Pays :

test Blancpain Fifty Fathoms Bathyscaphe Titane satiné

La note de la rédaction
79 / 100
BaselWorld 2013 a été l'occasion pour Blancpain de célébrer les 60 ans de sa célèbre Fifty Fathoms en dévoilant une nouvelle Bathyscaphe. Passage au crible d'une montre de plongée très séduisante.
L'essentiel

Blancpain Fifty Fathoms Bathyscaphe

Réf.: 5000-1230-B52A
9,180.00 € Prix public conseillé en France au 12 février 2014
Marque Blancpain
Modèle
Fifty Fathoms Bathyscaphe
Référence constructeur
5000-1230-B52A
Boîtier (matière)
Titane
Diamètre boîtier (hors couronne)
43 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
46,98 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
Calibre Blancpain 1315
Base calibre
Calibre Blancpain 13R0
Fonctions
Date
Heure
Minute
Seconde
Verre
Saphir bombé antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
120h (5 jours)
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
23 mm
Longueur corne à corne
49,50 mm
Hauteur boîtier
13,40 mm
Etanchéité
300 m
Bracelet (matière)
Toile synthétique
Boucle (type)
Ardillon
Boucle (matière)
Titane
Poids total
81 grammes
Prix public conseillé en France au 12 février 2014
9,180.00 €
Confort / Agrément (/15) 14
Mouvement (/20) 12
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 3.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 2
Complications (/5) 0.5
Finitions (/20) 17
Finitions cadran (/6) 5.5
Finitions boîtier (/6) 5.5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
Fonctionnalité (/20) 17
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 3
Etanchéité (/3) 2
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 4
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour vos vacances de février aux Seychelles !
L'avis des internautes
90%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Fifty Fathoms : 60 ans au service de la plongée sous-marine

La Manufacture de montres de luxe Blancpain célébrait en 2013 les 60 ans de sa célèbre montre de plongée Fifty Fathoms.

Pour commémorer cet anniversaire, la marque a créé la surprise en dévoilant à l’occasion de BaselWorld 2013 la gamme des Fifty Fathoms Bathyscaphe.
Ces nouvelles versions sont ainsi venues compléter une collection déjà riche en références puisque
la première Fifty Fathoms, créée en 1953 et présentée à BaselWorld en 1954, a depuis cette date été l’objet de rééditions diverses, d’adaptations contemporaines et de défis horlogers en tous genres.

A ce titre, le catalogue actuel de la marque en propose de nombreuses déclinaisons – pour les découvrir, consultez les collections actuelles et les prix Blancpain – parmi lesquelles plusieurs versions classiques 3 aiguilles (voir par exemple notre test de la Blancpain Fifty Fathoms Tribute to Aqua Lung), diverses déclinaisons équipées d’un chronographe flyback ou encore la Fifty Fathoms de tous les défis, la X-Fathoms – celle-là même qu’arborait Laurent Ballesta au cours du récent Projet Gombessa soutenu par la filiale du Swatch Group.

Si la Fifty Fathoms est entrée dans la légende et demeure l’un des piliers du catalogue de montres Blancpain, c’est sans doute parce que ce modèle
a posé dès les années 50 les bases des caractéristiques requises pour une montre de plongée dite moderne.
Premier élément de sécurité du plongeur à cette époque, la montre qu’il porte doit notamment être lisible, robuste et fiable.

Certains corps de l’armée ainsi que de célèbres explorateurs – à l’instar du Commandant Jacques-Yves Cousteau – adopteront rapidement la Fifty Fathoms au cours de leurs expéditions océaniques ou spéléologiques.

La Bathyscaphe, moins connue des amateurs que la Fifty Fathoms classique, apparaît quant à elle à la fin des années 50.
Le choix de rééditer ce modèle afin de commémorer en 2013 les 60 ans de la désormais iconique montre de plongée de Blancpain a ainsi pu en surprendre certains.
Il s’inscrit en effet dans une démarche originale mais permet la création d’une nouvelle ligne de montres de plongée au design facilement identifiable.

Blancpain Fifty Fathoms Bathyscaphe : une montre de plongée contemporaine d’inspiration vintage

La démarche adoptée par Blancpain à la Foire de Bâle 2013 en dévoilant la collection commémorative des Bathyscaphe est en effet atypique puisque cette nouveauté 2013 n’est la réédition d’aucun modèle précis.

Cette nouvelle itération de la Fifty Fathoms puise en revanche son inspiration – pour ce qui est des lignes du boîtier – dans des modèles historiques pour nous en proposer une version contemporaine – en adoptant notamment des matériaux haut de gamme et modernes.

C’est ainsi en premier lieu avec son boîtier distinctif que la Bathyscaphe s’impose.
Ici en version titane, celui-ci bénéficie d’une exécution impeccablement réalisée et d’une finition satinée discrète qui confère au modèle un look très masculin.
Du très bel ouvrage avec un rendu rarement égalé sur des boîtiers titane.

Mais ce sont surtout les lignes tendues de cette Fifty Fathoms, à la fois anguleuses et élancées, qui lui confèrent sa forte personnalité.
Ce dessin est mis en exergue par l’absence de protège couronne et par une couronne de remontoir vissée aux dimensions généreuses (et donc facile à manipuler) – deux caractéristiques que l’on retrouve souvent sur les montres de plongée anciennes.

La Bathyscaphe version 2013 séduit également par sa lunette particulièrement réussie.
Très fine, elle permet tout d’abord une grande ouverture de cadran.

Réalisée en céramique et ponctuée de graduations en Liquidmetal – un alliage à base de zirconium qu’utilise également Omega sur certaines références récentes de Seamaster et Speedmaster, elle offre d’autre part, outre ses qualités de résistance, un beau rendu vitrifié et brillant qui vient contraster avec la boîte gris mat.

Un seul regret en la matière : cette lunette unidirectionnelle s’avère un peu raide à faire tourner – au début en tout cas.

L’ensemble boîtier / lunette trouve écho dans le cadran noir profond de la montre.
Bénéficiant d’une finition soleillée et arborant de fins index rhodiés et polis, il est animé d’aiguilles de forme Seringue polies et enduites de matière luminescente en leur centre.

Très équilibré, le cadran de la Bathyscaphe est à la fois d’une grande sobriété et d’une efficacité optimale.
Illustrant parfaitement ce que l’on peut attendre d’une montre de plongée très haut de gamme,
il offre des reflets différents en fonction de la luminosité ambiante et de l’inclinaison de la montre tout en restant en permanence parfaitement lisible.

Bathyscaphe : une montre de plongée haut de gamme polyvalente

Le côté haut de gamme de la Fifty Fathoms Bathyscaphe est conforté par son bracelet de très
belle qualité.
Il s’agit en l’occurrence d’un bracelet fabriqué à base de textile utilisé pour les voiles de bateaux et doublé de caoutchouc.

Résistant et parfaitement portable en milieu aquatique, il présente l’avantage d’être également à l’aise sur la terre ferme sans donner l’impression que vous arrivez d’une expédition sous-marine sans avoir pris le temps de changer de montre…

C’est d’ailleurs l’un des atouts de cette montre de plongée anniversaire : son extrême polyvalence.

Malgré ses 43mm de diamètre et sa conformité à
la norme ISO 6425 définissant les Montres de plongée, la Bathyscaphe demeure, fait rare pour une montre de cette catégorie, un modèle très élégant et discret qui offre un excellent confort
de porté.
Vous pourrez ainsi également la porter sans craindre de dépareiller en costume / cravate.

Fidèle à sa réputation, Blancpain équipe cette Fifty Fathoms d’un moteur qui vient encore confirmer le côté haut de gamme de cette montre au look certes vintage mais à la conception résolument contemporaine.
Il s’agit précisément du calibre de manufacture portant référence 1315.

Visible au travers d’un fond saphir – dont on aurait presque pu se passer tant le boîtier titane de la montre est réussi, ce fiable mouvement mécanique à remontage automatique, dérivé du robuste calibre 13R0 à remontage manuel, offre des caractéristiques intéressantes parmi lesquelles un spiral libre en silicium (insensible aux champs magnétiques – le modèle est conforme à la norme ISO 764 qui définit les Montres antimagnétiques) ou encore une réserve de marche de 120 heures (soit 5 jours) délivrées par 3 barillets.

A noter que malgré ces performances, la calibre 1315 affiche des mensurations raisonnables avec une épaisseur de 5,65mm – le boîtier lui-même faisant 13,40mm de hauteur, des dimensions contenues pour une montre de plongée.

Côté finitions enfin, Blancpain nous offre
un spectacle cohérent avec le visage de la Bathyscaphe : discret mais néanmoins de belle qualité avec, entre autres, une masse oscillante en
or 18 carats noircie qui vient conforter le côté masculin du modèle et une alternance de finitions parfaitement exécutées.

Conclusion

De prime abord risqué, Blancpain réussit le délicat exercice de commémorer les 60 ans de sa légendaire Fifty Fathoms en proposant une toute nouvelle montre de plongée – qui vient par ailleurs redynamiser la gamme dans son ensemble.
Son look vintage très masculin, sa fonctionnalité en tant que montre de plongée, son élégance et son irréprochable qualité de fabrication en font un modèle qui saura séduire les adeptes de plongée sous-marine. Ou à l’inverse, les amateurs de belles montres à la recherche d’une jolie pièce qui ne craint pas les océans.
Quoiqu’il en soit une très belle montre dont on peut imaginer découvrir de nouvelles déclinaisons à l’occasion de BaselWorld 2014…

 

Les + :

  • un nouveau modèle de Fifty Fathoms à part entière
  • la qualité de réalisation du boîtier titane
  • son très beau cadran
  • un look très masculin
  • une montre polyvalente et fonctionnelle – et conforme à la norme ISO 6425
  • son bracelet et sa belle boucle ardillon en titane satiné
  • son robuste et éprouvé mouvement automatique

 

Les – :

  • sa lunette tournante qui manque (au début en tout cas) d’un peu de souplesse
  • son fond saphir, pas forcément nécessaire
  • une montre de plongée haut de gamme que l’on hésitera peut-être à porter lors de plongées sportives de peur de l’esquinter…

 

Informations complémentaires :

  • Blancpain décline la Fifty Fathoms en diverses versions : boîte acier ou titane satiné, cadran gris ou noir, bracelet toile de voile ou NATO… De quoi trouver la version qui vous convient ;
  • pour plus d’informations sur la marque, accédez à l’Espace des montres Blancpain ;
  • poignet du rédacteur / testeur = 17,5 cm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *