Pays :

test Omega De Ville Chronograph Co-Axial

La note de la rédaction
73 / 100
Moins connue des amateurs, la gamme De Ville se distingue du reste du catalogue Omega par des montres davantage conçues pour la vie urbaine que pour le sport. Revue d’un chronographe Omega habillé.
L'essentiel

Omega De Ville Chronograph Co-Axial

6,100.00 € Prix public conseillé en France au 2 novembre 2012
Marque Omega
Modèle
De Ville Chronograph Co-Axial
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
42 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
45,05 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
Calibre Omega 9300
Base calibre
Manufacture
Fonctions
Chronographe
Date
Heure (réglage indépendant)
Minute
Seconde
Verre
Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
60h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
21 mm
Longueur corne à corne
50,30 mm
Hauteur boîtier
16,20 mm
Etanchéité
100 m
Bracelet (matière)
Alligator
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Acier
Poids total
109 grammes
Prix public conseillé en France au 2 novembre 2012
6,100.00 €
Confort / Agrément (/15) 14
Mouvement (/20) 14
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 3.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 2
Capacité de la réserve de marche (/2) 1.5
Complications (/5) 2
Finitions (/20) 14.5
Finitions cadran (/6) 5
Finitions boîtier (/6) 4.5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1
Fonctionnalité (/20) 12.5
Lisibilité diurne (/5) 4.5
Lisibilité nocturne (/4) 0
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 3
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 1
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Tous les jours de la semaine !
L'avis des internautes
84%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Omega et la gamme des montres De Ville

La gamme De Ville est apparue au catalogue Omega en 1967 – explorez les collections actuelles et les prix Omega.

Elle a pour vocation de proposer au public des montres au look et au design moins typés sport que les 2 best-sellers de la manufacture de Bienne, la Planet Ocean et la Speedmaster, tout en offrant des montres techniquement innovantes.

A ce titre, la ligne De Ville a accueilli en avant-première certaines des innovations majeures développées par Omega ces dernières années.

C’est par exemple dans une De Ville que la marque a dévoilé, en 1999, son calibre 2500, équipé de son désormais célèbre échappement Co-Axial.

C’est également dans une De Ville – le modèle Hour Vision Annual Calendar en l’occurrence – que le balancier spiral en silicium Si14 a fait ses débuts.

En accueillant aujourd’hui le calibre Co-Axial de manufacture 9300, ce nouveau chronographe reste dans la lignée de ses aînées de la gamme, associant un design classique à une technologie innovante.

Chronographe Omega De Ville : un habillage classique

Côté habillage, Omega joue la carte de la sobriété avec des choix de couleurs et de matériaux classiques et élégants : uniquement de l’acier, poli, brossé ou rhodié, couplé à une seule couleur utilisée, un bleu sombre d’une grande sobriété.

Cette montre classique est cependant disponible en différentes configurations : boîte acier sur bracelet acier inoxydable ou bracelet cuir noir avec cadran argenté opalin, noir ou bleu, il en existe également une variation haut de gamme dotée d’un boîtier or rouge 18 ct et équipée d’un bracelet alligator bleu ou marron et disponible en 2 versions de cadran : argenté opalin ou bleu.

 

Offrant une lunette et un fond de boîte polis, la
De Ville Co-axial Chronograph dispose de flancs brossés.
Ce traitement vise à limiter l’impact visuel de l’épaisseur relativement importante de la pièce pour une montre habillée. Toutefois, si ce choix est visuellement efficace, l’épaisseur, elle, reste bien réelle.

Le Calibre 9300 étant un mouvement assez imposant, il en résulte un boîtier de 16,20mm d’épaisseur.

Les manchettes de chemises très ajustées ne laisseront ainsi pas passer cette De Ville.

L’impression au poignet est cependant agréablement surprenante dans la mesure où la forme de la boîte, couplée à des cornes assez ramassées, apportent un confort fort appréciable au porté.

 

Un cadran d’une grande sobriété

Sobre, le cadran bleu de cette montre automatique signée Omega laisse au premier regard émerger ses index appliqués, les deux cerclages des sous compteurs, le logo de la manufacture et les aiguilles rhodiées, le tout cerclé d’un rehaut incliné brossé.

Le cadran bénéficie cependant d’une très belle qualité d’exécution qui se dévoile à celui qui prend le temps de l’observer dans le détail.

La collection De Ville et son style habillé tranche avec les Planet Ocean et Speedmaster à la dimension plus sportive.

 

Tout d’abord, les sous cadrans sont décaissés et rappelleront aux amateurs éclairés les Pie-pan de certaines Speedmaster.

Omega varie d’autre part les finitions en alternant brossé circulaire – pour la partie qui comprend les index – et aspect très finement grainé pour les autres parties.

Enfin, les aiguilles et les appliques en chiffres romains sont facettées et diamantées, permettant une lisibilité diurne de qualité très satisfaisante.

Ces finitions permettent, tout en gardant une montre discrète et sobre, d’animer le cadran.

 

Omega 9300 : un calibre moderne

La De Ville Co-Axial Chronograph est ainsi motorisée par le calibre de manufacture 9300.
Il s’agit clairement d’un mouvement moderne dont la conception la distingue des mouvements conçus dans les années 70.

D’abord le cœur du mouvement, avec son balancier-spiral en silicium Si14. Ce matériaux possède des caractéristiques mécaniques remarquables : amagnétique, il offre une grande résistance à l’usure sur la durée et reste stable aux variations de température.
Ensuite, le spiral libre permet d’améliorer la finesse et la pérennité des réglages de précision pour une meilleure fiabilité – le mouvement est d’ailleurs certifié COSC.

 

La montre est également équipée du désormais classique échappement co-axial, basé sur les travaux de George Daniels, qui permet de limiter les frottements de l’ancre et de l’échappement.

Autre point fort du 9300, il dispose d’une réserve de marche qui atteint 60 heures grâce à deux barillets en série couplés à un remontage automatique fonctionnant dans les deux directions. Laissez votre montre au repos le vendredi soir pour un WE sportif et elle reprendra du service sans s’être arrêtée le lundi matin quand vous retournerez au bureau.

L’aiguille des heures est réglable par incrémentation d’une heure sans arrêter la montre.
C’est également de cette manière que vous changerez la date, dans les deux sens.
Celle-ci est ainsi un peu plus longue à changer qu’une date rapide classique mais ceux qui changent régulièrement de fuseaux horaires apprécieront.

 

Une montre chronographe garantie 4 ans

Coté mise œuvre, le mouvement se cache sous le large rotor et les platines et ne dévoile malheureusement que peu d’éléments hormis le pont de balancier et l’organe réglant, quelques vues aménagées vers la roue à colonnes ou encore quelques guides permettant de voir les déplacements des cames du chronographe. Dommage…

 

Enfin, les principes de décoration sont ceux du calibre 8500. A savoir, Côtes de Genève en arabesque sur les platines et ponts rhodiés. Une finition sobre et bénéficiant d’une belle qualité d’exécution.

Terminons ce passage en revue avec un mot sur la manipulation du chronographe.

Alors que le premier déclenchement est assez franc, les suivants – arrêt et remise à zéro – sont plus souples, l’ensemble étant au final très agréable à manipuler.

La lecture des temps chronométrés est aussi facilitée par la disposition spécifique au mouvement.

En effet, les minutes et les heures se retrouvent dans le même sous cadran grâce à deux aiguilles, permettant ainsi une lecture rapide et intuitive.

Témoin de la confiance d’Omega en ce calibre, la montre bénéficie d’une garantie de 4 ans, fait suffisamment rare pour être signalé !

 

Conclusion

Omega nous offre avec cette De Ville Co-Axial Chronograph dévoilée à l’occasion de la Foire de Bâle 2012 une montre sobre et élégante parfaitement adaptée à la vie urbaine et professionnelle.
Vous oublierez rapidement au quotidien l’épaisseur de cette pièce grâce au très bon confort de porté dont elle bénéficie et pourrez ainsi profiter pleinement des performances apportées par son calibre de manufacture.

 

Les + :

  • un calibre moderne
  • un dessin sobre et élégant qui change des designs sportifs des Speedmaster et Planet Ocean
  • une garantie de 4 ans

 

Les – :

  • des dimensions conséquentes pour une montre habillée
  • un calibre trop dissimulé par le rotor et les platines et ses multiples indications (Column Wheel, Barrel 1, Barrel 2…)

 

Informations complémentaires :

  • poignet du rédacteur / testeur = 17,5 cm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *