Pays :

test Jaeger-LeCoultre Deep Sea Vintage Chronograph

La note de la rédaction
78.5 / 100
Montre de plongée d'inspiration vintage mais de conception contemporaine, cette Deep Sea dévoilée au SIHH 2012 ne manque pas d'atouts. Passage au crible d'un chronographe polyvalent très séduisant.
L'essentiel

Jaeger-LeCoultre Deep Sea Vintage Chronograph

Réf.: Q207857J
9,550.00 € Prix public conseillé en France au 25 juin 2014
Marque Jaeger-LeCoultre
Modèle
Deep Sea Vintage Chronograph
Référence constructeur
Q207857J
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
40,50 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
43,55 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
Calibre Jaeger-LeCoultre 751G
Base calibre
Manufacture
Fonctions
Chronographe
Heure
Minute
Verre
Plexiglas
Capacité de la réserve de marche
65h
Fond transparent
Non
Entre-cornes
20 mm
Longueur corne à corne
49,28 mm
Hauteur boîtier
13,30 mm
Etanchéité
100 m
Bracelet (matière)
Cuir
Boucle (type)
Ardillon
Boucle (matière)
Acier
Poids total
84 grammes
Prix public conseillé en France au 25 juin 2014
9,550.00 €
Confort / Agrément (/15) 15
Mouvement (/20) 13
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 3.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 2
Capacité de la réserve de marche (/2) 1.5
Complications (/5) 1
Finitions (/20) 16.5
Finitions cadran (/6) 5.5
Finitions boîtier (/6) 5.5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1.5
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 0
Fonctionnalité (/20) 16
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 3
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 4
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 14
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour vos prochaines vacances au bord de la mer !
L'avis des internautes
85%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Jaeger-LeCoultre et les rééditions de montres vintage

Les apparences sont parfois trompeuses.

C’est le cas avec cette Deep Sea Vintage Chronograph, aussi réussie soit-elle, qui n’est en aucune manière la réédition d’un modèle historique de la Grande Maison.
Il n’y a en effet jamais eu de Deep Sea dotée de la fonction chronographe dans la gamme Jaeger-LeCoultre jusqu’à la présentation de cette pièce lors du SIHH 2012 – découvrez les collections actuelles et les prix Jaeger-LeCoultre.

Sans aller jusqu’à replonger dans les catalogues des années 50 et 60, il convient néanmoins de revenir quelque peu en arrière pour comprendre la genèse de cette montre de plongée et le cheminement qui a conduit Jaeger-LeCoultre dans cette voie.

En 2008, Jaeger-LeCoultre rencontre un fort succès auprès de la communauté des collectionneurs en dévoilant une réédition très fidèle au modèle dont elle s’inspire : la Memovox Tribute to Polaris 1968.

Forte de cette première expérience réussie, la Grande Maison renouvelle l’exercice en 2011 avec la Memovox Tribute to Deep Sea, réédition fidèle de la première montre de plongée produite par Jaeger-LeCoultre en 1959.

A une époque où aucun standard technique n’existe en la matière, la Manufacture conçoit un modèle doté de la fonction alarme permettant d’avertir le plongeur de la nécessité de remonter à la surface quand sa réserve d’oxygène arrive à sa fin.
Il en sera produit 1.061 exemplaires jusqu’en 1962.

La réédition de 2011 sera quant à elle déclinée en deux versions particulièrement réussies :
une version européenne, limitée à 959 exemplaires, en hommage à la « Jaeger-LeCoultre Classique 1959 » et une version américaine, éditée à
359 exemplaires, en hommage au modèle « LeCoultre Spécial Amérique 1959 ».

Les Jaeger-LeCoultre Memovox Tribute to Polaris 1968 et Memovox Tribute to Deep Sea sont parties comme des petits pains, prouvant le fort engouement des amateurs de montres pour les modèles d’inspiration vintage.

Jaeger-LeCoultre ne s’y est pas trompée en continuant d’explorer ce créneau porteur.

Bien qu’elle ne soit la réédition d’aucun modèle du passé, la Deep Sea Vintage Chronograph en est pourtant un parfait exemple dans la mesure où elle en utilise la recette.

Une montre de plongée d’inspiration vintage

Ce chronographe de plongée se réapproprie les codes esthétiques de ses ancêtres.

Son boîtier de 40,5mm de diamètre reprend ainsi les cornes longues et les lignes assez anguleuses caractéristiques des pièces d’époque.

Sa finition poli / brossé renforce encore son côté retro tout en contribuant fortement à la qualité perçue qui en émane.

Le boîtier de la Jaeger-LeCoultre Deep Sea Vintage Chronograph est en effet parfaitement réalisé sans pour autant paraître trop raffiné – une caractéristique qui serait inadaptée à une montre conçue pour l’exploration sous-marine.

Les poussoirs du chronographe permettent quant à eux de faire écho aux trois couronnes de la Polaris – une pour la lunette interne, une pour l’heure et une pour l’alarme – et s’intègrent parfaitement à l’harmonie de la ligne.

Les deux atouts majeurs de cette Deep Sea Vintage Chronograph résident cependant dans sa lunette et son cadran inspirés de l’histoire de la marque.

Tout à fait raccord avec l’ambiance générale recherchée, la lunette fixe de la Deep Sea se caractérise par son absence de graduations et par la teinte coquille d’œuf de ses 4 index principaux.

Esthétiquement très réussie – elle reprend au passage les mêmes ingrédients que celle de la Memovox Tribute to Deep Sea, elle-même directement inspirée du modèle de 1959, le fait qu’elle ne soit pas rotative peut constituer pour certains adeptes de la plongée sous-marine un handicap – même si ces mêmes adeptes pratiquent aujourd’hui leur sport favori équipés d’un ordinateur de bord, le port d’une montre mécanique sous l’eau relevant principalement du domaine du plaisir de l’amateur de montres.

Pour ce qui est du côté vintage, le magnifique cadran de cette Jaeger-LeCoultre n’est pas en reste lui non plus.

Il reprend pour le plus grand bonheur des collectionneurs la forme triangulaire des index de la Deep Sea de 1959, lui empruntant au passage sa couleur tritium patiné, sa texture grainé ainsi que l’ancienne police de caractères pour la mention automatic.

Jaeger-LeCoultre témoigne une nouvelle fois d’un grand sens du détail en faisant tout pour nous rappeler les pièces d’époque !

Saluons d’ailleurs au passage l’absence de date et la disposition bi-compax du chronographe qui contribuent à nous donner le sentiment que cette pièce a traversé quelques décennies avant d’arriver à notre poignet !

L’ensemble est parfaitement réalisé même si la finition est volontairement assez brute pour renforcer le côté instrumental de cette montre de sport taillée pour les activités aquatiques.

Enfin, le verre plexiglas, plus sensible aux rayures qu’une glace saphir traditionnelle, est la preuve que Jaeger-LeCoultre est allée au bout de la démarche.
Il saura séduire les amateurs par les beaux reflets chaleureux qu’il offre au cadran, sa contribution à l’esthétique de la pièce compensant très largement son côté un peu moins pratique / un peu plus fragile au quotidien.

 

Jaeger-LeCoultre Deep Sea Vintage Chronograph :
une montre sport chic pour tous les jours

Côté mouvement, Jaeger-LeCoultre fait appel à son classique calibre de manufacture 751G.

Entièrement décoré et assemblé à la main, le 751G intègre les dernières avancées techniques de la Manufacture comme un double barillet, un balancier à inertie variable ou un rotor monté sur un roulement à billes de céramique permettant d’espacer les révisions.

Totalisant 235 composants – dont 37 rubis, il offre une très confortable réserve de marche de 65h et bénéficie de la certification 1000 hours control
– un contrôle interne à la Grande Maison dont les standards sont plus exigeants et larges que ceux requis par le COSC.

Bien que caché derrière un très beau fond plein gravé, il bénéficie malgré tout d’une décoration soignée avec notamment les Côtes de Genève circulaires typiques de la marque.
Un plaisir que vous devrez pourtant vous contenter d’imaginer…

Une fois au poignet, cette Jaeger-LeCoultre Deep Sea Vintage Chronograph s’avère très agréable à porter.

Ce grand confort résulte au premier chef de son diamètre (40,5mm) et de son épaisseur (13,30mm) contenus.

Il provient d’autre part de son poids très raisonnable pour une montre de plongée (84 grammes) et de la forme de ses cornes assez longues qui lui donnent une belle présence sans gêner le confort.

Contrairement à certains modèles du même segment dont l’usage est quasiment exclusif
(la plongée sous-marine), la Deep Sea Vintage Chronograph bénéficie au contraire d’une très grande polyvalence.

Sa sobriété, ses mensurations raisonnables et son côté vintage en font une montre que vous porterez avec bonheur aussi bien sous l’eau qu’au bureau.

Côté lisibilité enfin, rien à redire.

De jour, la sobriété du cadran et les contrastes entre matières assurent une lisibilité parfaite de l’heure comme des temps chronométrés.

De nuit, même si le Super-LumiNova teinté s’avère un peu moins performant que le Super-LumiNova C3 standard de couleur vert clair, la Deep Sea Vintage Chronograph vous donnera l’heure jusqu’au petit matin sans qu’il soit nécessaire d’allumer votre lampe de chevet.

 

Conclusion

Jaeger-LeCoultre nous livre avec cette Deep Sea Vintage Chronograph une pièce cohérente qui fleure bon les montres anciennes.
Passée maître – notamment – dans l’art de créer des montres modernes ayant tous les attributs du New Old Stock, Jaeger-LeCoultre a compris – et on s’en réjouit – comment séduire les amateurs à la recherche de l’ambiance d’époque mais ne voulant pas prendre de risques avec du vrai vintage.

Ainsi, avec son charme ancien, sa conception contemporaine et sa grande polyvalence, cette
Jaeger-LeCoultre a toutes les qualités pour devenir votre prochaine montre !

 

Les + :

  • un design cohérent et plein de charme
  • le soin apporté aux détails vintage
  • la qualité de réalisation
  • son confort de porté
  • sa grande polyvalence
  • son calibre de manufacture
  • son bracelet type Tropic en Trieste (veau gaufré matrice) très résistant à l’eau

Les – :

  • la lunette fixe qui pourra freiner certains adeptes de la plongée sous-marine

 

Informations complémentaires :

  • les amateurs de matériaux modernes séduits par ce modèle pourront également s’intéresser au modèle Deep Sea Chronograph Cermet Vintage dont nous avons testé la version non vintage
  • poignet du rédacteur / testeur = 17 cm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *