Pays :

test Hamilton Intra-Matic Auto Chrono cadran Panda 40mm

La note de la rédaction
70.5 / 100
C'est notre coup de cœur à moins de 2000 € de cette rentrée des classes 2018 : la nouvelle superbe version du chrono Intra-Matic d'Hamilton proposant un cadran Panda et un boîtier de 40mm de diamètre.
L'essentiel

Hamilton American Classic Intra-Matic Auto Chrono Cadran Panda 40mm

Réf.: H38416711
1,995.00 € Prix public conseillé en France au 26 septembre 2018
Les +
  • un look vintage mais une conception contemporaine
  • une merveilleuse polyvalence
  • des dimensions contenues
  • un cadran Panda, évocateur des 60s et des montres de pilotes automobiles
  • le soin porté à la réalisation du cadran (index en appliques facettés, compteurs en creux, tonalités, légère courbure de l’aiguille des minutes et de la trotteuse de chronographe…)
  • un mouvement chronographe robuste et précis
  • un fond plein cohérent avec la période de référence du modèle
  • une étanchéité de 100m
  • un bracelet d’une grande souplesse
Les -
  • le disque dateur blanc
  • le changement de date par correcteur (situé dans la carrure de la montre à 10h), moins pratique qu’un changement de date par la couronne (mais qui n’empêche pas une étanchéité à 100m) – à effectuer avec un cure-dents pour éviter les rayures
  • malgré la qualité du bracelet, on aurait apprécié qu’Hamilton propose le choix entre différents types de bracelets dont un bracelet type racing comme sur la version 2017
Marque Hamilton
Modèle
American Classic Intra-Matic Auto Chrono Cadran Panda 40mm
Référence constructeur
H38416711
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
40 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
44,02 mm
Mouvement
Automatique
Base calibre
Valjoux 7753
Fonctions
Chronographe
Date
Heure
Minute
Seconde
Verre
Saphir bombé antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
60h
Fond transparent
Non
Entre-cornes
20 mm
Longueur corne à corne
48,93 mm
Hauteur boîtier
14,59 mm
Etanchéité
100 m
Bracelet (matière)
Veau
Boucle (type)
Ardillon
Boucle (matière)
Acier
Poids total
92 grammes
Prix public conseillé en France au 26 septembre 2018
1,995.00 €
Confort / Agrément (/15) 15
Mouvement (/20) 9.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 2.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4.5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 0
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 1.5
Finitions (/20) 12.5
Finitions cadran (/6) 4.5
Finitions boîtier (/6) 3
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1
Fonctionnalité (/20) 15
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 2
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 3.5
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 0.5
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour un dîner avec la femme de vos rêves !
L'avis des internautes
92%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Un chronographe masculin très vintage signé Hamilton

Si le segment des chronographes de luxe est largement dominé par deux modèles légendaires particulièrement prisés des collectionneurs – l’Omega Speedmaster Moonwatch et la Rolex Daytona -, celui des chronos à moins de 2.000 € est particulièrement concurrentiel et peut laisser l’acheteur ponctuel perplexe face à une offre très large et de qualité inégale.

Mars 2017 : Hamilton enthousiasme la communauté des amateurs de montres en dévoilant, quelques jours avant l'ouverture de Baselworld, l'Intra-Matic Auto Chrono cadran Panda inversé (ci-dessus) directement inspirée du Chronograph B lancé en 1968. Septembre 2018 : la marque du Swatch Group en lance une autre version...

Hamilton vient heureusement d’enrichir son large catalogue d’une nouvelle référence promise à un grand succès en y introduisant l’Intra-Matic Auto Chrono cadran Panda 40mm.

Petit retour en arrière.

Mars 2017 : la marque du Swatch Group enthousiasme la communauté des amateurs de montres en dévoilant, quelques jours avant l’ouverture de Baselworld, l’Intra-Matic Auto Chrono cadran Panda inversé.
Directement inspiré du Chronograph B lancé par Hamilton en 1968, ce modèle aux allures de montre de pilotes se caractérise par un cadran noir ponctué de deux compteurs blancs.

Véritable succès (d’estime et commercial), cette série limitée à 1.968 exemplaires se voit néanmoins reprocher par certains « puristes » son diamètre de 42mm, sans doute trop contemporain eu égard à la période à laquelle elle se réfère.

Dix huit mois plus tard, Hamilton revient donc avec une nouvelle Intra-Matic Auto Chrono affichant cette fois-ci un cadran Panda et portant référence H38416711.

Puisant son inspiration dans le Chronograph A sorti la même année que le B, cette nouveauté se caractérise par ses deux compteurs noirs – petite seconde à 9h et totalisateur de chronographe 30 minutes à 3h – et son cadran blanc.

Enfin pas réellement blanc quoiqu’en dise le communiqué de la marque.
En fonction de la luminosité ambiante, le cadran de cette Intra-Matic Auto Chrono version 2018 passe en effet d’un gris très clair quand la lumière est réduite à une couleur écrue en plein soleil.

Puisant son inspiration dans le Chronograph A sorti la même année que le B, cette nouveauté se caractérise par ses deux compteurs noirs - petite seconde à 9h et totalisateur de chronographe 30 minutes à 3h - et son cadran blanc dont la teinte varie du gris clair à l'écru en fonction de la luminosité.

Hamilton ne lésine une fois de plus pas sur le soin porté à la conception de ce modèle, jouant en même temps sur les registres de la fonctionnalité et de l’esthétique.

Cadran légèrement bombé en périphérie évoquant les montres anciennes, surface mate du cadran absorbant efficacement la lumière, finition azurée des compteurs, index poli-miroir et facettés captant la moindre source de lumière, aiguillage blanc des compteurs qui contraste avec le noir de l’aiguille centrale de chronographe, minuterie précise et échelle tachymétrique noire en bordure extérieure.

L’ensemble est parfaitement agencé et équilibré et bénéficie d’une réalisation soignée permettant à l’Intra-Matic Auto Chrono cadran Panda d’associer élégance et lisibilité.

Un petit regret toutefois : Hamilton opte pour un disque de quantième blanc (avec date noire) dont on aurait aimé qu’il soit précisément de la même couleur que celle du cadran voire, pourquoi pas, noir avec chiffres blancs tel que la filiale du N°1 mondial de l’horlogerie le proposait sur certains de ses Chrono-Matic des années 60.

Rien de rédhibitoire cependant.

Un chrono à la conception contemporaine fiable et robuste

Cette Hamilton Intra-Matic Auto Chrono cadran Panda ne diffère cependant pas de son aînée de 18 mois uniquement par son cadran aux tonalités inversées.

Hamilton nous livre en la matière une véritable leçon d’humilité et d’intelligence puisque la marque, probablement sensible aux retours des amateurs lors du lancement de la version cadran Panda inversé, propose cette nouvelle itération 2018 sur un boîtier acier de 40mm (versus 42mm).

Hamilton nous livre en la matière une véritable leçon d'humilité et d'intelligence puisque la marque, probablement sensible aux retours des amateurs lors du lancement de la version cadran Panda inversé en mars 2017, propose cette nouvelle itération 2018 sur un boîtier acier de 40mm (versus 42mm) dont l'épaisseur demeure en revanche identique.

Il en résulte à la fois un diamètre qui se rapproche des mensurations originelles du Chronographe A (36mm de diamètre) mais surtout une taille qui conviendra à tous les poignets, quelle qu’en soit la circonférence.

Quant à ceux qui s’inquiéteraient d’un déséquilibre du ratio diamètre / hauteur, qu’ils soient rassurés : même si l’épaisseur de cette nouvelle version demeure identique à celle de la précédente (soit 14,60mm), celle-ci est visuellement atténuée par une lunette et un fond biseautés et qui n’entravent en aucune manière le port d’une chemise.

A titre de comparaison d’ailleurs, rappelons par exemple que la Longines Avigation BigEye (pour demeurer dans le Swatch Group) affiche un diamètre de 41mm pour une épaisseur de 14,51mm et que l’IWC Portugaise Chrono 150 ans propose un rapport de 41mm vs 13mm.
L’Intra-Matic Auto Chrono affiche donc en la matière un ratio équilibré et standard, son épaisseur étant pour partie dûe à la mécanique qui l’anime.

Pour motoriser la belle dont vous vous réjouirez d’apprendre que dans cette version cadran Panda, elle n’est pas produite en série limitée, Hamilton fait appel aux compétences d’ETA – motoriste et société sœur au sein du Swatch Group – et à son calibre H-31 qu’embarquait par ailleurs la version de 2017.

Vous retrouverez sur cette nouvelle Hamilton tout d'abord le charme irrésistible des montres d'antan et plus particulièrement celui des montres de coureurs automobiles des années 60 et 70. Mais vous en apprécierez également la conception contemporaine qui permet à cette Intra-Matic d'embarquer un mouvement précis et robuste.

Ce mouvement chronographe à remontage automatique, développé en exclusivité pour la marque originaire de Pennsylvanie, est basé sur le Valjoux 7753 issu de la robuste et légendaire famille des 7750.

ETA prend cependant soin de le modifier afin de passer sa réserve de marche de 42h à 60h et d’en améliorer la fois la précision et la stabilité grâce à un spiral miroité.
Il s’agit en l’occurrence d’un spiral monté à l’envers : il est tourné de 180 degrés et son point de fixation est changé de manière à déplacer légèrement son centre de gravité, l’ensemble permettant une plus grande stabilité des réglages dans toutes les positions et donc une précision accrue.

Les amateurs se réjouiront également de savoir qu’Hamilton ne cède pas à la tentation des montres avec vue sur le mouvement en équipant cette Intra-Matic Auto Chrono d’un fond plein joliment (mais simplement) décoré – un fond saphir eût été incohérent avec la période de référence du modèle.

Enfin, la marque habille son chrono d’un bracelet en cuir de veau noir d’une très agréable souplesse évocatrice des bracelets en veau Barénia.

Hamilton Intra-Matic Auto Chrono cadran Panda 40mm :
Ce qu’il faut retenir…

Hamilton nous offre un nouveau coup de cœur en dévoilant cette Intra-Matic Auto Chrono 40mm cadran Panda.

Nous avions craqué lors de la découverte de la version 2017 dotée d’un cadran Panda inversé.
Cette version 2018 cadran Panda va encore plus loin parce que la marque se donne les moyens de nous séduire en ayant réellement retravaillé son modèle.

Vous y retrouverez tout d’abord le charme irrésistible des montres d’antan et plus particulièrement celui des montres de coureurs automobiles des années 60 et 70.
Vous en apprécierez ainsi les dimensions contenues, l’élégance sportive qui lui permet de bénéficier d’une formidable polyvalence ou encore la lisibilité.

Mais vous en apprécierez également la conception contemporaine et les performances, son robuste mouvement, doté d’une réserve de marche supérieure à la moyenne, bénéficiant d’une précision et d’une fiabilité appréciables – des qualités qui peuvent être sujettes à caution quand il s’agit de véritables montres anciennes.

En d’autres termes, cette Hamilton Intra-Matic Auto Chrono cadran Panda vous permet d’accéder aux joies des montres vintage sans en supporter les risques et autres désagréments.

Un superbe chrono !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *