Pays :

test Jaeger-LeCoultre Grande Reverso Calendar

La note de la rédaction
75 / 100
Quand l’iconique Reverso s’équipe d’une complication horlogère poétique, cela donne la Jaeger-LeCoultre Grande Reverso Calendar : une montre à la fois classique et vintage au charme intemporel.
L'essentiel

Jaeger-LeCoultre Grande Reverso Calendar

Réf.: 375 84 20
9,550.00 € Prix public conseillé en France au 6 décembre 2012
Marque Jaeger-LeCoultre
Modèle
Grande Reverso Calendar
Référence constructeur
375 84 20
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
29,50 mm (largeur) x 41,80 mm (hauteur)
Diamètre boîtier (avec couronne)
32,10 mm (largeur) x 41,80 mm (hauteur)
Mouvement
Remontage manuel
Calibre
Jaeger-LeCoultre 843
Base calibre
Manufacture
Fonctions
Date
Heure
Jour
Minute
Mois
Phases de lune
Verre
Saphir antireflets 1 face (5,9 mm d'épaisseur)
Capacité de la réserve de marche
45h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
22 mm
Longueur corne à corne
48,39 mm
Hauteur boîtier
10,22 mm
Etanchéité
30 m
Bracelet (matière)
Alligator
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Acier
Poids total
84 grammes
Prix public conseillé en France au 6 décembre 2012
9,550.00 €
Confort / Agrément (/15) 14
Mouvement (/20) 15.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 4.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 2
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 3
Finitions (/20) 15
Finitions cadran (/6) 5
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 2
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1
Fonctionnalité (/20) 11.5
Lisibilité diurne (/5) 4.5
Lisibilité nocturne (/4) 0
Etanchéité (/3) 0
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 4
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? A une Full Moon Party !
L'avis des internautes
85%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

La Reverso de Jaeger-LeCoultre : une icône horlogère

Faut-il encore présenter la montre Reverso de Jaeger-LeCoultre ?

Produite depuis plus de 80 ans par la Manufacture de la Chaux de Fond qui l’a déclinée en de nombreuses versions – combinant dimensions, matières et complications à foison, elle appartient désormais au cercle très fermé des icônes horlogères – aux côtés de montres telles que la l’Omega Speedmaster, la Rolex Submariner (explorez la collection Rolex Submariner 41), la Portugaise d’IWC ou encore la Tank de Cartier Patrimony de Vacheron Constantin.

Produite depuis plus de 80 ans par la Grande Maison, la Reverso appartient désormais au cercle fermé des icônes horlogères.

Créée à l’origine pour permettre aux officiers anglais de basculer le boîtier de leur montre afin d’en protéger le verre pendant leurs parties de polo, la Reverso figure ainsi parmi les premières montres de sport de l’histoire.
Il est ainsi amusant de constater que l’évolution des goûts et des modes horlogères en ont fait aujourd’hui une montre habillée et urbaine !

Elle est par ailleurs devenue la principale représentante du courant Art déco dans l’horlogerie.

Si plus personne ne prendrait le risque de porter une montre aussi délicate pour une partie de polo – ni pour aucune autre activité à risque d’ailleurs, son boîtier basculant reste très attrayant !
Au-delà de son côté original, il permet, en fonction des modèles, soit d’admirer le mouvement de sa montre tout en la portant, soit de bénéficier d’un second cadran affichant des informations complémentaires – second fuseau horaire, réserve de marche, phases de lune…ect – soit, quand il s’agit d’un fond plein, de le faire par exemple graver / personnaliser.

L’indication des Phases de lune : une complication poétique

La Grande Reverso Calendar essayée aujourd’hui a été présentée par la Grande Maison à l’occasion du SIHH 2012 / Salon International de la Haute Horlogerie de Genève.
Elle marque le retour au catalogue Jaeger-LeCoultre d’un modèle Reverso doté de l’affichage des phases de lune, une complication poétique qui se marie merveilleusement bien avec le look Art déco de la montre.

Créée à l'origine pour les joueurs de polo, la Reverso, aujourd'hui considérée comme une montre habillée, figure pourtant paradoxalement parmi les premières montres de sport de l’histoire.

Ce modèle marque d’autre part une forme de retour aux sources pour cette montre emblématique.
La Grande Reverso Calendar reprend en effet certains éléments esthétiques caractéristiques de la Jaeger-LeCoultre Grande Sun Moon – chiffres noirs imprimés sur cadran guilloché, dessin de la complication phases de lune, etc…, un très beau modèle aujourd’hui sorti de collection que les amateurs s’arrachent sur le marché des montres d’occasion.

Elle se différencie cependant de son aînée par la disparition de l’indicateur Jour/Nuit et l’ajout d’un quantième complet indiquant date, jour et mois.

Il convient de ne pas confondre le quantième complet avec un quantième perpétuel !
Si ces deux complications sont identiques en apparence, toute la différence se joue au niveau de la complexité du mouvement – et par voie de conséquence du prix de la montre qui, lorsqu’elle est équipée d’un QP, peut voir son tarif monter de manière substantielle.

Le mouvement du quantième perpétuel tient compte des années bissextiles et permet l’affichage de la date exacte sur plus de 100 ans sans correction.
A l’inverse, celui du calendrier complet nécessite une correction manuelle un mois sur deux.

Calibre Jaeger-LeCoultre 843 : un mouvement de forme à la saveur vintage

Bien entendu, ces deux modèles ne sont pas équipés du même mécanisme.
La Grande Reverso Calendar fait ainsi appel au calibre manuel Jaeger-LeCoultre 843 quand la Grande Sun Moon était motorisée par le calibre Jaeger-LeCoultre 873, offrant notamment 8 jours de réserve de marche.

Bien que le JLC 843 soit plus simple que le 873, il reste tout à fait conforme à ce que l’on peut attendre de la Grande Maison.

Il s’agit d’un mouvement de forme, c’est-à-dire qu’il est rectangulaire comme la boîte de la montre qui l’abrite et non rond comme un mouvement standard.

Sa finition très classique – faite de Côtes de Genève et de perlages – est bien réalisée et très agréable à regarder.
La découpe de ses ponts, elle aussi de forme très classique, lui donne une saveur vintage particulièrement conforme à l’esprit de la montre.

Constitué de 231 pièces et battant à la fréquence de 21.600 alternances par heure, il offre 45h de réserve de marche.
Enfin, son épaisseur raisonnable de 4,29mm permet à la Grande Reverso Calendar de rester relativement fine.

Un boîtier et un cadran de belle facture

Côté cadran, la finition est également de belle facture.

L’impression des chiffres en relief est nette et sans la moindre bavure.
Les guichets bénéficient quant à eux d’une découpe très soignée.
Le guillochage central, lui aussi fort bien réalisé, pourra en revanche sembler à certains un peu trop marqué compte tenu de la finesse générale du visage de cette montre classique signée Jaeger-LeCoultre.

Le boîtier de cette Reverso est intégralement poli et bénéficie d’une finition là encore de belle qualité.
Seul petit regret : la présence des correcteurs sur les flancs qui casse légèrement l’harmonie des lignes de cette montre – mais rien de rédhibitoire.

Au poignet, la lisibilité de l’heure est excellente de jour.
Il faudra en revanche de bons yeux pour déchiffrer les inscriptions dans les guichets de jour et de mois.

Le confort est très bon grâce à la bonne répartition du volume et du poids raisonnable de la montre sur le poignet.

Enfin, la manipulation du boîtier basculant est toujours aussi plaisante grâce à l’astucieux système de bille à ressort. Il se verrouille et se déverrouille avec un clic ferme et rassurant.

Conclusion

Jaeger-LeCoultre surfe sur la vague des montres néo vintage avec aisance.
La Grande Reverso Calendar n’est pas à proprement parler la réédition d’un modèle d’époque. Elle fait cependant appel à une recette et à des ingrédients tellement classiques qu’elle aurait pu sortir il y 40 ans sans que cela ne choque personne.
Ce charme intemporel est incontestablement l’un des principaux atouts de la Reverso.
Quant aux amateurs de phases de lune, ils trouveront assurément leur bonheur avec cette nouvelle version très élégante !

 

Les + :

  • un design et un charme intemporels
  • la beauté du mouvement
  • le confort de porté

 

Les – :

  • le guillochage central du cadran un peu brut
  • la lisibilité du jour et de la date qui requiert de bons yeux

 

Informations complémentaires :

  • poignet du rédacteur / testeur = 17 cm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *