Pays :

test Corum Golden Bridge Round 43 Edition Dubail : une série exclusive

La note de la rédaction
81 / 100
Après la Golden Bridge Ronde 43 dévoilée à Bâle 2016 dans sa version or rouge, découvrez cette édition limitée réalisée pour Dubail associant un design architectural à des matériaux contemporains.
L'essentiel

Corum Golden Bridge Round 43 Edition Dubail

Réf.: /
27,500.00 € Prix public conseillé en France au 6 février 2020
Les +
  • une pièce unique en son genre
  • son visage exceptionnel, tout en dentelle et en tension
  • une dimension contemplative d’une rare intensité
  • son somptueux mouvement baguette qui justifie à lui seul l’acquisition du modèle
  • le choix des contrastes : tonalités, traitements, styles
  • une qualité d’exécution de toute beauté
  • une série ultra limitée dont vous pouvez être assuré de ne pas la voir à tous les poignets
Les -
  • une réserve de marche un peu courte à l’aune des standards actuels
Marque Corum
Modèle
Golden Bridge Round 43 Edition Dubail
Référence constructeur
/
Boîtier (matière)
Titane traité PVD noir
Diamètre boîtier (hors couronne)
43 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
45,39 mm (12h - 6h)
Mouvement
Remontage manuel
Calibre
Calibre CO 113
Fonctions
Heure
Minute
Verre
Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
40h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
22 mm
Longueur corne à corne
53 mm
Hauteur boîtier
8,94 mm
Bracelet (matière)
Alligator
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Titane PVD
Poids total
48 grammes
Prix public conseillé en France au 6 février 2020
27,500.00 €
Confort / Agrément (/15) 15
Mouvement (/20) 14
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 3
Finitions (/20) 19
Finitions cadran (/6) 6
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
Fonctionnalité (/20) 12
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 0
Etanchéité (/3) 0
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 6
Série limitée (/3) 2
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? A l'occasion de Baselworld 2020 !
L'avis des internautes
93%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Corum Golden Bridge Round 43 Edition Limitée Dubail :
La rencontre de deux grandes Maisons

Fondée il y a plus de 30 ans, la maison Dubail s’est imposée dans le paysage horloger et joaillier comme une adresse incontournable au point de devenir une marque à part entière.

Aussi exigeante que ses clients qui affluent du monde entier, Dubail distribue côté montres les marques les plus prestigieuses du marché parmi lesquelles Rolex (découvrez les prix Rolex au 01/02/2020), A. Lange & Söhne, F.P. Journe, Panerai ou encore IWC et Audemars Piguet (découvrez le catalogue Audemars Piguet 2020).
Et Corum bien entendu puisque tel est l’objet de cet article.

Fondée il y a plus de 30 ans, la maison Dubail s’est imposée dans le paysage horloger et joaillier comme une adresse incontournable au point de devenir une marque à part entière. Aussi exigeante que ses clients, Dubail distribue côté montres les marques les plus prestigieuses du marché parmi lesquelles Corum.

Forte de six boutiques à Paris (détails en fin d’article dans Informations complémentaires), Dubail dispose d’une expérience et d’une renommée – j’irais presque jusqu’à dire d’une puissance de feu ! – qui lui permet d’entretenir avec ses marques des relations privilégiées au point de pouvoir proposer à sa clientèle des séries de montres spécifiquement conçues pour elle.

Il en va ainsi de cette toute nouvelle Corum Golden Bridge Round 43 Edition Dubail que vous ne trouverez donc que… chez Dubail.

Produite en une série ultra limitée (10 exemplaires seulement), il s’agit d’une déclinaison exclusive de l’emblématique Golden Bridge.

La ligne voit le jour en 1980, après dix années de mise au point, sous la plume de Vincent Calabrese.

La Corum Golden Bridge se caractérise par le mouvement révolutionnaire qui la motorise : un mouvement dit baguette qui doit bien entendu son nom à son architecture longiligne inédite qui se retrouve relié à la boîte qui l’abrite par seulement deux points – à 6 et 12h.

Afin de mettre en scène la forme aussi atypique qu’élégante de son mouvement, Corum s’est fait fort, au fil des déclinaisons de la Golden Bridge, de proposer des modèles conçus pour le dévoiler au regard de manière optimale.

Créée par Vincent Calabrese au milieu des 70’s, la Corum Golden Bridge fait sa première apparition en 1980. Sa particularité ? Un mouvement longiligne dit baguette. En 2016, Corum dévoile la première Golden Bridge équipée d’un boîtier rond de 43mm de diamètre. Associée à Dubail, la maison en propose aujourd’hui une série exclusive.

Alors que la maison horlogère déclinait historiquement son iconique modèle sur des boîtiers de forme tonneau, elle créait la surprise en dévoilant à Baselworld 2016 une Golden Bridge dotée d’un boîtier rond – une référence que j’avais eu le plaisir de tester pour vous ici : Corum Golden Bridge Round 43 : test et photos Live.

C’est précisément sur cette pièce d’exception que se base la toute nouvelle Golden Bridge Round 43 Edition Dubail.

Celle-ci fait siens pour commencer les attributs séduisants de son aînée de 2016.

Elle se caractérise ainsi par un boîtier rond de 43mm de diamètre.
Si ces dimensions peuvent de prime abord surprendre pour une montre à vocation classique, elles permettent une large ouverture sur le cadran exceptionnel du modèle.

De la même manière, le minimalisme absolu de sa lunette lisse participe de la même intention : mettre en exergue le visage de la Golden Bridge Round 43 Edition Dubail.

 

Haute horlogerie contemporaine et minimalisme aérien

Notez tout d’abord une première différence de taille avec le modèle de 2016 : l’édition Dubail abandonne l’or rouge de son aînée pour du titane traité PVD noir avec finition polie.
Corum et Dubail nous entraînent ainsi dans le registre de la montre sport-chic et ténébreuse quand la version or rose de 2016 jouait la carte habillée.

Le pont du mouvement qui anime cette édition limitée conçue par Corum en association avec Dubail, dont le sablage est rehaussé de gravures polies miroir en relief, nous est proposé en une version argentée forgée dans de l’or blanc, la version de 2016 étant quant à elle en or rouge.

L’impact de l’option retenue s’apprécie par ailleurs au porter, la Corum Golden Bridge Round 43 Edition Dubail affichant un poids plume de 48 grammes.

Le cadran – si tant est qu’il y en ait un – confirme la dimension sport-chic du modèle.

On y retrouve de fait l’identitaire mouvement baguette scellé à la boîte à 6 et 12h.

Le pont, dont le sablage est rehaussé de gravures polies miroir en relief, nous est cependant proposé sur la Golden Bridge Round 43 Edition Dubail en une version argentée forgée dans de l’or blanc, la version de 2016 étant quant à elle en or rose.

Les rouages du calibre CO 113 développé par Corum et Vincent Calabrese et fabriqué chez VMF (Vaucher Manufacture Fleurier) qui l’animent demeurent en revanche de couleur dorée, créant ainsi de très beaux contrastes qui viennent sublimer l’architecture aérienne de cet extraordinaire mouvement à remontage manuel.

Véritablement superbe, il délivre en revanche une réserve de marche un peu courte (40 heures) à l’aune des standards actuels – ce point étant le seul reproche que j’adresse à la Corum Golden Bridge Round 43 Edition Dubail.

Rivetées au milieu de ce magnifique pont trônent deux aiguilles facettées rhodiées dont la tonalité et la construction permettent une lecture optimale de l’heure en captant la moindre source de lumière.

L’autre différence majeure de cette série exclusive par rapport au modèle or rouge réside dans la présence de câbles traités PVD noir situés de part et d’autre du mouvement. Remplaçant les poutres évocatrices de certains viaducs du métro aérien à Paris de la Golden Bridge Round 43 or rouge, ils remplissent le même rôle strictement ornemental.

Jouant ici aussi le minimalisme, un sobre rehaut argenté satiné circulaire uniquement ponctué de discrets index facettés des heures en appliques permet de conserver ses repaires horaires.

L’autre différence majeure de cette série exclusive par rapport au modèle or rouge réside dans la présence de câbles traités PVD noir situés de part et d’autre du mouvement.

Remplaçant les poutres évocatrices de certains viaducs du métro aérien à Paris de la Golden Bridge Round 43 or rouge, ils remplissent le même rôle strictement ornemental.

Ainsi, alors que cette dernière est une évocation d’un pont à poutres, la Golden Bridge Round 43 Edition Dubail nous entraîne dans l’univers des ponts suspendus avec ses haubans dont la tension renforce la dimension sportive du modèle.

Les amateurs de Comics pourront quant à eux y voir un entrecroisement de toiles d’araignées tirées des poignets de Spider-Man – chacun son truc !

Surtout, l’usage de ces 4 quatuors de câbles permet d’habiller de manière subtile la périphérie du mouvement baguette, évitant ainsi le sentiment de vide, sans entraver pour autant la transparence de la boîte.

 

Ce qu’il faut retenir…

J’avais beaucoup aimé la Golden Bridge Round en or rouge, véritable œuvre d’art tout à fait à part sur le segment des montres haut de gamme.
Cette série limitée, réalisée par Corum sur commande de Dubail, nous fait pourtant entrer dans un autre univers.

Le résultat, pour le moins enthousiasmant, saura séduire l’amateur à la recherche d’une montre classique mais contemporaine qui ne ressemble à aucune autre. Parce que c’est bien là que réside l’attractivité de cette série limitée Corum Golden Bridge Round Dubail : sa personnalité unique.

A la richesse de la structure ornant le cadran de la version or rouge succède, sur cette Golden Bridge Round 43 Edition Dubail, un minimalisme bien vu puisque ses haubans permettent par leur finesse de renforcer la dimension aérienne du modèle.

Alors que la version or rouge joue la cohérence des tonalités, la Golden Bridge Round 43 Edition Dubail y préfère les contrastes.
Le traitement PVD noir de la boîte titane et des câbles s’oppose aux tonalités argentées du pont du mouvement, du rehaut et des aiguilles.

La finition poli-miroir de la boîte tranche avec le traitement mat du bracelet alligator.

Mais surtout, le look élégant voire habillé de la Golden Bridge Round 43 se retrouve ici bousculé par une dimension sport-chic bien dosée.

Il en découle à la fois un sentiment de tension (celle des câbles) et de légèreté ultime – un cocktail détonnant et inédit.

Le résultat, pour le moins enthousiasmant, saura séduire l’amateur à la recherche d’une montre classique mais contemporaine qui ne ressemble à aucune autre.
Parce que c’est bien là que réside l’attractivité de cette série limitée Corum pour Dubail : sa personnalité unique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *