Pays :

test Auricoste Flymaster Type 20 Lunette 12H : un nouveau décollage très réussi

La note de la rédaction
73.5 / 100
Après une période passée sous les radars, Auricoste refait surface et nous livre un magnifique chronographe inspiré du cahier des charges émis par le Ministère de la défense au début des années 50.
L'essentiel

Auricoste Flymaster Type 20 Lunette 12H (300 ex.)

Réf.: NA
3,450.00 € Prix public conseillé en France au 22 mai 2020
Les +
  • une montre directement inspirée du cahier des charges de 1953
  • un chronographe néo-vintage vraiment très séduisant et d’une grande polyvalence
  • le choix de coloris sobres et masculins
  • des dimensions contenues
  • la profondeur du noir de la lunette et du cadran
  • l’usage d’un Super-LumiNova teinté
  • la fonction chronographe flyback, inutile au quotidien mais ludique
  • pour certains : une glace en plexiglas
Les -
  • pour d’autres : une glace en plexiglas
  • la mention MANUFACTURE gravée sur le fond de la boîte qui n’a pas lieu d’être, Auricoste n’étant pas une manufacture
  • une facture un brin élevée
Marque Auricoste
Modèle
Flymaster Type 20 Lunette 12H (300 ex.)
Référence constructeur
NA
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
39,5 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
42 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
NA
Base calibre
ETA + module Dubois Depraz
Fonctions
Chronographe
Flyback
Heure
Minute
Seconde
Verre
Plexiglas bombé
Capacité de la réserve de marche
42h
Fond transparent
Non
Entre-cornes
20 mm
Longueur corne à corne
47 mm
Hauteur boîtier
14 mm
Bracelet (matière)
Cuir
Boucle (type)
Ardillon
Boucle (matière)
Acier
Poids total
86 grammes
Prix public conseillé en France au 22 mai 2020
3,450.00 €
Confort / Agrément (/15) 15
Mouvement (/20) 9.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 2.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 0
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 2
Finitions (/20) 15
Finitions cadran (/6) 5
Finitions boîtier (/6) 4.5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 0.5
Fonctionnalité (/20) 15
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 2.5
Etanchéité (/3) 0.5
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 6
Série limitée (/3) 2
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 13
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Dès que vous pourrez reprendre l'avion !
L'avis des internautes
89%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Genèse du légendaire Type 20

Dans la famille chronographe, je voudrais un Type 20 contemporain.
C’est ce que l’on appelle une bonne pioche puisque la maison Auricoste vient tout juste d’en dévoiler un tout nouveau baptisé Flymaster Type 20 Lunette 12H.

Cependant,pour comprendre la genèse de cette montre d’aviateur et en percevoir l’intérêt historique, un bref retour dans le passé s’impose.

Auricoste compte au nombre des quatre horlogers retenus par le Ministère français de la Défense au début des années 50 pour produire des montres destinées à équiper les pilotes de l’armée. C’est la naissance du Type 20 dont Auricoste s’inspire directement aujourd’hui pour produire cette Flymaster Type 20 Lunette 12H.

Nous sommes en 1953 quand le Ministère français de la Défense lance un appel d’offre afin d’équiper de montres ses pilotes.

Le cahier des charges produit pour l’occasion stipule un certain nombre de caractéristiques que devra revêtir la future montre-instrument.

Elle doit tout d’abord être équipée de la fonction chronographe à laquelle doit s’ajouter une fonction flyback (retour en vol en français) qui permet de remettre à zéro le chrono et de le redémarrer instantanément sans passer par les traditionnelles étapes STOP / RESET / START.

Les maisons horlogères répondant à cet appel d’offre devront d’ailleurs apporter la preuve que leur montre est capable de supporter plus de 300 fois la mise en marche, l’arrêt et la remise à zéro du chronographe.

Le cadran de la montre doit d’autre part être de couleur noire et offrir aux pilotes une lisibilité en toutes conditions grâce à des index et aiguilles luminescents.

Il doit enfin s’agir d’une montre automatique dotée d’une réserve de marche d’au minimum 35 heures.

Sur la base de ce cahier des charges dont je ne vous livre qu’une partie et qui donne naissance au désormais célèbre Type 20, plusieurs maisons horlogères vont concevoir et soumettre leur modèle au Ministère français de la Défense qui retiendra au final quatre fournisseurs : Breguet qui prend quelque 50% de la commande globale passée par l’armée, Dodane, Vixa et… Auricoste bien entendu.

 

Une très belle version contemporaine signée Auricoste

Si les pièces d’origine s’arrachent sur le marché de l’occasion à des prix élevés (avec tous les risques liés à ce marché réservé en priorité aux collectionneurs avertis), les amateurs de cette typologie de montres peuvent se réjouir de la production de modèles contemporains et fiables.

Tel est le cas de cette toute nouvelle Auricoste Flymaster Type 20 Lunette 12H, dessinée par Fabrice Guéroux, qui puise ses caractéristiques directement dans le cahier des charges émis par le Ministère français de la Défense en 1953.

Vous y retrouverez un boîtier de 39,5mm de diamètre à la finition intégralement polie à même d’habiller tous les poignets. La Flymaster Type 20 se pare également d’une lunette graduée bidirectionnelle en acier noirci par traitement DLC qui lui confère un noir d’une grande intensité.

Vous y retrouverez ainsi un boîtier de 39,5mm de diamètre à la finition intégralement polie.
Seul le fond de boîte et l’entre-cornes bénéficient d’un traitement satiné.

La Flymaster Type 20 affiche une lunette graduée bidirectionnelle en acier noirci par traitement DLC qui lui confère un noir d’une grande intensité.

Abrité derrière un verre bombé en plexiglas, Auricoste nous livre un cadran d’un noir profond dont la finition semble laquée.
Sa profondeur répond d’ailleurs à celle de la lunette.

Deux compteurs azurés rythmés d’aiguilles laquées blanches de type bâton prennent place à 3h (petite seconde) et 9h (totalisateur de chronographe 30 minutes).

Cerclé d’une fine minuterie périphérique, chiffres arabes et aiguilles de type seringue enduits d’un Super-LumiNova teinté beige / coquille d’œuf complètent le tableau.

Motorisé par un calibre ETA auquel est adjoint un module chronographe de chez Dubois Dépraz (42021 DD), Auricoste habille sa Flymaster Type 20 Lunette 12H d’un bracelet en cuir brun vieilli avec doublure en caoutchouc et boucle ardillon siglée du nom de la marque.

 

Ce qu’il faut retenir…

Certes cette nouvelle Auricoste ne prend pas de risque en s’inspirant du cahier des charges qui a donné naissance à la célèbre Type 20.

Mais qu’importe ?
Le résultat est là et franchement très séduisant.

L’Horloger de la Marine (c’est la baseline de la maison horlogère) a eu l’intelligence de se cantonner à un diamètre contenu qui habillera tous les poignets en offrant un confort de porter irréprochable.

La surface ‘glossy’ du cadran tranche délicatement avec l’azurage circulaire des compteurs et offre de beaux jeux de lumière, le traitement poli de la lunette venant compléter le tableau pour faire de ce chrono Auricoste une montre d’une grande élégance et d’une parfaite polyvalence.

Auricoste a également fait le choix, pour des histoires de cohérence historique, d’une glace hésalite qui ravira les amateurs de vintage malgré sa plus grande sensibilité aux rayures que le saphir – sachant que les recettes pour rafraîchir les plexiglas sont légion sur le web.

Les tonalités retenues sont également bien vues, la teinte des index et aiguilles faisant écho à celle du bracelet pour une ambiance très vintage.

Enfin, la surface glossy du cadran tranche délicatement avec l’azurage circulaire des compteurs et offre de beaux jeux de lumière, le traitement poli de la lunette venant compléter le tableau pour faire de ce chrono Auricoste une montre d’une grande élégance et d’une parfaite polyvalence.

Si l’addition peut paraître un brin élevée, elle ne doit pas constituer un frein pour ceux qui peuvent se l’offrir : cette Auricoste Flymaster Type 20 Lunette 12H est une franche réussite.

A noter pour finir que la maison en propose une autre déclinaison baptisée Flymaster Type 20 Lunette Plongée.
Sa seule différence avec la Flymaster Type 20 Lunette 12H réside dans la présence d’un triangle rouge encadrant une perle luminescente sur la lunette unidirectionnelle qui l’équipe.
Il s’agit certes d’un mélange des genres – montre d’aviateur / montre de plongée – mais le résultat est également très sympa.

Derniers articles Auricoste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *