Pays :

test Omega Seamaster Aqua Terra Petite Seconde : COUP DE COEUR

La note de la rédaction
80.5 / 100
Dévoilée en 2002, l’Omega Seamaster Aqua Terra faisait un retour remarqué en 2017. Elle revient aujourd’hui parée de nouveaux atours, plus sport-chic, élégante, robuste et précise que jamais.
L'essentiel

Omega Seamaster Aqua Terra Petite Seconde

Réf.: 220.10.41.21.02.004
6,200.00 € Prix public conseillé en France au 9 juillet 2021
Les +
  • une montre disposant de toutes les qualités pour être votre seule et unique montre
  • un design sport-chic lui offrant une polyvalence absolue
  • une référence qui évoque mieux que toute autre l’univers nautique dont elle s’inspire en partie
  • un cadran somptueux associant contrastes de tonalités, de finitions et de textures
  • une très belle qualité de réalisation
  • une fonctionnalité à toute épreuve
  • un mouvement manufacture associant précision et robustesse
  • une montre certifiée Master Chronometer et garantie en conséquence 5 ans
  • un rapport qualité / prix remarquable
Les -
  • l’absence côté bracelet d’une extension de confort
  • la sensibilité aux micro rayures des maillons centraux polis du bracelet
  • un réglage de la date qui se fait via l’aiguille des heures (mais dans les 2 sens) – donc qui prend plus de temps qu’une heure sautante classique
  • un changement de date glissant (et non sautant) et un peu long
Marque Omega
Modèle
Seamaster Aqua Terra Petite Seconde
Référence constructeur
220.10.41.21.02.004
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
41 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
44,80 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
calibre OMEGA Co-Axial Master Chronometer 8916
Base calibre
Manufacture
Fonctions
Heure ; minute ; seconde ; date
Verre
Saphir bombé antireflets
Capacité de la réserve de marche
60h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
20 mm
Longueur corne à corne
47,18 mm
Hauteur boîtier
13,35 mm
Etanchéité
150 m
Bracelet (matière)
Acier
Boucle (type)
Papillon
Boucle (matière)
Acier
Poids total
135 grammes (bracelet acier réglé pour un poignet de 17,5cm de circonférence)
Prix public conseillé en France au 9 juillet 2021
6,200.00 €
Confort / Agrément (/15) 15
Mouvement (/20) 15
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 4
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 3
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 3
Finitions (/20) 15.5
Finitions cadran (/6) 5.5
Finitions boîtier (/6) 4.5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1.5
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1
Fonctionnalité (/20) 16
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 3
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 4
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Dès sa sortie en boutique, en août prochain !
L'avis des internautes
95%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Seamaster Aqua Terra :
LA montre Omega polyvalente sport-chic par excellence

Si les premières Omega Seamaster font leur apparition au catalogue de la maison biennoise en 1948, c’est en 2002 que la ligne Aqua Terra est lancée.
Dotée d’un nom de baptême qui ne laisse aucune place au doute quant à sa vocation, Aqua Terra signifiant Mer Terre en français, cette nouvelle ligne de montres haut de gamme se positionne d’emblée sur le segment des montres polyvalentes sport-chic.

Elle emprunte par ailleurs dès sa naissance certains de ses attributs à la Railmaster (son aiguillage) mais également à la Speedmaster (comme ses cornes twistées ou lyres, pour les collectionneurs).

Version 2017 : Omega Seamaster Aqua Terra
2017 : Omega revisite l’intégralité de la collection Seamaster Aqua Terra.

Etanche à 150 mètres, déclinées aussi bien au féminin qu’au masculin et morotisée soit par des mouvements automatiques co-axiaux certifiés chronomètre par le COSC, soit par des mouvements quartz, l’Omega Seamaster Aqua Terra fait ainsi office de trait d’union entre les montres de plongée techniques et les montres classiques et habillées du catalogue de la manufacture.

Omega revisitait en 2017 l’intégralité de la collection en en préservant d’un côté l’ADN tout en procédant à une nette montée en gamme : nouveaux cadrans et tonalités inédites, fond saphir dévoilant un nouveau mouvement ou encore bracelets caoutchouc, les références de ce millésime 2017 étant enfin certifiés Master Chronometer.

2021 marque le lancement de plusieurs nouvelles références enrichies d’une petite seconde, mon choix s’étant immédiatement porté sur cette version tout acier cadran argenté tout simplement parce qu’elle est… magnifique.

Découverte de la montre Omega Seamaster Aqua Terra Petite Seconde

 

Omega Seamaster Aqua Terra Petite Seconde
Un boîtier associant élégance et fonctionnalité

Côté boîtier, Omega choisit de reprendre celui de la version de 2017 et c’est une excellente nouvelle puisqu’il ne souffre pas la critique.

Photo au poignet - Omega Seamaster Aqua Terra Petite Seconde

Il se présente ainsi sur un diamètre de 41 millimètres pour une épaisseur de 13,35mm, ses courtes cornes permettant à la montre de trouver naturellement sa place sur le poignet.
Le confort qui en résulte au quotidien est irréprochable, si tant est que vous soyez bien entendu coutumiers des montres tout acier qui se caractérise par une belle présence au quotidien.

Les cornes de cette nouvelle Seamaster Aqua Terra épousent la même forme lyre et gracieuse que celles de leurs aînées de 2017.
De la même manière, elles affichent un large chanfrein poli-miroir qui va en s’évasant progressivement pour atteindre sa largeur maximale à l’opposé de la base du end link.
L’angle entrant de la corne côté bracelet est quant à lui satiné, au même titre que la fine carrure, cette alternance de finitions associée à cette succession de surfaces planes et biseautées témoignant du soin porté par Omega à cette nouvelle Aqua Terra – nous sommes en effet à 1000 lieues de la conception très basique des boîtiers Rolex !

Une boîte et un bracelet acier - Omega Seamaster Aqua Terra Petite Seconde

Celle-ci s’équipe à 3h d’une jolie couronne de remontoir conique vissée au pourtour strié pour une préhension optimale.
Un détail que j’apprécie particulièrement : l’extrémité de la couronne affiche un traitement sablé mat qui met en exergue le logo Omega Ω gravé en relief et poli-miroir.

Au verso, Omega reprend également la recette des éditions 2017.
Vous y reconnaitrez ainsi une bague vissée satinée dont la périphérie, traitée poli-miroir, rappelle des crêtes de vagues.
Et comme il s’agit ici encore d’une Seamaster Aqua Terra certifiée Master Chronometer, le modèle se pare d’un fond saphir dévoilant la mécanique embarquée sur laquelle je reviens plus tard.

Omega Seamaster Aqua Terra Petite Seconde : nouveauté 2021

Pour en finir avec ce boîtier, Omega le pare d’une lunette lisse inclinée polie d’où émerge un beau verre saphir bombé traité antireflet.

Le boîtier de cette Omega Seamaster Aqua Terra Petite Seconde est ainsi un excellent compromis entre élégance et fonctionnalité, cette nouvelle montre automatique disposant d’une étanchéité à 150 mètres, comme ses aînées.

Passons maintenant côté face.

 

Omega Seamaster Aqua Terra millésime 2021 :
Un inédit et somptueux cadran

C’est bien entendu côté visage que réside la principale évolution apportée par ce nouveau millésime de Seamaster Aqua Terra.

Le premier changement consiste en l’abandon d’une grande seconde centrale au profit d’une petite seconde qui prend place dans un registre excentré à 6h, en se superposant au guichet de quantième.

Zoom sur la petite seconde - Omega Seamaster Aqua Terra

Pourvu d’une petite aiguille bleuie qui est une réduction homothétique de l’aiguille des heures, elle prend place au centre d’une zone argentée opaline et effectue sa révolution le long d’une piste graduée bleu marine.
L’ensemble est cerclé d’un fin anneau appliqué en acier rhodié poli sur la surface interne et satiné sur la partie supérieure.

Ce nouveau registre de petite seconde prend quant à lui place dans un cadran au motif teck horizontal qui adopte ici une teinte argentée, pour ne pas dire métallique, ses tonalités évoluant au gré de son inclinaison.
La luminosité qu’il dégage, en fonction de l’angle de la montre et de la clarté ambiante, est de toute beauté.

Nuances de cadran - Omega Seamaster Aqua Terra Petite Seconde

Contrastant admirablement avec cette inédite tonalité, des index bleuis triangulaires viennent affleurer avec la bordure de la surface teck pour faire la jonction avec un anneau périphérique bleu marine porteur des graduations blanches des minutes.

Ces index tout comme les aiguilles passent d’un bleu marine sombre, presque noir, à un bleu presque électrique en fonction de la luminosité ambiante. Le résultat est ici encore magnifique !

Photo macro du cadran - Omega Seamaster Aqua Terra Petite Seconde

Il se dégage de ce nouveau cadran tout d’abord une très grande élégance soulignée à la fois par les contrastes de teintes retenues (argenté versus bleu marine) mais également par ceux issus des traitements de surface (motif structuré pour le cadran versus registre de petite seconde opalin).

Les choix opérés par Omega pour cette nouvelle Seamaster Aqua Terra Petite Seconde lui assurent d’autre part une remarquable lisibilité, de jour comme de nuit, les contrastes sus-évoqués permettant en effet une délimitation des zones nette pour une lisibilité instinctive parfaite.

Enfin, et là je suis dans le pur ressenti, cette Seamaster Aqua Terra Petite Seconde évoque à mes yeux mieux que toute autre déclinaison l’univers nautique dont elle s’inspire.
Dit autrement, ce cadran justifie à lui seul selon moi l’acquisition du modèle.

Photo de nuit - Omega Seamaster Aqua Terra Petite Seconde

 

Nouvelle Omega Seamaster Aqua Terra :
Une polyvalence à toute épreuve et des performances remarquables

A l’instar des références lancées en 2017, la bienfacture et les performances de cette nouvelle Omega Seamaster Aqua Terra Petite Seconde sont validées par la certification Master Chronometer délivrée par le METAS.

Carrure satinée - Omega Seamaster Aqua Terra Petite Seconde

La batterie de tests que lui fait endurer l’Institut Fédéral Suisse de Métrologie, l’autre nom du METAS, est sans concession pour garantir à l’acheteur final que la nouvelle montre Omega qu’il vient d’acquérir est une bête de compétition.

Précision Ô combien utile : nous parlons ici de tests effectués sur le mouvement seul mais également sur la montre finie, mouvement emboîté et prête à être livrée.

Ces tests valident ainsi la précision journalière moyenne de la montre, le fonctionnement du mouvement pendant l’exposition à un champ magnétique de 15.000 gauss, le fonctionnement de la montre pendant l’exposition à un champ magnétique de 15.000 gauss, l’écart de précision journalière après exposition à un champ magnétique de 15.000 gauss, l’étanchéité de la montre, sa réserve de marche, l’écart de marche entre 100% et 33% de réserve de marche et enfin l’écart de marche de la montre dans 6 positions différentes.
Bref, on ne rigole pas avec la certification Master Chronometer.

Photo macro du calibre 8916 Omega

De ces épreuves auxquelles cette nouvelle Omega Seamaster Aqua Terra Petite Seconde a été soumise avant d’arriver en boutique, il convient d’en retenir deux.
Elle dispose d’une remarquable résistance aux champs magnétiques (ennemi public N°1 de la bonne marche de nos montres) et affiche une précision hors normes (-0/+5 secondes par jour).

Ainsi validée, la polyvalence exemplaire de l’Aqua Terra Petite Seconde est encore renforcée par la présence d’un bracelet acier qui, outre son élégance et son confort, vous permettra de vous baigner avec.
Un regret toutefois : l’absence d’une extension / rallonge de confort bien utile en cas de changements brusques de températures.

Bracelet acier Omega Seamaster Aqua Terra Petite Seconde

Omega Seamaster Aqua Terra Petite Seconde :
Les qualités requises pour être votre seule montre

La polyvalence est inscrite dans l’ADN de la Seamaster Aqua Terra.
Cette inédite version Petite Seconde le confirme au point de pouvoir être votre seule et unique montre.

Elle affiche en effet une fonctionnalité remarquable : lisibilité irréprochable en toutes conditions, étanchéité à 150 mètres, bracelet acier idéal quelles que soient les circonstances, résistance aux champs magnétiques, précision ultime.
Tout y est.

Photos Live - Omega Seamaster Aqua Terra Petite Seconde

Mais aussi fonctionnelle soit-elle, cette nouvelle Omega Seamaster Aqua Terra Petite Seconde est en plus d’une incroyable élégance, son sublime cadran inédit constituant à mes yeux son atout phare.

Mon emballement est enfin conforté par un rapport qualité / prix caractéristiques des productions Omega puisque cette nouvelle Seamaster Aqua Terra Petite Seconde est proposée au prix particulièrement ajusté de 6.200 €.
Bref, une magnifique et enthousiasmante découverte.
Et un gros COUP DE COEUR !

Montres de luxe Hommes - Omega Seamaster Aqua Terra Petite Seconde

Information complémentaire
  • Disponible en boutiques à partir d’août 2021, la collection 2021 Aqua Terra se compose au total de dix modèles de 38mm et de neuf modèles de 41mm dont cette version passée au crible aujourd’hui
  • Poignet du rédacteur / testeur = 17,5 cm
LES MARQUES LES PLUS CONSULTÉES