Pays :

test March LA.B Belza Double Green : exclusive et très cool

La note de la rédaction
74 / 100
Sortie en 2018, la Belza était la 1ère montre de plongée pour surfeurs signée March LA.B. Elle revenait fin décembre 2020 en une version tout en contraste particulièrement belle. Passage au crible.
L'essentiel

March LA.B Belza Double Green (20 exemplaires)

Réf.: Belza ADGN 103
1,495.00 € Prix public conseillé en France au 4 mars 2021
Les +
  • une personnalité masculine très cool
  • un combo boîte PVD noir mat / cadran vert soleillé magnifique
  • une montre sport-chic polyvalente
  • un très beau cadran, à la fois fonctionnel, élégant et d’une agréable originalité
  • une qualité de réalisation impressionnante compte tenu de son prix
  • des détails sympas : mention Belza luminescente la nuit, gravure au dos, motif de la couronne et de la tranche de la lunette tournante, chanfrein des cornes poli…
  • le choix d’un bracelet NATO vert sombre avec passants et boucle en acier mat, parfaitement raccord avec la tête de montre et l’esprit du modèle
  • un poids allégé de 70 grammes par rapport à la Belza sur bracelet acier
  • une montre Made in France
  • un excellent rapport qualité / prix
Les -
  • une épaisseur de la boîte non négligeable à laquelle s’ajoute celle du bracelet NATO
  • une réserve de marche de 42h classique et en-deçà de la tendance actuelle qui tire vers les 70h
Marque March LA.B
Modèle
Belza Double Green (20 exemplaires)
Référence constructeur
Belza ADGN 103
Boîtier (matière)
Acier 316L traité PVD noir
Diamètre boîtier (hors couronne)
40 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
48,80 mm (4h - 10h)
Mouvement
Automatique
Calibre
Calibre Miyota 8215
Base calibre
Calibre Miyota 8215
Fonctions
Heure ; minute ; seconde ; date
Verre
Saphir bombé antireflets
Capacité de la réserve de marche
42h
Fond transparent
Non
Entre-cornes
20 mm
Longueur corne à corne
47,70 mm
Hauteur boîtier
16,20 mm
Etanchéité
200 m
Bracelet (matière)
Nylon
Boucle (type)
Ardillon
Poids total
110 grammes
Prix public conseillé en France au 4 mars 2021
1,495.00 €
Confort / Agrément (/15) 15
Mouvement (/20) 6
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 0
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4.5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 0
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 0.5
Finitions (/20) 15
Finitions cadran (/6) 4.5
Finitions boîtier (/6) 4.5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1
Fonctionnalité (/20) 17
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 3
Etanchéité (/3) 2
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 4
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 3
Bonus (/10) 6
Série limitée (/3) 2
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 1
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Lors de votre prochaine session à Uluwatu !
L'avis des internautes
43%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

March LA.B Belza : Life’s a beach

Compte tenu des conditions que nous traversons depuis mars 2020, je serais bien tenté de vous dire Life’s a bitch

Il convient néanmoins de rester positif, l’expression Life’s a beach me paraissant nettement plus porteuse de rêves et d’espoir.
Et accessoirement particulièrement adaptée à la philosophie de la maison March LA.B dont deux des co-fondateurs sont de grands adaptes du surf – l’un à Los Angeles (le designer) et l’autre à Biarritz (le CEO), l’association des initiales de ces deux villes formant le fameux LA.B composant le nom de la marque.

March LA.B Belza Ocean : nouveauté 2018
Baselworld 2018 : March LA.B dévoile sa 1ère montre de surfeur, la Belza Ocean.

Il aura pourtant fallu attendre quelques années pour que la marque française nous livre sa première montre de surfeurs.
Ainsi, à Baselworld 2018, March LA.B dévoilait une inédite montre de plongée taillée pour chevaucher les vagues du monde entier – un modèle que j’avais eu le plaisir de tester et photographier pour vous ici : March LA.B Belza Ocean – revue et photos Live. Vous y trouverez notamment l’origine du nom du modèle sur laquelle je ne reviens pas.

Déclinée d’emblée dans des versions aux cadrans adoptant les tonalités identitaires de la marque (bleu, vert soleillé, vert laqué et noir), la Belza de 2018 se pare d’un boîtier acier et s’habille, selon le choix du client, d’un bracelet acier, silicone ou NATO – des versions à découvrir sur le site officiel de la marque ici : découvrez la collection March LA.B Belza.

Test March LA.B Belza Double Green

March LA.B en proposait pourtant une nouvelle version fin 2020 affichant une nouvelle combinaison cadran / boîte : la Belza Double Green – une édition limitée à 20 exemplaires.

La suite de cet article ci-dessous…

March LA.B Belza Double Green
Une montre de plongée ténébreuse pour surfeurs

Est-ce un signe révélateur de cette période que nous livre March LA.B ou juste une expression de son ADN ?
Aucune idée. Toujours est-il que la marque qui dispose de trois boutiques en propre (dont deux à Paris – coordonnées en fin d’article) a étayé depuis quelques mois son catalogue de montres dotées de cadrans lumineux – ainsi qu’en témoignent les magnifiques et élégantes nouvelles March LA.B Mansart notamment.

La Belza Double Green s’inscrit dans cette droite lignée.

Elle reprend bien entendu avant tout les attributs de ses aînées.

MOntre cool March LA.B Belza Double Green (photos Live)

Vous y verrez (ou y reconnaîtrez) son boîtier rond de 40 millimètres de diamètre orné d’une couronne de remontoir positionnée, comme souvent sur les montres March LA.B, à 4h afin d’offrir un confort de porter optimisé.

Ce dernier est servi par un poids raisonnable qui s’établit à 110 grammes versus les 180 grammes de la version sur bracelet acier et par, point commun à toutes les Belza, de courtes cornes qui offrent une excellente assise à la montre sur le poignet.

La différence principale qui ne vous aura pas échappé réside dans le traitement PVD noir appliqué ici au boîtier de la Belza Double Green.

March LA.B y applique par ailleurs un traitement intégralement mat.
Une exception toutefois qui nous prouve une fois encore le grand souci porté par la marque aux moindres détails : le chanfrein interne des cornes bénéficie d’un traitement poli – au même titre que l’entre-cornes d’ailleurs.

Résultats des courses ?
L’impact visuel de la montre au poignet est minimisé, le noir, comme chacun le sait, amincissant la silhouette.
Plus discrète, le traitement PVD de la Belza Double Green lui confère d’autre part une dimension ténébreuse et masculine vraiment sympa – et c’est ici un non-amateur de montres noires qui vous parlent !

Photo au poignet - March LA.B Belza Double Green

La question est dès lors : en quoi cette March LA.B Belza Double Green est-elle séduisante à mes yeux et différente des montres PVD noir en général ?

La réponse tient à mon avis en deux points.

La suite de cet article ci-dessous…

Un inédit combo boîte / cadran pour la
March LA.B Belza Double Green

Le premier est à rechercher côté lunette.
Egalement en acier traité PVD noir mat, la lunette tournante unidirectionnelle de cette March LA.B est ponctuée d’index chiffres et bâton que la marque nous sert dans une teinte argentée mate.

Photos exclusives - March LA.B Belza Double Green

Bien que discrète, elle apporte à la boîte une touche de lumière qui vient rehausser pour ne pas dire égayer l’aspect ténébreux de la bête en lui évitant visuellement un aspect compact intégralement noirci.

Le deuxième élément réside bien entendu dans son cadran.

Comme son nom le laisse deviner, la Belza Double Green affiche un cadran vert, teinte identitaire de la marque Made in France.

Zoom cadran montre March LA.B Belza Double Green (photos Live)

En fonction de la luminosité ambiante, il peut passer d’un vert sombre, presque noir, à un vert lumineux obtenu grâce à un traitement soleillé circulaire de sa surface.

Dans un souci de cohérence esthétique, logo et index en applique et aiguilles nous sont proposés en une version rhodiée, la grande seconde de type lollipop se parant d’une pastille mentholée qui, à défaut de donner une haleine fraîche, s’accorde avec la teinte du cadran.

L’ensemble est enfin rehaussé d’insert de Super-LumiNova blanc à émission verte et complété d’un guichet de date à 3h parfaitement intégré grâce au choix d’un disque dateur noir avec date blanche – sauf le 3 de chaque mois qui passe au vert, comme toujours sur les montres March LA.B.

Logo et index appliqués - March LA.B Belza Double Green (photos Live)

Côté fonctionnalité, rien à redire : la lisibilité instinctive est au rendez-vous.

De nuit d’ailleurs, la marque nous propose une coquetterie très sympa, le marquage Belza à 6h étant lui aussi luminescent.
Pour en profiter pleinement, la typographie utilisée étant (heureusement) fine, il faudra prendre soin de bien recharger le Super-LumiNova à la lumière (naturelle de préférence) avant de vous plonger dans le noir.

La suite de cet article ci-dessous…

Vue de nuit - March LA.B Belza Double Green (photos Live)

March LA.B Belza Double Green
Une montre d’une agréable polyvalence

Fonctionnelle, la March LA.B Belza Double Green affiche également une élégante personnalité qui lui permet de bénéficier d’une grande polyvalence.
La marque l’habille d’un bracelet NATO d’un vert sombre parfaitement assorti à celui du cadran.

Bracelet NATO vert - March LA.B Belza Double Green (photos Live)

Pour être honnête, je me suis posé la question de la pertinence de la présence de passants et d’une boucle ardillon en acier mat plutôt qu’en acier traité PVD noir comme la boîte.
Je trouve au final, après l’avoir portée quelques jours, que March LA.B a fait le bon choix.

En version noir mat sur bracelet NATO sombre, la Belza Double Green aurait revêtu une dimension encore plus ténébreuse voire furtive.
A l’inverse, le choix d’un acier mat non traité, dont la teinte s’accorde avec les marquages de la lunette et les index et aiguilles du cadran confère au modèle une dose de décontraction mâtinée d’une touche d’élégance particulièrement bien vue.

Ceux qui ne partagent pas mon avis pourront de toute façon habiller la tête de montre d’un autre bracelet NATO – et pourquoi pas un noir avec passants et boucle noirs pour aller jusqu’au bout de l’exercice ?

Conservant les codes de la Belza initiale, le fond de cette March LA.B étanche à 200 mètres se pare d’un beau médaillon doré en relief figurant la silhouette de la villa biarrote éponyme.

March LA.B Belza Double Green vue de dos (photos Live)

Il protège, comme sur les autres références de la gamme, un classique et éprouvé calibre Miyota 8215 délivrant 42 heures de marche.
Outre sa fiabilité et sa capacité à être réparé partout, ce mouvement automatique sans prétention a le mérite de permettre au modèle de se positionner sur le segment des montres abordables.

La suite de cet article ci-dessous…

Belza Double Green
La décontraction chic signée March LA.B

J’avais eu un coup de cœur en découvrant la Belza Ocean en 2018.
Et comme je l’écrivais plus haut, je ne suis pas naturellement attiré par les montres traitées PVD noir.

Je dois pourtant reconnaître, vous l’avez compris si vous êtes arrivés jusqu’ici, que cette version Double Green est une grande réussite à mes yeux.

Reprenant les codes identitaires de la marque française avec des montres contemporaines au design typé vintage et un réjouissant souci du détail, la Double Green fait sienne les attributs de la Belza d’origine.

Montre confortable March LA.B Belza Double Green (photos Live)

En ajoutant à sa boîte ce traitement PVD noir mat et en la parant de ce cadran vert soleillé, cette March LA.B Belza Double Green change de personnalité.
Toute en contraste, qu’il s’agisse de tonalités ou de traitements de surfaces, elle revêt une dimension masculine à la fois mystérieuse et élégante.

Encore plus cool que ses aînées et plus confortable grâce à un poids allégé, elle bénéficie en plus, comme les montres March LA.B en général, d’un excellent rapport qualité / prix.
Une montre à aller essayer sans tarder au sein de l’une des 3 boutiques de la marque (coordonnées ci-dessous, dans Informations complémentaires) ou chez l’un de ses revendeurs agréés.

Attention, je me répète : il s’agit d’une édition limitée à 20 pièces seulement dont il ne reste que très peu d’exemplaires !

Information complémentaire
  • La March LA.B Belza Double Green est une édition limitée à 20 exemplaires numérotés
  • Poignet du rédacteur / testeur = 17,5 cm

 

Où essayer / acheter cette montre March LA.B ?
Boutiques March LA.B / Informations pratiques

> March LA.B Marais : 50, rue Charlot – 75003 Paris
Horaires : du mardi au samedi, de 11h à 19h – les lundi et dimanche de 14h à 19h
Tél.: 01 75 57 93 90

> March LA.B Palais Royal : Jardins du Palais Royal – 83 allée de Beaujolais – 75001 Paris
Horaires : du mardi au samedi, de 12h à 19h
Tél.: 01 75 57 93 90

> March LA.B Lexington : 47 Lexington Street London W1F 9AW
Horaires : du mercredi au samedi, 12h / 19h
Tél.: +44 20 7734 3444 /

> Boutique en ligne : Eshop March LA.B

Cadran vert soleillé - March LA.B Belza Double Green (photos Live)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES MARQUES LES PLUS CONSULTÉES