Pays :

test Eterna Heritage Pulsometer Limited Edition 1942

La note de la rédaction
61 / 100
Fidèle à la tendance "vintage" actuelle, Eterna propose une réédition de son chronographe Pulsometer lancé en 1942. Va-t-elle emballer le coeur des amateurs ? Je l'ai essayée pour vous ! Revue.
L'essentiel

Eterna Heritage Pulsometer Limited Edition 1942

Réf.: 1942.41.64.11.77
3,700.00 € Prix public conseillé en France au 14 février 2011
Les +
  • une réédition fidèle au modèle original
  • un look « vintage très actuel »
  • une bonne qualité de fabrication
Les -
  • la dureté de déclenchement du chronographe
  • la finition de la boucle trop basique
  • un prix un peu élevé
Marque Eterna
Modèle
Heritage Pulsometer Limited Edition 1942
Référence constructeur
1942.41.64.11.77
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
42 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
45,51 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
ETA 2894-2
Base calibre
ETA 2894-2
Fonctions
Chronographe
Date
Heure
Minute
Seconde
Verre
Saphir antireflets 1 face (5,9 mm d'épaisseur)
Capacité de la réserve de marche
42h
Fond transparent
Non
Entre-cornes
22,03 mm
Longueur corne à corne
50,09 mm
Hauteur boîtier
13,28 mm
Etanchéité
50 m
Bracelet (matière)
Alligator
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Acier
Poids total
107 grammes
Prix public conseillé en France au 14 février 2011
3,700.00 €
Confort / Agrément (/15) 14
Mouvement (/20) 7
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 1
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 3.5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3)
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 1.5
Finitions (/20) 11
Finitions cadran (/6) 3.5
Finitions boîtier (/6) 4
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 2
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 0.5
Fonctionnalité (/20) 13
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 2
Etanchéité (/3) 0.5
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 2.5
Bonus (/10) 5
Série limitée (/3) 1
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2)
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1)
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 11
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour prendre la prochaine permanence aux urgences !
L'avis des internautes
64%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Avant-propos

Eterna fabrique des montres depuis plus de cent ans mais reste une marque relativement méconnue du grand public.

Si sa renommée n’a pas encore dépassé largement le cercle des initiés, sa contribution à l’horlogerie moderne est toutefois fondamentale.
Sa division mouvement a en effet été rachetée par le Swatch Group en 1983 pour devenir… ETA !

Ce sont par exemple les horlogers Eterna qui ont inventé les rotors montés sur roulement à billes présents sur la plupart des mouvements modernes.
Le logo de la marque Eterna, avec ses cinq points, représente d’ailleurs un roulement à billes !

Eterna a été rachetée en 1995 par Porsche Design et en produit les montres en parallèle à sa propre gamme. Certains modèles Eterna et Porsche Design sont d’ailleurs assez proches en termes de design.

Une fonction originale pour une montre classique

Le modèle Pulsometer 1942 que nous avons essayé est une édition limitée à 1942 exemplaires – en référence à son année de lancement – et particulièrement fidèle au modèle d’époque.

La principale particularité de cette montre est la présence d’une échelle pulsométrique initialement conçue pour le corps médical.

Cette graduation permet de mesurer facilement un rythme cardiaque – le vôtre ou celui d’un patient !

Son fonctionnement est similaire à celui de l’échelle tachymétrique que l’on retrouve habituellement sur les chronomètres sportifs.

Au lieu de lancer le chronomètre et de l’arrêter une fois que l’on a parcouru un kilomètre de distance pour lire la vitesse en Km/h indiquée par l’aiguille des secondes, on l’arrête après avoir compté
30 pulsations cardiaques pour connaître le nombre de pulsations par minute.

Si l’intérêt au quotidien peut paraître limité, cette fonctionnalité apporte une touche d’originalité à un modèle par ailleurs très classique.

Un look très vintage

La fabrication du boîtier est de bonne qualité, avec un jeu de finitions polie / brossée bien réalisées.

L’alternance de surfaces polies, brossées et guillochées du cadran donne quant à elle un résultat qui en séduira plus d’un – avec une mention spéciale pour les aiguilles bleuies qui sont du plus bel effet.

Seule la couleur « vert pomme » des index, bien que parfaitement conforme à l’original, peut être un peu surprenante de prime abord.

Bien que colorée, cette Eterna sera à l’aise dans la plupart des situations, que ce soit au bureau ou en salle de consultation médicale !

Côté mouvement

Le mouvement ETA pourrait presque être considéré de « manufacture » en raison des liens historiques entre ETA et Eterna.

Mais l’ironie de l’histoire veut qu’Eterna soit désormais contraint d’acheter au Swatch Group les mouvements dont elle est à l’origine…

Il s’agit donc pour cette Pulsometer 1942 d’un classique 2894-2 très répandu et à la décoration modeste.
Il n’est pas retravaillé par Eterna mais ne posera aucun problème au quotidien.

Le seul reproche que l’on peut formuler concerne la dureté de déclenchement des poussoirs du chronographe : il faut en effet une pression virile pour le déclencher.

Conclusion

Comme un grand nombre de marques ces derniers (et ces prochains) mois, Eterna surfe ici sur la vague des montres rééditions vintage avec succès.
Avec ce Pulsometer Limited Edition 1942 haut en couleurs, la marque nous propose une montre attachante qui saura séduire l’amateur en quête d’un garde-temps original.

Derniers articles Eterna

EN BREF Lume shots : festival de Noël 2020

La note de la rédaction
76.5 / 100

test Eterna KonTiki Bronze cadran bleu : un très beau millésime

EN BREF Lume shots : festival de Noël 2020

La note de la rédaction
76.5 / 100

test Eterna KonTiki Bronze cadran bleu : un très beau millésime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *