Pays :

test Panerai Luminor Marina SL Boutique PAM 419

La note de la rédaction
73 / 100
La nouvelle édition limitée "boutique" de Panerai a été très controversée à son lancement... Pièce commerciale sans intérêt ou collector ? The Watch Observer a enquêté pour vous en exclusivité !
L'essentiel

Panerai Luminor Marina SL Boutique PAM 419

Réf.: PAM 419
4,900.00 € Prix public conseillé en France au 10 janvier 2011
Les +
  • les détails « collector »
  • son excellente lisibilité
  • son prix contenu pour une série limitée Panerai
Les -
  • la gravure du fond de boîte, un peu kitsch
Marque Panerai
Modèle
Luminor Marina SL Boutique PAM 419
Référence constructeur
PAM 419
Boîtier (matière)
Acier 316L
Diamètre boîtier (hors couronne)
44 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
49,95 mm
Calibre
OP II
Base calibre
ETA Unitas
Fonctions
Heure
Minute
Seconde
Verre
Saphir antireflets 1 face (5,9 mm d'épaisseur)
Capacité de la réserve de marche
56h
Fond transparent
Non
Entre-cornes
23,94 mm
Longueur corne à corne
53,32 mm
Hauteur boîtier
14,30 mm
Etanchéité
300 m
Bracelet (matière)
Cuir
Boucle (type)
Ardillon
Boucle (matière)
Acier 316L
Poids total
136 grammes
Prix public conseillé en France au 10 janvier 2011
4,900.00 €
Confort / Agrément (/15) 13
Mouvement (/20) 8
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 1.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 3.5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 2
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5)
Finitions (/20) 13
Finitions cadran (/6) 4
Finitions boîtier (/6) 4
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 2
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1
Fonctionnalité (/20) 18
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 4
Etanchéité (/3) 2
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 8
Série limitée (/3) 3
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 1
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 1
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 13
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour une balade à dos de torpille...
L'avis des internautes
81%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Avis aux lecteurs : la PAM 419 testeé dans cet Essai est exclusivement commercialisée en Suisse, à la boutique Panerai de Genève. C’est la raison pour laquelle son prix public est exprimé en francs suisses.

Avant-propos

Annoncée en août 2010, la nouvelle Luminor Marina édition spéciale boutique a déchaîné les passions des amateurs de la marque avec par exemple près de 25 pages de discussion enflammées chez nos amis de paneristi.fr !

Panerai a en effet multiplié les séries limitées tout au long de l’année 2010 : PAM 358 Chronopassion, PAM 357 Dubail, PAM 366 Fu, PAM 360 10 ans de Paneristi.com, etc…
Et certains ont vu dans ces séries limitées additionnelles un moyen de booster les ventes à peu de frais… et une dilution de l’image « exclusive » de la marque.

Une série limitée boutique

La Luminor Marina boutique est uniquement disponible auprès des boutiques Panerai (à ne pas confondre avec les revendeurs de la marque).
Chaque boutique a sa propre référence et son propre millésime, de 50 à 150 exemplaires : PAM 419 pour Genève (testée dans cet Essai), PAM 414 pour Paris, etc…

Cela représente un volume total d’environ 1.000 pièces reparties sur une dizaine de boutiques dans le monde : Florence, Genève, Madrid, Paris, New York, Beverly Hills, Hong Kong, Tokyo, Shanghai et Taipei.

Le cadran de cette PAM 419 regorge de détails rappelant les pièces Pré Vendôme.

Principales caractéristiques

Toutes les références de cette montre automatique sont identiques à l’exception de la gravure de fond de boîte, spécifique à chaque pays : Tour Eiffel pour Paris, jet d’eau pour Genève, etc…

La montre en elle-même reprend les caractéristiques principales de la Luminor
Logo 05 : la boîte est de type « bettarini » (du nom de l’ingénieur qui l’a dessinée dans les années 90) en 44 mm et le mouvement est le classique calibre OP II.

Basé sur un calibre ETA Unitas et certifié C.O.S.C., il se différencie du mouvement OP XI – que l’on retrouve sur les Panerai à fond saphir – par une décoration simplifiée avec une découpe des ponts « standard » et l’absence de col de cygne.

L’OP XI propose quant à lui une découpe spécifique qui le fait ressembler au mouvement Cortebert des Panerai vintage.

Si l’OP II n’est pas d’un grand intérêt horloger, sa simplicité et son grand diamètre
(16,5 lignes soit plus de 35 mm) lui confèrent une robustesse et une fiabilité à toute épreuve… Exactement ce que l’on attend d’une Panerai !

Un cadran très vintage

Les spécificités de cette série boutique sont donc à chercher du côté du cadran qui regorge de détails rappelant les pièces Pré Vendôme (pièces datant d’avant le rachat de Panerai par le groupe Richemont en 1998, graal de tout collectionneur amateur de la marque de Firenze et qui atteignent aujourd’hui des cotes astronomiques).

Les aiguilles et index ont ainsi une teinte écrue rappelant celle du tritium patiné.
Cela donne un look « vintage » assez plaisant sans tomber dans la caricature.

Toutes les références sont identiques à l'exception de la gravure de fond de boîte, spécifique à chaque pays : Tour Eiffel pour Paris, jet d'eau pour Genève, etc...

La police des chiffres est différente de celle de la Luminor Logo 05. Plus aplatie, elle rappelle là aussi celle utilisée sur les modèles Pré Vendôme.
Les index bâton sont également plus fins que sur les modèles de série.

Autre particularité, le logo est remplacé ici par un Maiale en relief sur le cadran, chevauché par deux plongeurs de combat des années 40.
Plus précisément, ce Maiale est un Siluro Lente Corsa : le SLC était une sorte de torpille pilotable qui permettait aux premiers « clients » de Panerai de pénétrer dans les ports ennemis sans se faire remarquer pour poser des explosifs sur la coque des bateaux à quai.
Très peu de Panerai modernes arborent un Maiale sur leur cadran.

C’est ainsi un vrai plus pour les collectionneurs car ces pièces sont souvent très recherchées.

Dernier détail d’importance – même si plutôt subtile !
Les aiguilles sont elles aussi de forme Pré Vendôme : la matière lumineuse rentre dans la pointe, alors qu’elle s’arrête avant sur les modèles de série.
Cette série boutique est à ce jour la seule référence moderne à posséder ce type d’aiguilles.

Conclusion

Cette série boutique de Panerai est loin d’être un simple gadget marketing : même si son fond gravé peut sembler un peu kitsch (malgré une très bonne qualité de réalisation), elle regorge de détails originaux à même de séduire les collectionneurs tout en conservant les qualités habituelles des montres de plongée Luminor.
Enfin, son tarif, à peine supérieur à celui d’une PAM 05 standard, en fait la série limitée Panerai la moins chère jamais proposée…

Précision sur la série limitée Paris :

Cette édition limitée sera disponible dans la boutique Panerai de la rue de la Paix dans le courant du premier trimestre 2011.
Arborant la référence PAM 414 et produite à 100 exemplaires, elle sera vendue 3.800 €.
Elle sera « accompagnée » d’une autre série limitée, la Luminor 1950 10 Days GMT,
référence PAM 404, éditée à 20 exemplaires et vendue 11.900 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *