corne
49,65 mm
Hauteur boîtier
13,12 mm
Etanchéité
300 m
Bracelet (matière)
Acier
Boucle (type)
Boucle déployante avec extension plongée
Boucle (matière)
Acier
Poids total
155 grammes (bracelet réglé pourun poignet de 17,5cm de circonférence)
Prix public conseillé en France au 11 novembre 2020
3,000.00 €
Confort / Agrément (/15) 14
Mouvement (/20) 13.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 3
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 3
Capacité de la réserve de marche (/2) 2
Complications (/5) 0.5
Finitions (/20) 14.5
Finitions cadran (/6) 4.5
Finitions boîtier (/6) 4.5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1.5
Fonctionnalité (/20) 16
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 2
Etanchéité (/3) 3
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 2
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 5
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Dès que vous l'aurez achetée !
L'avis des internautes
100%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Oris : une maison horlogère plus indépendante que jamais

C’est l’une des fiertés de la maison Oris : son indépendance.
En effet, fondée en 1904 à Hölstein, la marque suisse n’appartient à aucun groupe horloger.

C’est ce qui fait sa force : des décisions rapides, une politique tournée vers la satisfaction du client et non celle de l’actionnaire, une créativité débridée, des partenariats qui font sens…

Mais c’est également là que réside sa faiblesse – cette dernière se résumant à des moyens financiers qui peuvent difficilement égaler ceux de ses concurrents appartenant aux grands groupes horlogers.

Oris vient pourtant de franchir une nouvelle étape sur la route de l’indépendance en lançant le Calibre 400.
En effet, si la marque Swiss Made dispose déjà à son catalogue de quelques calibres in-house – je fais référence aux calibres 111, 112 et 113 -, ces derniers motorisent non seulement des modèles spécifiques de son catalogue (gamme Artelier) mais font en plus sortir Oris de sa zone tarifaire habituelle (entre 1.500 et 3.000 €).

Pour motoriser en revanche ses montres de plongée et autres montres d’aviateur, Oris fait appel depuis longtemps déjà au motoriste helvétique Sellita. Ce dernier lui fournit des mouvements auxquels la maison d’Hölstein adjoint le cas échéant des modules de complication – comme le module de date par aiguille, développé en interne, que l’on retrouve notamment sur la très belle Oris Roberto Clemente.

La marque vient pourtant d’initier ce qui ressemble au début de la fin de sa collaboration avec Sellita en dévoilant donc ce fameux Calibre 400 et, quelques petits jours plus tard, une montre pour l’embarquer : l’Aquis Date Calibre 400.

La suite de l’article ci-dessous…

Oris Aquis Date Calibre 400 : une élégante plongeuse

Une montre de plongée classique du catalogue Oris
pour inaugurer le Calibre 400

En toute logique, Oris a opté pour le best-seller de son catalogue, la célèbre montre de plongée Aquis.

L’Aquis se décline en diverses références alternant complications (date, GMT, chronographe), matériaux de la boîte (acier et acier PVD noir) et diamètre (36, 39,5, 41,5 et 43,5mm), coloris de cadrans (noir, blanc, bleu, gris, vert, brun…) ou encore matières des bracelet (acier, caoutchouc, cuir, textile).

C’est l’Aquis Date 43,5mm qu’a choisi Oris comme porte-étendard de cette nouvelle ère.
Cette nouvelle Aquis Date Calibre 400 se présente ainsi sur le classique et bien né boîtier rond trapu de l’Aquis – une boîte agrémentée d’un protège-couronne et de courte cornes inclinées qui permettent au modèle d’offrir un excellent confort de porter au quotidien.

Classiquement également, cette nouvelle montre automatique s’habille d’une carrure satinée et de cornes dont la partie supérieure est poli-miroir.

Côté boîtier toujours mais au dos, Oris nous propose un fond muni d’une glace saphir.

Oris Aquis Date Calibre 400 : fond saphir

Ce n’est pas une nouveauté puisque déjà plusieurs références de son catalogue sont pourvues d’un tel fond.
La différence réside bien entendu sur le spectacle offert ici : une vue sur le fameux calibre 400.

Plus largement ouvert que sur les modèles embarquant des calibres Sellita parce que plus grand (30mm de diamètre pour le Calibre 400 versus 25,60mm pour le Sellita SW200-1), il offre en plus un spectacle nettement plus valorisant.
Vous n’en verrez bien entendu pas l’ensemble des 135 composants qu’il totalise mais, notamment, une inédite masse oscillante ajourée porteuse du blason Oris, certains des rubis joliment mis en valeur ou encore les platines sablées.

Mais plus que son esthétique qui n’a rien, convenons-en, d’extraordinaire, ce sont ses performances qu’il convient véritablement de souligner – qui, elles, sont pour le coup exceptionnelles.

La suite de l’article ci-dessous…

Oris Aquis Date Calibre 400 - vue du mouvement

Oris Calibre 400 : des performances époustouflantes

En effet, ainsi motorisée, votre Oris Aquis Date Calibre 400 cumule les atouts (de poids) :

– une formidable réserve de marche de 120 heures / 5 jours quand la moyenne du marché s’établit à 42 heures et tire péniblement vers les 70 heures ;
– une précision garantie entre -3 et +5 secondes par jour (versus -4/+6 sec. par jour pour la certification chronomètre délivrée par le COSC) ;
– une forte résistance antimagnétique grâce à la présence de 30 composants non ferreux et antimagnétiques parmi lesquels une roue d’échappement et une ancre en silicium – une résistance très nettement supérieure à celle exigée par la norme ISO 764 définissant les montres antimagnétiques ;
– et un innovant système à glissière à faible frottement qui vient remplacer le traditionnel roulement à billes à l’origine souvent de pannes sur les montres automatiques.

Dit autrement, le Calibre Oris 400 qui motorise cette nouvelle Aquis Date éponyme est une véritable bête de compétition et non un mouvement de base destinée à simplement remplacer ses prédécesseurs.

Enfin, si Oris choisit son best-seller pour embarquer ladite bête, la maison horlogère choisit également l’une de ses couleurs fétiches pour en parer le cadran, l’Aquis Date Calibre 400 s’habillant d’un très beau cadran bleu soleillé dont la teinte passe d’un bleu marine intense à un bleu ciel lumineux en fonction de l’éclairage ambiant.

C’est également cette teinte qui est retenue pour parer son incontournable lunette tournante unidirectionnelle en céramique.

Vue du cadarn de la montre Oris Aquis Date Calibre 400

La suite de l’article ci-dessous…

Derniers articles Oris

ACTUALITÉ The Watch Observer lance son eshop

La note de la rédaction
75.5 / 100

test Oris Roberto Clemente Limited Edition : COUP DE CŒUR

ACTUALITÉ The Watch Observer lance son eshop

La note de la rédaction
75.5 / 100

test Oris Roberto Clemente Limited Edition : COUP DE CŒUR

Oris Aquis Date Calibre 400 :
Ce qu’il faut retenir…

Sans conteste possible, Oris frappe très fort en lançant ce Calibre 400 dont les performances laissent très loin derrière un grand nombre de concurrents, y compris parmi les marques pratiquant des prix autrement supérieurs.
Précision, résistance, fiabilité, performance : Oris a pensé à tout pour nous livrer d’emblée un mouvement très abouti qui aura quand même nécessité 5 ans de R&D, phases de test incluses.

Oris Aquis Date Calibre 400 : photo au porter

D’ailleurs, Oris est tellement sûre de son fait qu’elle n’hésite pas à assortir les montres équipées de ce calibre (bon, il n’y en a qu’une pour le moment mais soyez patients !) d’une exceptionnelle garantie de… 10 ans ! Elle coiffe du coup au poteau les géants du secteur parmi lesquels IWC (8 ans de garantie), Omega et Rolex (5 ans de garantie).

Pour son lancement, Oris ne prend pas de risque en choisissant pour embarquer son nouveau calibre son best-seller qu’elle propose dans ses atours les plus courtisés : une Aquis Date 43,5mm sur cadran bleu soleillé.
J’aurais aimé un peu plus d’audace de ce côté-là.
Mais je comprends parfaitement la démarche d’Oris qui joue gros sur ce coup compte tenu des investissements colossaux qu’a dû requérir le lancement du Calibre 400 et qui doit assurer ses arrières – c’est aussi cela le prix de l’indépendance.
Il n’en reste pas moins que cette nouvelle Oris Aquis Date Calibre 400 est une très belle montre de plongée.

Parlons maintenant argent.

Oris propose la belle au prix public de 3.000 € – un chiffre à mettre en regard du tarif de l’Aquis Date 43,5mm classique (comprenez celle motorisée par un calibre Sellita SW200-1) qui s’établit à 1.850 €.
La différence de prix n’est certes pas négligeable.
La différence de prestation l’est tout autant voire plus, qu’il s’agisse de précision, d’autonomie de la réserve de marche, de résistance aux champs magnétiques ou encore de durée de la garantie.

Surtout (et je pense qu’il s’agit de l’argument-massue), au regard de ce que propose la concurrence, cette Oris Aquis Date Calibre 400 offre un rapport qualité / prix tout-à-fait exceptionnel qui doit en faire trembler plus d’un…

Bref et en deux mots : une montre de plongée à saisir sans hésitation !!

La suite de l’article ci-dessous…

Oris Aquis Date Calibre 400 : test

Information complémentaire
  • L’Aquis Date Calibre 400 est la première référence du catalogue Oris à embarquer le nouveau calibre de manufacture Oris
  • Où essayer cette nouvelle Aquis Date Calibre 400 (quand le confinement sera levé) ?
    Boutique Oris Paris : 71, rue d’Argout – 75002 Paris / Horaires : du lundi au samedi, de 11h00 à 19h30 / Tél.: 01 40 26 76 83 / Email : boutique.paris@oris.ch
  • Poignet du rédacteur / testeur = 17,5 cm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Commentaires
Batman : Bien joué Oris !!
Andy : L'initiative est excellente et le résultat semble probant côté performance. Je me pose juste une question : ce calibre n'est-il pas trop grand pour venir équiper les Divers 65 ? Ce serait bien dommage...
Les derniers articles